ITALIENNE PEINTURE, XVIIIe et XIXe s.

APPIANI ANDREA (1754-1817)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 512 mots

Parmi les représentants majeurs du néo-classicisme, on doit à coup sûr compter Andrea Appiani. Aux côtés d'un Giani, plus tendu et brutal, d'un Camuccini, plus maniérisant, Appiani est en Italie dans la lignée de Mengs et d'Angelica Kauffmann le représentant d'un art où le retour à l'antique passe, entre autres, par une méditation des classicismes, de celui du Raphaël de la Farnésine à celui de Po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-appiani/#i_5579

BELLOTTO BERNARDO (1720-1780)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 024 mots
  •  • 5 médias

À l'époque où le jeune Bellotto commence son apprentissage chez son oncle Canaletto — vers 1735 —, la qualité de la vie artistique et intellectuelle à Venise, l'éclat des fêtes, l'activité des imprimeries et de la presse périodique assurent à la ville des doges un rayonnement qui atteint les principales capitales européennes. Madrid et Paris, Vienne et Dresde, Londres aussi, accueillent ses meille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardo-bellotto/#i_5579

BELLUCCI ANTONIO (1654-1726)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 159 mots

Formé à Venise près des peintres d'orientation naturaliste initiés par Luca Giordano aux effets de lumière contrastés — l'Allemand C. Loth, le Padouan Zanchi — Bellucci peint notamment, à San Pietro di Castello, un Saint Laurent priant pour la fin de la peste , intéressant par l'animation de la composition et la saveur de la touche, qui annoncent l'art du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-bellucci/#i_5579

BOLDINI GIOVANNI (1842-1931)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 574 mots

Né à Ferrare en Italie, Boldini est initié par son père, peintre de son métier, aux techniques de la peinture et à l'iconographie traditionnelle de la Renaissance. En 1858, le jeune homme affirme une parfaite maîtrise des moyens d'expression picturale ( Autoportrait à seize ans , 1858, coll. part.), et ses connaissances se trouveront consolidées par les études accomplies à pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-boldini/#i_5579

CANALETTO ANTONIO CANAL dit (1697-1768)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 402 mots
  •  • 3 médias

C'est un peintre d'Udine, Luca Carlevarijs, et un Hollandais, Gaspar van Wittel, qui furent à Venise, au début du xviii e siècle, les initiateurs de la peinture de vedute dont Canaletto allait devenir le plus brillant représentant. Celui-ci avait commencé par travailler avec son père comme décorateur de théâtre. Il avait pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaletto/#i_5579

CARLONE CARLO INNOCENZO (1686-1775)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 408 mots

Né à Sciara, près de Côme, Carlo Innocenzo Carlone appartient autant à l'Allemagne, où il fait la moitié de sa carrière, qu'à l'Italie dont il est originaire. La famille Carlone, ou Carloni, originaire de la région de Côme, comporte de nombreuses branches, et l'on trouve des artistes de ce nom, architectes, stucateurs et peintres, en Ligurie et en Lombardie, au xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-innocenzo-carlone/#i_5579

CASTIGLIONE GIUSEPPE (1688-1766)

  • Écrit par 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS
  •  • 998 mots

Originaire de Milan, Giuseppe Castiglione a sans doute reçu sa première formation de peintre avant son entrée au noviciat de Gênes en 1707. Se destinant à l'évangélisation en Chine, il est envoyé au Portugal en 1710 et termine son noviciat au couvent des jésuites de Coimbra, avant de s'embarquer, en 1714, à destination de Macao. Il y arrive en 1715 et gagne Canton, où il acquiert les bases de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-castiglione/#i_5579

DÉCORS DE LA RÉSIDENCE, GIAMBATTISTA TIEPOLO (Würzburg)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 256 mots
  •  • 1 média

Couronnement de sa carrière, les décors que le peintre vénitien Giambattista Tiepolo réalisa pour le palais de Würzburg, en Allemagne, sont caractéristiques de la circulation des artistes dans l'Europe des Lumières. Contacté par un banquier allemand qui résidait à Venise et qui négocia son contrat, Tiepolo partit en 1750 pour l'Allemagne. Les salles du palais que devait décorer l'artiste avaient é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decors-de-la-residence-giambattista-tiepolo/#i_5579

GUARDI LES

  • Écrit par 
  • Terisio PIGNATTI
  •  • 2 551 mots
  •  • 2 médias

La collaboration de Gian Antonio, Francesco et Nicolò Guardi, les « frères Guardi », comme on les désigne dans le testament de Benedetto Giovannelli, en 1731, commença à la mort de leur père Domenico Guardi. Cette collaboration donna naissance à de nombreuses copies de tableaux anciens, à de petits retables exécutés pour de modestes églises de province, et à des décorations murales. Mais l'oubli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-guardi/#i_5579

HAYEZ FRANCESCO (1791-1882)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 496 mots
  •  • 1 média

« Un photographe de cour et un metteur en scène de mélodrames », ce jugement qui ouvre une publication à l'usage du grand public de l'œuvre complet du peintre ( Classici dell'Arte , Milan, 1971) est caractéristique des sentiments partagés qu'Hayez suscite : une extrême popularité qui n'a pas, il est vrai, beaucoup franchi les limites de l'Italie et en même temps une certaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-hayez/#i_5579

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Caravage »  : […] Personne n'ignore la portée révolutionnaire, en Europe, du caravagisme. Avec Caravage, l'art lombard a atteint l'un des points culminants de son développement. Le caravagisme est un phénomène « lombard », non seulement parce que Caravage est né quelque part entre Bergame et Crémone, mais surtout parce qu'il a cultivé son sens du « réalisme » en regardant la peinture d'autres artistes lombards, com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_5579

LONGHI PIETRO FALCA dit PIETRO (1702-1785)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 156 mots

Comme Piazzetta, et vingt ans après lui, Pietro Longhi trouve sa voie à Bologne dans l'enseignement de Giuseppe Maria Crespi. Il y développe un sens de l'observation directe, une attention aux détails de matière et de texture qu'il exploitera avec bonheur dans une œuvre toute consacrée à la description de la vie quotidienne à Venise . Habile à décrire les intérieurs un peu guindés de la société bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/longhi-pietro-falca-dit-pietro/#i_5579

MACCHIAIOLI LES

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 1 472 mots
  •  • 2 médias

Lorsqu'en 1862 un critique italien baptisa par dérision certains peintres du nom de macchiaioli (tachistes), il ne faisait que reprendre le mot de macchia déjà employé par eux, et sanctionner la recherche, qui s'était concrétisée dans le milieu florentin vers 1858-1860, d'une vérité directe traduite en un langage pictural synthétique, par juxtaposition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-macchiaioli/#i_5579

MAGNASCO ALESSANDRO, dit IL LISSANDRINO (1667-1749)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 373 mots

Né en Ligurie, Alessandro Magnasco reçoit sa première formation à Milan, d'un peintre vénitien, Filippo Abbiatti. À Gênes, durant son enfance, il a connu les batailles, les processions, les scènes de cabaret et les rixes de Bohémiens que peignaient les Flamands Cornelis et Luc van Wael. À Milan, dans le climat de terreur et de misère que fait régner la tyrannie espagnole, il trouve ses modèles da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-magnasco/#i_5579

MARIESCHI MICHELE (1710 env.-1743)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 150 mots

Émule de Canaletto, Michele Marieschi commença par peindre des décors de théâtre, comme beaucoup de védutistes de son temps, puis des ports et des paysages dans le goût de Marco Ricci. On sait peu de choses de sa brève existence : après un séjour en Allemagne dont il revient en 1731, il se consacre aux vues de Venise qu'il peint avec délicatesse, en tonalités fraîches et brillantes et qu'il anime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michele-marieschi/#i_5579

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Italie et l'Espagne : réalisme et mysticisme »  : […] Avant même que la formule nordique de la table servie ne fasse l'objet en Italie d'interprétations dépouillées chez Lodovico de Susio et Fede Galizia notamment, le jeune Caravage, avec la Corbeille de fruits de l'Ambrosienne de Milan (vers 1596), atteint un point d'équilibre entre précision descriptive, force plastique, justesse chromatique et sens spatial, qui confère à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_5579

PANNINI GIOVANNI PAOLO (1691-1765)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 286 mots
  •  • 2 médias

Initié par Ferdinando Bibiena, à Bologne, aux règles et aux artifices de la scénographie, des perspectives architecturales et du décor, Pannini complète son éducation à Rome, où il se rend en 1711, chez Benedetto Luti. La protection du cardinal de Polignac et son mariage avec la sœur de Nicolas Vleughels, directeur de l'Académie de France, le mettent en rapport avec toutes les personnalités de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-paolo-pannini/#i_5579

PEINTURE - Les catégories

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 4 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Voûtes et plafonds »  : […] À partir du xvii e  siècle, les plus importantes peintures monumentales sont des plafonds. La plupart des plafonds antiques connus ne faisaient qu'une place réduite à la peinture. Ils étaient généralement divisés en caissons ; le compartimentage en relief délimitait des médaillons, dont certains étaient peints. Ce système a été souvent imité à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-categories/#i_5579

PELLEGRINI GIOVANNI ANTONIO (1675-1741)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 302 mots
  •  • 1 média

La carrière de Pellegrini commence par des voyages en Allemagne, en Moravie, en Autriche, avec son maître Paolo Pagani. En 1700, il est à Rome et découvre le baroque dans l'œuvre de Solimena et dans celle de Luca Giordano. L'évolution de son style se poursuit, sous l'influence de Sebastiano Ricci, à Venise. L'animation décorative de ses compositions, leurs tonalités chaleureuses et brillantes lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-antonio-pellegrini/#i_5579

PIAZZETTA GIOVANNI BATTISTA (1683-1754)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 371 mots
  •  • 1 média

Le déclin de la peinture vénitienne à la fin du xvii e siècle explique le fait que Piazzetta soit allé faire son apprentissage à Bologne, chez Giuseppe Maria Crespi. Il y découvre, avec les échos d'un caravagisme tardif, le point de départ d'une manière très personnelle qui lui vaudra une place de premier plan dans le renouveau artistique accompl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-piazzetta/#i_5579

PREVIATI GAETANO (1852-1920)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 572 mots

Créateur d'une peinture originale et historiquement importante, le peintre italien Gaetano Previati a accompli l'essentiel de son œuvre vers la fin du xix e  siècle. En 1876 et 1877, il travaille avec le peintre Cassioli et s'installe ensuite à Milan où il fréquente l'atelier de Bertini. L'œuvre de l'artiste est marquée par l'influence du division […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaetano-previati/#i_5579

RICCI MARCO (1676-1729)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 250 mots

Parallèlement aux « védutistes » du xviii e siècle, Marco Ricci, neveu de Sebastiano, donne son autonomie au paysage vénitien. Il trouve une source d'inspiration à Venise, dans l'œuvre de Titien et dans les gravures de Campagnola, mais surtout hors de Venise, chez Micco Spadaro, Salvator Rosa et même Claude Lorrain. Magnasco lui fait entrevoir le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marco-ricci/#i_5579

RICCI SEBASTIANO (1659-1734)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 213 mots

Renouant avec les maîtres du xvi e siècle, Véronèse surtout, brisant en même temps le « provincialisme » où s'enlisaient les peintres de la lagune (il parcourt l'Italie, séjourne à Londres, à Paris, à Vienne), Sebastiano Ricci joue un rôle déterminant dans l'évolution qui devait rendre à la peinture vénitienne une suprématie européenne et dont Ti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastiano-ricci/#i_5579

SEGANTINI GIOVANNI (1858-1899)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 286 mots
  •  • 1 média

Occupant une place à part dans la peinture, entre le dernier romantisme et l'éclosion du divisionnisme italien, Giovanni Segantini fut formé à l'académie de Brera à Milan, où il suivit des cours de peinture de 1875 à 1879. Vers 1880 le peintre, maître de ses moyens d'expression, se lie avec le marchand Vittore Grubicy de Dragon qui aura l'exclusivité de sa production. Entre 1880 et 1890, les thème […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-segantini/#i_5579

SIENNOISE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Enzo CARLI
  •  • 4 016 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Du XIVe au XIXe siècle »  : […] Les frères Lorenzetti moururent probablement tous les deux durant la peste de 1348 et leur disparition mit fin à la période la plus éclatante de l'école siennoise de peinture. Nombreux furent toutefois les artistes qui, pendant tout le xiv e  siècle, reprirent et répandirent sous des formes originales les expériences et les réussites de ces deux m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-siennoise/#i_5579

SOLIMENA FRANCESCO (1657-1747)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 168 mots

Fils d'un peintre avec lequel il fait ses premières études, Solimena travaille ensuite chez Francesco de Maria mais se forme surtout au contact des œuvres de Lanfranco, de Matia Preti et de Luca Giordano. La verve décorative de celui-ci inspire sa manière tour à tour nuancée ou dramatique, tumultueuse ou délicate, qui reste très personnelle par la saveur et l'éclat des accents colorés. Il ne quitt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-solimena/#i_5579

TIEPOLO LES

  • Écrit par 
  • Aldo RIZZI
  •  • 2 609 mots
  •  • 6 médias

Giambattista (1696-1770), Giandomenico (1727-1804) et Lorenzo Baldissera (1736-1776) sont les figures dominantes d'une famille vénitienne de peintres, de dessinateurs et de graveurs, les Tiepolo. Le père, Giambattista, surpasse les autres par l'ampleur de son génie. Chargé de découvrir un artiste pour décorer le Palais royal de Stockholm, le ministre suédois des Beaux-Arts, le comte Carl Gustav D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-tiepolo/#i_5579

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « « Retour à Florence » : collectionneurs et voyageurs passionnés »  : […] C'est ainsi qu'Elisa Bonaparte, placée par son frère sur le trône de Lucques, tente une politique d'encouragement des arts. Devenir un musée n'était pas un risque pour la Toscane : on s'y était toujours mesuré à l'aune des chefs-d'œuvre du passé. La Loggia dei Lanzi (de Benci di Cione et Simone Talenti à la fin du xiv e  siècle), sur la place de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_5579

VÉDUTISTES

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI
  •  • 4 225 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rome »  : […] L'influence de Van Wittel eut à Rome des conséquences plus importantes et plus directes qu'ailleurs, mais surtout plus immédiates. Son apport fut déterminant pour Panini et pour Hendrik van Lint, qui peut être considéré comme son héritier ; il influença également la formation de Paolo Anesi et d'Alessio de Marchis, qui organisaient à Rome un nouveau cours de peinture de paysage. Les petites […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedutistes/#i_5579

VENISE

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI, 
  • Michel ROUX, 
  • Freddy THIRIET
  • , Universalis
  •  • 8 049 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Du XVIIIe siècle à l'époque contemporaine »  : […] La situation économique et politique de Venise, au début du xviii e  siècle, est devenue grave. Ses vastes possessions en Orient sont réduites aux îles Ioniennes et à une partie de la côte adriatique ; son commerce et son trafic se sont ralentis ; le gouvernement refuse les réformes, la participation d'hommes nouveaux de la ville et du continent. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venise/#i_5579

ZUCCARELLI FRANCESCO (1702-1788)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 275 mots
  •  • 2 médias

Peintre toscan. Francesco Zuccarelli, qui avait étudié les paysages romains de Claude Lorrain et ceux de Pannini, a fait toute sa carrière à Venise, où il s'était fixé vers 1730. Il est alors influencé par les paysages de Marco Ricci, mais transpose ses tempêtes et ses ciels tourmentés dans une atmosphère beaucoup plus sereine — et banale — à l'usage des amateurs d'une Arcadie anodine et sans ora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-zuccarelli/#i_5579


Affichage 

Abraham et les trois anges, Giambattista Tiepolo

photographie

Giambattista Tiepolo (1696-1770), Abraham et les trois anges, huile sur toile Scuola Grande di San Rocco, Venise, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Alexandre et Campaspe dans l'atelier d'Apelle, G. Tiepolo

photographie

Giandomenico Tiepolo (1727-1804), Alexandre et Campaspe dans l'atelier d'Apelle Huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Alpes en mai, G. Segantini

photographie

Giovanni Segantini, Alpes en mai, 1891 Huile sur toile, 54,5 cm × 86,5 cm Villa Valmarana Malinverni, Lugo di Vicenza 

Crédits : M. Carrieri/ De Agostini

Afficher

Cadmus et le Dragon, F. Zuccarelli

photographie

Francesco ZUCCARELLI, Cadmus et le Dragon, huile sur toile Rafael Valls Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

César devant Alexandrie, G. A. Pellegrini

photographie

Giovanni Antonio PELLEGRINI, César devant Alexandrie, huile sur toile Birmingham Museums and Art Gallery, Royaume-Uni 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Décor du palais Arcivescovile, G. Tiepolo

photographie

Giambattista Tiepolo (1696-1770), vers 1725-1750, fresque, détail du décor du palais Arcivescovile, Udine, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Femme à la mandoline, G. Tiepolo

photographie

Giambattista Tiepolo (1696-1770), Femme à la mandoline, vers 1755-1760 Huile sur toile H 0,921 m; L 0,749 m The Detroit Institute of Arts, États-Unis 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo

photographie

Giambattista Tiepolo (1696-1770), La Dernière Communion de sainte Lucie, fresque, 1748-1750 Église des Saints-Apôtres, Venise, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Jérusalem délivrée

photographie

La Jérusalem délivrée (1580), long poème épique et lyrique qui évoque la première croisade, est l'œuvre majeure du Tasse (1544-1595), poète courtisan au service de la famille d'Este établi à Ferrare, et dont Goethe fera une figure romantique Renaud abandonne Armide, huile sur toile de... 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

La Place d'Espagne, G. P. Pannini

photographie

Giovanni Paolo Pannini, «La Place d'Espagne», 1753-1759 Huile sur toile, 54 cm × 100 cm Collection particulière, Munich 

Crédits : A. Held/ AKG

Afficher

La Place Saint-Marc, F. Guardi

photographie

Francesco Guardi (1712-1793), La Place Saint-Marc, vers 1775-1780 Musée d'Édimbourg, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Baiser, F. Hayez

photographie

Francesco HAYEZ, Le Baiser, 1859, huile sur toile Pinacothèque de Brera, Milan, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Château de Nymphenburg vu du parc, B. Bellotto

photographie

Bernardo Bellotto, Le Château de Nymphenburg vu du parc, vers 1761 Huile sur toile, 68,4 cm x 119,8 cm Réplique d'un original conservé à la Residenz, Munich National Gallery of Art, Washington 

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

Le Colloque des masques, P. Longhi

photographie

Pietro Longhi, «Le Colloque des masques», 1760 Huile sur toile, 62 cm × 51 cm Ca' Rezzonico, Venise 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Le Panthéon à Rome, B. Bellotto

photographie

Bernardo BELLOTTO, Le Panthéon à Rome Musée des Beaux-Arts, Budapest, Hongrie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Zouaves, V. Cabianca

photographie

Vincenzo Cabianca, Les Zouaves, 1860 Huile sur toile, 43,5 cm × 58 cm Collection particulière 

Crédits : Studio Nicholls/ De Agostini

Afficher

Munich, la Brückentor et l'Isar, B. Bellotto

photographie

Bernardo Bellotto, Munich, la Brückentor et l'Isar 1761 Huile sur toile 166 cm x 269cm Residenzmuseum, Munich, Allemagne 

Crédits : Bayerische Verwaltung der Staatlichen Schlösser, Gärten und Seen, Munich, Allemagne

Afficher

Paysage à l'italienne, F. Zuccarelli

photographie

Francesco ZUCCARELLI, Paysage à l'italienne Christie's Images, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Polichinelles amoureux, G. Tiepolo

photographie

Giandomenico Tiepolo, «Polichinelles amoureux», 1797 Appartient à un cycle de fresques anciennement situées dans la villa de Zianigo, 196 cm × 147 cm Ca' Rezzonico, Venise 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Préparatifs des feux d'artifice en l'honneur de la naissance du Dauphin, Piazza Navona, Rome, G. P. Pannini

photographie

Giovanni Paolo PANNINI, Préparatifs des feux d'artifice en l'honneur de la naissance du Dauphin, Piazza Navona, Rome, huile sur toile, 110 cm X 252 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Régates sur le Grand Canal, Canaletto

photographie

Antonio CANAL dit CANALETTO, Régates sur le Grand Canal, huile sur toile, 117 cm X186 cm, National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald, G. Tiepolo

photographie

Giovanni Battista Tiepolo, «Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald», vers 1742-1745 Huile sur toile, 186,7 cm × 259,4 cm Don de James Deering, Art Institute, Chicago 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Rotonda dei Bagni Palmieri, G. Fattori

photographie

Giovanni Fattori, «Rotonda dei Bagni Palmieri», 1866 Huile sur bois, 12 cm × 35 cm Galerie d'art moderne, Palazzo Pitti, Florence 

Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

Afficher

Saint Jacques conduit au supplice, G. B. Piazzetta

photographie

Giovanni Battista Piazzetta, Saint Jacques conduit au supplice 1717 Huile sur toile San Stae, Venise, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Tiepolo, Résidence de Würzburg, Allemagne

photographie

Giambattista et Giandomenico Tiepolo, fresque de la voûte de l'escalier d'honneur de la Résidence de Würzburg : l'Amérique, détail d'Apollon et les continents 1752-1753 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Trophée avec cornet, flûte, violon, archet et mandoline, C. Munari

photographie

C Munari, «Trophée avec cornet, flûte, violon, archet et mandoline», 1707 Huile sur toile Museo di stumenti musicali, Florence 

Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

Afficher

Venise, la pointe de la Dogana avec Santa Maria della Salute, F. Guardi

photographie

Francesco Guardi, «Venise, la pointe de la Dogana avec Santa Maria della Salute», vers 1770 Huile sur toile, 56,2 cm × 75,9 cm National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Vue de Saint Paul à Londres, Canaletto

photographie

Antonio Canal, dit CANALETTO, Vue de Saint Paul à Londres, huile sur toile, Paul Mellon Collection, Yale Center for British Art 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Vue de Varsovie prise de la loggia est du château, B. Bellotto

photographie

Bernardo Bellotto, Vue de Varsovie prise de la loggia est du château 1773 Huile sur toile 166 cm x 269 cm Muzeum Narodowe, Varsovie 

Crédits : Muzeum Narodowe, Varsovie

Afficher

Vue du château de Nymphenburg prise de l'Est, B. Bellotto

photographie

Bernardo Bellotto, Vue du château de Nymphenburg prise de l'Est 1761 Huile sur toile 132 cm x 235 cm Residenzmuseum, Munich, Allemagne 

Crédits : Bayerische Verwaltung der Staatlichen Schlösser, Gärten und Seen, Munich, Allemagne

Afficher

Westminster Bridge, Londres, procession du Lord Maire sur la Tamise, Canaletto

photographie

Antonio CANAL dit CANALETTO, Westminster Bridge, Londres, procession du Lord Maire sur la Tamise, 96 cm X 127 cm Yale Center for British Art, États-Unis 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Abraham et les trois anges, Giambattista Tiepolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Alexandre et Campaspe dans l'atelier d'Apelle, G. Tiepolo
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Alpes en mai, G. Segantini
Crédits : M. Carrieri/ De Agostini

photographie

Cadmus et le Dragon, F. Zuccarelli
Crédits : Bridgeman Images

photographie

César devant Alexandrie, G. A. Pellegrini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Décor du palais Arcivescovile, G. Tiepolo
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Femme à la mandoline, G. Tiepolo
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Jérusalem délivrée
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

La Place d'Espagne, G. P. Pannini
Crédits : A. Held/ AKG

photographie

La Place Saint-Marc, F. Guardi
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Baiser, F. Hayez
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Château de Nymphenburg vu du parc, B. Bellotto
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

Le Colloque des masques, P. Longhi
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Le Panthéon à Rome, B. Bellotto
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Zouaves, V. Cabianca
Crédits : Studio Nicholls/ De Agostini

photographie

Munich, la Brückentor et l'Isar, B. Bellotto
Crédits : Bayerische Verwaltung der Staatlichen Schlösser, Gärten und Seen, Munich, Allemagne

photographie

Paysage à l'italienne, F. Zuccarelli
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Polichinelles amoureux, G. Tiepolo
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Préparatifs des feux d'artifice en l'honneur de la naissance du Dauphin, Piazza Navona, Rome, G. P. Pannini
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Régates sur le Grand Canal, Canaletto
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Renaud et Armide surpris par Charles et Ubald, G. Tiepolo
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Rotonda dei Bagni Palmieri, G. Fattori
Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

photographie

Saint Jacques conduit au supplice, G. B. Piazzetta
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tiepolo, Résidence de Würzburg, Allemagne
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Trophée avec cornet, flûte, violon, archet et mandoline, C. Munari
Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

photographie

Venise, la pointe de la Dogana avec Santa Maria della Salute, F. Guardi
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vue de Saint Paul à Londres, Canaletto
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vue de Varsovie prise de la loggia est du château, B. Bellotto
Crédits : Muzeum Narodowe, Varsovie

photographie

Vue du château de Nymphenburg prise de l'Est, B. Bellotto
Crédits : Bayerische Verwaltung der Staatlichen Schlösser, Gärten und Seen, Munich, Allemagne

photographie

Westminster Bridge, Londres, procession du Lord Maire sur la Tamise, Canaletto
Crédits : Bridgeman Images

photographie