ROCOCO PEINTURE

ASAM LES

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 770 mots
  •  • 1 média

Famille d'artistes allemands. Cosmas Damian (1686-1739) fut fresquiste et Egid Quirin (1692-1750) sculpteur et stucateur ; les frères Asam eurent, en outre, tous les deux une activité d'architectes (on peut les comparer avec les frères Johann-Baptist et Dominikus Zimmermann). Leur père, Hans Georg Asam (1649-1711), jouissait déjà en Bavière d'une certaine réputation comme peintre à fresque. En 171 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-asam/#i_11932

AUDRAN LES

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 561 mots

Famille de graveurs, d'ornemanistes et de peintres français du xvii e  siècle et du début du xviii e  siècle. Les personnages les plus célèbres de cette dynastie sont le graveur Gérard et le peintre ornemaniste Claude III. Gérard Audran (1640-1703) commença par étudier la gravure avec son père Cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-audran/#i_11932

BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 3 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « Peintre des Grâces » »  : […] Boucher crée ainsi un nouveau langage pictural, qui a donné sa tonalité au xviii e  siècle français, voire européen, tout en assurant la transition entre la peinture de la fin du règne de Louis XIV et de la Régence et celle des années 1760-1770. Les artistes de cette décennie ont tous été influencés par lui, qu'ils aient été ses élèves, comme Jean […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-boucher/#i_11932

CARLONE CARLO INNOCENZO (1686-1775)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 408 mots

Né à Sciara, près de Côme, Carlo Innocenzo Carlone appartient autant à l'Allemagne, où il fait la moitié de sa carrière, qu'à l'Italie dont il est originaire. La famille Carlone, ou Carloni, originaire de la région de Côme, comporte de nombreuses branches, et l'on trouve des artistes de ce nom, architectes, stucateurs et peintres, en Ligurie et en Lombardie, au xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-innocenzo-carlone/#i_11932

FRAGONARD JEAN HONORÉ (1732-1806)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 1 637 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le poète de l'amour et de la nature »  : […] Le succès indéniable, et justifié, qu'a rencontré Fragonard dans le genre de la peinture frivole et libertine ne révèle qu'un aspect d'un talent beaucoup plus large et plus divers . Il laisse assez vite de côté la peinture d'histoire, malgré l'accueil très favorable, enthousiaste même, qu'avait rencontré le Corésus et Callirrhoé (1765, Louvre), son tableau de réception à l'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-honore-fragonard/#i_11932

GAINSBOROUGH THOMAS (1727-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ
  •  • 2 934 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les étapes du succès »  : […] Comme Constable, Gainsborough est originaire du Suffolk, où il naquit en 1727 dans la famille d'un drapier de Sudbury. Il manifesta des dons précoces de dessinateur, et sa famille accepta de l'envoyer à Londres vers 1740, où il devint l'assistant du graveur français Gravelot, qui diffusa en Angleterre le style rococo. Le jeune homme se mit à peindre sans recevoir de véritable formation, et sans a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-gainsborough/#i_11932

GUARDI LES

  • Écrit par 
  • Terisio PIGNATTI
  •  • 2 551 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Gian Antonio, un peintre d'inspiration rococo »  : […] Gian Antonio Guardi, né à Vienne en 1699, mort à Venise en 1760, était l'aîné d'une famille de peintres. Il était encore très jeune lorsqu'il vint s'installer à Venise avec son père, Domenico Guardi. Celui-ci mourut peu de temps après. Gian Antonio Guardi se trouva alors dans l'obligation de travailler. Il se mit à faire des copies de tableaux pour un grand collectionneur de la ville, le maréchal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-guardi/#i_11932

NATOIRE CHARLES (1700-1777)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

Artiste savant et délicat qui ne bénéficie pas actuellement de toute la réputation qui pourrait être la sienne. La carrière de Charles Natoire, à en juger d'après les critères de la hiérarchie académique, fut un modèle : premier prix de peinture en 1721, séjour à Rome, entrée à l'Académie en 1734 ; s'il ne fut jamais premier peintre, il obtint en 1751 le poste de directeur de l'Académie de France […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-natoire/#i_11932

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Italie et l'Espagne : réalisme et mysticisme »  : […] Avant même que la formule nordique de la table servie ne fasse l'objet en Italie d'interprétations dépouillées chez Lodovico de Susio et Fede Galizia notamment, le jeune Caravage, avec la Corbeille de fruits de l'Ambrosienne de Milan (vers 1596), atteint un point d'équilibre entre précision descriptive, force plastique, justesse chromatique et sens spatial, qui confère à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_11932

PEINTURE - Les théories des peintres

  • Écrit par 
  • Daniel ARASSE
  •  • 3 805 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'élaboration d'une théorie spécifiquement picturale »  : […] Cette évolution capitale ne se fait pas simplement. Elle apparaît au xviii e  siècle quand des profanes – et non des peintres – remettent en cause le dogme Ut pictura poesis . Des Réflexions critiques de l'abbé Dubos au Laocoon de Lessing , on voit se développer tout un courant de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-theories-des-peintres/#i_11932

PELLEGRINI GIOVANNI ANTONIO (1675-1741)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 302 mots
  •  • 1 média

La carrière de Pellegrini commence par des voyages en Allemagne, en Moravie, en Autriche, avec son maître Paolo Pagani. En 1700, il est à Rome et découvre le baroque dans l'œuvre de Solimena et dans celle de Luca Giordano. L'évolution de son style se poursuit, sous l'influence de Sebastiano Ricci, à Venise. L'animation décorative de ses compositions, leurs tonalités chaleureuses et brillantes lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-antonio-pellegrini/#i_11932

PIERRE JEAN-BAPTISTE MARIE (1713-1789)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 322 mots

Il est de ces artistes dont l'importance se mesure peut-être mieux à leur rôle administratif qu'à leur œuvre proprement dite. Jean-Baptiste Marie Pierre vécut jusqu'en 1789, mais sa carrière de peintre se termine pratiquement en 1770, quand il succède à François Boucher comme premier peintre, à la mort de l'artiste. Autant son prédécesseur était peu porté à s'inquiéter du « détail des arts », auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-marie-pierre/#i_11932

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 053 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La peinture »  : […] La grande peinture décorative, pendant le règne de Louis XV, a pour fonction principale de fournir des cartons de tapisserie. C'est là un phénomène proprement français. Le Brun et son équipe avaient eu à exécuter des décors monumentaux ; au xviii e  siècle, les commandes de ce type sont rares. Après la chapelle de Versailles, dont Antoine Coypel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo/#i_11932

TIEPOLO LES

  • Écrit par 
  • Aldo RIZZI
  •  • 2 609 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « De l'académisme au rococo »  : […] Giambattista naquit à Venise. Il était fils d'un marchand, Domenico Tiepolo, et d'une certaine Orsetta. Il fréquenta l'atelier de Gregorio Lazzarini et suivit ensuite les leçons de Federico Bencovich et de Giambattista Piazzetta. Il débuta à dix-neuf ans, dans l'église de l'Ospedaletto de Venise, avec le Sacrifice d'Abraham , qui se caractérise par une graphie tranchante et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-tiepolo/#i_11932

TROGER PAUL (1698-1762)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 415 mots

Avec ce peintre apparaît la génération des artistes autrichiens qui, s'ils vont encore se former en Italie, sont néanmoins pleinement conscients de l'originalité de l'école qu'ils forment et qui n'ont plus, à proprement parler, à chercher leurs modèles en dehors des frontières de l'Empire. Comme beaucoup d'entre eux, Paul Troger est un Tyrolien, né dans une famille modeste, toute proche encore de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-troger/#i_11932


Affichage 

Eglise de pèlerinage de la Wies

photographie

Eglise de pèlerinage de la Wies, Bavière Décor de Johann Baptist Zimmermann sur le thème du Jugement dernier Architecte : Dominikus Zimmermann 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Glorification de l'Ordre des Prémontrés, F. A. Maulbertsch

photographie

Franz Anton MAULBERTSCH, Glorification de l'Ordre des Prémontrés, huile sur toile Österreichische Galerie, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Triomphe de Bacchus, C.-J. Natoire

photographie

Charles-Joseph NATOIRE, Le Triomphe de Bacchus, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Eglise de pèlerinage de la Wies
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Glorification de l'Ordre des Prémontrés, F. A. Maulbertsch
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Triomphe de Bacchus, C.-J. Natoire
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie