PERSE, histoire : Antiquité

APOGÉE DE L'EMPIRE PERSE (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 236 mots

— 522 À la mort de Cambyse II au retour de la conquête de l'Égypte, un usurpateur, Gaumata, élimine l'héritier légitime ; mais Darius, issu d'une branche cadette, réussit à monter sur le trône, grâce à une conjuration.— 521-— 519 Établissement de l'autorité de Darius Ier sur l'empire par l'écrasement de nombreuses révoltes en […] […] Lire la suite

PERSE Histoire

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD, 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 8 046 mots
  •  • 8 médias

Pour tenter de saisir ce qu'a été dans sa continuité l'histoire de la Perse antique, des origines à la conquête arabe, il faut retenir au moins trois données importantes : le premier peuple, les Élamites, qui ait imposé sa marque au sud-ouest de l'Iran n'est pas d'origine iranienne, mais son influence sur les siècles postérieurs semble encore plus profonde qu'on ne le croit aujourd'hui ; d'autre p […] […] Lire la suite

ACHÉMÉNIDES

  • Écrit par 
  • Gilbert LAFFORGUE
  •  • 3 164 mots
  •  • 2 médias

La dynastie perse des Achéménides , aux débuts légendaires, n'a d'abord régné que sur son peuple ; puis, après avoir conquis ( vi e  s. av. J.-C.) tous les pays du reste de l'Orient, jusqu'à l'Asie centrale et à l'Inde, elle s'est trouvée, jusqu'à sa disparition (330 av. J.-C.), à la tête d'un empire d'une étendue (6 millions de kilomètres carrés) qui n'avait jamais été atteinte. Mais son histoir […] […] Lire la suite

ACROPOLE D'ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 8 215 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Acropole géométrique et archaïque »  : […] On ignore comment cette Acropole mycénienne, capitale d'une petite principauté, périclita entre 1200 et 1000. À en juger par les tombes submycéniennes et protogéométriques trouvées entre l'Aréopage et l'Éridanos, il n'y a pas eu solution de continuité à Athènes : le site n'a pas cessé d'être habité, mais la royauté centralisatrice a dû disparaître, et avec elle les bâtiments de l'Acropole qui la s […] […] Lire la suite

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT, 
  • Universalis
  •  • 34 429 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les Aryens »  : […] La période historique commence en Afghanistan au I er  millénaire avant J.-C., avec la réforme religieuse prêchée par le prophète Zoroastre, en Bactriane, dans la vallée de l' Amou-Daria (l'Oxus des historiens classiques). La nouvelle religion, fondée sur une conception dualiste du monde et de l'histoire, reflétait au fond le conflit perpétuel existant entre les tribus aryennes, sédentaires, prat […] […] Lire la suite

ALCIBIADE (450-404 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Andrée POUGET
  •  • 2 023 mots

Dans le chapitre « Un jeu complexe entre Athènes, Sparte et la Perse »  : […] Ainsi Alcibiade s'est soustrait aux lois. Plutôt que d'être jugé, il a préféré rompre avec Athènes et se réfugier chez l'ennemi. Une autre phase de sa vie politique commence avec cette trahison. Pendant plusieurs années, jusqu'en 408, réduit au rôle de conseiller, il s'efforcera en vain, mais par tous les moyens, y compris la trahison et le mensonge, de reconquérir la position et l'influence perdu […] […] Lire la suite

ALEXANDRE LE GRAND (356-323 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 6 470 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La conquête de l'Iran oriental »  : […] Néanmoins, sûr de l'appui d'amis fidèles, dont Hephæstion, promu « Chiliarque » (dignité aulique perse qui faisait de lui le second personnage de l'empire), Alexandre s'engagea dans les satrapies orientales et dans une mutation lente, mais profonde, des traditions politiques et militaires de sa nation. Malgré les investigations des explorateurs ( xix e  s.) et des archéologues ( xx e  s.), beaucou […] […] Lire la suite

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 934 mots

Dans le chapitre « La littérature apocalyptique »  : […] Comme repère originel de l'écriture apocalyptique, il faut placer la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant J.-C. et l' Exil à Babylone. Occasion d'un croisement religieux et culturel aux effets imprescriptibles, l'Exil entraîna une renaissance véritable, caractérisée par le maintien de l'essentiel éthique, voire culturel, d'une religion nationale, celle de Moïse, conservée aussi pure que […] […] Lire la suite

ARDACHIR Ier (mort en 241) roi des Perses (224-241)

  • Écrit par 
  • Philippe OUANNÈS
  •  • 403 mots
  •  • 2 médias

Petit-fils de Sāsān, ancêtre éponyme de la dynastie sassanide qu'Ardashīr (Ardachir) contribua à fonder. Jeune encore, il obtient de son suzerain Gushihr, le commandement militaire de la ville de Darabdjird. Il étend peu à peu son pouvoir sur les villes voisines, en les assiégeant, en tuant les princes ou chefs, et en y instaurant sa propre loi. Son père tue Gushihr, prend le titre de roi et décid […] […] Lire la suite

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 787 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Grégoire, en recevant l'ordination épiscopale de l'évêque Léonce de Césarée de Cappadoce, devint le chef de l'Église apostolique arménienne. Il réorganisa la vie religieuse et fit construire de nombreuses églises dont la première basilique d'Etchmiadzine, siège aujourd'hui encore du Catholicossat de tous les Arméniens. L'Église arménienne participa au premier concile œcuménique de Nicée en 325 et […] […] Lire la suite

ARTABAN LES

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 1 016 mots

Plusieurs rois parthes arsacides portèrent le nom d'Artaban. La lutte que la tribu iranienne des Parthes engagea, sous l'impulsion d'Arsakès, contre les Séleucides, vers ~ 250, avait pour objectif dernier, au-delà de la reconquête de l'indépendance nationale, la reconstitution d'un empire iranien comparable à celui des Achéménides. Arsakès, le fondateur de la dynastie, s'affranchit pratiquement de […] […] Lire la suite

BABYLONE

  • Écrit par 
  • Guillaume CARDASCIA, 
  • Gilbert LAFFORGUE
  •  • 7 328 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les dominations étrangères, le déclin de Babylone (VIe s. av. J.-C.-Ier s. apr. J.-C.) »  : […] Plus guerrier qu'on ne le pense généralement, le royaume néo-babylonien tient tête aux États voisins et défend les merveilles de ses cités restaurées. Mais Nabuchodonosor n'a que des successeurs médiocres ; le seul qui se maintienne quelque temps sur le trône, Nabonide (556-539), suscite par ses bizarreries une solide impopularité et doit passer huit ans loin de sa capitale dans l'oasis arabe de […] […] Lire la suite

BAHRĀM ou VAHRĀM LES

  • Écrit par 
  • Michèle ÉPINETTE
  •  • 702 mots
  •  • 2 médias

Rois sassanides de Perse ( iii e -V e s.). Leur nom, Bahrām ou Vahrām, est dérivé du pehlevi varahran et de l'avestique verethraghna . Bahrām I er (273-276) était le second fils de Šāhpūr I er et le frère de Hormazd I er auquel il succéda. Les événements politiques de son règne sont très mal connus. Le relief du rocher de Šāhpūr le représente recevant son investiture de la main du dieu Ohrmaz […] […] Lire la suite

BAHRĀM TCHŪBĪN, roi de Perse (590-591)

  • Écrit par 
  • Michèle ÉPINETTE
  •  • 307 mots

Originaire de Raï, Bahrām Čūbīn (Tchūbīn) était le fils de Bahrām Gošnasp, de la grande famille des Mihrān qui prétendait descendre des Arsacides. Militaire brillant, très populaire parmi ses troupes, ambitieux et plein d'orgueil, Bahrām Čūbīn avait combattu heureusement les peuples qui menaçaient les frontières du nord et de l'est et battu les Turcs. Chargé ensuite du commandement suprême dans la […] […] Lire la suite

CIMON (apr. 510-450 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 640 mots

Homme d'État athénien, fils de Miltiade, le vainqueur de Marathon. Après une jeunesse difficile, Cimon combat à Salamine (~ 480) et participe à l'expédition navale de ~ 478, qui voit le commandement des Grecs sur mer passer des Spartiates aux Athéniens. Aussitôt après la constitution de la ligue de Délos (~ 478), il en devient le principal chef militaire. Il entreprend de chasser les garnisons per […] […] Lire la suite

CONQUÊTE DE L'ÉGYPTE PAR CAMBYSE II

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 226 mots

Après la chute de la Lydie puis de Babylone, alliés du pharaon Amasis ( XXVI e  dynastie dite saïte), aucun obstacle ne s'oppose aux visées de la Perse sur l'Égypte. La bataille décisive a lieu à Péluse en — 525, au débouché de la branche orientale du Delta. Réfugié à Memphis, Psammétique III, successeur éphémère d'Amasis, ne peut empêcher la prise de la ville et se donne la mort. Pendant cent vin […] […] Lire la suite

CONQUÊTES DE CYRUS II LE GRAND (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 219 mots

— 559 Cyrus II succède à Cambyse I er , son père, comme roi d'Anshan et règne sur les Perses, alors que le royaume mède gouverné par Astyage, successeur de Cyaxare, apparaît comme la force montante. — 556 Nabonide monte sur le trône de Babylone à la suite d'une conjuration conduite par des membres du clergé du dieu lunaire Sîn qui éliminent les descendants de Nabuchodonosor, restés fidèles au di […] […] Lire la suite

CRÉSUS, roi de Lydie (561-546 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

Dernier roi de Lydie (561 av. J.-C.-546 av. J.-C.), mort en 546 av. J.-C. Héritier de la dynastie des Mermnades, Crésus aurait été vice-roi et chef des armées avant de succéder à son père, Alyatte, dont la couronne était également convoitée par son demi-frère. Devenu souverain, il achève la conquête des régions littorales de l'Ionie en soumettant Éphèse et d'autres cités de l'Asie Mineure occide […] […] Lire la suite

CTÉSIPHON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 190 mots

Ancienne ville parthe, située sur la rive gauche du Tigre, au sud-est de l'actuelle Bagdad. De cette résidence d'hiver des souverains parthes puis sassanides, il subsiste les vestiges d'un gigantesque palais voûté, le Taq Kisra, dont la construction entreprise par Shābuhr I er (241-272) fut poursuivie par Chosroès I er (531-575). Ctésiphon est mentionnée pour la première fois comme un camp milit […] […] Lire la suite

CUNAXA BATAILLE DE (3 sept. 401 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 218 mots

Cette bataille met aux prises les armées de Cyrus le Jeune, satrape d'Anatolie, et de son frère Artaxerxès II, qui règne sur le trône achéménide. Déterminé à renverser son frère, Cyrus a réuni une armée en Lydie. Les 13 000 mercenaires grecs engagés dans cette aventure, sous le commandement de Cléarque, sont parmi les mieux entraînés et les mieux équipés de cette armée. Partant de Sardes, Cyrus […] […] Lire la suite

CYRUS LE GRAND, roi des Perses et des Mèdes (env. 559-env. 530 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 949 mots
  •  • 2 médias

Fondateur proprement dit de l'empire perse des Achéménides , du nom d'Achéménès, ancêtre éponyme de la dynastie, dont l'histoire ne sait plus rien. Selon Hérodote, Cyrus, petit-fils d'Astyage, roi des Mèdes, fut sauvé à sa naissance par Harpage qui avait pourtant reçu l'ordre de le tuer. Dès son avènement, en ~ 559, comme souverain d'Anshan, Cyrus ne cessa de recruter des troupes dans les diverses […] […] Lire la suite

DARIUS Ier LE GRAND, roi des Perses (522-486 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Héritier, à la suite d'intrigues et de luttes intestines, de l'empire perse achéménide qui avait été construit une dizaine d'années auparavant par Cyrus II, le vainqueur de Babylone, en — 539, Darius I er (— 522-— 486) renforça sa puissance en établissant sa frontière sur l'Indus et en cherchant à s'étendre en Thrace. La défaite de Marathon en — 490, qui arrêta son offensive, n'eut de retentissem […] […] Lire la suite

DARIUS III CODOMAN, roi des Perses (336-330 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Dernier roi (336-330 av. J.-C.) de la dynastie des Achéménides, mort en 330 av. J.-C. en Bactriane. Darius III Codoman, membre d'une branche secondaire de la famille royale, est placé sur le trône par l'eunuque Bagoas, qui a empoisonné les deux rois précédents : Artaxerxès III en 338 avant J.-C. et Oarsès en 336. Quand Darius III revendique son indépendance, Bagoas tente de l'assassiner mais le […] […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) L'Égypte pharaonique

  • Écrit par 
  • François DAUMAS
  •  • 12 278 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les dominations étrangères »  : […] Les Perses n'interrompirent pas ces rapports. L'unité de leur empire facilitait au contraire les communications. C'est pendant le règne d'Artaxerxès qu'Hérodote visita l'Égypte, et sans doute bien des Grecs y voyagèrent ou y guerroyèrent. Le sentiment national des Égyptiens était, cette fois, exacerbé par l'asservissement. Il est probable que Cambyse, qui n'avait pas l'habileté de Cyrus, l'excita […] […] Lire la suite

ÉVAGORAS Ier (mort en 374 av. J.-C. env.) roi de Chypre (411-env. 374 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LARRIBEAU
  •  • 461 mots

Souverain de Salamine de Chypre, descendant de la dynastie des Teucrides. En ~ 411, Évagoras met fin au contrôle que les Phéniciens exerçaient sur Salamine : il s'empare de la ville et du trône de ses ancêtres après une attaque surprise contre le Phénicien Abdémon. Reconnaissant la suzeraineté de la Perse, il paie tribut au Grand Roi. Durant son règne, l'histoire de Chypre fut largement déterminée […] […] Lire la suite

FĀRS

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Province iranienne s'étendant sur 120 005 kilomètres carrés et peuplée de 3 817 000 habitants (recensement de 1996,estimation de 4 300 000 hab. au milieu des années 2000), le Fārs est l'antique Perside, berceau des dynasties achéménide et sassanide, dont le dialecte (fārsī) fut d'abord la langue littéraire, puis la lingua franca de vastes régions musulmanes avant de devenir la langue officielle d […] […] Lire la suite

GAUGAMÈLES BATAILLE DE ou BATAILLE D'ARBÈLES (1er oct. 331 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 305 mots

Également appelé bataille d'Arbèles, cet affrontement entre les armées d'Alexandre le Grand et de Darius III va décider du sort de l'Empire perse. Pour stopper l'incursion d'Alexandre dans l'Empire perse, Darius a choisi comme champ de bataille la plaine de Gaugamèles, à proximité d'Arbèles (aujourd'hui Erbil, dans le nord de l'Irak), où il dispose ses troupes en attente de l'arrivée d'Alexandre. […] […] Lire la suite

GAZA MÉDITERRANÉENNE, HISTOIRE ET ARCHÉOLOGIE EN PALESTINE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre de MIROSCHEDJI
  •  • 1 001 mots

L'exposition présentée à l'Institut du monde arabe à Paris du 13 septembre au 12 novembre 2000 sur Gaza méditerranéenne est la première qui ait jamais été consacrée à ce territoire exigu, enclavé entre Israël et l'Égypte, dont l'histoire est généralement ignorée et l'archéologie négligée. Elle résulte d'un accord de coopération archéologique conclu en 1995 avec le ministère du Tourisme et des Ant […] […] Lire la suite

GHIRSHMAN ROMAN (1895-1979)

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET
  •  • 1 216 mots
  •  • 1 média

Grand spécialiste de l'antiquité iranienne, Roman Ghirshman connut une vie hors du commun. Ce Français d'élection était né à Kharkov (aujourd’hui Kharkiv en Ukraine) le 3 octobre 1895. Mobilisé durant la Première Guerre mondiale, il combattit dans l'armée blanche qui fut refoulée en Crimée. De là, il passa à Constantinople, puis dans une colonie juive de Palestine dont, seul officier, il organisa […] […] Lire la suite

GRANIQUE BATAILLE DU (mai 334 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 242 mots

Suivant de peu la traversée de l'Hellespont par l'armée des Macédoniens et de leurs alliés grecs en avril 334 avant J.-C., la bataille du Granique est la première victoire remportée par Alexandre le Grand lors de sa conquête de l'Empire perse. Les Perses, qui sont peut-être 40 000 au total, ont pris position sur la rive opposée du fleuve Granique, qui se jette dans la Propontide (mer de Marmara). […] […] Lire la suite

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 765 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les guerres médiques »  : […] Ces systèmes d'alliance ne tardèrent pas à être mis à l'épreuve à l'aube du v e  siècle. La seconde période de l'histoire des cités grecques s'ouvre en effet par ce qu'on a coutume d'appeler la crise des guerres médiques, contre le roi des Perses. L'empire perse s'était constitué au cours de la seconde moitié du vi e  siècle, sous la conduite de Cyrus, de son fils Cambyse et du successeur de celui […] […] Lire la suite

GUERRES MÉDIQUES, en bref

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 204 mots

L'expression guerres médiques, fondée sur l'usage grec ancien d'appeler Mèdes une partie du peuple perse, désigne les hostilités, quasi permanentes durant la première moitié du v e  siècle, qui opposent les grands rois perses, héritiers du vaste empire fondé par Cyrus le Grand (— 559-— 530), et les cités grecques de la mer Égée, qui refusent de reconnaître leur suzeraineté. Elles culminent avec le […] […] Lire la suite

GUERRES MÉDIQUES (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 283 mots

— 500-— 493 Révolte contre les Perses des cités grecques de l'Ionie (côte ouest de l'Asie Mineure) ; Milet est rasée. — 490 Première guerre médique : expédition décidée par Darius (520-486) pour châtier Erétrie (Eubée) et Athènes, qui avaient soutenu les cités révoltées d'Ionie. Septembre — 490 Les Athéniens, dirigés par Miltiade et aidés par un petit contingent de Platées (Béotie), rejettent à […] […] Lire la suite

HÉRACLIUS Ier (575 env.-641) empereur d'Orient (610-641)

  • Écrit par 
  • Enno FRANZIUS, 
  • Universalis
  •  • 820 mots

Empereur d'Orient (610-641), né vers 575 en Cappadoce, mort le 11 février 641 à Constantinople. À la demande de Constantinople, l'exarque de Carthage envoie son fils Héraclius à la tête d'une expédition pour délivrer l'Empire d'Orient de la terreur de l'empereur Phocas. Le 6 octobre 610, Héraclius jette l'ancre à Constantinople, dépose Phocas, est couronné empereur d'un État en ruine, menacé par […] […] Lire la suite

HÉRODOTE (env. 484-425 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 2 280 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enquête et synthèse »  : […] L'œuvre qu'il a laissée reflète en tout cas ces influences diverses et en opère la synthèse. À beaucoup d'égards, on a le sentiment qu'elle porte en elle le témoignage d'une élaboration vivante. En particulier, si les voyages d'Hérodote l'orientaient vers l'enquête relative aux divers pays, et si l'atmosphère athénienne pouvait le pousser vers l'analyse politique, il y avait là deux centres d'inté […] […] Lire la suite

HYRCANIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 52 mots

Ancienne province de l'Asie centrale. Située au sud-est de la mer Caspienne, l'Hyrcanie avait pour capitale Astrabad (l'actuel Gorgan), et elle fit partie des empires mède, achéménide, séleucide et parthe, soit comme province indépendante, soit comme province assimilée à la Parthie. […] […] Lire la suite

INDE (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS, 
  • Universalis
  •  • 22 981 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Les temps classiques »  : […] L'histoire de l'Inde du Nord-Ouest s'éclaire de nouveau à la fin du vi e  siècle avant J.-C., lorsque les expéditions de Cyrus puis de Darius I er annexent à l'Empire perse la Bactriane et une partie du bassin de l'Indus. À cette avancée perse, l'Inde doit l'introduction de la monnaie ; l'écriture kharoṣṭhī, adaptée de l'écriture araméenne des scribes achéménides, dont l'usage, de l'Indus au Gan […] […] Lire la suite

IRAN Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 921 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Aux sources de la révolution et de la République islamiques »  : […] La crise révolutionnaire des années 1978-1979 a tout d'abord consacré l'échec d'un système de développement. En vingt-cinq ans, depuis le coup d'État de 1953 rétablissant l'autorité du shah, l'Iran a été le théâtre de mutations radicales affectant de proche en proche toutes les couches de la société. Lors du premier recensement national, en 1956, l'Iran compte 19 millions d'habitants dont 69 p.  […] […] Lire la suite

ISSOS BATAILLE D' (nov. 333 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 185 mots
  •  • 1 média

La bataille d'Issos, plus d'un an après la bataille du Granique, est la deuxième grande victoire remportée par Alexandre le Grand sur l'armée perse , commandée cette fois-ci par le roi Darius III lui-même. Par le prestige qu'elle confère au Macédonien, c'est une étape décisive dans sa conquête de l'empire achéménide. Le lieu de l'affrontement est une plaine de Cilicie, en bordure du golfe d'Isken […] […] Lire la suite

JUSTINIEN Ier (482-565)

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS
  •  • 2 247 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'empire assailli et défendu »  : […] Ayant les mains libres du côté de la Perse, Justinien commença méthodiquement par reprendre l'Afrique aux Vandales, dont les flottes auraient pu compromettre la sécurité de ses communications maritimes (533-534). Puis, sous prétexte de venger l'assassinat de la régente Amalasonthe (535), il s'attaqua au royaume ostrogoth d'Italie. En 540, Bélisaire ramenait le roi ostrogoth Vitigès prisonnier à Co […] […] Lire la suite

KHĀREZM ou KHĀRAZM ou KHOREZM, anc. CHORASMIE

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 395 mots
  •  • 1 média

Région agricole prospère et bien irriguée d'Asie centrale, le Khārezm (ou Khwārazm, ou Khorezm ; les Anciens l'appelaient Chorasmie) est situé sur le cours inférieur de l'Oxus (Āmū Daryā) près de la mer d'Aral. Après les ravages causés par les invasions mongoles et tīmūrides, cette vaste oasis était connue sous le nom de khānat de Khīva, célèbre pour ses tapis turcomans. Des fouilles archéologique […] […] Lire la suite

LYCIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 270 mots

Province antique de l’Asie Mineure (aujourd’hui en Turquie, dans le sud-ouest de l’Anatolie), la Lycie s’étend le long de la Méditerranée, entre la Carie et la Pamphylie, et s’étire dans les terres jusqu’à la chaîne du Taurus. Des documents égyptiens, hittites et ougaritiques datant du xiv e et du xi ii e  siècle avant J.-C. décrivent les Lyciens comme un peuple coincé entre les Hittites au nord […] […] Lire la suite

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les origines : la vie de Mani »  : […] Le manichéisme tire son nom de celui de son fondateur, Mani, ou Manès, ou aussi Manikhaios, Manichaeus, c'est-à-dire, originellement et en syriaque, Manī ḥayyā , « Mani le Vivant ». Mani est né le 14 avril 216 (8 nisan 527 de l'ère séleucide) en Babylonie, dans un lieu proche de Séleucie-Ctésiphon : d'où l'épithète arabe d' al-Bābilīyu (« le Babylonien ») qui lui est attribuée et ses titres de «  […] […] Lire la suite

MARATHON BATAILLE DE (490 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 317 mots

Célèbre bataille qui fut livrée dans la plaine côtière qui porte le nom d'une localité située à 35 kilomètres environ au nord-est d'Athènes, et qui opposa Perses et Athéniens en ~ 490 (21 sept. ?). En débarquant à Marathon, les Perses avaient sans doute l'intention d'attirer l'armée adverse loin de sa capitale pour permettre à leurs partisans de s'en rendre maîtres. Et, en effet, sous l'inspiratio […] […] Lire la suite

MARATHON, sport

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 468 mots

Drames, défaillances, triomphes, tricheries : chaque marathon olympique peut réunir tous les ingrédients d'une épopée, d'une tragédie. Mais, aujourd'hui, le marathon est également l'occasion, pour des milliers de passionnés, de se confronter avec soi-même, d'aller au bout de ses limites physiques, de dépasser sa souffrance . La plupart des grandes métropoles organisent ces « marathons de masse », […] […] Lire la suite

MAUSOLE (mort en 353 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 514 mots

Fils du satrape de Carie Hécatomnos qui exerce son pouvoir au milieu du ~ iv e siècle, Mausole succède à son père en ~ 377-~ 376. Pratiquement indépendant du Grand Roi, il entretient tout d'abord d'excellentes relations avec le pouvoir central et il coopère en ~ 365 avec le karanos , ou chef des armées impériales, Autophradate, dans la répression de la révolte d'Ariobarzane, satrape de Phrygie et […] […] Lire la suite

MÈDES

  • Écrit par 
  • Roman GHIRSHMAN
  •  • 4 006 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fin du royaume mède »  : […] Astyage, le dernier roi mède (585 ou 584-550 av. J.-C.) était, s'il faut comprendre les sources anciennes, un homme suspicieux, méfiant, jaloux de son pouvoir, bref un caractère qui ne facilitait pas ses rapports avec la noblesse de son pays, jalouse, elle, de ses droits. Quelques gestes maladroits du roi créèrent une hostilité entre le prince et cette élite mède, à la tête de laquelle se trouvait […] […] Lire la suite

MERCENAIRES

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 5 183 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mercenaires-auxiliaires de l'Antiquité »  : […] En Égypte, sous l'Ancien Empire (2815-2400), les pharaons s'appuient, en l'absence d'armées permanentes, sur des contingents nationaux mais surtout sur des combattants issus des peuples conquis ou soumis, tels les Nubiens et les Libyens. D'autres nations influent sur l'évolution de l'armement et des techniques militaires. C'est le cas notamment des Hyksôs, peuple ouest-sémitique d'origine nomade, […] […] Lire la suite

MÉSOPOTAMIE L'écriture cunéiforme

  • Écrit par 
  • Daniel ARNAUD
  •  • 3 079 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La fin de l'écriture cunéiforme »  : […] L' alphabet consonantique, inventé au milieu du II e millénaire, fut utilisé en Canaan et à Ugarit, mais il resta cantonné dans des travaux d'intérêt local. Il ne devint pas un véritable rival de la prestigieuse écriture cunéiforme ; rien n'indique une évolution, même lente, en ce sens. Le reflux vint d'ailleurs. Vers − 1190, toute la région fut bouleversée par des troubles internes et des invasi […] […] Lire la suite

MILTIADE (env. 550-489 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Claudine LEDUC
  •  • 304 mots

Général athénien, fils de Cimon Coalemos, du dème Lakiades (Athènes), Miltiade appartient à une famille noble et riche, les Cimonides, liée au génos des Philaïdes. Son père, trois fois « olympionique » (vainqueur aux jeux Olympiques), est assassiné en ~ 528/527, à l'instigation des Pisistratides inquiets de sa notoriété ; et c'est son frère aîné, Stésagoras, qui doit succéder à celui-ci, Miltiade […] […] Lire la suite

NAHAVAND BATAILLE DE (642)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 214 mots

Bataille d'Iran qui opposa les Arabes aux Sassanides et marqua un tournant majeur de l'histoire iranienne. Elle se termina par une défaite désastreuse pour l'armée sassanide et ouvrit la porte à la conquête arabe, entraînant l'islamisation de l'Iran. À Navahand, une armée de quelque trente mille hommes, placée sous le commandement de Numan, attaqua les troupes sassanides, qui auraient compté cent […] […] Lire la suite

NARSÈS (mort en 302) roi sassanide de Perse (293-302)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 281 mots

Menacé au nord par les peuples germains, l'Empire romain à la fin du iii e  siècle doit aussi surveiller ses frontières de l'est qui bordent l'empire sassanide expansionniste et ambitieux, dont le roi Narsès, connu pour sa violence, vient de prendre la tête en 293. L'Empire romain a déjà essuyé de nombreux revers dans cette partie du monde et l'empereur Valérien a même été fait prisonnier en 260 p […] […] Lire la suite

NĪSHĀPŪR

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 334 mots

Antique cité de la province iranienne du Khorāsān, Nīshāpūr, en dépit de catastrophes historiques et naturelles, fut l'une des villes les plus prospères de l'Orient islamique jusqu'à l'époque mongole. Depuis longtemps éclipsée comme capitale régionale par la ville sainte de Meshed, Nīshāpūr (Nichapour, Neyshābūr) conserve une importance économique en raison de ses célèbres mines de turquoise et de […] […] Lire la suite

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Universalis
  •  • 31 602 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'exil et la période perse (587-333 av. J.-C.) »  : […] Le territoire du royaume de Juda, qui, administrativement, avait été rattaché à la province de Samarie après le meurtre de son gouverneur judéen, ne fut pas repeuplé par des colons comme l'avait été celui du royaume d'Israël. Mais les vides causés par la guerre et ses suites (massacres, déportations, fuite en Égypte) furent comblés par les peuples voisins : Édomites, Ammonites et Moabites ; ils oc […] […] Lire la suite

PARTHES

  • Écrit par 
  • Philippe GIGNOUX, 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 5 328 mots
  •  • 4 médias

S'il est une période obscure dans l'histoire de l'Iran ancien, c'est bien celle des cinq siècles durant lesquels les Parthes imposèrent leur autorité à l'ensemble du plateau iranien . Certes, l'abondance relative des sources étrangères, qui proviennent principalement de l'historiographie gréco-latine, a pu conduire à négliger la recherche de documents proprement iraniens ; l'intérêt qu'on a porté […] […] Lire la suite

PERSÉPOLIS

  • Écrit par 
  • Jean DESHAYES
  •  • 694 mots
  •  • 2 médias

Site de la Perse achéménide fouillé depuis 1931 par des archéologues allemands, américains, italiens et iraniens. Depuis les années 1980, les travaux archéologiques se limitent à la protection et à la conservation du site. La construction de Persépolis, œuvre de Darius, puis de Xerxès, commença vers ~ 516. En dehors du palais en cours d'exploration, les édifices s'élèvent sur une terrasse artific […] […] Lire la suite

PHILIPPE II (env. 382-336 av. J.-C.) roi de Macédoine (359-336 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 2 217 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les temps difficiles »  : […] Les choses deviennent plus difficiles pour Philippe à partir de 344 avant J.-C.. À Athènes, ses adversaires, conduits par Démosthène, règlent leurs comptes avec ses partisans et cherchent l'appui du roi des Perses. Dans d'autres cités grecques, le Macédonien soutient ses partisans, quelquefois par les armes. Ces péripéties comptent moins que l'intervention de Philippe en Épire (343 av. J.-C.), où […] […] Lire la suite

SALAMINE BATAILLE DE (480 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 237 mots
  •  • 1 média

Victoire navale des Grecs, durant la deuxième guerre médique, sur les forces navales bien supérieures des Perses, la bataille de Salamine a lieu dans le détroit se trouvant entre l'île de Salamine et la cité portuaire athénienne du Pirée. En septembre 480 avant J.-C., le roi perse Xerxès I er et son armée ont déjà pénétré en Grèce par voie terrestre jusqu'en Attique, et sa flotte d'environ 800  […] […] Lire la suite

SASSANIDES

  • Écrit par 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 2 491 mots
  •  • 4 médias

Le règne en Iran des Perses Sassanides, arrivés au pouvoir en 224 après J.-C. et restés maîtres d'un immense empire jusqu'au milieu du vii e  siècle, peut être considéré comme une transition entre l'Iran hellénisé des Parthes imprégnés de culture grecque et l'Iran islamisé pénétré par la culture arabe. On a défini cette période comme étant un retour à l'âge d'or des Achéménides et une réaction nat […] […] Lire la suite

SATRAPE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 232 mots

En vieux perse : khshathrapavā (protecteur du royaume), titre des gouverneurs provinciaux de l'empire perse achéménide. Cyrus II, le premier, divisa l'empire en satrapies, et Darius II paracheva son œuvre centralisatrice en créant vingt de ces provinces et en fixant leur tribut annuel. Les satrapes, nommés par le roi, appartenaient soit à la famille royale, soit à la noblesse perse, et la durée d […] […] Lire la suite

SÉVÈRE ALEXANDRE MARCUS AURELIUS (208-235) empereur romain (222-235)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 600 mots

Par sa mère, Julia Mamea, Sévère Alexandre appartient à la dynastie des Sévères. Il est choisi en 221 par son cousin germain Élagabal comme césar, ce qui lui donne droit à la succession impériale, mais l'empereur tente de revenir sur sa décision. Julia Mamea suscite alors en 222 une révolte des prétoriens qui coûte la vie à Élagabal. Aussitôt la cour impériale prend des mesures sévères contre les […] […] Lire la suite

SHĀHPŪR Ier ou SAPOR Ier roi sassanide de Perse (241-272)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 343 mots

Roi sassanide de Perse (241-272), mort en 272. Shahpur I er monte sur le trône de Perse en 241, à la mort de son père, Ardachir I er . Poursuivant la guerre que celui-ci menait contre Rome, il conquiert Nisibin (auj. Nusaybin, en Turquie) et Carrhae (Harran, Turquie) et pénètre en Syrie. Vaincu à Resaina (auj. en Turquie) en 243, il parvient néanmoins à conclure une paix favorable en 244. Il pro […] […] Lire la suite

SHĀHPŪR II ou SAPOR II, roi sassanide de Perse (309/10-379)

  • Écrit par 
  • Philippe OUANNÈS
  •  • 450 mots
  •  • 1 média

Neuvième souverain sassanide, fils posthume de Hurmizd II, Shāhpūr II naquit roi, d'où la longueur de son règne. Héritier d'un royaume aux structures peu cohérentes et menacé de tous côtés, il doit, pour en maintenir l'intégrité, se livrer à des luttes constantes . Son règne est marqué par l'adoption du zoroastrisme « orthodoxe », utilisé comme moyen d'unification, mais il est aussi une longue sui […] […] Lire la suite

SPARTE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 4 693 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le ive siècle »  : […] Sparte, qui avait soulevé les alliés d'Athènes au nom de l'autonomie des cités, inaugure en fait un impérialisme aussi sauvage : elle installe partout des garnisons et perçoit des tributs. « La Grèce doit boire, après le doux vin de la liberté, la piquette que lui servent les cabaretiers de Lacédémone » (Plutarque, Lysandre , 13). Elle se croit assez forte pour renoncer à l'alliance du Grand Roi e […] […] Lire la suite

SUSE

  • Écrit par 
  • Pierre de MIROSCHEDJI
  •  • 977 mots
  •  • 2 médias

Ville ancienne du sud-ouest de l'Iran, Suse fut la capitale de l'Élam puis celle de l'empire perse achéménide. Identifié par l'Anglais Loftus en 1851 et exploré par la mission française Dieulafoy en 1884-1886, le site a été fouillé de 1897 à 1978 par la Délégation archéologique française en Iran. Depuis 1993, le site est redevenu pleine propriété de l'Iran qui y effectue des travaux de protection […] […] Lire la suite

THASOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 816 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thasos, colonie et alliée de Paros »  : […] L'occupation humaine de l'île est bien antérieure à l'arrivée des Grecs, comme l'ont prouvé les recherches menées depuis les années 1970 par le Service archéologique grec en divers points de l'île. Si les vestiges néolithiques sont jusqu'ici ténus, un petit habitat de l'Âge du bronze ancien (fin du III e  millénaire av. J.-C.), fouillé partiellement à Scala Sotirou, a livré de grandes stèles en gn […] […] Lire la suite


Affichage 

Achéménides : tableau généalogique

dessin :  Achéménides : tableau généalogique

Tableau généalogique des Achéménides.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Badr-é Neshandé : sanctuaire

dessin :  Badr-é Neshandé : sanctuaire

Plan et coupe de Badr-é Neshandé (d'après A. Godard, « L'Art de l'Iran », Paris, 1962)  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bishapur : palais

dessin :  Bishapur : palais

Plan du palais de Bishapur situé dans le Fars occidental (d'après R. Ghirshman, « Bichapour », Paris, 1956)  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Citadelle de Tépé Nush-i jan

dessin :  Citadelle de Tépé Nush-i jan

Citadelle de Tépé Nush-i jan (d'après D. Stronach).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Damghan : palais

dessin :  Damghan : palais

Plan du palais de Damghan (d'après A. Godard, « L'Art de l'Iran », Paris, 1962).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Empire perse

carte :  Empire perse

L'extension de la domination perse sous les Achéménides (VIe-IVe siècle avant J.C.).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Falaise de Béhistun

photographie :  Falaise de Béhistun

Vue générale de la falaise de Béhistun telle qu'elle se présentait aux voyageurs au XIXe siècle. Situé en surplomb de l'antique route reliant la Susiane (Élam) à la Mésopotamie, le site conserve de nombreux vestiges archéologiques, dont la très célèbre inscription...  

Crédits : D.R.

Afficher

Figurines féminines

photographie :  Figurines féminines

ART DU PROCHE-ORIENT, Babylone, époques séleucide et parthe, Figurines féminines, albâtre et rubis. Musée du Louvre, Paris.  

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Grèce antique, guerres médiques

carte :  Grèce antique, guerres médiques

Les deux guerres médiques (490-479 avant J.C.), le monde grec menacé par la Perse.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Investiture d'Ardachir Ier

photographie :  Investiture d'Ardachir Ier

Bas-relief représentant l'investiture d'Ardachir Ier, roi des Perses (224-241), par le dieu Ahura Mazda (à droite) qui porte une couronne crénelée. L'index courbé du roi exprime le respect. Naqsh-i Rustam, Iran.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Investiture de Bahram Ier

photographie :  Investiture de Bahram Ier

Bas-relief de Shapur représentant Bahram Ier, roi sassanide (273-276), recevant son investiture du dieu Ohrmazd. Bishapur (Kazerun), Iran.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Kuh-é Kwadja : palais

dessin :  Kuh-é Kwadja : palais

Palais de Kuh-é Kwadja en Sistan, province de l'Iran oriental (d'après E. Herzfeld, « Iran in the Ancient East », Londres, 1941).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neisar : Tchahar-tak

dessin :  Neisar : Tchahar-tak

Plan et coupe analytique du Tchahar-tak de Neisar (d'après A. Godard, « L'Art de l'Iran », Paris, 1962).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Palais d'Ardashir Ier

photographie :  Palais d'Ardashir Ier

Les ruines du palais d'Ardashir Ier, roi des Perses (224-241), sur le site de Kur (capitale de la Perse sassanide), actuelle Firuzabad, Iran.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Perse : système graphique de l'écriture perse ancienne

tableau :  Perse : système graphique de l'écriture perse ancienne

Système graphique du vieux perse.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Perse séleucide, parthe et sassanide

carte :  Perse séleucide, parthe et sassanide

Perse séleucide, parthe et sassanide  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Persépolis

photographie :  Persépolis

Terrasse du palais de Persépolis, fondé par Darius Ier. Iran  

Crédits : peuplier/ flickr ; CC-BY 2.0

Afficher

Persépolis : plan général

dessin :  Persépolis : plan général

Plan général de Persépolis (d'après E.F. Schmidt, « Persepolis », t. I., Chicago, 1953)  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Relevé d’inscriptions cunéiformes trilingues

photographie :  Relevé d’inscriptions cunéiformes trilingues

Des inscriptions trilingues gravées par les rois perses achéménides à Persépolis et à Behistun (Iran) ont permis, à partir du XVIIIe siècle, les premiers déchiffrements de l'écriture cunéiforme des anciens Mésopotamiens. Le même texte s'y trouve gravé dans les...  

Crédits : D'après Carsten Niebuhr, "Description de l'Arabie", 1772

Afficher

Royaume mède à la première moitié du VIe siècle avant J.-C.

carte :  Royaume mède à la première moitié du VIe siècle avant J.-C.

S'étant affranchi de la tutelle des Assyriens, les Mèdes, unis par leur souverain Phraorte, formèrent un État indépendant. Celui-ci ayant été un temps soumis à la domination des Scythes, Cyaxare (633-584), fils de Phraorte, le libère et œuvre à son agrandissement, jusqu'à...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sarwistan : palais

dessin :  Sarwistan : palais

Plan et coupe axonométrique du palais de Sarwistan (d'après A. Godard, « L'Art de l'Iran », Paris, 1962).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tchoga Zanbil : ziggourat

dessin :  Tchoga Zanbil : ziggourat

Coupe et plan de la « ziggourat » de Tchoga Zanbil près de Suse (d'après R. Ghirshman, « Tchoga Zanbil », t. I. Paris, 1966).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Triomphe de Shapur Ier

photographie :  Triomphe de Shapur Ier

Bas-relief représentant le triomphe du roi sassanide Shapur Ier, qui a fait prisonnier l'empereur romain Valérien, debout devant le roi. À gauche, courant vers Shapur, l'empereur Philippe l'Arabe. Seconde moité du IIIe siècle apr. J.-C. Naqsh-i Rustam, Iran.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

vidéo :  -200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

Mochica et Nasca dans les Andes. Les Han en Chine. Rome. Les quatre siècles qui encadrent le début de notre ère sont caractérisés par la prédominance de vastes empires. En Occident tout d'abord, la république romaine supplante l'empire carthaginois...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

200 à 300. Division des empires

vidéo :  200 à 300. Division des empires

Teotihuacán et Maya en Amérique centrale. Division des empires en Chine et en Europe. Le IIIe siècle est une période de crise pour les grands empires en place. En 226 tout d'abord, les Sassanides profitent de la déstabilisation des Parthes...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

-600 à -200. Philosophes et conquérants

vidéo :  -600 à -200. Philosophes et conquérants

Éveil philosophique en Méditerranée. Les Achéménides au Moyen-Orient. Monte Albán en Amérique centrale. Alexandre le Grand. Le milieu du Ier millénaire avant J.-C. est une époque de conquêtes. Dans les steppes de Sibérie, les Xiongnus fondent...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Escalier est de l'Apadana

photographie :  Escalier est de l'Apadana

Les représentants de divers pays de l'Empire achéménide : détail de la frise ornant l'escalier est de l'Apadana, ou salle d'audience de Darius (522-486), Persépolis, Iran. Art achéménide.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Inscription de Béhistun

photographie :  Inscription de Béhistun

Gravée sur ordre de Darius Ier (522-486 av.  J.-C.), l'inscription trilingue de Béhistun est à l'assyriologie ce que la pierre de Rosette est à l'égyptologie.  

Crédits : R. Wood/ Corbis

Afficher

La Fileuse, bas-relief

photographie :  La Fileuse, bas-relief

Fragment du bas-relief de la fileuse. Mastic de bitume. Hauteur : 9,3 cm. Période néo-élamite, VIIIe-VIIe siècle av. J.-C. Musée du Louvre, Paris.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran

photographie :  Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran

Ziggourat construite par le roi d'Élam Untash-Napirisha (1265-1246 env. av. J.-C.) à Dur-Untash (Tchoga Zanbil), située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Suse, Iran.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

 Achéménides : tableau généalogique

Achéménides : tableau généalogique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Badr-é Neshandé : sanctuaire

Badr-é Neshandé : sanctuaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Bishapur : palais

Bishapur : palais
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Citadelle de Tépé Nush-i jan

Citadelle de Tépé Nush-i jan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Damghan : palais

Damghan : palais
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Empire perse

Empire perse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

 Falaise de Béhistun

Falaise de Béhistun
Crédits : D.R.

photographie

 Figurines féminines

Figurines féminines
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Grèce antique, guerres médiques

Grèce antique, guerres médiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

 Investiture d'Ardachir Ier

Investiture d'Ardachir Ier
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Investiture de Bahram Ier

Investiture de Bahram Ier
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Kuh-é Kwadja : palais

Kuh-é Kwadja : palais
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Neisar : Tchahar-tak

Neisar : Tchahar-tak
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Palais d'Ardashir Ier

Palais d'Ardashir Ier
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Perse : système graphique de l'écriture perse ancienne

Perse : système graphique de l'écriture perse ancienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Perse séleucide, parthe et sassanide

Perse séleucide, parthe et sassanide
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

 Persépolis

Persépolis
Crédits : peuplier/ flickr ; CC-BY 2.0

photographie

 Persépolis : plan général

Persépolis : plan général
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Relevé d’inscriptions cunéiformes trilingues

Relevé d’inscriptions cunéiformes trilingues
Crédits : D'après Carsten Niebuhr, "Description de l'Arabie", 1772

photographie

 Royaume mède à la première moitié du VIe siècle avant J.-C.

Royaume mède à la première moitié du VIe siècle avant J.-C.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

 Sarwistan : palais

Sarwistan : palais
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Tchoga Zanbil : ziggourat

Tchoga Zanbil : ziggourat
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Triomphe de Shapur Ier

Triomphe de Shapur Ier
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 -200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine

-200 à 200 apr. J.-C. La loi romaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 200 à 300. Division des empires

200 à 300. Division des empires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 -600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

 Escalier est de l'Apadana

Escalier est de l'Apadana
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Inscription de Béhistun

Inscription de Béhistun
Crédits : R. Wood/ Corbis

photographie

 La Fileuse, bas-relief

La Fileuse, bas-relief
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran

Ziggourat de Tchoga Zanbil, Iran
Crédits : Bridgeman Images

photographie