PENTHÉSILÉE, Heinrich von KleistFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une passion tragique

Conduites par leur reine Penthésilée, les Amazones sont intervenues dans la guerre qui oppose Grecs et Troyens. Les Grecs redoutent qu'elles apportent du renfort à leur adversaire, mais elles s'attaquent indifféremment aux deux camps : la loi de ce peuple de femmes veut que les guerrières vainquent au combat de jeunes hommes, les ramènent captifs dans leur capitale Thémiscyre et s'unissent avec eux lors de la « Fête des Roses ». Puis les hommes sont chassés et les enfants mâles tués, car seules les filles ont le droit de survivre. Bravant la loi de son peuple qui lui interdit de choisir son adversaire, Penthésilée se sent irrésistiblement attirée par Achille. Celui-ci, pour sa part, déclare à Ulysse qu'il ne rentrera pas en Grèce tant qu'il n'aura pas fait de Penthésilée sa fiancée.

Les premiers assauts des Amazones sont victorieux et elles pourraient rentrer à Thémiscyre. Mais Penthésilée, qui a cherché Achille sans le trouver, veut poursuivre le combat. C'est en vain que son amie Prothoé tente de lui faire entendre raison. Achille sort vainqueur d'un premier affrontement, à l'issue duquel la reine tombe évanouie. Prothoé persuade Achille de lui faire croire qu'elle est victorieuse. À son réveil, Penthésilée exulte : « Ô sèves de ma jeunesse, messagères ailées du Bonheur, mettez-vous en mouvement, coulez avec ivresse dans mes veines, et, sur ces joues qui sont tout un empire, déployez comme une rouge oriflamme : le jeune fils de la Néréide est à moi ! » Dans une scène d'une grande intensité, Achille et elle s'avouent l'amour qui les attire l'un vers l'autre « comme si deux astres se fracassaient ». Mais les efforts des Amazones pour libérer leur reine lui font comprendre que c'est elle la prisonnière. En vain, Achille essaie de la convaincre de le suivre en Grèce. Elle ne peut accepter l'humiliation et est finalement enlevée par ses compagnes.

Malgré le conseil des chefs d'armée, Achille décide d'affronter Penthésilée dans un nouveau combat. En réalité, il est résolu à [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur au département des arts du spectacle à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-la Défense, traducteur, dramaturge

Classification


Autres références

«  PENTHÉSILÉE, Heinrich von Kleist  » est également traité dans :

PENTHÉSILÉE (mise en scène J. Brochen)

  • Écrit par 
  • David LESCOT
  •  • 1 300 mots

C'est avec La Cagnotte, de Labiche, en 1994, que la troupe des Compagnons de jeu, fondée par Julie Brochen, avait signé son acte de naissance théâtral. Après J. P. Vincent et J. Jourdheuil, après Klaus Michael Grüber, on trouvait là ravivées les vertus subversives, antibourgeoises et si peu boulevardières de l'auteur du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penthesilee/#i_24249

KLEIST HEINRICH VON (1777-1811)

  • Écrit par 
  • Claude DAVID
  •  • 3 171 mots

Dans le chapitre « La violence du tragique »  : […] Kleist, si embarrassé de lui-même, avait composé à vingt ans un Traité sur le sûr chemin pour trouver le bonheur . Depuis lors, les projets ont mûri. C'est dans une retraite paisible près du lac de Thoune qu'il écrit son premier drame, La Famille Ghonorez , plus tard rebaptisé Famille Schroffenstein . Comme dans un nouveau Roméo et Juliette , on assiste à d'impossibles amours conçues au milieu de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-von-kleist/#i_24249

Pour citer l’article

Jean-Louis BESSON, « PENTHÉSILÉE, Heinrich von Kleist - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/penthesilee-heinrich-von-kleist/