IBÉRIQUE PÉNINSULE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Données géographiques

L'ensemble montagneux du Nord comporte la chaîne des Pyrénées, dont la zone axiale cristalline et cristallophyllienne porte des reliefs dépassant 3 000 mètres (pic d'Aneto, 3 404 m). Cette véritable barrière domine les sierras calcaires espagnoles, dans les parties orientale (Pyrénées catalanes) et centrale (Pyrénées aragonaises) ; elle se désorganise à l'ouest (Pyrénées basques), mais la chaîne se prolonge le long du littoral atlantique par les monts (ou Pyrénées) Cantabriques, à matériel calcaire mésozoïque, d'où émerge, à l'ouest, le Paléozoïque des Asturies, intensément plissé et rajeuni. La large dépression intérieure de l'Èbre, des provinces basques à la Catalogne, isole l'ensemble pyrénéen (au sens large) de la Meseta, au sud. Celle-ci est, de plus, bordée au nord-est par la chaîne Ibérique, culminant au Moncayo (2 316 m), vieux socle recouvert d'une couverture mésozoïque brisée et plissée en direction nordouest - sud-est, limitée par les môles de la Demanda, à l'est de Burgos, et du Maestrazgo, sur la Méditerranée.

La chaîne méridionale est constituée par les cordillères bétiques, culminant au Mulhacén (3 478 m) ; elles s'étendent de l'Atlantique et du détroit de Gibraltar au cap de la Nao, pointé en direction des îles Baléares, qui en forment le prolongement géologique naturel. L'ensemble bétique comporte des chaînons schisteux, au sud, et, surtout, calcaires, au nord principalement.

La Meseta ibérique, vieux socle arasé, pauvre en roches carbonatées, sépare les deux ensembles montagneux du Nord et du Sud. Elle forme d'immenses et hautes plaines, les unes résultant d'une pénéplanation qui a débuté à la fin du cycle hercynien, les autres de comblements par des formations d'eau douce, marno-calcaires, datant du Cénozoïque : Vieille et Nouvelle-Castille, au nord et au sud de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université Paul-Sabatier, Toulouse, correspondant de l'Académie des sciences

Classification


Autres références

«  IBÉRIQUE PÉNINSULE  » est également traité dans :

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Situation actuelle »  : […] La communauté autonome d'Andalousie est une des plus vastes d'Espagne (87 268 km 2 , presque le Portugal) et c'est la plus peuplée (7,9 millions d'habitants en 2006). Mais elle est peu développée et les inégalités sociales y sont fortes. Al-Andalus, le territoire de l'Espagne musulmane, a fini par être identifié aux terres reconquises à partir du début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_35501

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 411 mots
  •  • 7 médias

Région historique de l'Espagne , ancienne province romaine appelée ensuite Gothalonia par les Wisigoths qui en firent la conquête, la Communauté autonome de Catalogne (Catalunya en catalan, Cataluña en castillan) comprend les quatre provinces de Gérone (Gerona), Tarragone (Tarragona), Lérida (Lleida) et de la capitale Barcelone. Située au nord-est de la péninsule Ibérique, elle s'étend sur quelq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_35501

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les traits majeurs du milieu physique »  : […] Comparée à la forme effilée de l'Italie ou à l'importance de la Grèce insulaire, la péninsule Ibérique (Espagne et Portugal) fait figure de (petit) continent. En outre, avec un relief où les hautes plaines évoquent les cuvettes africaines et avec un climat où la sécheresse sévère du sud-est rappelle la proximité géographique du désert saharien, la péninsule Ibérique, dont l'Espagne occupe plus de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_35501

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les chaînes alpines »  : […] Les chaînes alpines d'Europe forment deux ensembles : l'un, principal, est lié à la collision de l'Europe et de l'Afrique ayant cicatrisé la Téthys ; l'autre est l'ensemble pyrénéo-provençal. L'ensemble principal est à double déversement, avec : une branche alpidique , en marge du continent européen, déversée vers celui-ci, allant de Gibraltar à l'Asie Mineure par les cordi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_35501

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 532 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'Europe alpino-méditerranéenne »  : […] La quatrième zone de relief européen s'étend au sud des Pyrénées, à l'est et au sud-est des arcs alpins et carpatiques ; elle englobe également les monts du Caucase. Dans cette région, les plaines ne sont que l'exception, toujours étroitement encadrées et délimitées par de puissants bourrelets montagneux. Les chaînes, au contraire, sont élevées avec des sommets hardis et majestueux ; les neiges é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geographie/#i_35501

FOZ CÔA, site rupestre paléolithique

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

La découverte scientifique, en décembre 1994, des gravures sur rochers (rupestres) repérées dès 1992 dans la vallée du Côa , bouleversa la conception que l'on avait de l'art monumental paléolithique : elle montrait que, en Europe occidentale, cet art n'était pas seulement pariétal (sur paroi) comme dans les quelque deux cent cinquante grottes et deux à trois dizaines d'abris-sous-roche connus mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foz-coa-site-rupestre-paleolithique/#i_35501

IBÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre ROUILLARD
  •  • 3 349 mots
  •  • 1 média

Le mot « ibère », communément utilisé aujourd'hui sous la forme de l'adjectif « ibérique » pour qualifier l'ensemble des terres situées au sud des Pyrénées, a une longue histoire. Les noms, grécisés, d' Ibèr et d' Ibèria dérivent probablement d'un mot indigène iber , qui désigne un fleuve ou tout fleuve et que l'on retrouve dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iberes/#i_35501

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Situé à l'extrémité occidentale de l'Europe, le Portugal est bordé à l'ouest et au sud par l'océan Atlantique, et au nord et à l’est par l'Espagne, pays avec lequel il partage 1 215 kilomètres de frontière terrestre. Sa localisation privilégiée le place au carrefour des routes maritimes qui relient l’Europe à l’Afrique et à l’Amérique. Outre le territoire continental, le pays comprend deux régio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_35501

PYRÉNÉES

  • Écrit par 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Raymond MIROUSE, 
  • Georges VIERS
  •  • 6 907 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modèles rendant compte de la formation des Pyrénées »  : […] À l'issue d'une brève présentation des caractéristiques géologiques de la chaîne des Pyrénées, il convient de s'interroger, dans la perspective générale de la mobilité des plaques de lithosphère, sur les modèles qui peuvent être élaborés pour rendre compte au mieux de l'histoire de cet édifice montagneux. Ces modèles doivent évidemment prendre en compte ce qui est connu de la géologie pyrénéenne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrenees/#i_35501

TAGE

  • Écrit par 
  • Suzanne DAVEAU
  •  • 297 mots

Des quatre grands fleuves du versant atlantique de la péninsule Ibérique, le Tage est le plus long (1 007 km). Son bassin, limité au nord par la cordillère centrale, au sud par les monts de Tolède, est relativement peu étendu (81 600 km 2 ). Né à 150 kilomètres de la Méditerranée, le fleuve coule vers l'ouest à travers le bassin tertiaire de la Nouvelle-Castille, le socle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tage/#i_35501

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel DURAND-DELGA, « IBÉRIQUE PÉNINSULE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/