PERFORMANCE, art

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Performance et présence

« Le Choc du présent » : tel était le titre de l'une des communications les plus remarquables du colloque sur Performance et postmodernité organisé en octobre 1980 à Montréal par la revue Parachute. L'auteur, René Payant, qui enseigna l'histoire et la théorie de l'art à l'université de Montréal, et à qui l'on doit, reprises dans un important recueil posthume (Vedute, 1987), nombre d'analyses audacieuses, l'histoire de l'art à l'université de Montréal avait choisi – comme nous l'avons fait ici même – de faire remonter à M. Duchamp l'ère actuelle (« postmoderne » parce que rongeant « de l'intérieur » une « modernité » vouée à l'efficace et au calcul) de la performance. C'était afin de préciser la part de la présentation du présent dans le ready-made – et d'en tirer une esthétique de la présence qui vaut d'être ici évoquée, en ce qu'elle est distincte de l'esthétique du rite et du cérémonial que propose Zaj.

L'urinoir que Duchamp tente sans succès de faire exposer au salon new-yorkais des Indépendants de 1917 est bien un « objet trouvé », emprunté à la production industrielle la plus banale, et dont la nature ou (si l'on ose dire) le contenu paraît suffisamment « neutre » pour que l'on hésite à l'exhiber. Mais dans les expositions ultérieures comme sur les photographies d'époque on s'aperçoit que Duchamp apporte une modification décisive à la situation spatiale d'un tel objet : il l'érige sur un socle. La performance de Duchamp oblige l'urinoir à « perdre sa fonction » : comme l'observe R. Payant, « transformé, déconnecté de sa tuyauterie, retiré du lieu privé de son utilisation, basculé de 900 et posé sur une base, cet urinoir serait malgré tout utilisé à ses fins (perdues) qu'il prouverait aussitôt qu'il est effectivement ici une fontaine. Le jet émergeant alors de l'objet – rapport à l'extérieur qui est « anormal » pour l'objet urinoir – se retournerait donc contre l'utilisateur qui ne se serait pas contenté de regarder, c'est-à-dire d'accomplir sa fonction de spectateur (pour faire l'œuvre). Le titre, nom propre de la sculpture, est donc cel [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 29 pages

Écrit par :

  • : musicien, philosophe, fondateur du département de musique de l'université de Paris-VIII

Classification

Autres références

«  PERFORMANCE, art  » est également traité dans :

ABDESSEMED ADEL (1971- )

  • Écrit par 
  • Giovanni CARERI
  •  • 989 mots

Dans le chapitre « Entre provocation et méditation »  : […] À quelle innocence se réfère cette singulière immolation par le feu ? Comme dans le rêve qui, d'après Freud, recompose en une image énigmatique l'empreinte mémorielle des souvenirs de la veille, les œuvres d'Adel Abdessemed sont souvent constituées d'images appartenant à l'actualité récente, mais elles entraînent avec elles des figures plus anciennes, voire archaïques. Dans l'art chrétien, le feu […] Lire la suite

ABRAMOVIC MARINA (1946- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 632 mots

Marina Abramovic née à Belgrade (Serbie) s'est imposée depuis les années 1970 comme l'une des références du body art aux côtés des américains Vito Acconci et Chris Burden. Ses performances parfois extrêmes, documentées par des photographies en noir et blanc commentées, sont restées uniques. Dès 1973, date de ses premières expérimentations sur son propre corps souvent mis à nu, Marina Abramovic p […] Lire la suite

ACCONCI VITO (1940-2017)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 072 mots

Artiste protéiforme, Vito Acconci s'est d'abord consacré à la « poésie concrète », à la photographie et aux performances pour se tourner ensuite vers la vidéo. Chez lui, cette dernière est essentiellement constituée par la mise en scène du corps, tant dans le rapport au langage que dans le rapport aux gestes. Il s'agit le plus souvent de performances – filmées pour la plupart – au cours desquelles […] Lire la suite

ACTIONNISME VIENNOIS

  • Écrit par 
  • Matthias SCHÄFER
  •  • 2 244 mots

Né sur les ruines de la politique conservatrice et étouffante que la bourgeoisie puis le régime nazi avaient établie en Autriche, l'actionnisme viennois, en allemand : Wiener Aktionismus (1960-1971), a renoué avec l'esprit provocateur des premières années de l'expressionnisme autrichien (Oskar Kokoschka, Alfred Kubin, Egon Schiele). En 1962, Otto Muehl, Adolf Frohner et Hermann Nitsch, emmurés da […] Lire la suite

ADKINS TERRY ROGER (1953-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Artiste conceptuel, sculpteur et saxophoniste américain né le 9 mai 1953 à Washington D.C., Terry Roger Adkins créa des sculptures « aussi éphémères et transitoires que la musique » et des œuvres d’art mêlant musique et arts visuels. Dans les années 1980, Adkins combine et recycle des objets trouvés, comme on le voit avec Smoke Signals (2013) qui associe des bases de chaises Eames, du ciment, du […] Lire la suite

ANDERSON LAURIE (1947- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 639 mots

Performer, compositeur et écrivain américaine, née le 5 juin 1947, à Wayne, dans l'Illinois. Laurie Anderson commence à étudier le violon à l'âge de cinq ans. Dans sa jeunesse, elle joue au sein de l'orchestre Chicago Youth Symphony. En 1966, elle se rend à New York afin de poursuivre des études d'art. Trois ans plus tard, elle obtient une licence au Barnard College puis, en 1972, une maîtrise à l […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Sculpture

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 2 366 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Provocation, ironie, subversion : Gilbert et George, Bill Woodrow, Damien Hirst »  : […] Au sein de l'avant-garde britannique des années 1960, Gilbert (né en 1943) et George (né en 1942) incarnent avec humour une position radicale qu'ils inaugurent avec la performance Our New Sculpture , en janvier 1969. Revêtus de stricts costumes gris, les visages et les mains recouverts de bronze en poudre et de peinture métallique, ils chantent, debout sur une table, une chanson retransmise par u […] Lire la suite

ART (L'art et son objet) - Création contemporaine

  • Écrit par 
  • Paul ARDENNE
  •  • 3 566 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers une « nature moderne » »  : […] Loin que le readymade sclérose la notion d'œuvre d'art, il la fait au contraire éclater. La meilleure preuve en est ce constat, que tout un chacun formera s'il est familier des expositions d' art contemporain : l'œuvre d'art, à présent, ce peut être tout, son contraire et bien d'autres choses. Cherche-t-on des tableaux ? On en trouvera, mais peu d'ordinaires, et rarement préoccupés de beauté ou d […] Lire la suite

BALDESSARI JOHN (1931- )

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 1 112 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dans le sillage de l'art conceptuel »  : […] Témoignant d'un rapport conflictuel à la peinture, dont il décortiquera aussi bien le contenant que le contenu, John Baldessari n'a cessé, dès le début des années 1960, de développer des propositions ambivalentes, relevant d'une forme tantôt de proximité et d'attirance, tantôt de distance et de rejet de la chose picturale, qui aboutiront en 1970 au Cremation Project , performance durant laquelle […] Lire la suite

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La rupture postmoderne aux États-Unis »  : […] Dans les années 1960, l'esprit d'expérimentation d'une nouvelle génération dite postmoderne, adepte du minimalisme et de l'anti-art, substitue à la notion de spectacle celle de « performance ». Au sein du collectif Judson Dance Theater (1962-1966), puis du Grand Union (1970-1976), Yvonne Rainer pose les fondements théoriques de la danse postmoderne, avec Trio A (1966) : mouvements fonctionnels, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel CHARLES, « PERFORMANCE, art », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/performance-art/