PHOSPHATES NATURELS

BRAZILIANITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 169 mots

Phosphate hydroxylé d'aluminium et de sodium, la brazilianite, de couleur jaune à jaune verdâtre, se présente en cristaux prismatiques centimétriques ainsi qu'en agrégats divergents souvent associés à la muscovite (un mica blanc). formule : NaAl 3 (PO 4 ) 2 (OH) 4  ; système : monoclinique ; dureté : 5,5 ; poids spécifique : 2,9-3 ; éclat : vitreux ; transparence : translucide à transparente ; cas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brazilianite/#i_39763

CALCIUM

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 291 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Emplois du calcium et de ses composés »  : […] Le calcium lui-même est assez peu utilisé par la grande industrie. Au laboratoire, il peut servir à déshydrater des alcools sur lesquels, contrairement au sodium, il est sans action. Allié à d'autres métaux, comme l'aluminium, le béryllium, le cuivre ou le magnésium, il sert à parfaire le vide à l'intérieur des tubes électroniques en absorbant les dernières traces de gaz. Le calcium est utilisé co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcium/#i_39763

GEMMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POIROT, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 6 256 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Phosphates »  : […] La turquoise , d'un beau bleu très caractéristique (ou vert-bleu), a été de tout temps très employée. Elle se rencontre en petites masses de formation secondaire dans diverses roches alumineuses situées en climat aride (Iran, Égypte, Chine, États-Unis). Les autres phosphates ( apatite , brazilianite , etc.) sont beaucoup moins reche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gemmes/#i_39763

HYDROQUINONE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 174 mots

Benzène-1,4-diol ou paradiphénol C 6 H 4 (OH) 2 . Masse moléculaire : 110,11 g Masse spécifique : 1,358 g/cm 3 Point de fusion : 170,5 0 C Point d'ébullition : 286,2 0 C. Composé dimorphe : cristallise en prismes hexagonaux incolores après recristallisation dans l'eau, ou en feuilles monocliniques. Soluble dans l'eau surto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydroquinone/#i_39763

MINÉRALOGIE

  • Écrit par 
  • Claude GUILLEMIN
  •  • 12 132 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Phosphates, arséniates, vanadates »  : […] Les unités structurales de ces minéraux (près de 450 espèces) sont des tétraèdres [XO 4 ] 3-  ; X = P, As, V. La plus grande partie du phosphore se trouve dans la nature sous forme d' apatite Ca 5 (PO 4 ) 3 (F, Cl, OH). L'arsenic des arséniosulfures et des arséniures donne des arséniates dans les zones d'oxydation, où l'on rencontre aussi les vanadate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralogie/#i_39763

TORBERNITE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 599 mots

Phosphate hydraté d'uranium, de formule chimique : CuO(UO) 2 (PO 4 ) 2 , 12 H 2 O. À l'analyse, la torbernite (ou chalcolite) apparaît composée de 7,7 p. 100 de CuO, de 57,5 p. 100 de UO 3 , de 14,5 p. 100 de P 2 O 5 et de 20,3 p. 100 de H 2 O. L'arsenic est parfois présent comme élément accessoire isomorphe ; il en est de même du phosphore. La teneur en eau varie avec la température ambiante ; à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/torbernite/#i_39763

TRIPLITE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 224 mots

Minéral de couleur brun sombre (rose saumon dans les variétés riches en manganèse) devenant noir de poix par altération, la triplite doit son nom à la présence de trois clivages. Elle cristallise dans le système monoclinique en éléments grossiers. La triplite a pour formule chimique : P 2 O 5 ,3 RO,R(F,OH) 2 , où R = Fe, Mn. Le fer Fe et le manganèse Mn se substituent mutuellement, (OH) peut égale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/triplite/#i_39763

XÉNOTIME

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 604 mots

Essentiellement constitué par du phosphate d'yttrium, de formule (YPO 4 ), le xénotime peut renfermer parfois de l'erbium et d'autres lanthanides (cérium, lanthane, scandium...) qui se substituent à l'yttrium dans la structure cristalline. Le thorium, l'uranium, le zirconium, le béryllium et le calcium peuvent se substituer à l'yttrium, mais dans une moindre proportion ; le xénotime constitue d'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenotime/#i_39763


Affichage 

Turquoise

photographie

La turquoise, phosphate hydraté de cuivre et d'aluminium à la couleur bleue caractéristique, est rare en cristaux Elle se présente généralement en masses compactes ou en nodules elle est alors utilisée comme gemme si le bleu est intense , ou encore en veines microcristallines, comme pour cet... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Turquoise
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie