PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES

ADAMITES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 713 mots

Terme désignant les membres de deux sectes différentes, l'une gnostique, l'autre de la fin du Moyen Âge. La première eut pour fondateur Prodicus, disciple de Carpocrate ( ii e s.). Soucieux d'imiter Adam avant la chute, les adamites allaient complètement nus et c'est dans cet état qu'ils priaient et célébraient. Ils sont mentionnés par Épiphane, Clément d'Alexandrie, saint Augustin et Théodoret. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adamites/#i_23790

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le pouvoir politique face à la société albanaise »  : […] Malgré les nombreuses invasions, le peuple albanais a conservé son unité ; 96 p. 100 de la population est d'origine albanaise et 4 p. 100 d'origine grecque ou slave. Plus d'un million d'Albanais vivent à l'étranger : en Sicile, en Grèce, en Yougoslavie, aux États-Unis notamment. Confronté à une société fortement marquée par les coutumes patriarcales et les traditions religieuses, le régime a eu à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/#i_23790

ALUMBRADOS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 382 mots

Proches des Libertins spirituels, qui furent dénoncés par Calvin, les alumbrados ou illuminés, signalés en Espagne au xvi e siècle, voyaient dans les affinements de l'amour charnel la réalisation de l'amour divin, dont chacun porte l'étincelle. Initialement suspectés d'illuminisme, Jean de la Croix et Thérèse d'Ávila insisteront, en revanche, sur la macération, qui fonde une mystique contemplativ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alumbrados/#i_23790

AMAURICIENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 699 mots

Disciples supposés d'un clerc qui enseignait la philosophie et la théologie à Paris, Amaury de Bène, les amauriciens, condamnés en 1209 et 1211, s'inscrivent plus exactement parmi les premiers adeptes d'un courant que l'Église condamnera plus tard sous le nom de Libre-Esprit. En 1204, le pape condamne la proposition de maître Amaury, originaire de Bène, près de Chartres, selon laquelle « tout chré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amauriciens/#i_23790

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité païenne et chrétienne  »  : […] L'hostilité aux juifs n'avait pas de caractère systématique dans les empires de l'Antiquité, qui étendaient leur domination sur de multiples peuples aux cultes les plus divers. En Perse, en Grèce ou à Rome, les tensions ne procédaient pas principalement d'une mise en accusation de la religion juive ni d'une volonté de la société dominante de démontrer les erreurs des juifs par rapport à ses propre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antisemitisme/#i_23790

APOSTOLIQUES SECTE DES (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 112 mots

Épiphane signale sous le nom d'apostoliques ou apotactiques une secte manichéenne du iv e et du v e  siècle qui professe le refus du mariage, la continence et le détachement des biens matériels. Le terme « apostolique » reparaîtra au xii e siècle pour désigner les premiers cathares exécutés à Cologne et dans la région de Soissons (1114). Mais c'est aux xiii e et xiv e  siècles que l'appellation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apostoliques-secte-des/#i_23790

ASHKÉNAZE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 844 mots

Substantif et adjectif, l'appellation « ashkénaze » ( ashkenaz , pluriel ashkenazim ) est appliquée aux juifs de l'Europe occidentale, centrale et orientale qui sont d'origine et de langue germaniques par opposition à ceux qui sont originaires d'Espagne et sont dits séfarades ( sefardim ). Dans la Bible, Ashkenaz est cité parmi les arrière-petits-fils de Noé (Genèse, x , 3 ; I Chroniques, i , 6) ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ashkenaze/#i_23790

BÉGUINES & BÉGARDS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 2 434 mots

Dans le chapitre « Les premières persécutions »  : […] L'Église avait reconnu dans le choix de la pauvreté volontaire un facteur de paix sociale et une arme contre l'avidité et la superbe de ses propres dignitaires. Elle nuança son approbation dès l'instant où, entraînée par la nécessité des affaires, elle en vint à encourir elle-même les reproches d'une partie des franciscains, fidèles à l'esprit de leur fondateur et à son vœu d'humilité. Chez les b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beguines-et-begards/#i_23790

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le soulèvement contre Philippe II »  : […] Charles Quint abdiqua à Bruxelles en 1555, laissant les Dix-Sept Provinces à son fils Philippe II. Éduqué en Espagne, ce dernier ne parlait aucune des langues nationales et ne comprenait ni l'esprit tolérant ni l'aversion pour l'absolutisme de ses sujets. Profondément catholique, Philippe II se posait en champion du concile de Trente, du centralisme à outrance et de la persécution des protestants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_23790

BOGOMILES

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY
  •  • 1 105 mots

Dans le chapitre « Expansion en Asie et en Europe »  : […] L'écrivain byzantin Michel Psellos, dans son traité sur « l'action des démons », et le moine Euthyme de Péribletes fournissent de précieux renseignements sur le développement des communautés bogomiles en Thrace et en Asie Mineure. Répandus dans l'Empire byzantin, les bogomiles subissent de sanglantes répressions. Le grand prédicateur Vasili périt sur le bûcher. En s'intensifiant dans l'Empire byz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bogomiles/#i_23790

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Dans le chapitre « Clandestins et rebelles »  : […] Nombreux étaient les courants bouddhiques où à la fois l'État et les écoles constituées pouvaient voir une source d'excès mettant en danger l'ordre social comme la saine doctrine bouddhique ; et les exemples ne sont pas rares au Japon où de véritables persécutions ont pu être imputées conjointement au bras séculier et au bras régulier. On sait que le tantrisme tel qu'il s'était développé en Inde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_23790

BRUNO GIORDANO (1548-1600)

  • Écrit par 
  • Jean SEIDENGART
  •  • 5 287 mots

Dans le chapitre « « Académicien de nulle académie » »  : […] Né à Nola, Filippo Bruno prit le nom de Giordano en 1565 quand il entra au couvent dominicain de Naples, après quelques études de littérature classique et de philosophie à l'université. Reçu docteur en théologie en 1572, il quitta définitivement son ordre en 1576, à la suite de deux procès. En 1579, on le trouve à Genève, où il se convertit au calvinisme. La même année, il vint enseigner à Toulous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giordano-bruno/#i_23790

CASTELLION SÉBASTIEN (1515-1563)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 680 mots

Il existe à la racine du protestantisme une revendication de liberté qui doit sa radicalité et ses limites à l'essor du libre-échange et à la première modernité du capitalisme. Sébastien Castellion appartient à l'aile radicale en ce qu'il privilégie les options individuelles et fait de la liberté de conscience la condition sine qua non de l'humanisme. La tradition vaudoise s'était perpétuée dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-castellion/#i_23790

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 768 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Décadence du catharisme »  : […] Le catharisme du xiv e  siècle, on l'a déjà vu à certains indices, n'est plus celui, dynamique et vigoureux, du xii e  siècle et de la première moitié du xiii e . Il est à ce point dégénéré qu'il en a perdu toute qualification. En Languedoc, l'armée des croisés a pu descendre dans le Midi, ravager le pays, sans que la foi des croyants ait tant soit peu faibli : le glaive n'a pas alors vaincu l'esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathares/#i_23790

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les chrétiens et le pouvoir »  : […] L'Église n'a rien d'une force politique ; à la suite des Apôtres, ses responsables enseignent la soumission à toute autorité. Cependant, tandis que les juifs, admis comme monothéistes, pouvaient demeurer à l'écart du culte officiel des empereurs, la même attitude de la part des chrétiens – assez mal connus d'ailleurs – suscite une plus grande méfiance, qui parfois tourne à l'hostilité, voire à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_23790

CECCO D'ASCOLI FRANCESCO STABILI dit (1269-1327)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 443 mots

Astrologue, philosophe, compilateur scientifique, esprit universel et brouillon, Cecco d'Ascoli apparaît à bien des égards comme un personnage faustien. Tourmenté par des desseins sublimes, rongé par le ressentiment, envieux de l'art de Dante, audacieux et insolent, il semble illustrer, par une provocation constante, le caractère inexorable de la destinée, qui le conduira, pour sa part, au bûcher. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecco-d-ascoli/#i_23790

CHINE - Politique religieuse

  • Écrit par 
  • Benoît VERMANDER
  •  • 6 092 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un cadre légal contraignant »  : […] Les différents régimes chinois ont toujours cherché à encadrer étroitement les activités religieuses et à en définir les formes reconnues, faisant la distinction entre les groupes aux croyances et activités « orthodoxes » et d'autres qualifiés d'« hétérodoxes » ou de « pervers ». Après 1911, la jeune République de Chine et le Parti nationaliste chinois (Guomindang) ne font pas exception à la règle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-politique-religieuse/#i_23790

CONFESSEUR

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 216 mots

Dans l'Église primitive, le titre de confesseur était donné à des chrétiens ayant souffert dans les persécutions autrement que par le sang versé. Le mot était primitivement mal distingué de celui de martyr. Le martyr était un témoin, il avait par son attitude témoigné de sa foi devant les juges. De la même façon, un confessor avait affirmé (plus exactement professé) son appartenance à l'Église. J […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confesseur/#i_23790

CONGRÉGATIONALISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 1 410 mots

Dans le chapitre « Les avatars du congrégationalisme »  : […] Les partisans de ce système ecclésiastique furent persécutés et durent s'organiser en communautés clandestines. Plusieurs historiens de ce mouvement voient dans la congrégation secrète connue sous le nom de « Privye Church », et découverte par les autorités en 1567, la plus ancienne de leur Église (Dale, Peel). Robert Browne (vers 1550-1630) exposa le premier les théories du congrégationalisme, n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/congregationalisme/#i_23790

CONSEIL DES TROUBLES

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 421 mots

En août 1567, le duc d'Albe fut envoyé aux Pays-Bas comme gouverneur espagnol à la tête d'une forte armée pour rétablir l'ordre troublé par une explosion de violences iconoclastes, dues à un nombre croissant de calvinistes. Partisan d'une répression féroce, il créa le Conseil des troubles (appelé Bloedraad , ou Conseil du sang, par les Néerlandais), comprenant de grands seigneurs néerlandais fidèl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-des-troubles/#i_23790

COORNHERT DIRK VOLKERTSZOON (1522-1590)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 722 mots

Polémiste, écrivain, graveur et humaniste, Dirk Coornhert compte parmi les principaux représentants de la Renaissance en Hollande. Versatile et courageux, dans un pays où l'intransigeance protestante succédait à l'intolérance catholique, il mena, en dépit des persécutions, un incessant combat pour la liberté religieuse et s'opposa aux exécutions pour fait d'hérésie. Précurseur de la libre-pensée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dirk-volkertszoon-coornhert/#i_23790

CROISADE CONTRE LES ALBIGEOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurent ALBARET
  •  • 752 mots

1145 Le cistercien Bernard de Clairvaux organise une mission de prédication à Toulouse et dans l'Albigeois. Il découvre à Verfeil une dissidence religieuse qui revendique une filiation apostolique et rejette les sacrements de l'Église. Il la nomme l'hérésie des « albigeois ». 1179 Le concile de Latran III, prenant acte des missions cisterciennes, prend des mesures concernant les hérétiques mérid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albigeois-reperes-chronologiques/#i_23790

DÉBUT DU DHARMA AU JAPON

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 218 mots

L'arrivée officielle du bouddhisme au Japon aurait eu lieu en 552, selon le Nihon shoki , première histoire officielle du Japon. Une autre source, le Gankōji engi , donne la date de 538. Cette arrivée correspondrait à l'envoi, par le roi Syöng-Myöng du royaume coréen de Paekche, d'une statue du Bouddha et de sutras, à l'empereur du Japon, Kinmei. Le bouddhisme est alors avant tout considéré comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debut-du-dharma-au-japon/#i_23790

DÈCE ou DECIUS CAIUS MESSIUS QUINTUS DECIUS VALERIANUS TRAJANUS (201-251) empereur romain (248-251)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots
  •  • 1 média

Empereur romain (248-251) , né vers 201 à Budalia, en Pannonie inférieure, près de Sirmium (auj. Sremska Mitrovica, Serbie), mort en juin 251 à Abrittus, en Mésie (auj. Razgrad, Bulgarie). Si les origines de Dèce, surnommé Trajan, sont inconnues, on sait qu’il est sénateur et consul avant d’accéder au trône. Vers 245, l’empereur Philippe l’Arabe lui offre un commandement sur le Danube. C’est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dece-decius/#i_23790

DENCK JOHANNES ou HANS (1500-1527)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 780 mots

Proche des anabaptistes, dont il s'éloigne cependant par son mysticisme, Denck apparaît, à bien des égards, comme un précurseur de la libre-pensée. En butte à l'animosité de tous les partis, il dégage de son propre scepticisme une attitude chrétienne débarrassée de la rigueur des dogmes et fondée sur le respect mutuel des individus. Relevant les multiples contradictions de la Bible, il en vient à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denck-johannes-ou-hans/#i_23790

DIASPORA

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS, 
  • Vicken CHETERIAN, 
  • Kamel DORAÏ, 
  • Thibaut JAULIN, 
  • Claudine LOMBARD-SALMON, 
  • Raoul VANEIGEM, 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  • , Universalis
  •  • 7 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diaspora juive »  : […] À la différence du mot hébreu galout (« exil »), qui se rattache à la nostalgie des origines, à la théologie du retour, aux thèses sionistes, le terme grec diaspora renvoie objectivement au phénomène historique de la dispersion des juifs à travers le monde. On s'accorde le plus souvent à distinguer deux phases dans cette diaspora : la première répond à une volonté d'essaimage des communautés, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspora/#i_23790

ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

  • Écrit par 
  • André BOURDE
  •  • 5 900 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le compromis religieux »  : […] Élisabeth comprend vite que chacune de ses actions affecte profondément un équilibre aussi précaire. Sa perspicacité lui fait découvrir le conseiller sagace et énergique dont l'inébranlable attachement l'accompagnera si longtemps, William  Cecil, qu'elle nomme secrétaire d'État. Ainsi épaulée par ce grand ministre – un protestant –, elle s'attaque d'abord au brûlant problème religieux. Agissant pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-ire/#i_23790

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX
  •  • 6 376 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Espagne à la fin du XVe siècle »  : […] La crise des xiv e et xv e siècles a eu de graves répercussions d'ordre économique, social et moral. Les succès de l'aristocratie ont aggravé la condition des classes rurales, d'autant plus que le recul démographique dû à la peste noire, qui sévit à diverses reprises après 1358, conduit à alourdir les charges qui pèsent sur elles. En Castille, l'agriculture recule devant l'élevage transhumant f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-des-wisigoths-aux-rois-catholiques/#i_23790

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Triomphe de l'unité religieuse »  : […] L'Église catholique était étroitement soumise au monarque, qui jouissait du droit de patronage pour la nomination à une cinquantaine d'archevêchés et d'évêchés. Les ressources du clergé étaient considérables : revenus des propriétés terriennes et dîmes, sans parler du casuel, mais il entretenait des écoles et des œuvres de charité. Il contrôlait de très près la vie intellectuelle, grâce aux collè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_23790

FAMILISTES (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 419 mots

Fondée en 1540 par Hendrik Niclaes, la Famille d'amour, souvent assimilée à tort à une secte anabaptiste, entend rétablir dans son innocence la communauté humaine originelle. Son organisation comprend un évêque, dont l'autorité est épaulée par douze sages et quatre classes de prêtres. Tous font don à la secte de leurs biens personnels. Elle comptait un assez grand nombre de fidèles, principalement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/familistes/#i_23790

FERDINAND II LE CATHOLIQUE (1452-1516) roi d'Aragon et de Sicile (1479-1516)

  • Écrit par 
  • Tarsicio de AZCONA, 
  • Universalis
  •  • 772 mots

Roi d' Aragon et de Castille (1479-1516), de Sicile (sous le nom de Ferdinand II, 1468-1516) et de Naples (Ferdinand III, 1504-1516), né le 10 mars 1452 à Sos (Aragon), mort le 23 janvier 1516 à Madrigalejo (Espagne), Ferdinand II le Catholique réalisa l'unité territoriale de l'Espagne, créant un État moderne qui se lancera dans la conquête d'un véritable empire. Ferdinand est le fils de Jean II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ii-le-catholique/#i_23790

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les cultes orientaux et le christianisme »  : […] Si l'hellénisation et la romanisation de la religion gauloise sont plus apparentes que réelles, l'introduction des cultes orientaux à mystères, d'une part, et du christianisme, d'autre part, devait transformer complètement la conscience religieuse des Occidentaux et en particulier des Gallo-Romains, dans certaines régions et dans certains milieux (plutôt, d'ailleurs, les milieux urbains et les mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_23790

HENRI VIII (1491-1547) roi d'Angleterre (1509-1547)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 3 969 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La réforme religieuse »  : […] Henri VIII fait appel, sur l'avis de son nouveau conseiller, le théologien Thomas Cranmer, au jugement des principales universités d'Europe. Il en retire bien des satisfactions, mais l'intransigeance du pape leur donne une valeur surtout intellectuelle. Un jeu dangereux s'engage de part et d'autre : certains conseillers de Henri, dont Thomas Cromwell, estiment opportun d'associer leurs ambitions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-viii/#i_23790

HOFMANN MELCHIOR (1495 env.-1543)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 743 mots

Propagandiste de la foi anabaptiste, Melchior Hofmann appartient à cette génération de prophètes engendrés par la Réforme que leur exégèse personnelle de la Bible et leur enthousiasme rendent suspects à toutes les factions. Bien que résolument pacifistes, lui et ses partisans, appelés melchiorites, eurent à subir la persécution qui est attisée par la haine conjointe de Luther et de Rome, et que gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melchior-hofmann/#i_23790

IBN VERGA SALOMON (fin XVe-déb. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 351 mots

De la vie même de l'historien juif que fut Salomon ibn Verga, on sait peu de chose. Il reçut une formation rabbinique et philosophique, apprit la littérature espagnole et latine de son temps et fut chargé, en 1487, après la prise de Málaga par les Rois Catholiques, de réunir les fonds nécessaires pour acquitter la rançon des Juifs capturés. Lorsque les Juifs furent expulsés d'Espagne en 1492, Salo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-verga-salomon/#i_23790

INQUISITION

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX, 
  • Yves DOSSAT
  •  • 5 832 mots
  •  • 2 médias

On n'a pas toujours précisé le caractère original de l'Inquisition, forme de répression de l'hérésie établie par le pape Grégoire IX à partir de 1231. À cette date, la punition des hérétiques et l'anathème contre les ennemis de la foi étaient des faits déjà anciens, selon ce qui avait été en particulier prescrit par le deuxième concile du Latran (1139). Il appartenait aux évêques de rechercher le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inquisition/#i_23790

INTOLÉRANCE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 139 mots

À ceux qui s'abuseraient sur les vertus iréniques de la tolérance, Mirabeau adresse une opportune mise en garde, lorsqu'il déclare en 1789 : « Je ne viens pas prêcher la tolérance. La liberté la plus illimitée de la religion est à mes yeux un droit si sacré que le mot tolérance qui voudrait l'exprimer me paraît en quelque sorte tyrannique lui-même, puisque l'existence de l'autorité, qui a le pouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intolerance/#i_23790

IRLANDE

  • Écrit par 
  • David GREENE, 
  • Pierre JOANNON
  •  • 16 174 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Ultime défaite de l'Irlande catholique »  : […] Le rétablissement des Stuarts n'apporta aucun changement notable dans la situation de l'Île-Sœur. Toutefois, si l'indolent Charles II ne se fit pas prier pour confirmer les expropriations du Cromwellian Settlement, le catholique Jacques II éprouva le besoin de ménager les Irlandais dans le dessein de se constituer une base sûre contre l'opposition qu'il sentait gronder contre lui en Angleterre. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irlande/#i_23790

IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Pierre JOANNON
  • , Universalis
  •  • 10 102 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « « Les quatre années glorieuses » »  : […] Entre le 3 et le 12 mai 1916, quinze des principaux chefs de l' insurrection de Pâques – dont Padraic Pearse, le poète, et James Connolly, le syndicaliste – sont passés par les armes. Près de deux mille suspects sont internés en Angleterre et au Pays de Galles. Les excès de la répression retournent une population qui avait, sur le moment, condamné cette aventure insensée : de fous et de criminels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-irlande/#i_23790

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « Le christianisme »  : […] Nobunaga n'avait pas réservé un mauvais accueil au christianisme qui lui parut sans doute une doctrine apte à rivaliser avec les sectes bouddhiques contre lesquelles il avait été en lutte. Hideyoshi, quant à lui, craignant probablement que la propagation du christianisme ne fût le prélude à une invasion armée des Occidentaux, en interdit la prédication ; mais si, d'une part, il fit exécuter ving […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_23790

JORIS DAVID (1501-1556)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 868 mots

Parmi les prédicateurs errants que la Réforme et la traduction des textes sacrés jetteront sur les routes d'Europe, David Joris se distingue par une destinée hors du commun plus que par l'originalité de sa pensée. Poursuivi par la haine conjointe des catholiques et des protestants, anabaptiste dissident, attaqué par les mennonites et par les munstérites, cet homme, dont la tête est partout mise à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-joris/#i_23790

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Second Temple, la tutelle perse et hellénistique »  : […] À la suite de l'édit de Cyrus, des convois d'exilés rentrent en terre d'Israël. Les nouveaux arrivants se heurtent aux populations locales, malgré la protection lointaine des Perses Achéménides. Les terres abandonnées sont remises en culture, des maisons sont bâties dans un périmètre restreint autour de Jérusalem. Le culte sacrificiel reprend sous le grand prêtre Jésus, avant même la reconstructi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_23790

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 236 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les centres de l'Europe occidentale »  : […] Les communautés françaises remontent à l'exil à Vienne d'Archelaüs, fils d'Hérode (6 apr. J.-C.) ; elles sont nombreuses sous les Mérovingiens. Les Juifs vivent dans les campagnes et les villes (Bordeaux, Tours, Poitiers), mais surtout en Champagne et en Normandie. Des lieux-dits multiples rappellent un hameau ou un quartier juif, « Juiverie », « Villejuif », « rue des Juifs ». Au xiii e  siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/#i_23790

KYŪSHŪ

  • Écrit par 
  • Raphaël LANGUILLON-AUSSEL
  •  • 1 044 mots
  •  • 1 média

Peuplée de plus de 13 millions d'habitants en 2015, Kyūshū est la plus méridionale des quatre îles composant le bloc centralinsulaire du Japon . D'une superficie de 35 640 kilomètres carrés, elle doit son nom – littéralement « les neuf provinces » – aux neuf territoires qui la composaient à l'époque médiévale. En 1871, une réforme territoriale réduit ces circonscriptions aux sept départements actu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kyushu/#i_23790

LIBERTINAGE

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 3 274 mots

Dans le chapitre « De la liberté au dérèglement »  : […] L'histoire du mot se caractérise par des renversements sémantiques, des confusions et contaminations. Étymologiquement, le libertus ou le libertinus est à Rome un affranchi, un ancien esclave qui a reçu sa liberté. Libertinus est un statut social. Le mot désigne aussi plus tard un fils d'affranchi, donc marqué par une infériorité sociale. Un emploi particulier s'impose au Moyen Âge, qui fait du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libertinage/#i_23790

LIBRE-ESPRIT MOUVEMENT DU

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 3 154 mots

Dans le chapitre « Des amauriciens aux ranters »  : […] Jusqu'à plus ample information, il est d'usage de faire remonter le Libre-Esprit aux deux procès intentés, à Paris en 1209 et à Amiens en 1211, aux disciples supposés d' Amaury de Bènes, mort en 1207. Celui-ci s'était attiré la réprobation pontificale pour avoir affirmé que chaque homme est tenu de se considérer comme membre du Christ. Une simple abjuration mettra fin à une querelle qui semble n'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-du-libre-esprit/#i_23790

LUCIE sainte (morte en 304)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 534 mots
  •  • 1 média

Selon une longue tradition hagiographique rapportée notamment par Jacques de Voragine dans la Légende dorée , Lucie serait née à Syracuse vers la fin du iii e  siècle, dans une riche famille patricienne. Elle se détourna cependant du mariage et des biens du monde et décida de consacrer sa virginité à Dieu, à l’exemple de sainte Agathe, vierge et martyre vénérée d’une autre ville de Sicile, Catane. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucie/#i_23790

MACCABÉES IVe LIVRE DES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 501 mots

Ouvrage apocryphe, qui fut d'abord intitulé « La Souveraineté de la raison », et ne fut pas inclus dans le canon hébreu mais figure dans certains manuscrits, grecs ou latins, de la Bible chrétienne. Il s'agit d'un traité philosophique développant le thème selon lequel l'obéissance à une loi religieuse permet un contrôle de la raison sur les émotions. Il fait l'éloge des martyrs mentionnés dans II  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ive-livre-des-maccabees/#i_23790

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expansion vers l'Ouest »  : […] La dernière de ces missions avait ainsi atteint l'extrémité orientale du territoire sassanide et poussé même jusqu'à l'Oxus (l'actuel Amou-Daria). Toutefois, le principal effort de la jeune Église pour s'étendre au-delà des frontières de l'Empire paraît s'être d'abord porté vers l'Occident, où elle avait motif à espérer trouver auprès des milieux chrétiens un accès plus facile. De fait, le maniché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manicheisme/#i_23790

MANUEL Ier (1469-1521), roi de Portugal (1495-1521)

  • Écrit par 
  • Harold V. LIVERMORE
  • , Universalis
  •  • 844 mots

Roi de Portugal (1495-1521), né le 31 mai 1469 à Alcochete (Portugal), mort en décembre 1521 à Lisbonne. Fils de Ferdinand, frère cadet du roi Alphonse V, Manuel succède à son cousin Jean II lorsque celui-ci meurt sans enfant légitime en 1495. Dès son accession au trône, Manuel I er , dit le Fortuné, pardonne aux Bragance, alors bannis, et leur rend leurs propriétés. Il acquiert rapidement de va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-ier/#i_23790

MARIE Ire TUDOR (1516-1558) reine d'Angleterre (1553-1558)

  • Écrit par 
  • Eric Norman SIMONS
  • , Universalis
  •  • 824 mots

Reine d'Angleterre (1553-1558) née le 18 février 1516 à Greenwich, près de Londres, morte le 17 novembre 1558 à Londres. Fille d'Henri VIII et de Catherine d'Aragon, Marie est très tôt utilisée comme pion dans la lutte de l'Angleterre contre des nations plus puissantes. Elle est ainsi proposée en mariage aux souverains dont l'alliance est convoitée, notamment son cousin l'empereur Charles Quint, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-ire-tudor/#i_23790

MARRANES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 887 mots

Terme de mépris dont l'origine est mal établie ( marrano en espagnol, marrão en portugais : porc) et par lequel on désignait des musulmans ou des juifs convertis mais dont on jugeait que la conversion était feinte. Dans l'historiographie moderne, il s'applique sans nuance péjorative aux juifs convertis et à leurs descendants d'Espagne ou du Portugal qui ont conservé en secret leurs croyances et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marranes/#i_23790

MAXIMIN DAIA (mort en 313) empereur romain (307-313)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 332 mots

Empereur romain (308-313), mort en 313 à Tarse, en Cilicie. Simple berger, Maximin Daia (en lat. Galerius Valerius Maximinus) rejoint l'armée, où il progresse rapidement dans la hiérarchie. Le 1 er  mai 305, date de l'abdication des empereurs Dioclétien et Maximien, il est proclamé césar du nouvel auguste, son oncle Galère, qui le charge de gouverner la Syrie et l'Égypte. Lorsque Galère élève Li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximin-daia/#i_23790

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La dynastie du Sonora : Obregón et Calles »  : […] Alvaro Obregón, homme du Sonora, ne songeait pas à renverser Carranza et attendait, sûr de sa force, l'heure de la succession. Mais Carranza voulut imposer son successeur. Cela provoqua le soulèvement d'Obregón rallié par les autres généraux et l'assassinat de Carranza en 1920. Pendant quinze ans, le Mexique allait être le champ de bataille où se déroulait un curieux combat entre ce qui semblait, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_23790

MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 9 610 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La planétarisation des flux »  : […] Un deuxième trait relatif aux migrations de l'ère contemporaine est le caractère mondialisé des flux de mobilité. À l'époque moderne, l'expansion européenne avait certes multiplié les circuits migratoires étendus, connexions intercontinentales comprises. Ainsi l'Espagne, ne détenant pas le contrôle des voies maritimes vers l'Asie via le Cap, avait ouvert une liaison transpacifique entre Acapulco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations/#i_23790

MORAVES FRÈRES

  • Écrit par 
  • Michel LARAN
  •  • 1 392 mots

Dans le chapitre « De la Bohême à la Pologne (XVe-XVIIe s.) »  : […] Sous la direction d'un ancien moine, Grégoire († 1474), la communauté de Kunvald établit une règle de vie très austère : les frères renoncent à la propriété personnelle et, selon l'enseignement de Chelčický, ils prennent soin de « s'abstenir du serment, de s'écarter de tout office public, de tout commerce » et autres « occupations pécheresses ». Le travail manuel seul est pur et noble à leurs yeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freres-moraves/#i_23790

NÉRON (37-68)

  • Écrit par 
  • Claude LEPELLEY
  •  • 1 233 mots

Dans le chapitre « Néron de 62 à 68 »  : […] Dès 62, on remit en vigueur la redoutable loi de majesté , qui punissait de mort toute atteinte à l'État romain, donc à l'empereur. Les victimes furent nombreuses ; citons Octavie, femme de Néron, les derniers descendants d'Auguste : la famille julio-claudienne devait s'éteindre avec Néron. Il y eut des victimes dans l'aristocratie où l'impopularité de Néron grandit. La plèbe de Rome l'aima jusqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neron/#i_23790

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La domination des Séleucides (197-129 av. J.-C.) »  : […] Les Juifs, dont le territoire avait souffert, depuis 201, des mouvements de flux et de reflux des armées adverses, devaient aspirer au retour à la paix. Il semble que, parmi eux, les partisans des Séleucides l'aient alors emporté sur la faction proégyptienne dont les chefs auraient suivi les troupes lagides dans leur retraite. Si l'on en croit Flavius Josèphe, les Séleucides, bien accueillis en Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_23790

PALISSY BERNARD (1510 env.-1590)

  • Écrit par 
  • Dominique POULAIN
  •  • 1 268 mots

Céramiste et « philosophe naturel » français. Le caractère romanesque de Bernard Palissy, suscité en partie par sa vie aventureuse et par ses écrits, fut amplifié par le mouvement romantique et laïc du xix e siècle qui en fit une figure quasi mythique. Textes et documents permettent pourtant de retracer sommairement sa vie et sa carrière dans ses étapes essentielles : Saintes, Paris, Sedan. Né sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-palissy/#i_23790

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « 1566-1576 première phase : le soulèvement général »  : […] On peut dater le début du soulèvement de la Fureur iconoclaste qui se déchaîna à partir du mois d'août 1566. Partie de la Flandre méridionale, elle se répandit comme une traînée de poudre via Gand, Anvers, jusqu'à Middelbourg, Amsterdam et Groningue. La profanation de ce qui était sacré aux yeux des catholiques et la violence déployée amenèrent d'emblée une scission de fait : ceux qui étaient atta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_23790

POGROME ou POGROM

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

Terme russe désignant un assaut, avec pillage et meurtres, d'une partie de la population contre une autre, et entré dans le langage international pour caractériser un massacre de Juifs en Russie. Perpétrés entre 1881 et 1921 , les pogromes furent si nombreux qu'une typologie a pu être établie à leur propos. Ils survenaient lors d'une crise politique ou économique et s'effectuaient grâce à la neutr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pogrome-pogrom/#i_23790

PROHIBITION DES CULTES PAÏENS

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

En 313, l'édit de Milan de l'empereur Constantin avait accordé la liberté de culte à tous les habitants de l'Empire. Au fur et à mesure que le christianisme devient majoritaire dans les villes, la législation devient de plus en plus défavorable aux anciennes religions dont les tenants sont qualifiés de païens ( pagani , habitants des campagnes restés fidèles aux religions traditionnelles). Les emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prohibition-des-cultes-paiens/#i_23790

PROSCRIPTION DU BOUDDHISME (Chine)

  • Écrit par 
  • Catherine DESPEUX
  •  • 264 mots

La grande proscription des cultes étrangers en Chine qui débute en 842 frappe surtout le bouddhisme, qui a atteint son apogée sous la dynastie Tang. Appelée aussi « persécution de Huichang », du nom de la période de règne de l'empereur Wuzong (841-846), elle touche aussi le manichéisme, la religion des Ouïghours qui menaçaient la Chine. Les documents chinois fournissent peu d'informations sur cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proscription-du-bouddhisme/#i_23790

QUAKERS

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 141 mots

Dans le chapitre « Évolution du quakerisme »  : […] Comme la plupart des dissidences, le quakerisme fut persécuté. Fox lui-même passa six ans de sa vie en prison. De 1650 à 1689, plus de trois mille de ses disciples connurent l'emprisonnement, la torture, les vexations ; trois cents à quatre cents d'entre eux sont morts en prison. L'Amérique du Nord leur fut secourable, où se déploya l'extraordinaire fortune de l'État quaker, la Pennsylvanie, le « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quakers/#i_23790

RELIGION GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 4 619 mots
  •  • 1 média

En France, on appelle d'ordinaire « guerres de religion » les conflits armés qui opposèrent, dans le royaume, catholiques et calvinistes entre 1562 et 1598. La perspective historique impliquée par cette géographie et par cette chronologie est à tous égards trop étroite. En effet la lutte armée entre chrétiens fidèles à Rome et réformés reprit en France après la mort d'Henri IV. C'est donc à la pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-religion/#i_23790

RÉVOCATION DE L'ÉDIT DE NANTES (1685)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 1 002 mots

L'édit de Nantes (1598) avait établi, pour la première fois dans un grand État européen, la tolérance religieuse. L'édit de grâce d'Alès (1629) retirait aux protestants leurs garanties politiques ; ils demeurèrent cependant loyaux durant la Fronde. Louis XIV considéra que cette présence de sujets étrangers à l'Église, assez nombreux dans le Midi et dans l'Ouest, nuisait à la grandeur du royaume ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revocation-de-l-edit-de-nantes/#i_23790

ROME : "CRISE" DU MILIEU DU IIIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 418 mots

235 Maximin le Thrace est nommé empereur par les troupes stationnées sur le Rhin, à la suite de l'assassinat de Sévère Alexandre. Maximin est le premier prince d'origine obscure et sorti des rangs de l'armée à accéder à la dignité impériale. 238 Sept empereurs se succèdent entre janvier et mai dans un cycle rapide d'assassinats politiques et d'usurpations. Le jeune Gordien III, candidat du peupl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-crise-du-milieu-du-iiie-siecle-reperes-chronologiques/#i_23790

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 457 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Dioclétien et la tétrarchie (284-305) »  : […] Pour la première fois depuis longtemps un règne allait durer plus de vingt ans et se terminer par une abdication volontaire. Tels furent la chance et le mérite de Dioclétien, cet officier dalmate dont l'esprit organisateur et ingénieux créa les institutions du « Bas-Empire », en systématisant l'œuvre de ses prédécesseurs depuis Septime Sévère. Arrivé au pouvoir dans l'idée de régner seul, il en vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-antiquite-tardive/#i_23790

ROQUETAILLADE JEAN DE (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 402 mots

L'aile franciscaine des spirituels, attachés au respect strict de la pauvreté volontaire, a fourni à l'alchimie plusieurs adeptes. Connu sous les noms, français, de Roquetaillade, catalan, de Rochatallada et, latin, de Rupescissa, l'auteur du traité De la quintessence est né en Catalogne et a fait ses études à Toulouse, où il s'initia aux travaux d'Arnaud de Villeneuve. Prédicateur et missionnair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roquetaillade-jean-de/#i_23790

SASSANIDES

  • Écrit par 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 2 488 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le foisonnement des idées religieuses »  : […] Mani bénéficia d'une large tolérance sous les premiers Sassanides et put tout à la fois former des disciples, consigner par écrit son enseignement et le propager dans l'empire. Il effectua même des voyages en Inde. Mais cette tolérance à son endroit cessa sous le règne des Vahrām, de Vahrām II (276-293) en particulier, qui, sur dénonciation du grand mage Kirdīr, le fit arrêter et jeter en prison, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sassanides/#i_23790

SÉFARADE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 510 mots
  •  • 1 média

Substantif et adjectif, l'appellation « séfarade » est appliquée aux Juifs dont les ancêtres vécurent dans l'Espagne médiévale, et plus généralement les membres des communautés juives non ashkénazes. Dans le livre du prophète Abdias (verset 20), le terme « Sefarad » est une localité où demeurent des exilés de Jérusalem. Bien que, pour les savants modernes, ce verset biblique s'appliquât à Sardes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefarade/#i_23790

SEGARELLI GHERARDO (mort en 1300)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 729 mots

Fondateur du mouvement apostolique, Segarelli illustre le mélange de crainte et d'espérance né des prophéties de Joachim de Flore et du choix par celui-ci de la date de 1260 comme devant marquer l'avènement du règne des Saints et du troisième âge. Le succès du franciscanisme, allié à une période de troubles et de misère, allait dégager de l'aspiration à un changement radical une attitude paradoxal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gherardo-segarelli/#i_23790

STEDINGER LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 571 mots

On appelait Stedinger un peuple médiéval de paysans, de bergers et de pêcheurs quelque peu pirates qui avaient défriché et colonisé sur le Bas-Weser des terres conquises sur la mer et les débordements du fleuve. Gouvernés par des juges de leur choix appliquant leurs lois particulières, ils éveillent, dès le xi e siècle, l'hostilité des évêques de Brême, auxquels ils refusent de payer la dîme. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-stedinger/#i_23790

SYNAGOGUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 009 mots

Des diverses acceptions du terme synagogue (du grec sunagôgê , « assemblée ») : réunion des fidèles du judaïsme, caractérisation du judaïsme dans son ensemble par opposition à l'Église, lieu de culte des Juifs, on ne retiendra ici que la dernière. La synagogue est entièrement différente de toutes les formes cultuelles du monde antique. Alors que le temple était la maison où habitait la divinité à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-synagogues/#i_23790

TÉMOINS DE JÉHOVAH

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 010 mots

Dans le chapitre « Les croyances et l'organisation »  : […] Les croyances millénaro-messianiques des Témoins de Jéhovah se relient à celles de l'adventisme. Avec ce dernier, ils nient l'immortalité de l'âme et remplacent l'éternité de l'enfer par la destruction des méchants. Cependant, ils sont plus radicaux que les adventistes sur un certain nombre de points. Ainsi, ils nient la doctrine traditionnelle de la Trinité et croient que le diable a fait oublier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temoins-de-jehovah/#i_23790

THÉODOSE Ier LE GRAND (346-395) empereur romain (379-395)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 450 mots
  •  • 1 média

Seul empereur romain qui ait mérité le surnom de Grand : grand peut-être parce qu'il fut le dernier empereur qui réunit sous son sceptre l'Orient et l'Occident ; grand aussi parce qu'il fut le dernier empereur à résister victorieusement et diplomatiquement aux invasions barbares, grand enfin par rapport aux souverains qui lui succèdent encore pendant moins d'un siècle et dont les noms sont associé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodose-ier-le-grand/#i_23790

TORQUEMADA TOMÁS DE (1420-1498)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 526 mots

Célèbre inquisiteur espagnol. Neveu du théologien Jean de Torquemada (archevêque de Valladolid et défenseur du pape contre la théorie conciliaire au concile de Bâle), Tomás était, comme son oncle, frère prêcheur. Prieur du couvent de Santa Cruz de Ségovie, de 1452 à 1474, il réforme les prieurés aragonais de son ordre. Il devient confesseur de la reine Isabelle de Castille, puis aussi de son époux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-de-torquemada/#i_23790

VAUDOIS

  • Écrit par 
  • Valdo VINAY
  •  • 1 635 mots

Dans le chapitre « L'adhésion à la Réforme et les vicissitudes ultérieures »  : […] Au début du xvi e  siècle, il y avait encore des vaudois dans les Pouilles et en Calabre, dans le Piémont, en Dauphiné et en Provence. À la suite d'entretiens avec G. Farel, Œcolampade et Bucer, ils adhérèrent alors à la Réforme au synode de Chanforan (val d'Angrogne, Piémont), en 1532, mais cela ne se fit pas sans opposition de la part des éléments conservateurs. Ainsi le mouvement vaudois du Mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaudois/#i_23790

VIEUX-CROYANTS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 752 mots

On appelle « vieux-croyants » (en russe : starovery ou staroobrjadcy ) les membres des communautés issues du Raskol, le schisme qui divisa l'Église russe au xvii e  siècle. Après le concile de 1666-1667, le monastère des Solovki, construit dans une île de la mer Blanche, se révolte et soutient un siège de neuf ans, à la suite duquel les moines sont passés au fil de l'épée. En 1682, l'archiprêtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieux-croyants/#i_23790

WOOLSTON THOMAS (1669-1733)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 670 mots

Précurseur de l'esprit critique qui, au xviii e siècle, accablera la religion chrétienne de son ironie, Woolston se rattache aussi à la tradition de Johannes Denck en privilégiant l'esprit aux dépens de la lettre. Mais, au regard des ridicules qu'il se plaît à souligner dans les textes sacrés, l'explication allégorique qu'il leur substitue manque de conviction et relève davantage de l'art de la j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-woolston/#i_23790

ZOROASTRISME

  • Écrit par 
  • Jean de MENASCE
  •  • 5 869 mots

Dans le chapitre « Histoire du zoroastrisme »  : […] Il est impossible de retracer l'histoire de la religion zoroastrienne depuis son origine (vers ou avant la période des Achéménides) jusqu'à la chute de l'Empire parthe. C'est avec la réorganisation et le renforcement qu'elle reçoit au début de la dynastie sassanide qu'on est en mesure de constater la persistance de la religion à travers les périodes séleucide et parthe. L'ère nouvelle, celle d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoroastrisme/#i_23790


Affichage 

Bûcher de Montségur

photographie

Localisé par la tradition au pied du château, le supplice infligé le 16 mars 1244 aux cathares de Montségur a pris toute sa force symbolique lorsque s'est engagée, à partir du XVIIIe siècle, la lutte contre l'intolérance religieuse Émile Bayard, gravure sur bois, vers 1880 

Crédits : AKG

Afficher

Cathares expulsés de Carcassonne, 1209

photographie

Les cathares sont expulsés de Carcassonne, lors de la prise de la ville par les croisés de Simon de Montfort, en 1209 Les « hérétiques », d'abord exhortés au « retour à la vraie foi », se verront, en cas d'opiniâtreté, déférés aux tribunaux de l'Inquisition Extrait des Grandes... 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

Évangélisation et syncrétismes

vidéo

La propagation du christianisme accompagne la colonisation du monde par les Européens Dès le xvi esiècle, des missionnaires, comme le jésuite François Xavier au Japon, accompagnent commerçants ou conquérants afin de convertir les peuples rencontrésCependant, en Asie, les Européens sont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Persécutions des chrétiens au Japon

photographie

Sous la dynastie des Tokugawa (1603-1868) la fermeture du Japon à toute influence extérieure s'accompagne de persécutions religieuses Avant la fin du XVIIe siècle, les chrétiens ont tous été expulsés ou massacrés Martyre des Jésuites au Japon le 10 septembre 1622, détail Peinture... 

Crédits : Pirozzi/ AKG

Afficher

Bûcher de Montségur
Crédits : AKG

photographie

Cathares expulsés de Carcassonne, 1209
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Évangélisation et syncrétismes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Persécutions des chrétiens au Japon
Crédits : Pirozzi/ AKG

photographie