PHAGOLYSOSOME

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 509 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Phagocytose et bactéricidie »  : […] Les cellules phagocytaires sont représentées par les polynucléaires neutrophiles et les cellules du système réticulo-histiocytaire ( macrophages pulmonaires, spléniques, hépatiques – cellules de Küpffer –, monocytes sanguins, cellules mésangiales du rein, cellules microgliales du cerveau, macrophages résidents des ganglions lymphatiques). La destruction d'une bactérie par phagocytose fait interve […] […] Lire la suite

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 795 mots

Dans le chapitre « Les mécanismes de l'autophagie »  : […] Elle se caractérise par la séquestration d'une partie du cytoplasme et des organites cellulaires dans des vacuoles à double membrane ou multi-membranes appelées autophagosomes ou vacuoles autophagiques. La fusion entre ces autophagosomes et les lysosomes va aboutir à la formation de vésicules particulières appelées phagolysosomes au niveau desquels des hydrolases lysosomales (telles les cathepsin […] […] Lire la suite

PHAGOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 3 734 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Activité phagocytaire »  : […] Parvenues dans les espaces extravasculaires, les cellules phagocytaires peuvent y exercer leur fonction principale de phagocytose. Elle comporte classiquement trois étapes : l'adhésion, l'ingestion et, selon les cas, la persistance ou la multiplication du micro-organisme ingéré. L'adhésion est l'étape au cours de laquelle la membrane de la cellule phagocytaire adhère à la particule qu'elle va ing […] […] Lire la suite

VIRULENCE BACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • Aurélie CHABAUD, 
  • Sylvain MEYER, 
  • Marie-Cécile PLOY
  •  • 4 588 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les bactéries pathogènes en clinique humaine  »  : […] La pathogénicité a toujours été fortement liée à la virulence. En effet, les bactéries les plus pathogènes sont liées à la présence de gènes de virulence codant des protéines particulièrement nocives pour les cellules ou aptes à échapper au système immunitaire. Selon leur degré de pathogénicité chez l’être humain, on classe les bactéries en trois grandes catégories : bactéries commensales (dites « […] […] Lire la suite


Affichage 

Mécanisme d'accumulation des protéines anormales dans le tissu nerveux

dessin :  Mécanisme d'accumulation des protéines anormales dans le tissu nerveux

Le système de « surveillance » (protéines chaperonnes, système ubiquitine-protéasome ou UPS, système phagosome-lysosome) est chargé de limiter l'accumulation de protéines mal repliées, dans les espaces extracellulaires ou dans les neurones eux-mêmes (d'après : Forman et...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Mécanisme d'accumulation des protéines anormales dans le tissu nerveux

Mécanisme d'accumulation des protéines anormales dans le tissu nerveux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin