PÉTRARQUISME

ARÉTIN L' (1492-1556)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 3 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une vie aux cent actes divers »  : […] Vers sa quinzième année, l'Arétin quitte Arezzo et se rend à Pérouse, où il acquiert, au cours d'un apprentissage sans lendemain, les connaissances théoriques en matière de peinture qui feront de lui, plus tard, un critique averti, écouté des plus grands maîtres. C'est là, surtout, qu'il s'essaie pour la première fois à la poésie pétrarquisante alors à la mode, publiant en 1512 un recueil de vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-aretin/#i_1976

BEMBO PIETRO (1474-1547)

  • Écrit par 
  • Paul RENUCCI
  • , Universalis
  •  • 1 785 mots

Dans le chapitre « Promoteur du pétrarquisme »  : […] En 1530, année où il reçut du Conseil des Dix la charge d'historiographe de la république de Venise et fut appelé à diriger la bibliothèque qui allait devenir la Marcienne, Bembo réunit et publia les poésies qu'il avait composées. Elles constituent un parfait exemple du goût fondé sur l'imitation d'un seul auteur, Pétrarque en l'occurrence, même quand transparaît, comme il advient dans des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-bembo/#i_1976

CAMÕES LUÍS VAZ DE (1525?-1580)

  • Écrit par 
  • Paul TEYSSIER
  •  • 4 213 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'œuvre lyrique et le théâtre »  : […] Si l'on excepte trois courts poèmes, toute l'œuvre lyrique de Camões a été, à la différence des Lusiades , publiée après sa mort. Une telle situation s'explique par les habitudes du temps. Ce type de poèmes faisait l'objet de copies manuscrites, conservées dans des « chansonniers » ( cancioneiros ) que les amateurs élaboraient pour leur usage personnel. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camoes-luis-vaz-de/#i_1976

CROATIE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Ivo FRANGES, 
  • Mladen KOZUL
  •  • 9 188 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Aux avant-postes »  : […] Mais l'art littéraire fait vraiment son apparition avec l'œuvre de Marko Marulić (1450-1524). Latiniste réputé (notamment pour une épopée, Davidias , dont la publication ne date que d'une époque récente), auteur d'ouvrages de morale abondamment publiés à l'étranger, Marulić est le premier écrivain croate d'audience internationale. De son œuvre en langue croate, on retient ess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croatie/#i_1976

GARCILASO DE LA VEGA (1503-1536)

  • Écrit par 
  • Annie FREMAUX-CROUZET
  •  • 1 799 mots

Dans le chapitre « Le double culte de l'amitié et de l'amour »  : […] En marge des contraintes quotidiennes, l'exercice poétique fut le refuge temporaire, mais vital, de sa sensibilité blessée par les spectacles et le bruit d'un monde excessivement guerrier ou mondain. Instant privilégié où il pouvait enfin n'être qu'un homme ! Aussi ses poèmes nous livrent-ils toute la richesse d'une vie intérieure intense, et les mille nuances d'une âme sentimentale : la poésie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garcilaso-de-la-vega-1503-1536/#i_1976

HERRERA FERNANDO DE (1534-1597)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 639 mots

Poète espagnol, surnommé « le Divin », Fernando de Herrera est avant tout le chef de file de l'école de Séville que l'on distingue de l'école de Salamanque, dont Fray Luis de León est la figure éminente. Le sentiment patriotique caractérise l'école andalouse, tandis que le sentiment religieux imprègne le groupe castillan. Né à Séville, F. de Herrera, qui devint très tôt l'ami du grand humaniste Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernando-de-herrera/#i_1976

LITTÉRATURE - La littérature comparée

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 11 123 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un procédé heuristique »  : […] À première vue, la comparaison semble, pour les études littéraires, un objet plus qu'une méthode. Mais à partir de cet objet même, il est possible d'en préciser l'utilité, de découvrir grâce à elle certains rouages et certains secrets de la littérature. Ainsi, dans la poésie pétrarquiste et néo-pétrarquiste, elle est devenue un véritable principe d'organisation. Il ne s'agit pas seulement pour Pét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-la-litterature-comparee/#i_1976

LYONNAIS POÈTES

  • Écrit par 
  • Ian Dalrymple McFARLANE
  •  • 2 110 mots

Dans le chapitre « Du pétrarquisme à la poésie amoureuse »  : […] Les circonstances n'étaient pas propices à la survivance de ce groupe ; en outre, à Lyon, la poésie en langue maternelle allait prendre les devants, et cela grâce à des écrivains qui appartenaient à la ville ou à la région. Le premier et le plus grand est sans doute Maurice Scève. Mais, jusqu'à un certain point, les débuts de la Pléiade s'associent également à Lyon : Pontus de Tyard y publie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poetes-lyonnais/#i_1976

PÉTRARQUE

  • Écrit par 
  • Vittore BRANCA, 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 5 489 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La diffusion du pétrarquisme en France »  : […] Phénomène européen, le pétrarquisme fait montre en Italie, en France ou en Angleterre d'une même complexité. Il se caractérise d'un côté par un succès qui en fait une mode, et qui impose un renouvellement constant – le pétrarquisme assagi des Rime (1530) de Bembo différant par exemple des recherches sophistiquées des quattrocentistes –, et d'un autre côté par des crises d'an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrarque/#i_1976

SIDNEY PHILIP (1554-1586)

  • Écrit par 
  • Robert ELLRODT
  •  • 1 043 mots

« Le plus accompli gentilhomme d'Angleterre » aux yeux de ses contemporains, humaniste et champion de la cause protestante, Européen de culture et héros national, il donne à la Renaissance anglaise son épopée romanesque en prose, The Arcadia , dont l'épopée de Spenser est le pendant poétique. Il crée un style qui supplante l' euphuisme. Ses sonnets répandent le pétrarquisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-sidney/#i_1976

SONNETS, William Shakespeare - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Line COTTEGNIES
  •  • 1 338 mots

Dans le chapitre « Une peinture de la relation amoureuse »  : […] Le recueil adopte une ligne narrative lâche, où on reconnaît les thèmes familiers de la poésie pétrarquiste. Construit comme un diptyque asymétrique, il oppose les figures du jeune homme « blond » ou « beau » ( fair youth ), qui lui inspire un amour homoérotique, et de la « Dame brune », pour laquelle la passion se fait plus charnelle, voire obsessionnelle. La séquence commen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonnets/#i_1976

TEBALDEO ANTONIO TEBALDI dit (1463-1537)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 304 mots

Poète de cour ferrarais, Tebaldeo est, avec Serafino Aquilano, un des représentants les plus caractéristiques de la poésie maniérée du xv e siècle. On le trouve tour à tour au service des Bentivoglio à Bologne, des Este à Ferrare, des Gonzague à Mantoue, de Léon X à Rome. Il fut précepteur d'Isabelle d'Este, puis secrétaire de Lucrèce Borgia qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tebaldeo/#i_1976

WATSON THOMAS (1557-1592)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 412 mots

On ne sait pas au juste si Thomas Watson fit ses études à Oxford et son droit à Londres. Mais il apprit beaucoup de latin et de grec, car, en 1581, il transposa l' Antigone de Sophocle en latin, et cédant à ce penchant, il fit de même pour l' Aminta du Tasse en 1585, et pour L'Enlèvement d'Hélène de Colouthos (poète grec du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-watson/#i_1976