PERTURBATIONS, astronomie

ASTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Christiane FROESCHLÉ, 
  • Claude FROESCHLÉ, 
  • Patrick MICHEL
  •  • 10 660 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Évolution dynamique des N.E.A. dans la région des planètes telluriques »  : […] Au cours de leurs évolutions, les orbites des N.E.A. ont pour principale caractéristique d'être fortement perturbées par des rencontres proches avec les planètes. Les variations orbitales qui résultent de chaque rencontre dépendent de manière très sensible des éléments orbitaux avant la rencontre. Les orbites croisant des planètes sont en fait très sensibles non seulement aux conditions initiales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asteroides/#i_20658

EDGEWORTH-KUIPER CEINTURE DE

  • Écrit par 
  • Patrick MICHEL
  •  • 6 915 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Nombre d'objets et masse de la ceinture »  : […] Combien d'objets résident-ils dans la ceinture de Edgeworth-Kuiper ? En 2007, les scientifiques estimaient que 70 000 objets d'un diamètre supérieur à 100 kilomètres devaient être présents dans une ceinture s'étendant entre l'orbite de Neptune (30 ua environ) et 50 ua du Soleil. La masse totale de ces objets serait égale à 30 p. 100 de la masse terrestre. Cependant, les objets découverts depuis le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceinture-de-edgeworth-kuiper/#i_20658

INTERPLANÉTAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • Pierre COUTURIER, 
  • Jean-Louis STEINBERG
  •  • 4 644 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les perturbations du milieu interplanétaire »  : […] À partir de toutes les mesures in situ faites au voisinage du plan de l'écliptique, il a été possible de dresser un tableau cohérent des phénomènes qui interviennent dans le vent solaire. Ses propriétés fluctuent dans le temps et dans l'espace. Par exemple sa vitesse d'expansion peut varier de 300 à 1 000 kilomètres par seconde en liaison avec les inhomogénéités coronales ou avec les éruptions so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interplanetaire/#i_20658

LE VERRIER URBAIN JEAN JOSEPH (1811-1877)

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 1 690 mots

Dans le chapitre « La découverte de Neptune »  : […] La planète Uranus avait été découverte en 1781 par William Herschel et observée constamment depuis lors. On s'aperçut ensuite que des observations en avaient été faites antérieurement par des astronomes qui l'avait prise pour une étoile fixe, si bien que l'on disposait de données nombreuses, dont certaines remontaient à 1690. Alexis Bouvard, ancien assistant de Laplace, entreprit en 1821 de calcu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbain-jean-joseph-le-verrier/#i_20658

MARÉES

  • Écrit par 
  • Françoise COMBES, 
  • André GOUGENHEIM, 
  • Christian LE PROVOST, 
  • Jean-Paul ZAHN
  •  • 9 694 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Marées et structure spirale »  : […] L'interaction de marée est un des mécanismes générateurs de structure spirale dans les galaxies. Deux perturbations en deux points opposés de la galaxie sont engendrées par le passage d'un compagnon. Ces deux perturbations, correspondant aux ponts et aux queues déjà signalés, donnent naissance à deux bras spiraux qui se développent et s'enroulent par rotation différentielle. La figure 11 illustre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees/#i_20658

MÉCANIQUE CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 6 163 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Perturbations ne dépendant pas d'un potentiel »  : […] Il arrive que les perturbations causées au mouvement képlérien d'un astre proviennent de forces qui ne dérivent pas d'un potentiel. C'est le cas, par exemple, du mouvement d'un satellite artificiel de la Terre soumis au frottement atmosphérique quand son orbite est assez basse. On remplace alors les équations de Lagrange par des équations analogues où figurent, dans les seconds membres, non pas l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-celeste/#i_20658

MÉCANIQUE SPATIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CARROU
  •  • 6 668 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les perturbations »  : […] On s'intéressera ici au mouvement elliptique, qui est celui de la quasi-totalité des satellites d'application. Le mouvement d'un satellite artificiel autour d'un astre homogène et sphérique obéit aux trois lois de Kepler ; pour cette raison, il est qualifié de képlérien. En réalité, l'accélération du satellite subit des perturbations d'origines diverses mais de faibles amplitudes devant l'accélér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-spatiale/#i_20658

NEPTUNE, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 830 mots
  •  • 23 médias

Gravitant à environ 4,5 milliards de kilomètres du Soleil sur une orbite quasi circulaire, Neptune met cent soixante-cinq ans pour accomplir une révolution . Son plan équatorial est incliné de près de 30 degrés par rapport au plan de son orbite. Bien que trois fois plus petit que Jupiter, Neptune est une planète géante qui est composée à 99 p. 100 d'hydrogène et d'hélium. Avec un diamètre de 49 52 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neptune-planete/#i_20658


Affichage 

Astéroïdes

vidéo

Nature et origine des astéroïdesLes astéroïdes sont des corps rocheux en orbite autour du SoleilLa majorité d'entre eux gravitent entre les orbites de Mars et de Jupiter, dans une zone appelée ceinture principale des astéroïdesLeur taille varie entre les quelque 1 000 kilomètres de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Astéroïdes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo