PEROXYDES

ANTIOXYGÈNES

  • Écrit par 
  • Robert PANICO
  •  • 2 343 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mécanisme »  : […] Du point de vue de la cinétique, la réaction d'autoxydation est caractérisée par l'existence d'une période d'induction au début de la réaction, au cours de laquelle la vitesse est pratiquement négligeable. La vitesse de la réaction croît ensuite rapidement puis se stabilise. Ces faits s'accordent avec le mécanisme d'une réaction radicalaire en chaîne. Si l'on représente le composé autoxydable par […] Lire la suite

CARBOXYLIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 532 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Oxydation »  : […] L'eau oxygénée oxyde les anhydrides en peroxydes de diacyle. L'anhydride acétique, traité par le peroxyhydrate de métaborate de sodium, se transforme en peroxyde de diacétyle, un liquide incolore qui explose au chauffage. Dans des conditions voisines, l'anhydride benzoïque est transformé en peroxyde de dibenzoyle. Ces peroxydes d'acyle ou d'aroyle sont des initiateurs de réactions radicalaires. L […] Lire la suite

MÉTAUX - Métaux alcalins

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 3 043 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les composés alcalins »  : […] La stabilité des hydrures alcalins croît avec le numéro atomique. L'hydrure de lithium possède une stabilité exceptionnelle. Fondu, il conduit l'électricité et, par électrolyse, on recueille de l'hydrogène à l'anode, ce qui permet d'affirmer l'existence d'une structure Li + H - . Ce composé s'obtient facilement en faisant passer un courant d'hydrogène sur du métal légèrement chauffé. La préparatio […] Lire la suite

MÉTAUX - Métaux alcalino-terreux

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 581 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Propriétés chimiques des alcalino-terreux et de leurs composés »  : […] Les métaux alcalino-terreux possèdent une grande réactivité chimique ; essentiellement réducteurs, ils s'unissent facilement avec la plupart des corps simples . Il est nécessaire de les conserver sous une couche d'huile minérale ou de pétrole, car à l'air, surtout humide, leur surface se ternit très rapidement, par suite de l'apparition d'une croûte d'oxyde, d'hydroxyde, et de carbonate. Dès la te […] Lire la suite

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Autres transporteurs »  : […] Il existe un grand nombre de transporteurs dont les interventions sont plus ponctuelles. Nous n'en citerons que quelques-uns. L'acide ascorbique, ou vitamine C , (cf tableau, formules 5) peut céder 2 H en donnant de l'acide déshydroascorbique (désignation d'ailleurs incorrecte, car la fonction acide située sur l'un des OH a disparu). C'est un antioxydant. Notamment, il maintient le fer à l'état f […] Lire la suite

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Composés particuliers »  : […] Certains composés particuliers de l'oxygène ont été découverts il y a fort longtemps (l'eau oxygénée, par Thenard en 1818), et ont actuellement une grande importance industrielle ; d'autres sont, en revanche, très récents. Bien que le fluor soit encore plus électronégatif que l'oxygène (4 pour 3,5 dans l'échelle de Pauling), on est parvenu à synthétiser les fluorures d'oxygène de formule générale […] Lire la suite