PHILANTHROPIE

CARNEGIE ANDREW (1835-1919)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Né à Dunfermline (Écosse), Carnegie voit sa famille émigrer aux États-Unis, en 1848, et s'établir près de Pittsburgh. Après avoir été employé dans une manufacture de textile, il est télégraphiste ; travaillant ensuite dans une compagnie de chemins de fer, il préconise la mise en service de wagons-lits. En 1862, il fonde la Keystone Bridge Works – qui établit le premier pont métallique sur l'Ohio – […] Lire la suite

CARNEGIE FONDATIONS

  • Écrit par 
  • Pierre SPITZ
  •  • 580 mots

La vie brillante d'Andrew Carnegie, qui avait saisi la nécessité d'imposer le respect par la philanthropie, l'amène à connaître l'intelligentsia européenne (artistes, philosophes, scientifiques) ; son expérience industrielle lui permet de comprendre le rôle que peut jouer, dans le système de défense du jeune capitalisme américain, une élite comparable à celle de l'Europe. Dans la mesure où l'État […] Lire la suite

FONDATIONS

  • Écrit par 
  • Michel POMEY
  •  • 6 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Motivations des fondateurs »  : […] Le mobile qui inspire principalement les fondateurs est de caractère non lucratif et idéaliste, qu'il s'agisse, comme c'était surtout le cas jadis, de religion ou de charité (fondations pieuses : églises, couvents, messes, hospices...) ou qu'il s'agisse, comme c'est de plus en plus fréquent aujourd'hui, de mécénat ou de philanthropie (création artistique ou recherche scientifique ; œuvres de bienf […] Lire la suite

GATES WILLIAM H. III dit BILL (1955- )

  • Écrit par 
  • François PÊCHEUX
  •  • 1 325 mots

Dans le chapitre « Le philanthrope »  : […] Suivant l’exemple de sa mère qui s’est toujours montrée très active sur le plan social, Gates a manifesté un intérêt de plus en plus marqué pour les activités philanthropiques. En 1994, il a épousé en secondes noces Melinda French. Avec le soutien actif de celle-ci et dans la tradition des grands capitaines d’industrie du début du xx e   siècle, Gates a consacré une part de plus en plus importante […] Lire la suite

ROCKEFELLER LES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Dynastie d'industriels et d'hommes politiques qui naît avec John Davison Rockefeller (1839-1937), se poursuit avec son fils, John D. Rockefeller junior (1874-1960), et se prolonge avec Nelson Aldrich Rockefeller (1908-1979), maire de New York de 1959 à 1973, et vice-président des États-Unis de 1974 à 1977, Winthrop Rockefeller (1912-1973), qui fut gouverneur de l'Arkansas (1967-1971) et se fit con […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Le heurt des doctrines »  : […] Jamais on n'a autant discuté des destinées de la colonisation. Au premier rang, les « manchestériens », ainsi nommés parce que leur « école » a recruté ses chantres les plus connus dans les milieux de l'industrie cotonnière, dont la capitale est indéniablement la métropole du Lancashire. Ils sont politiquement représentés par Richard Cobden et John Bright et traduisent les vues dominantes d'une f […] Lire la suite

SHAFTESBURY ANTHONY ASHLEY COOPER 7e comte de (1801-1885)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 201 mots

Connu jusqu'en 1851 sous le nom de lord Ashley, Shaftesbury fut l'un des plus fameux philanthropes anglais de son temps. Politiquement conservateur, adversaire déclaré de tous les socialismes, adhérent du courant religieux de l'évangélisme anglican, lord Ashley a consacré sa vie publique, à partir de 1828, à lutter contre les maux évidents de la société britannique. Faisant créer des commissions p […] Lire la suite