DROIT PHILOSOPHIE DU

DROIT - Théorie et philosophie

  • Écrit par 
  • Jean DABIN
  •  • 20 060 mots
  •  • 2 médias

Le mot « droit » étant un de ces termes à significations multiples comme on en rencontre souvent dans le domaine des sciences morales et sociales, il importe de préciser en quel sens on l'entendra ici.Si l'on interroge les philosophes et les moralistes, et aussi l'homme profane, le droit est l'objet de la justice, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-theorie-et-philosophie/#i_55546

BOBBIO NORBERTO (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 402 mots

Philosophe du droit, historien de la pensée politique, théoricien social, éditorialiste, Norberto Bobbio est l'auteur d'une œuvre considérable, peu systématique, faite essentiellement d'essais, de travaux universitaires, d'articles érudits, d'éditoriaux, d'interventions dans les débats politiques et culturels les plus importants de la péninsule. Tous ces écrits sont fondés sur les distinctions f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norberto-bobbio/#i_55546

DEVOIR (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 242 mots

Dans le chapitre « Le devoir, une affirmation de la raison »  : […] Un siècle avant Nietzsche, Emmanuel Kant (1724-1804) avait dû admettre que la morale ne se prouve pas. Mais il complétait ce constat par l’idée suivante : si nous sommes dans l’illusion en supposant que nous menons nos existences d’après des principes que nous choisissons de suivre, si nous ne sommes que des êtres conditionnés ou des animaux-machines, c’est alors l’idée même de morale qui s’écrou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devoir-notions-de-base/#i_55546

DWORKIN RONALD MYLES (1931-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 487 mots

Philosophe du droit américain d’inspiration libérale et de tendance démocrate, Ronald Myles Dworkin était resté fidèle aux principes interventionnistes du New Deal mis en œuvre par le président Franklin Delano Roosevelt. Il défendait avec énergie ses propres idéaux, rappelant sans cesse que la loi doit non seulement reposer sur des règles formelles – conception traditionnelle des conservateurs – m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-myles-dworkin/#i_55546

JUSNATURALISME

  • Écrit par 
  • Simone GOYARD-FABRE
  •  • 1 664 mots

Le droit et la philosophie du xvii e  siècle repensèrent la vieille idée de droit naturel selon des critères qu'une tradition de deux mille ans n'avait pas imaginés. Cette réélaboration fut le point central d'une théorisation que l'on désigne par le terme « jusnaturaIisme ». La signification de cette doctrine moderne ne se laisse pas aisément déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jusnaturalisme/#i_55546

KELSEN HANS (1881-1973)

  • Écrit par 
  • Michel TROPER
  •  • 1 702 mots

Hans Kelsen est reconnu comme l'un des plus grands juristes du xx e  siècle, y compris par ceux qui n'adhèrent pas à ses thèses. Cela tient au fait qu'il n'y a pas de question touchant à la philosophie ou à la théorie générale du droit, à la théorie de l'État, à la théorie de la démocratie, que l'on pourrait aborder aujourd'hui sans se référer à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-kelsen/#i_55546

LIBERTÉ

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 11 650 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la liberté arbitraire au champ de la politique »  : […] Un texte de Hegel, important et difficile, met tout de suite en place le second niveau du problème : « Le domaine du droit est le spirituel en général ; sur ce terrain, sa base propre, son point de départ sont la volonté qui est libre ; si bien que la liberté constitue sa substance et sa destination et que le système du droit est l'empire de la liberté réalisée, le monde de l'esprit produit comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte/#i_55546

LIBERTÉ (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 519 mots

Dans le chapitre « « Je dois » : un postulat fondateur »  : […] Cependant, aussi extravagante qu’elle paraisse sur un plan métaphysique, l’hypothèse du libre arbitre peut-elle être aisément éliminée ? On doit à Kant , au xviii e  siècle, d’avoir enrichi en la rendant plus subtile l’idée de libre arbitre. C’est en partant à la recherche des fondements de la morale qu’Emmanuel Kant (1724-1804) va revisiter la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte-notions-de-base/#i_55546

LOI

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Universalis
  •  • 12 636 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Loi naturelle et loi positive »  : […] Quelle que soit la place que les divers systèmes juridiques accordent à la loi parmi les sources du droit, il est admis qu'elle s'en distingue par le fait qu'elle est une règle posée par l'autorité souveraine. La question est donc de savoir si le pouvoir est libre d'ériger en loi toute règle qui lui paraît mériter de l'être. Sur ce thème, la pensée politique n'a jamais cessé d'entretenir le débat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi/#i_55546

NATUREL DROIT

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 5 966 mots

Dans le chapitre « Droit naturel et liberté »  : […] C'est au nom de la notion de liberté, où il voit la définition exclusive de l'homme en tant qu'être autonome et universel, que Hegel critique la doctrine philosophique du droit naturel. Seule l'idée de liberté peut nous fournir le principe de toutes les déterminations que pose la volonté humaine « qui produit comme une seconde nature à partir d'elle-même » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-naturel/#i_55546

PARCOURS (J. Habermas) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Isabelle AUBERT
  •  • 1 070 mots

Dans le chapitre « Une pensée politique »  : […] En laissant à l’arrière-plan les ouvrages majeurs de Habermas qui sont souvent lus de façon isolée, à savoir la Théorie de l’agir communicationnel , De l’éthique de la discussion et Droit et démocratie , Parcours permet de saisir des lignes de continuité entre des écrits très variés et séparés dans le temps. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parcours/#i_55546

POSITIVISME JURIDIQUE

  • Écrit par 
  • Michel TROPER
  •  • 1 370 mots

On classe volontiers les juristes en deux grandes catégories : les jusnaturalistes et les positivistes. Tous entendent rendre compte du droit positif, c'est-à-dire du droit voulu et énoncé ou posé par des hommes. Mais les premiers admettent qu'il existe, à côté ou au-dessus de ce droit positif, un autre droit, le droit naturel. Il existe de nombreuses doctrines jusnatural […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/positivisme-juridique/#i_55546

RAWLS JOHN (1921-2002)

  • Écrit par 
  • Catherine AUDARD
  •  • 862 mots
  •  • 1 média

Né le 21 février 1921 à Baltimore, John Rawls commence en 1939 des études de philosophie à l'université de Princeton que la guerre interrompt. Celle-ci, et en particulier, son expérience directe des conséquences du bombardement sur Hiroshima aura une profonde influence sur lui. En 1946, il retourne à Princeton pour travailler à son doctorat qu'il obtient en 1950 et qui est consacré à la question […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-rawls/#i_55546

THÉORIE DE LA JUSTICE, John Rawls - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 1 253 mots
  •  • 1 média

En écrivant Théorie de la Justice en 1971, John Rawls (1921-2002) entend porter « à un plus haut niveau d'abstraction la théorie bien connue du contrat social ». C'est d'abord pour lutter contre l'utilitarisme, alors dominant, que Rawls ressuscite le contractualisme. Mais, par rapport aux œuvres de ses illustres prédécesseurs comme John Locke, Jean-Jacques Rousseau ou Emmanu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-justice/#i_55546

TRAITÉ DES LOIS, Cicéron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michèle DUCOS
  •  • 999 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une philosophie du droit »  : […] Avant de préciser quelles sont les lois les plus utiles à la communauté civique, Cicéron entend établir leur fondement, définir le juste véritable et « puiser le droit au cœur de la philosophie » (I, 5, 17). Il montre les limites du droit positif, inscrit dans les textes, car il ne saurait à lui seul fonder une justice digne de ce nom (I, 15, 42 ; II, 4, 10). Cette affirmation, sans cesse répétée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-lois/#i_55546

WOLFF ou WOLF CHRISTIAN VON (1679-1754)

  • Écrit par 
  • Marcel THOMANN
  •  • 686 mots

Philosophe, Christian Wolff est connu aussi comme mathématicien et comme juriste. Après des études de théologie, de philosophie, de mathématiques et de droit naturel à Breslau, à Iéna et à Leipzig, Wolff enseigne d'abord à Leipzig, puis, sur recommandation de Leibniz, à l'université prussienne de Halle (1706). L'essentiel de cette première activité d'enseignant est consacré aux sciences exactes. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolff-wolf/#i_55546


Affichage 

Décalogue

photographie

La morale et le droit sont parfois intimement liés : ainsi le Décalogue (ou Dix Commandements), qui régit la communauté chrétienne mais est admis par tous comme le fondement de la vie sociétaire, parce qu'il a été édicté, selon la Bible, par un législateur divin est-il considéré comme... 

Crédits : AKG

Afficher

Giuseppe Arcimboldo : «Le Juriste»

photographie

Plus vrai que nature, le juriste caricaturé avec tant d'artifice par Giuseppe Arcimboldo en 1566 donne l'image d'un être sec et perspicace, dont le corps, constitué de liasses de dossiers et de traités de jurisprudence, traduit la masse des textes qui le nourrissent 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Décalogue
Crédits : AKG

photographie

Giuseppe Arcimboldo : «Le Juriste»
Crédits : Bridgeman Images

photographie