PÉNICILLINE

ANTIBIOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 237 mots

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotherapie/#i_7164

FLEMING : DÉCOUVERTE DE LA PÉNICILLINE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

Alexander Fleming (1881-1955) connut une carrière surprenante, qui l'a d'abord mené de l'Écosse rurale au commerce, puis, très tardivement, à la médecine. Son intérêt pour la lutte contre les pathologies infectieuses a fait de lui l'un des rares praticiens à expérimenter le Salvarsan découvert par Paul Erhlich en 1909. Après la Première Guerre mond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleming-decouverte-de-la-penicilline/#i_7164

ANTIBIOTIQUES

  • Écrit par 
  • Patrice COURVALIN, 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Patrick TRIEU-CUOT
  • , Universalis
  •  • 6 938 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Utilisation croissante et inappropriée des antibiotiques en médecine humaine »  : […] Alexander Fleming mit très tôt l'accent sur la nécessité de traitements menés à leur terme et du respect des posologies, estimant que les prises inadéquates de pénicilline et des doses trop faibles étaient susceptibles de sélectionner des bactéries résistantes. Il était très inquiet des conséquences possibles de l'automédication par les antibiotiques. Ce danger était réel, puisque la pénicilline é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques/#i_7164

ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 471 mots

1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915). 1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich. 1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872-1949). 1928 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques-reperes-chronologiques/#i_7164

CHAIN ERNST BORIS (1906-1979)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  • , Universalis
  •  • 387 mots
  •  • 1 média

Chimiste britannique d'origine allemande, Ernst Boris Chain est né à Berlin le 19 juin 1906. Fils d’un industriel chimiste, il est lui-même diplômé en chimie de l'université Frédéric-Guillaume (future université Humboldt, après 1949) à Berlin en 1930. À la prise de pouvoir d'Hitler (1933), Chain, qui est juif, comprend qu’il n’a pas d’avenir en Allemagne. Il émigre alors en Grande-Bretagne, et rej […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-boris-chain/#i_7164

FLEMING ALEXANDER (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

Bactériologiste qui découvrit en 1928 la pénicilline et ouvrit la voie à la thérapeutique des maladies infectieuses par les antibiotiques. Fleming fut lauréat du prix Nobel de physiologie et de médecine en 1945, conjointement avec Ernst Boris Chain et Howard Walter Florey, qui tous deux, à partir de 1939, poussèrent plus avant la découverte fondamentale de Fleming en isolant, purifiant et dosant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-fleming/#i_7164

FLOREY HOWARD WALTER (1898-1968)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 410 mots

Physiopathologiste britannique, né en 1898 à Adélaïde (Australie), mort en 1968 à Oxford, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1945, conjointement à ses compatriotes Ernst Boris Chain et Alexander Fleming, pour la découverte de la pénicilline et de ses applications thérapeutiques dans certaines infections. Les travaux de Florey, menés avec Chain, ont inauguré l'utilisation clinique des antibi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howard-walter-florey/#i_7164

FORMULE, chimie

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 1 539 mots

Dans le chapitre « Ce qu'une formule raconte »  : […] Toute formule récapitule une histoire, à commencer par celle de sa propre élaboration. L'eau ne fut pas toujours H 2 O. John Dalton (1766-1844), au début du xix e  siècle, hésitait entre les trois formulations HO, HO 2 et H 2 O. L'indétermination ne fut résolue qu'au bout de plusieurs décennies. Les chimistes se déchirèrent à ce propos en une « q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formule-chimie/#i_7164

SYPHILIS

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 5 094 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Thérapeutique »  : […] Dès confirmation bactériologique ou sérologique du diagnostic, il faut instituer immédiatement un traitement énergique. Les schémas thérapeutiques doivent assurer des taux tréponémicides pendant une durée prolongée (15 jours au minimum). La pénicilline constitue toujours l'antibiotique de choix. Ses formes retard sont préconisées. Elle constitue la meilleure arme prophylactique : son action sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syphilis/#i_7164

TEIXOBACTINE

  • Écrit par 
  • Michel ARTHUR
  •  • 1 232 mots

Dans le chapitre « Découverte de la teixobactine »  : […] Le procédé traditionnel pour rechercher de nouveaux antibiotiques consiste à isoler des micro-organismes, bactéries et moisissures d’environnements variés en les cultivant dans des milieux stériles adaptés à leurs besoins nutritifs. La production de substances antibactériennes est ensuite recherchée dans le milieu de culture en évaluant l’inhibition de la croissance de souches pathogènes pour l’ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teixobactine/#i_7164

THÉRAPEUTIQUE - Chimiothérapie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 4 938 mots

Dans le chapitre « Les antibiotiques »  : […] Chacun sait l'importance du rôle que les sulfamides et surtout les antibiotiques ont joué dans les progrès spectaculaires de la thérapeutique des maladies infectieuses depuis une soixantaine d'années. De nombreuses maladies, considérées il n'y a guère plus de deux générations comme fatales ou incurables, telles que la peste, la diphtérie, la typhoïde, la tuberculose, la syphilis, ont été jugulées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-chimiotherapie/#i_7164


Affichage 

Alexander Fleming

photographie

Le bactériologiste britannique Alexander Fleming (1881-1955) constate le phénomène d'antibiose et découvre la pénicilline en 1928 Il reçoit le prix Nobel de médecine en 1945, conjointement avec Ernst Boris Chain (1906-1979) et Howard Walter Florey (1898-1968) 

Crédits : Davies/ Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Antibiotiques : concentrations minimales inhibitrices

tableau

Concentrations minimales inhibitrices (en µg/ml de milieu liquide) de quelques antibiotiques majeurs vis-à-vis des souches microbiennes les plus courantes (Gram + en haut et Gram - en bas) Le spectre d'activité (chaque colonne) est caractéristique pour chaque antibiotique : les uns ont un «... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Découverte de la pénicilline

vidéo

En 1928, alors qu'il cultive une souche de staphylocoques, le bactériologiste écossais Alexander Fleming remarque les propriétés antibactériennes du penicillium Il identifie une substance dans la moisissure capable d'inhiber la prolifération d'un grand nombre de bactéries courantes infectant... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alexander Fleming
Crédits : Davies/ Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Antibiotiques : concentrations minimales inhibitrices
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Découverte de la pénicilline
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo