PERSÉCUTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le persécuteur

Les motivations de la persécution

La persécution est à l'agressivité furieuse (à l'hybris) ce que la combustion lente est à la déflagration ; de même que le chimiste a découvert la combustion dans la fermentation, le psychologue a décelé la violence et la colère dans les conduites de persécution, mais sous un masque ; elles y sont contenues et répétées. C'est la différence entre la conduite motivée par l'émotion-choc et celle qui l'est par un sentiment ou une passion. Le persécuteur est un passionné, non pas forcément au sens trop précis de la caractérologie franco-hollandaise (émotif, actif, secondaire), mais plutôt selon celui qu'adoptaient le livre de M. Dide et déjà Descartes aux articles 140, 152, 167-9 et 178-81 de son Traité des passions, puis J.-B. Descuret, qui définit très bien la haine comme une colère chronique. Or on sait depuis les stoïciens que les passions (τ́α π́αθη) sont des maladies et qu'il n'y a pas loin du « pathétique » au « pathologique ». Aujourd'hui, les psychiatres ont pris la relève et J. Borel (Les Psychoses passionnelles) centre son étude autour des délires de revendication (quérulants et processifs), de la jalousie, de l'exaltation dystonique (cyclothymie) et de l'érotomanie ; en effet, quérulants, processifs, jaloux et érotomanes représentent la majorité des persécuteurs.

L'analyse de l'agressivité est de mode chez les éthologistes et les psychologues (J. Dollard, K. Lorenz et I. Eibl-Eibesfeldt, A. Storr, G. Mendel, F. Antonini, A. Mitscherlich, H. Laborit, L. Millet, E. Wolff, J. van Rillaer, E. Fromm, D. van Canneghem), avec une nette tendance à l'expliquer pour l'excuser ; elle serait nécessaire et fort naturellement motivée par la frustration. Mais on fait la part trop belle à l'étymologie de l'agression (ad-gression) et l'on confond trop souvent celle-ci avec la marche en avant, ou même avec toute espèce d'action ; car on devra alors se rappeler que l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PERSÉCUTION  » est également traité dans :

AUGUST SANDER. PERSÉCUTÉS / PERSÉCUTEURS, DES HOMMES DU XXe SIÈCLE (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 1 029 mots

En circonscrivant l’exposition August Sander. Persécutés / persécuteurs, des Hommes du xx e  siècle (8 mars-15 novembre 2018) aux victimes et aux acteurs des persécutions nazies, le Mémorial de la Shoah apporte un éclairage inédit à la production photographique d’August Sander et de son fils Erich au cours du Troisième Reic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-sander-persecutes-persecuteurs-des-hommes-du-xxe-siecle-exposition/#i_4272

LA CITÉ DU SOLEIL, Tommaso Campanella - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 218 mots

Les réserves, voire l'aversion, qu'éveille l'utopie totalitaire proposée par le dominicain calabrais Tommaso Campanella (1568-1639) tranchent étrangement avec l'admiration que suscitent le courage et la détermination dont il fit preuve dans les effroyables prisons où s'écoula la plus grande partie de sa vie et où il parvint à rédiger quelque trente volumes, touchant les sujets les plus divers, phi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cite-du-soleil/#i_4272

CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI
  •  • 6 322 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les persécutions »  : […] Il convient ici de définir cette catégorie de crime contre l'humanité indépendamment de la question de leurs motivations qu'on a examinée précédemment. Force est de constater avec le T.P.I.Y. que, bien qu'il soit fréquemment employé, le terme n'a jamais été nettement défini dans le contexte du droit pénal international et qu'aucun des grands systèmes mondiaux de justice pénale ne se réfère à la pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crimes-contre-l-humanite/#i_4272

CULPABILITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La logique persécutive »  : […] Les anthropologues ont souvent fait remarquer que, dans beaucoup de sociétés dites primitives, notamment en Afrique, le malheur ne pouvait être conçu que comme l'effet d'une agression venue du dehors (d'un sorcier, d'un rival, d'une co-épouse, d'un esprit maléfique...). Le recours non seulement habituel mais aussi parfaitement « normal » – au point que c'est la représentation contraire qui serait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culpabilite/#i_4272

JANET PIERRE (1859-1947)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 868 mots

Philosophe et psychiatre français. Neveu du philosophe Paul Janet qui l'orienta vers la philosophie, Pierre Janet entra à l'École normale supérieure et fut reçu à l'agrégation en 1882. Professeur aux lycées de Châteauroux puis du Havre, il soutient, en 1889, sa thèse de doctorat en lettres ( L'Automatisme psychologique ). L'orientation psychopathologique de ce travail l'amène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-janet/#i_4272

MANUEL DES INQUISITEURS, Nicolau Eymerich - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 1 124 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une consécration très logique »  : […] La diffusion manuscrite du Directorium fut immense. Le Repertorium inquisitorum (1494) reprend l'essentiel de sa doctrine et de sa pratique. Le célèbre Malleus maleficarum ( Le Marteau des sorcières ),1486, copie les dissertations théologico-canoniques du Directorium pour faire entrer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-des-inquisiteurs/#i_4272

PARANOÏA

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 3 137 mots

Dans le chapitre « La structure paranoïaque des délires »  : […] Ce rétrécissement du cadre de la paranoïa va permettre d'étendre celui de la démence précoce qui, devenue avec E. Bleuler la « schizophrénie », englobe finalement presque toutes les psychoses chroniques. L'école française s'oppose, cependant, à cette évolution nosographique constatée en Allemagne et dans les pays anglo-saxons. Sous l'influence de H. Claude puis de H. Ey, les délires chroniques res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paranoia/#i_4272

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 771 mots

Dans le chapitre « Le concept dans l'œuvre de Freud »  : […] Aux deux mécanismes de défense qu'il avait décrits en 1894, à savoir la conversion (transposition de l'affect désagréable sur le registre somatique, chez l'hystérique) et le déplacement (qui fait qu'une représentation intense, chez l'obsessionnel, est remplacée par une autre plus neutre, en vertu d'un lien associatif), Freud ajoute en 1896 la projection paranoïaque, par laquelle le sujet, au cour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-psychanalyse/#i_4272

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « La polarité du jugement »  : […] À l'opposition des deux grands groupes de pulsion vient s'articuler, dans le texte sur « La Négation » (1925), la doctrine freudienne concernant l'« origine psychologique » de la fonction du jugement. La « polarité » du jugement, négatif et positif, trouverait sa racine génétique dans le couple pulsionnel de la destruction et de l'Éros. La négation serait un « successeur de l'expulsion », dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_4272

PSYCHIATRIE COMPARÉE

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 5 771 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comparaisons nosographiques »  : […] Il est facile d'illustrer par de nombreux exemples la distinction que l'on vient de faire entre comportement et structure, entre trait symptomatique et organisation de la personnalité. On trouve dans les sociétés archaïques un grand nombre de conduites obsessionnelles (telles que les ritualisations phobiques destinées à écarter un danger), alors que les structures névrotiques obsessionnelles sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie-comparee/#i_4272

QUÉRULENCE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 118 mots

Terme (du latin querela , plainte) utilisé par la psychiatrie germanique et adopté par quelques psychiatres français pour désigner le délire de revendication : quérulence ou quérulance. Le malade quérulent, souvent à l'occasion d'un préjudice réel, devient progressivement processif, puis dangereux ; il harcèle de ses plaintes celui dont il se croit la victime, ainsi que les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/querulence/#i_4272

ROM

  • Écrit par 
  • Marcel COURTHIADE
  •  • 6 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apparition et expansion en Europe »  : […] Historiquement, une première migration de Rom couvre l'Europe dès le Moyen Âge à partir des Balkans et les migrants se fixent dès qu'ils le peuvent un peu partout, sauf en France et dans les îles Britanniques, où ils restent largement nomades. Les chroniques locales ont consigné assez fidèlement les premières apparitions de Rom en Europe et la stupeur qu'ils y ont provoquée (1407 en Allemagne, 141 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rom/#i_4272

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 884 mots
  •  • 4 médias

En hébreu, shoah signifie catastrophe. Ce terme est de plus en plus employé, de préférence à holocauste, pour désigner l'extermination des juifs réalisée par le régime nazi . Il suggère un sentiment d'épouvante religieuse devant l'anéantissement qui fondit soudain sur des millions d'innocents. La persécution avait jusque-là accompagné l'existence du peuple juif ; elle prit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/#i_4272

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 488 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le témoignage des engloutis »  : […] Dès les premières persécutions et la constitution des ghettos, ce sont des cahiers, des lettres, des feuillets, couverts de l'écriture maladroite d'enfants ou d'adolescents : Anne Frank, Etty Hillesum à Westerbork, I. Rudashevski dans le ghetto de Vilno, Dawid Sierokowiak, Abraham Cytryn, du ghetto de Lodz, Mary Berg du ghetto de Varsovie, ou Ana Novac à Auschwitz même. Carnets et journaux griffon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-la-shoah/#i_4272

STATUTS DES JUIFS (1940-1944), France

  • Écrit par 
  • Claude SINGER
  •  • 1 249 mots

D'octobre 1940 à la fin de 1942, l'État français adopta et publia au Journal officiel plus d'une centaine de textes juridiques, décrets et lois visant les juifs. En interdisant à ces derniers certaines professions et en les dépouillant d'une partie de leurs biens, les autorités de Vichy contribuaient indiscutablement à les affaiblir et à les marginaliser. Cette politique dél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/statuts-des-juifs-france/#i_4272

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 940 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le système concentrationnaire et l'antisémitisme »  : […] Créés en 1933 pour accueillir les opposants au régime, les camps de concentration, qui s'étaient sensiblement vidés en 1939, à la mobilisation, virent leur importance s'accroître avec la guerre. On y rassembla, outre les Allemands, les antifascistes et les Juifs des territoires occupés : en même temps, les camps changèrent de fonction. Baptisés d'abord camps de rééducation, ils devinrent des camp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-reich/#i_4272

VICHY RÉGIME DE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre AZÉMA
  •  • 6 922 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nationalisme fermé et antisémitisme d'État »  : […] L'une des caractéristiques de l'idéologie de la « Révolution nationale » est – pour reprendre une formulation de Michel Winock – son « nationalisme fermé », engendré par une très profonde xénophobie. Cette xénophobie, véhiculée depuis plusieurs décennies par le national-populisme, avait engendré, dès les années 1890, un antisémitisme redoutable qui avait relayé l'antijudaïsme d'origine chrétienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-de-vichy/#i_4272

Voir aussi

COLÈRE    ÉROS psychanalyse    ÉROTOMANIE    THÉORIE FREUDIENNE    HAINE    MINORITÉS    PULSION DE MORT    RÉIFICATION

Pour citer l’article

Georges TORRIS, « PERSÉCUTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/persecution/