PERMITTIVITÉ, électricité

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - La prospection archéologique

  • Écrit par 
  • Alain TABBAGH
  •  • 3 194 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La prospection géophysique : les principales propriétés physiques utilisées »  : […] À côté des propriétés thermiques qui permettent d'expliquer les variations de températures apparaissant à la surface du sol et qui dépendent elles-mêmes de la granularité et de la compacité des sols, les propriétés utilisées en prospection géophysique pour l'archéologie relèvent du domaine électromagnétique. Elles sont au nombre de trois : la résistivité électrique, la permittivité diélectrique e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-methodes-et-techniques-la-prospection-archeologique/#i_14454

DIÉLECTRIQUES

  • Écrit par 
  • Roland COELHO
  •  • 9 274 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Fluides isotropes »  : […] Dans les fluides isotropes, l'électrostriction tend à déplacer le matériau pour l'accumuler dans des zones de champ fort, y provoquant une surpression. Pour calculer cette surpression, il faut appliquer la méthode d'Helmholtz, qui consiste à écrire que le travail des forces de déformation est compensé par la variation d'énergie électrostatique. Dans le cas particulier d'un fluide quasi incompressi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dielectriques/#i_14454

DIPOLAIRES MOMENTS

  • Écrit par 
  • Jean BARRIOL
  •  • 4 811 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Mise en évidence et mesure du moment permanent »  : […] La grandeur physique la plus directement gouvernée par la présence d'un moment moléculaire permanent est la constante diélectrique relative ε r , ou permittivité relative, qui définit l'accroissement de la capacité d'un condensateur électrique lorsqu'on remplit de matière l'espace entre les armatures. La relation entre ε r et le moment électrique s'établit par l'intermédiaire du moment électrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moments-dipolaires/#i_14454

OPTIQUE CRISTALLINE - Principes physiques

  • Écrit par 
  • Madeleine ROUSSEAU
  •  • 5 024 mots
  •  • 19 médias

L'optique cristalline englobe, à l'heure actuelle, non seulement l'optique des cristaux, mais aussi celle des corps liquides, solides ou gazeux dont l'arrangement atomique présente une asymétrie. On qualifie d'«   isotrope » un corps qui a les mêmes propriétés dans toutes les directions. Dans les diélectriques, la permittivité ε est une constante, et l'induction électrique D est toujours parallèl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-cristalline-principes-physiques/#i_14454