PERCEPTION DE L'ART

ART (Aspects culturels) - Public et art

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 6 253 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La perception esthétique »  : […] Mais les variations dans l'appréciation des œuvres selon les différents publics ne touchent pas seulement les sujets et les formes, les contenus et les styles de représentation : elles concernent tout d'abord – et trop de recherches tendent à l'oublier – le statut même des œuvres, le fait qu'elles soient ou ne soient pas appréhendées comme des objets d'art. Car, avant même de faire l'histoire et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-public-et-art/#i_81411

ART ET CULTURE, Clement Greenberg

  • Écrit par 
  • Patrick de HAAS
  •  • 1 405 mots

Dans le chapitre « De Paris à New York »  : […] La conception moderniste, souvent perçue comme dogmatique, s'appuie pourtant sur une activité qui se veut essentiellement empirique. Le critique veut s'en remettre à ce que lui indique son œil, à une observation pragmatique, à son intuition, hors de tout jugement théorique et de tout sentimentalisme biographique : « L'art est exclusivement une question d'expérience et non de principes ». C'est ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-culture-clement-greenberg/#i_81411

L'ART ET L'ILLUSION, Ernst Gombrich - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 034 mots

Ancien directeur et professeur de l'Institut Warburg, Ernst Gombrich (1909-2001) se présente avec insistance dans L'Art et l'illusion comme un disciple d'Ernst Kris, historien d'art et psychanalyste ayant mené avec lui des expériences sur la perception physionomique dans les œuvres d'art : c'est dire que l'intention est ici d'utiliser les réalisations et les problématiques des artistes occidentau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-et-l-illusion/#i_81411

BUREN DANIEL (1938- )

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 410 mots

Dans le chapitre « Le « degré zéro » de la peinture »  : […] Le renoncement au geste en faveur d'une trame anonyme, devenue pure signalétique visuelle, a partie liée avec une critique profonde du milieu de l'art, de ses valeurs et de son mode de fonctionnement. Au mois de décembre 1966, l'association B.M.P.T., formée par Buren et les peintres Olivier Mosset, Michel Parmentier et Niele Toroni, se fixe justement pour but, à travers une série de Manifestation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-buren/#i_81411

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Dans le chapitre « L'ekphrasis ou l'œuvre absente »  : […] La rencontre d'Encolpe et du vieux poète Eumolpe dans la pinacothèque permet à Pétrone de résumer et de mettre en scène, non sans une certaine ironie, tous les apports de la critique d'art précédemment définis : analyse « xénocratéenne » des tableaux des vieux maîtres qui culmine avec Apelle ( lxxxiii ), histoire et mort de l'art classique ( lxxxviii ), variation sur le thème de l' ut pictura poes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-antiquite-greco-romaine/#i_81411

DESCRIPTIONS DE TABLEAUX (F. Schlegel)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 942 mots

En 1802, l'écrivain et critique allemand Friedrich von Schlegel (1772-1829) arrive à Paris, où il restera jusqu'en 1804. Il commence à y publier ses Descriptions de tableaux , dans la revue Europa qu'il anime. (Ces cinq essais sont parus en 2003, dans une édition établie, présentée et traduite par Bénédicte Savoy, coll. Beaux-Arts Histoire, éd. École nationale supérieure des beaux-arts, Paris.) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/descriptions-de-tableaux/#i_81411

ESPACE, architecture et esthétique

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY, 
  • Jean GUIRAUD
  • , Universalis
  •  • 12 324 mots
  •  • 3 médias

En Occident, l'espace de l'œuvre d'art a longtemps tendu à se confondre avec sa représentation, telle qu'elle a pu être pensée à travers la perspective. Ce que celle-ci inventait, en effet, c'était un sujet théorique capable de maîtriser l'espace et, en l'inscrivant dans un cadre, donc en le calculant, de le proposer au spectateur comme pure visibilité. La révolution du regard induite par l'art m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-architecture-et-esthetique/#i_81411

ESTHÉTIQUE - Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 348 mots

Dans le chapitre « L'expérience esthétique »  : […] Une autre question surgit aussitôt : si l'objet esthétique est lié à une culture et à l'histoire, c'est parce qu'il est lié d'abord au sujet. Un sujet qui est lui-même historique, porteur et agent d'une culture, mais qui est aussi un sujet individuel ; disons : un sujet psychologique, car c'est ainsi que l'esthétique, avant l'avènement de la phénoménologie, puis des philosophies du système, l'a co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-esthetique-et-philosophie/#i_81411

ESTHÉTIQUE - Les catégories esthétiques

  • Écrit par 
  • Anne SOURIAU
  •  • 3 722 mots

Dans le chapitre « L'éthos »  : […] La catégorie se saisit d'abord dans l'expérience esthétique comme une impression affective (émotionnelle ou sentimentale) éprouvée intimement par le contemplateur de l'œuvre d'art. C'est la raison pour laquelle M. Dufrenne, dans sa Phénoménologie de l'expérience esthétique , parle de « catégories affectives ». Ressentie nécessairement dans l'âme d'un sujet, elle a donc, à ce titre, un aspect subje […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-les-categories-esthetiques/#i_81411

ESTHÉTIQUE - L'expérience esthétique

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 074 mots
  •  • 2 médias

La notion d'« expérience esthétique » recouvre des acceptions très distinctes. De nos jours, le sens « subjectiviste » qu'a légué le xix e  siècle paraît avoir prévalu, sans qu'il faille pour autant privilégier le point de vue du spectateur : nous trouvons normal, par exemple, qu'un compositeur nous parle de lui-même dans sa musique ; nous écartons ainsi le sens « objectiviste » en honneur au xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-l-experience-esthetique/#i_81411

EXPOSITION

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 5 638 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le public des expositions »  : […] La place croissante prise par le phénomène de l'exposition dans la vie culturelle va bien entendu de pair avec l'augmentation de la fréquentation des musées. On en a l'exemple à New York, où l'on doit désormais réserver sa place pour visiter une exposition du MoMA (Museum of Modern Art) comme on le fait pour voir une pièce de théâtre. On en vit en France la première manifestation spectaculaire av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exposition/#i_81411

GENETTE GÉRARD (1930-2018)

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 2 643 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la poétique littéraire à l'esthétique générale »  : […] Le troisième grand moment de cet itinéraire intellectuel est consacré à une nouvelle extension du champ d'investigation : la réflexion sur l'espace littéraire s'ouvre à l'ensemble des domaines artistiques. Les analyses de Fiction et diction (1991) sont consacrées à la « question des régimes, des critères et des modes de la littérarité ». Dans L'Œuvre de l'art. Immanence et transcendance (1994), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-genette/#i_81411

GEORGES BRAQUE (C. Einstein)

  • Écrit par 
  • Dominique CHATEAU
  •  • 950 mots

Paradoxalement, Georges Braque n'est pas un livre sur le peintre, comme le souligne Liliane Meffre, biographe de l'historien de l'art allemand Carl Einstein (1885-1940), spécialiste de ses écrits et directrice de cette publication (traduction de Jean-Loup Korzilius, coll. Diptyque, éd. La Part de l'œil, Bruxelles, 2003). Il s'agit d'abord d'une théorie puissante de la relation du spectateur au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-braque/#i_81411

GOMBRICH ERNST HANS (1909-2001)

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK, 
  • Universalis
  •  • 1 615 mots

Dans le chapitre « L'iconologie »  : […] Spécialiste de la Renaissance, Gombrich propose quelques reconstitutions de programme – ce qu'il appelle iconologie, selon son adaptation de la définition d'Erwin Panofsky, à savoir l'explicitation d'œuvres d'art par des textes auxquels on la réfère –, à propos de peintures mythologiques de Botticelli, de l'astrologie dans la Sala dei Venti à Mantoue, de Vénus secourant Adonis, du Jardin des dél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-hans-gombrich/#i_81411

IMAGE

  • Écrit par 
  • Agnès MINAZZOLI
  •  • 3 210 mots

Dans le chapitre « La partie pour le tout »  : […] La question des sources est centrale en histoire de l'art comme en iconologie, science des images ou plutôt prétendue telle, et les écrits théoriques des peintres s'inscrivent, pour la plupart, sous le signe de l'autorité, voire du mythe des origines, comme il en est de l'Antiquité pour les artistes de la Renaissance par exemple. Le retour aux sources iconographiques semble aussi s'imposer comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image/#i_81411

INSTALLATION, art

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 3 499 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'immersion par la couleur »  : […] La seconde direction prise par l'art de l'installation est proche des théories développées dans Phénoménologie de la perception de Maurice Merleau-Ponty (1945). L'expérience plastique du sensible s'opère à travers un premier élément déclencheur : la couleur. Un des prototypes d'installation immersive est l'exposition d'Yves Klein (1928-1962), « Le vide », inaugurée le 28 avril 1958 à la galerie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/installation-art/#i_81411

LAOCOON, OU DES FRONTIÈRES DE LA PEINTURE ET DE LA POÉSIE, Gotthold Ephraim Lessing - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Elisabeth DÉCULTOT
  •  • 1 270 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'imagination, arbitre des arts »  : […] Pour valoriser ce « récepteur » commun qu'est l'amateur, il faut en promouvoir un organe particulier : l'imagination. Ainsi, dans le domaine des arts plastiques, c'est l'imagination du spectateur qui décide selon Lessing du choix du moment à représenter. L'instant choisi ne sera « fécond » que s'il n'est pas paroxystique, car, en peinture et en sculpture, la représentation du stade ultime de l'aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laocoon-ou-des-frontieres-de-la-peinture-et-de-la-poesie/#i_81411

LE ROY JULIEN DAVID (1724-1803)

  • Écrit par 
  • Christopher Drew ARMSTRONG
  •  • 1 911 mots

Dans le chapitre « Architecture et sensations »  : […] C'est dans les écrits de Le Roy que pour la première fois les effets des recherches sur l'entendement humain étaient pris en compte dans la théorie de l'architecture, au moment où Diderot dans son article « Beau » de l' Encyclopédie (1752) et Edmund Burke dans son Philosophical Enquiry into the Origin of our Ideas of the Sublime and the Beautiful (1757) établissaient les principes de l'esthétiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-david-le-roy/#i_81411

MERVEILLEUX

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 6 673 mots

Dans le chapitre « Le critère de l'émerveillement »  : […] L'émerveillement, dans son double mouvement de surprise (impliquant la prise de conscience d'une distance) et d'admiration (entraînant la réduction de cette distance par la révélation d'une proximité ou même d'une fusion), peut apparaître comme une réponse programmée aux signaux que l'œuvre d'art nous adresse ; en ce sens, il est commandé par l'objet. D'autre part, l'émerveillement est une straté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merveilleux/#i_81411

NUMÉRIQUE ART

  • Écrit par 
  • Edmond COUCHOT
  •  • 6 665 mots

Dans le chapitre « Un changement dans la relation œuvre-auteur-spectateur »  : […] L'interactivité associée au temps réel donne à l'art numérique, quelles que soient ses modalités perceptives (visuelles, sonores ou textuelles), une spécificité sans précédent. Elle change les relations de l'artiste à ses propres matériaux, matériaux virtuels toujours en devenir, où aucun état n'est jamais définitif, aucune forme stable, mais elle change surtout les relations traditionnelles entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-numerique/#i_81411

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Vers un paradigme esthétique »  : […] Dans ce contexte, le discours sur « la fin de la métaphysique », la prise en compte de l'expérience de la négativité, de l'absence, de l'ouvert amènent bien des philosophes à privilégier le champ de l'esthétique au détriment du spéculatif. Autrement dit, la création d'œuvres d'art ( poiesis ) et l'expérience de la réceptivité ( aisthésis ) de leurs formes apparaissent aux philosophes comme des obj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_81411

QUESTIONS DE MÉTHODE EN HISTOIRE DE L'ART, Otto Pächt - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 265 mots

Dans le chapitre « L'analyse des œuvres d'art comme « conversion du regard » »  : […] Par « questions de méthode », il faut entendre, en revenant au titre de l'édition allemande : « réflexions méthodologiques sur la pratique de l'histoire de l'art ». Des réflexions exprimées à l'origine dans un cours prononcé en 1970-1971 à l'université de Vienne, rassemblées par trois de ses élèves, et qui se présentent au lecteur sous la forme de vingt-cinq petits fragments méthodologiques. Pächt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-de-methode-en-histoire-de-l-art/#i_81411

RELIRE RUSKIN (ouvrage collectif)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 985 mots

C'est un Ruskin démultiplié que l'on découvre dans cet ouvrage collectif. Prenant place dans la collection « Principes et théories de l'histoire de l'art », publiée par le musée du Louvre et l'École nationale supérieure des beaux-arts, Relire Ruskin (2003) vient compléter la série de conférences et colloques consacrés aux historiens et critiques d'art les plus fameux. Suivant Heinrich Wölfflin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relire-ruskin/#i_81411

SOCIOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 4 967 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sociologie de la réception »  : […] L'un des actes fondateurs de la sociologie de l'art, au début des années 1960, aura été l'application à la fréquentation des musées des méthodes d'enquête statistique élaborées aux États-Unis pendant l'entre-deux-guerres. Ces sondages d'opinion ont été des instruments précieux pour rapporter la différenciation des pratiques aux stratifications socio-démographiques (âge, sexe, origine géographique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-de-l-art/#i_81411

STERN PHILIPPE (1895-1979)

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 1 123 mots

Après avoir commencé à se préparer à une carrière philosophique et à la composition musicale, Philippe Stern se consacra à l'étude des arts asiatiques, plus particulièrement de l'art indien et de l'art khmer. Attaché au musée Guimet en 1921, conservateur du Musée indochinois du Trocadéro en 1925, conservateur au musée Guimet en 1930, il continua à s'intéresser aux musiques exotiques et populaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-stern/#i_81411

VALEURS, philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre LIVET
  •  • 10 285 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Valeur et jugement : la question de l'œuvre d'art »  : […] Une telle approche peut s'autoriser de la méthode développée par Nelson Goodman pour l'analyse des œuvres d'art. Tout en reconnaissant qu'elles sont l'objet d'appréciations et de jugements de valeur, il tente de définir les règles de l'usage de ces valorisations qui ne dépendent pas elles-mêmes de jugements de valeurs, mais seulement du mode d'existence sémantique des œuvres d'art, c'est-à-dire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valeurs-philosophie/#i_81411