PÉRIÉGÈSE DE LA GRÈCE, PausaniasFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un guide orienté

Le texte de Pausanias est hybride. C'est bien un guide : un livre que l'on emporte avec soi pour visiter à meilleur escient une région ou un lieu. Outre des indications routières (« à partir de là, le grand chemin de Delphes commence à monter davantage et devient plus pénible pour qui voyage à pied » ; X, 5, 5), Pausanias donne la position respective des monuments qu'il mentionne et parfois un conseil : « pour plus d'information, entrer en contact avec le clergé local » (I, 22, 3). Mais ce guide n'est pas complet. D'abord, Pausanias n'est pas allé partout : en Attique, l'important sanctuaire de Brauron est escamoté (I, 33, 1) ; à Delphes, toute la partie supérieure du sanctuaire d'Apollon, au-dessus de la terrasse du temple, est passée sous silence, sauf le bâtiment dédié par les Cnidiens, où les peintures murales de Polygnote le retiennent longuement, et l'erreur grossière qu'il commet sur le matériau du stade (X, 32, 1) suggère qu'il n'y est pas monté. Surtout, Pausanias ne mentionne pas tout ce qu'il a vu, loin de là : il choisit les œuvres d'art qui lui paraissent « dignes d'être vues » et les faits « dignes d'intérêt », qu'ils soient historiques ou religieux. Son ouvrage propose ainsi un choix restreint d'antiquités religieuses, où le commentaire l'emporte de beaucoup sur la description, sauf dans le cas d'œuvres complexes et très célèbres : à Olympie, le coffre de Kypsélos (V, 17,5-19) et la statue chryséléphantine de Zeus par Phidias (V, 11) ; à Delphes, les peintures de Polygnote (X, 25-31). Enfin, un grand nombre de réflexions ou d'informations marginales constitueraient aujourd'hui des notes, tandis que certaines longues digressions sont de véritables appendices, historiques ou mythologiques. C'est ainsi que la mention d'un portrait de stratège athénien entraîne un long développement sur l'invasion des Galates (I, 4) au début du iiie siècle avant J.-C. et celle d'un portrait de Pyrrhus, une biographie complète de ce roi (I, 11-13). Le livre IV fournit un exemple extrême, avec un historique liminaire [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  PÉRIÉGÈSE DE LA GRÈCE, Pausanias  » est également traité dans :

JEUX OLYMPIQUES - La renaissance des Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 5 065 mots

Dans le chapitre « Les fouilles d'Olympie »  : […] L' existence des jeux Olympiques de l'Antiquité est attestée par plusieurs écrits, notamment les Olympiques de Pindare ( v e  siècle avant J.-C.) : celles-ci font partie des Épinicies , un ensemble d'odes destinées à célébrer les vainqueurs des compétitions sportives de la Grèce antique. Quatre livres des Épinicies ont été conservés : ils se composent de quatorze Olympiques , douze Pythiques , o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-la-renaissance-des-jeux/#i_33036

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard HOLTZMANN, « PÉRIÉGÈSE DE LA GRÈCE, Pausanias - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/periegese-de-la-grece/