PETITES SCÈNES CAPITALES (S. Germain)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le roman des origines

Alors que la fillette avait cinq ou six ans, Gabriel a reconstitué une famille avec Viviane. Cette femme à l’existence agitée, a eu une fille, Jeanne-Joy, puis un fils, Paul, et des jumelles, Chantal et Christine, à chaque fois d’un père différent. Cette nombreuse famille investit l’appartement du nouveau couple. Le roman est aussi l’histoire de ces chambres qui se remplissent et se vident, qui résonnent des sons d’instruments (plusieurs enfants sont musiciens, mais pas Lili) puis de l’absence.

Lili s’interroge sur ses origines, cherche à conserver sa place auprès de son père et à trouver son rang parmi ses demi-sœurs et son frère. Ils sont à la fois proches et très différents : eux de vrais artistes, elle hésitant entre la gemmologie et la peinture, avant de se lier à un encadreur et de trouver sa voie.

Tout au long des années qui s’écoulent, et dont nous percevons à travers de minces indices les échos historiques, Lili cherche, essaie, risque. Les petites scènes capitales qui donnent son titre au roman sont ses moments d’épiphanie, racontant les découvertes, dévoilant ce qui a longtemps été caché, retardé. Personne, dans ce roman, n’est vraiment ce qu’il semble. Viviane, l’ex-mannequin de Jean Patou, que l’on croirait résumée à sa beauté, est une femme tourmentée. Elle a un jour accompli un geste unique, en sauvant Paul de la mort à laquelle il semblait promis. On suit par intermittence cette femme mystérieuse accablée par la mort accidentelle d’une de ses filles, tombant dans des états de catalepsie avant de voyager de lieu en lieu en quête d’une vérité qu’elle pourra totalement révéler. Son parcours est parallèle à celui de Paul, incapable de se fixer, d’abord persuadé qu’il doit entrer en religion avant de trouver sa vocation comme mime et clown. Mais l’existence de Paul ressemble aussi, à bien des égards, à celle de Lili, qu’on prénomme aussi Barbara comme si l’incertitude pesait ici sur tout, y compris sur les noms. On suivra avec autant d’intérêt pour ses méandres l’existence d’abord tranquille pui [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Pour citer l’article

Norbert CZARNY, « PETITES SCÈNES CAPITALES (S. Germain) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/petites-scenes-capitales/