PHÉNAKISTISCOPE

CINÉMA (Aspects généraux) - Les techniques du cinéma

  • Écrit par 
  • Michel BAPTISTE, 
  • Pierre BRARD, 
  • Jean COLLET, 
  • Michel FAVREAU, 
  • Tony GAUTHIER
  •  • 17 482 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La persistance rétinienne et son utilisation »  : […] Cette synthèse n'est possible qu'en fonction de la limitation des sens humains. Il n'y a pas à proprement parler de machine capable de faire la synthèse du mouvement. C'est à partir d'une suite d'images fixes, d'une discontinuité, que l'œil crée du mouvant et du continu. « L'œil ne possède qu'un pouvoir de séparation étroitement limité dans l'espace et le temps. Un alignement de points très proche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-techniques-du-cinema/#i_30872

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN, 
  • André MARTIN
  •  • 17 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Animation expérimentale et non figurative »  : […] Enfin, confirmant l'étendue de la crise des modes de reproduction et de représentation, l'animation a vu se renforcer, dans les années soixante-dix, une solide tradition de création non figurative et de rupture avec les formes narratives, au profit de recherches plastiques et cinétiques propres au cinéma image par image, poussant ainsi à leurs limites les explorations de Fishinger, Len Lye et Nor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-animation/#i_30872

GESTALTISME

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 595 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les précurseurs »  : […] En 1830, le physicien belge Joseph Plateau construisit un dispositif qu'il destinait à l'étude des lois de la vision. Cet appareil, appelé «  phénakistiscope », était constitué de deux disques parallèles. L'un, divisé en secteurs, portait les images successives d'un personnage en mouvement ; l'autre, percé de fentes radiales, permettait de voir le personnage exécuter de façon continue les mouvemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestaltisme/#i_30872


Affichage 

Jeux d'optique et illusion de mouvement

vidéo

Plusieurs appareils s'appuyant sur des jeux d'optique et la notion de persistance rétinienne sont mis au point au cours du XIXe siècleLe thaumatrope, aussi appelé « prodige tournant » par ses créateurs, se présente comme un simple disque en carton que l'on manie au moyen de deux fils Il... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jeux d'optique et illusion de mouvement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo