PERTURBATIONS, météorologie

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L’instabilité barocline »  : […] À ce stade, avec l’instabilité convective nous avons pris en compte les variations verticales de la température. Mais les fortes variations horizontales, observées dans les régions tempérées (entre 35 et 65 degrés de latitude) du fait de la répartition de l’énergie solaire sur la planète, peuvent devenir, elles aussi, d’importantes sources d’instabilité. Dans cette zone de fort gradient, l’équili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_20884

CYCLONES TROPICAUX

  • Écrit par 
  • René CHABOUD
  •  • 3 085 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  La terminologie des cyclones »  : […] Les cyclones tropicaux prennent des noms différents selon la mer ou l'océan où ils naissent. On les appelle « typhons » ( typhoon en anglais) dans le Pacifique , « Baguia » aux Philippines, willy-willies près des côtes de l'Australie, ou « ouragans » ( hurricanes en anglais) dans l'océan Atlantique nord et sur la mer des Caraïbes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclones/#i_20884

E.N.S.O. (El Niño-Southern Oscillation)

  • Écrit par 
  • Yves M. TOURRE
  •  • 2 463 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « E.N.S.O., un phénomène mondial »  : […] Les téléconnexions entre la période chaude de l'E.N.S.O. dans le Pacifique (qui correspond à un El Niño dans le Pacifique central et oriental) et des changements climatiques globaux à court terme ont été mises en évidence pendant les années 1990. Les mécanismes physiques reliant ces variations climatiques sur des distances parfois très grandes (la moitié du globe) ont fait l'objet de nombreuses é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/el-nino-southern-oscillation/#i_20884

FRONT, météorologie

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 2 240 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Applications de la notion de front »  : […] Grâce au concept de front, le météorologiste peut coordonner de nombreuses observations pointées sur une carte, en faire la synthèse et les remplacer par un schéma simple et facile à extrapoler. Mais, compte tenu de la structure thermique des masses d'air en contact, les différences de saison, d'heure de passage, d'état du sol sous-jacent, etc., un front, une perturbation ont leur individualité p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/front-meteorologie/#i_20884

HYDROLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre HUBERT, 
  • Gaston RÉMÉNIÉRAS
  •  • 9 869 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques et classification »  : […] Parmi tous les phénomènes hydrométéorologiques, les grandes crues retiennent tout particulièrement l'attention du public en raison des modifications spectaculaires qu'elles apportent aux paysages riverains et de leurs effets destructeurs parfois considérables. Aussi le problème le plus souvent posé à l'hydrologue est-il celui de la prédétermination de la crue maximale à craindre en un point d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrologie/#i_20884

MASSES D'AIR

  • Écrit par 
  • Bernard GOSSET
  •  • 1 789 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Mouvement des masses d'air. Naissance des perturbations »  : […] La simple action de la pesanteur entraîne donc un mouvement de l'air froid vers l'équateur et un soulèvement de l'air plus chaud, dirigé vers les latitudes supérieures. Il faut noter, d'autre part, qu'une masse d'air parvenant sur une surface plus chaude que celle où elle évoluait précédemment devient instable, et inversement. La rotation de la Terre fait intervenir un effet complémentaire dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masses-d-air/#i_20884

NUAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON, 
  • André VIAUT
  •  • 5 903 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les systèmes nuageux »  : […] En fonction des conditions météorologiques ambiantes et de la stabilité de l'atmosphère, les nuages peuvent s'organiser en systèmes persistants de plus ou moins grandes dimensions. On distingue ainsi deux types principaux d'organisation : les systèmes dépressionnaires extratropicaux et les systèmes convectifs. Les perturbations qui affectent les régions tempérées (entre 35 et 65 degrés de latitu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuages/#i_20884


Affichage 

Nuages et précipitations liés aux fronts

dessin

Nuages et précipitations accompagnant les fronts 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Perturbation cyclonique

photographie

Image satellitaire de l'ouragan Lili, qui a frappé l'est des États-Unis en octobre 1996 

Crédits : 1996, Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory

Afficher

Perturbation météorologique Ruth

photographie

Le 7 février 2014 à 12 h 30 UTC, le satellite Météosat-10 observe une perturbation particulièrement active, dénommée Ruth, qui s'enroule autour d'un centre dépressionnaire situé à l'ouest de l'Irlande et dont les valeurs sont proches de 950 hPa Elle se rapproche de l'Europe de l'Ouest où... 

Crédits : Météosat/ Météo France

Afficher

Système dépressionnaire extratropical

dessin

Ce schéma idéalisé d'un système nuageux dépressionnaire extratropical met en évidence les différents types de nuages fréquemment associés à ce type de perturbation (abréviations conventionnelles : Ac, Cu, Ci, etc) Les courbes rouges sont des lignes isobares correspondant à des pressions... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nuages et précipitations liés aux fronts
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Perturbation cyclonique
Crédits : 1996, Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory

photographie

Perturbation météorologique Ruth
Crédits : Météosat/ Météo France

photographie

Système dépressionnaire extratropical
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin