PERMÉABILITÉ, magnétisme

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les lois fondamentales »  : […] Si une charge est au repos, elle crée dans l'espace la perturbation vectorielle champ électrostatique  E , mais si elle est animée d'une vitesse constante, elle crée une perturbation supplémentaire : le vecteur champ magnétique  B . Ainsi, un conducteur parcouru par un courant, produit un champ magnétique dû au mouvement des porteurs de charges, mais le champ électrique est nul puisque le conducte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electricite-lois-et-applications/#i_14462

ÉLECTRO-AIMANTS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHABRERIE, 
  • Alain MAILFERT
  •  • 3 345 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Principe physique »  : […] Le principe fondamental de l'électro-aimant repose sur la propriété, découverte en 1820 par Hans Christian Œrsted puis par François Arago, que possède tout système de courants électriques de créer un champ magnétique qui lui est associé, en vertu de la loi d'Ampère. Un exemple simple d'électro-aimant est représenté sur la figure  : sur un tore à section circulaire, dont la longueur de la ligne mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electro-aimants/#i_14462

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les aciers doux »  : […] Les aciers doux sont utilisés en électrotechnique dans les circuits magnétiques de transformateurs et de moteurs, pour canaliser un flux d'induction généralement élevé et variant à basse fréquence (50-60 Hz, parfois 400 Hz) ; les qualités requises sont une hystérésis aussi faible que possible, une perméabilité très élevée et une forte induction. C'est ainsi que l'on a pu, dans le passé, utiliser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_14462

MUMÉTAL

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 258 mots

Alliage composé de 78,5 p. 100 de nickel et de 21,5 p. 100 de fer, possédant de remarquables propriétés magnétiques, notamment une perméabilité magnétique bien supérieure à celle du fer pur. Cette propriété est mise à profit dans la fabrication de certains électro-aimants qu'on désire utiliser dans des relais électromagnétiques de grande sensibilité. La présence dans ces relais d'un noyau en mumét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mumetal/#i_14462