BEAUMANOIR PHILIPPE sire de (1250 env.-1296)

CAPÉTIENS (987-1498)

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 058 mots

Dans le chapitre « La « centralisation » monarchique »  : […] Une fois leur domaine dilaté et leur royaume affermi, les grands Capétiens consolidèrent leur pouvoir grâce au développement d'une administration centralisée. Dans le domaine apparaissent sous Philippe Auguste des fonctionnaires royaux, représentants du roi et de ses prérogatives, les baillis, qui se stabilisèrent au cours du xiii e  siècle dans des circonscriptions territoriales ou bailliages (da […] Lire la suite