MAUPAS PHILIPPE (1939-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un parcours universitaire atypique

Né le 30 juin 1939 à Toulon (Var), Philippe Maupas devient docteur-vétérinaire en 1965, issu de l’École nationale vétérinaire de Toulouse. Il s’oriente ensuite vers la recherche et acquiert très rapidement un solide socle de connaissances : docteur en pharmacie en 1970, docteur ès sciences en 1970 et docteur en médecine en 1976. Il les applique à différents secteurs de la santé animale – en produisant, par exemple, un nouveau vaccin contre la fièvre aphteuse – et humaine – avec ses travaux sur l’hépatite B et son virus.

Installé à la faculté de pharmacie de Tours où il avait étudié et dont il devient le doyen en 1977 avant même d’y être nommé professeur en 1979, il organise un réseau efficace de collaborations entre des institutions universitaires, vétérinaires, agronomiques et médicales, françaises et étrangères. Sa coopération avec le Sénégal a été particulièrement remarquable. Maupas a aussi été un enseignant de grande qualité. Sa mort survient le 6 février 1981 à Tours, des suites d’un accident de voiture à son retour d’une mission au Sénégal. L’unité de formation et de recherche (UFR) des sciences pharmaceutiques de Tours porte son nom depuis 1996.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « MAUPAS PHILIPPE - (1939-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-maupas/