PHÉBUS P.F.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'installation expérimentale

L'installation située au Centre d'études de Cadarache se compose de deux éléments principaux : le réacteur nucléaire Phébus, avec son système de refroidissement associé, et le circuit expérimental dans lequel les conditions d'un accident grave sont reproduites. L'installation est également dotée de moyens d'investigation non destructifs performants qui permettent aux chercheurs de dresser un premier diagnostic peu de temps après l'expérience.

Installation

Dessin : Installation

Dessin

Le bâtiment abritant l'installation Phébus P.F. se compose d'un hall réacteur et d'une extension, appelée hall P.F., à l'intérieur de laquelle se trouve un caisson étanche de 350 mètres carrés. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le réacteur Phébus est de type « piscine » d'une puissance de 40 mégawatts, équipé d'une tour de refroidissement lui permettant de fonctionner à puissance élevée pendant plusieurs jours. Il est utilisé pour fournir le flux de neutrons qui sert à chauffer le combustible d'essai disposé au centre du cœur dans une cellule expérimentale étanche.

Dans cette cellule expérimentale est introduit le dispositif d'essai. Il contient un assemblage d'essai constitué d'une vingtaine de crayons irradiés issus du réacteur belge B.R.-3 et d'un crayon d'alliage argent-indium-cadmium (A.I.C.) simulant une barre de commande. Cet assemblage d'essai est entouré d'un isolant thermique résistant à des températures élevées.

La sortie de l'assemblage d'essai est en communication avec une réplique à l'échelle 1/5 000 des principaux éléments d'un réacteur à eau sous pression : une section de circuit primaire simulant un générateur de vapeur avec brèche en branche froide, un réservoir de 10 mètres cubes muni d'un puisard, simulant l'enceinte de confinement. La maquette se trouve à l'intérieur d'un caisson étanche de 350 mètres cubes situé dans un bâtiment attenant à celui du réacteur.

Installation

Dessin : Installation

Dessin

Le bâtiment abritant l'installation Phébus P.F. se compose d'un hall réacteur et d'une extension, appelée hall P.F., à l'intérieur de laquelle se trouve un caisson étanche de 350 mètres carrés. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Plus de 200 capteurs de mesure situés tout au long du circuit permettent de suivre les évolutions des différents paramètres physiques : thermocouples haute température, thermomètres à ultrasons, capteurs de pression, débitmètres, mesures par spectrométrie d'énergie du rayonnement gamma, opacimètres. Les spectromètres offrent la possibilité de suivre en ligne l'évolution de chacun des produits radioac [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Phénomènes physiques étudiés

Phénomènes physiques étudiés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Installation

Installation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : adjoint au chef du département de recherche en sécurité à l'Institut de protection et de sécurité nucléaire, responsable du programme Phébus_P.F.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel SCHWARZ, « PHÉBUS P.F. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/phebus-p-f/