PHÉOPHYCÉES ou ALGUES BRUNES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Caractéristiques cytologiques

Caractéristiques cytologiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Structures et types de croissance

Structures et types de croissance
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ectocarpus : cycles de reproduction

Ectocarpus : cycles de reproduction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fucus vesiculorosus : organes reproducteurs

Fucus vesiculorosus : organes reproducteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Caractères généraux

Cytologie

Les cellules des Phéophycées sont généralement uninucléées, le noyau étant situé au centre de la cellule et maintenu en place par de nombreux tractus cytoplasmiques anastomosés. Les cellules possèdent un ou plusieurs plastes généralement discoïdes ou bilobés, pourvus de chlorophylle a et de chlorophylle c associées à des caroténoïdes variés dont certains leur sont propres (fucoxanthine). L'ultrastructure des plastes rappelle celle des Chromophytes ; les saccules aplatis renfermant les pigments (thylacoïdes), au lieu d'être isolés les uns des autres au sein du stroma comme chez les Rhodophycées, sont groupés généralement par deux ou trois. Les plastes de beaucoup de Phéophycées possèdent des pyrénoïdes en forme de poire faisant saillie à l'extérieur du plaste, tout en restant entourés par la membrane plastidiale : ils sont généralement de structure homogène et, contrairement à ceux des Chlorophycées, toujours dépourvus d'une enveloppe d'amidon. Les pyrénoïdes n'existent que dans les formes peu évoluées (Ectocarpales, Chordariales, Dictyosiphonales) et font défaut dans les formes plus évoluées (Dictyotales, Laminariales). Toutefois, la microscopie électronique a clairement mis en évidence un pyrénoïde dans les plastes des Sphacélariales ainsi que dans ceux des oosphères de certaines Fucales où ils étaient passés inaperçus au microscope photonique.

Caractéristiques cytologiques

Caractéristiques cytologiques

Diaporama

Caractéristiques cytologiques des Phéophycées 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les cellules de Phéophycées, toujours dépourvues d'amidon, renferment comme produit de la photosynthèse un polyholoside donnant du glucose par hydrolyse (laminarine) et un polyalcool à six atomes de carbone (mannitol). Enfin, leur cytoplasme, surtout autour du noyau, possède de petits corps réfringents incolores mais facilement teintés par les colorants vitaux, les physodes, considérés comme des vacuoles spécialisées ; ils contiennent des substances diphénoliques voisines des tannoïdes (phloroglucinol).

Les cellules reproductrices flagellées, zoogamètes ou [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PHÉOPHYCÉES ou ALGUES BRUNES  » est également traité dans :

ALGUES

  • Écrit par 
  • Bruno DE REVIERS
  •  • 4 856 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Place des algues aujourd'hui dans le monde vivant  »  : […] Depuis les travaux du biologiste américain Carl Woese dans la seconde moitié du xx e  siècle, on admet aujourd'hui que le vivant est subdivisé en trois domaines : d'une part, les bactéries (Bacteria) et les archées (Archaea), qui sont des organismes formés de cellules procaryotiques (dépourvues de noyau), et, d'autre part, les eucaryotes (Eukaryo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algues/#i_2399

AQUACULTURE

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 11 428 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La culture de Laminaria japonica »  : […] Comme toutes les Laminariales, l'algue brune Laminaria japonica (fig. 5) présente un cycle de vie digénétique, c'est-à-dire avec la succession d'une génération sporophytique (produisant des spores) très développée – pouvant atteindre plusieurs mètres – et une génération gamétophytique microscopique (produisant des gamètes). Cette espèce, originaire du Japon, est actuelleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquaculture/#i_2399

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Ontogenèse et phylogenèse »  : […] Il n'est pas question de traiter de la diversité de l'ontogenèse chez les végétaux depuis les Thallophytes jusqu'aux Angiospermes. Il est cependant intéressant de situer l'apparition des événements clés du développement de la plante. Les premières tentatives de développement embryonnaire apparaissent chez les algues. On peut en trouver des exemples chez les Phéophycées – ou algues brunes – qui po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_2399

GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Jacques TESTART
  •  • 4 165 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Gamètes hétérochontés »  : […] Les gamètes hétérochontés, c'est-à-dire à flagelles inégaux, caractérisent les Chromophycophytes, surtout représentés par les Algues brunes ( Fucus , par exemple). Originellement, l'un des flagelles est long et plumeux, l'autre court et lisse, mais la différence entre les deux flagelles peut être telle que le plus petit disparaisse entièrement. Cette transformation en cellule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gametes/#i_2399

GUADELOUPE

  • Écrit par 
  • Christian GIRAULT
  •  • 2 816 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un archipel au cœur des Petites Antilles »  : […] Les deux îles principales qui composent le territoire de la Guadeloupe sont séparées par un étroit bras de mer appelé Rivière salée et par une zone de mangroves au niveau du Grand Cul-de-sac marin. À l'ouest se situe l'île de la Guadeloupe proprement dite, également appelée Basse Terre, en référence à sa position par rapport à la navigation d'autrefois. C'est une île montagneuse dont la partie su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guadeloupe/#i_2399

PHÉROMONES

  • Écrit par 
  • Charles DESCOINS
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « Les phéromones chez les champignons et les algues »  : […] Le rôle des phéromones dans les processus de reproduction sexuée des champignons filamenteux a été clairement mis en évidence. Par exemple, chez l'espèce aquatique Achlya ambisexualis ( phycomycètes), les thalles femelles synthétisent et rejettent dans le milieu une phéromone : l' antheridiol. Celle-ci, détectée à très faible concentration (6 × 10 −12 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheromones/#i_2399

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean FELDMANN, « PHÉOPHYCÉES ou ALGUES BRUNES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheophycees-algues-brunes/