ITALIENNE PEINTURE, XIIIe et XIVe s.

L'ATELIER DE FERRARE, Roberto Longhi - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 030 mots

Formé à la critique d'art avant de devenir professeur à l'université de Bologne, puis de Rome, Roberto Longhi (1890-1970) est considéré comme l'un des meilleurs connaisseurs de la peinture italienne du xiv e au xvii e  siècle, des primitifs aux caravagesques. L'Atelier de Ferrare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-atelier-de-ferrare/#i_11746

BAXANDALL MICHAEL (1933-2008)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 042 mots

Né en 1933 à Cardiff (Royaume-Uni), Michael Baxandall a conduit une carrière de chercheur et d'enseignant en histoire de l'art dans le Royaume-Uni (il fut professeur « d'histoire de la tradition classique » à l'Institut Warburg et Courtauld, à Londres, et à l'université d'Oxford), puis aux États-Unis (universités de Cornell et Berkeley), sans compter une brève période de collaboration au départem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-baxandall/#i_11746

BERLINGHIERI LES (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 419 mots

L'un des traits qui caractérisent l'éclosion de la peinture toscane au xiii e siècle est la diversité des centres qui, puisant aux mêmes sources (héritage roman, apport byzantin surtout), se développent de façon autonome dans des cités pourtant voisines (Lucques et Pise, Sienne et Florence), généralement grâce à des ateliers exploités de père en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berlinghieri-les/#i_11746

CAVALLINI PIETRO (1250 env.-1330)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 321 mots
  •  • 2 médias

La découverte, en 1900, des fresques que Cavallini peint à Rome vers 1293 à Sainte-Cécile-du-Transtévère ( Jugement dernier ) a déterminé la révision de la théorie, héritée de Vasari, qui fixe exclusivement à Florence les origines de la peinture italienne. Le nom de Cavallini apparaît pour la première fois dans un acte de 1272. Les mosaïques de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-cavallini/#i_11746

CENNINI CENNINO (dernier quart XIVe s.-première moitié XVe s.)

  • Écrit par 
  • Pascal DUBOURG-GLATIGNY
  •  • 1 010 mots

On associe le nom de Cennino Cennini à un important traité de techniques picturales, le Livre de l'art , écrit par un auteur proche des milieux florentins, vers la fin du Moyen Âge. La date de sa rédaction, entre 1390 et 1437, fait encore l'objet de discussions. Il constitue le meilleur témoignage et le plus détaillé des pratiques d'atelier en vigueur à la fin du Trecento. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cennini-cennino/#i_11746

CIMABUE (1250 env.-env. 1302)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 792 mots
  •  • 3 médias

Cimabue, de son vrai nom Cenni di Pepo, est documenté de 1272 à 1302. Au chant XI du Purgatoire , Dante, évoquant le changement des générations, le met ainsi en scène : “Il avait cru tenir le champ, et maintenant Giotto a la faveur” (vers 94-96). Vasari ouvre avec lui la série de ses Vies des peintres et des sculpteurs illustres : “Cimabue, écrit-il, fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cimabue/#i_11746

DÉCOR DE LA NEF DE LA BASILIQUE SAINT-FRANÇOIS, Assise

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 228 mots

Vers la fin du xiii e  siècle à Assise l'ordre des franciscains voulait présenter aux yeux du public un cycle imagé retraçant la vie de leur saint fondateur. Ils virent en la personne de Giotto, qui avait déjà travaillé au décor de la basilique saint-François, avec son maître Cimabue, l'artiste répondant le mieux à leurs aspirations. Vers 1295, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decor-de-la-nef-de-la-basilique-saint-francois/#i_11746

DUCCIO DI BUONINSEGNA (1255 env.-env. 1318)

  • Écrit par 
  • Gabriella RÈPACI-COURTOIS
  •  • 1 376 mots
  •  • 4 médias

Le Siennois Duccio di Buoninsegna fut, avec Giotto son contemporain, l'un de ces esprits novateurs à qui la peinture italienne doit son affranchissement de la tradition byzantine alors décadente. Héritier conscient d'une civilisation figurative que l'usure des siècles lui transmettait sous la forme d'un répertoire iconographique et expressif figé, il effectua sa révolution dans les limites mêmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duccio-di-buoninsegna/#i_11746

FRESQUE

  • Écrit par 
  • Ève BORSOOK
  •  • 6 752 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Préparation des fresques »  : […] Les peintures murales étaient préparées de plusieurs façons. On faisait souvent des dessins sur l' arriccio au moyen de terre noire, jaune ou rouge (la prétendue sinopia , du nom de la fameuse terre rouge de Sinope, en Asie Mineure). On a trouvé des dessins préliminaires de ce genre, tracés dès le v e   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fresque/#i_11746

GADDI TADDEO (1300 env.-env. 1366)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 582 mots
  •  • 1 média

Parmi les continuateurs de Giotto dont il fut le disciple et le collaborateur pendant vingt-quatre ans, Taddeo Gaddi est sans doute le plus notable et il fut assurément le plus célèbre en son temps : un document antérieur à 1350 le mentionne en tête des peintres florentins de l'époque, avant Orcagna, Nardo di Cione et Stefano Fiorentino. Cinquante ans plus tard, il est cité aussi dans une chroniqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taddeo-gaddi/#i_11746

GIOTTO

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 3 174 mots
  •  • 5 médias

Au chant XI de son Purgatoire , Dante fait dire vers 1320 à Oderisi da Gubbio, enlumineur à Paris, que Giotto avait éclipsé Cimabue, comme en poésie le Florentin Guido Cavalcanti l'avait fait du Bolognais Guido Guinizelli. Pour Boccace, la peinture de Giotto n'égaie pas seulement les yeux des ignorants, mais réjouit aussi l'esprit des savants ( Décaméron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giotto/#i_11746

GIOTTO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 677 mots

1228 Le 18 juillet 1228 a lieu la canonisation de Francesco di Bernardone (saint François d'Assise), deux ans après sa mort. La même année va être entreprise la construction d'une basilique sur deux niveaux en bordure de la ville d'Assise, au-dessus du tombeau du saint. 1260-1263 À la demande du chapitre de l'ordre des Franciscains, saint Bon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giotto-reperes-chronologiques/#i_11746

GIOVANNI DA MILANO GIOVANNI DA CAVERSACCIO dit (actif entre 1346 et 1369)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

Originaire de Caversaccio, près de Côme, Giovanni da Milano figure en 1346 sur une liste de peintres étrangers résidant à Florence. En 1365, il travaille aux fresques de la chapelle Rinuccini, dans la sacristie de Santa Croce (scènes de la Vie de la Vierge et de Marie-Madeleine ) et signe, la même année, une Pietà aujourd'hui cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-da-milano/#i_11746

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « L'Italie gothique »  : […] L'Italie des xiii e et xiv e  siècles soulève le délicat problème de ses choix stylistiques. Au xiii e  siècle, comme on l'a récemment mis en lumière, des références nordiques se font jour ; au xiv e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_11746

LIGURIE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX, 
  • Giovanna TERMINIELLO ROTONDI
  •  • 2 787 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Ligurie antique et médiévale »  : […] La présence humaine est attestée en Ligurie depuis les temps préhistoriques : grottes paléolithiques des Balzi Rossi à Vintimille, refuges néolithiques des Arene Candide, dans le Finalese, et statues-stèles de pierre provenant de la Lunigiana ; ces vestiges, conservés au musée archéologique de La Spezia, appartiennent tant à l'âge du bronze qu'à celui du fer ; à beaucoup d'égards, on peut les com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligurie/#i_11746

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La renaissance carolingienne »  : […] L'époque de la domination carolingienne ( ix e - x e  siècle) est marquée par l'œuvre du sculpteur Volvinio, auteur du fameux autel d'or de Sant'Ambrogio. La clarté de son style plastique se détache entièrement du goût décoratif qui était propre à l'orfèvrerie lombarde et aux compositions sacrées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_11746

MAESTÀ

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

Terme italien désignant, en Toscane et plus particulièrement à Sienne, les représentations de la Vierge en Majesté. Les plus anciens exemples conservés sont conçus sur le type des madones byzantines dites Hodigitria (Vierges en trône, soutenant l'Enfant sur le bras gauche, la main droite ramenée devant le buste) : celle de Guido da Siena, par exemple (pinacothèque de Sienne) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maesta/#i_11746

MARINE, genre pictural

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 890 mots
  •  • 1 média

La peinture de marine, en tant que genre indépendant, se définit lentement dans la peinture occidentale, plus tard que le paysage et bien après le portrait ou la nature morte. Elle se développe pourtant à la faveur de la même évolution — naissance du tableau de chevalet, intérêt progressif pour les thèmes profanes — à laquelle s'ajoutent des facteurs spécifiques, de caractères historique, social […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marine-genre-pictural/#i_11746

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité classique : trompe-l'œil et « Carpe diem » »  : […] La nature morte en tant que genre pictural à part entière trouve son origine en Grèce, au début de la période hellénistique, quand apparaît, à côté de la peinture monumentale (mégalographie) ou sur panneau d'inspiration mythologique et historique, un art tourné vers la nature et la vie quotidienne, privilégiant la description de victuailles, de fleurs et de menus objets (rhopographie). De cette p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_11746

ORCAGNA ANDREA DI CIONE dit (connu entre 1344 et 1368)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 332 mots

Fils d'un orfèvre, frère du sculpteur Matteo di Cione, des peintres Nardo et Jacopino di Cione, lui-même orfèvre, sculpteur, peintre, architecte et mosaïste, poète de surcroît s'il faut en croire Vasari, Andrea Orcagna est la plus forte personnalité de Florence au milieu du xiv e  siècle. En tant que peintre, il se rattache, par l'intermédiaire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orcagna/#i_11746

PAYSAGE, peinture

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI
  •  • 6 547 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'Europe »  : […] L'Europe et le Proche-Orient ont eu une littérature érémitique et un culte des beautés naturelles comparables à ceux de l'Extrême-Orient. Cela est vrai si l'on en juge par la situation des plus anciens ermitages qui dominent de haut des groupes de montagnes et de vallées, des gorges et des forêts sauvages, des étendues d'eau. Toutefois, pendant tout le Moyen Âge européen, les éléments de paysage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-peinture/#i_11746

PEINTURE - Les catégories

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 4 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La distinction des genres »  : […] On sait, notamment par Pline ( Histoire naturelle , livre XXXV), que la distinction des genres était connue dans l' Antiquité. Il remarque qu'un certain Piraïkos, qui vivait, semble-t-il, vers la fin du iv e  siècle et était spécialisé dans la représentation de « boutiques de barbiers et de cordonniers, des ânes, des provisio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-categories/#i_11746

PIÉMONT

  • Écrit par 
  • Andreina GRISERI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les arts roman et gothique »  : […] L'architecture romane a laissé de nombreux monuments, où s'affirme la préférence de l'époque pour la brique et la pietra serena  ; elle est marquée par l'activité du moine Guglielmo da Volpiano, qui œuvra à San Benigno de Fruttuaria (à partir de 997) et à Saint-Bénigne de Dijon ; il vécut à San Michele alle Chiuse, près de Turin, à Cluny et à Dijon, voyagea à travers la Basi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piemont/#i_11746

PREVITALI GIOVANNI (1934-1988)

  • Écrit par 
  • Ferdinando BOLOGNA
  •  • 1 035 mots

De mai 1959 à janvier 1960, les lecteurs de la revue Paragone-Arte , publiée à Florence depuis 1950 sous la direction de Roberto Longhi, eurent la surprise de voir paraître quatre essais d'une acuité critique rare, consacrés à la redécouverte par le xviii e  siècle de l'art médiéval italien et à la formation des premières col […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-previtali/#i_11746

SIENNOISE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Enzo CARLI
  •  • 4 016 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les débuts »  : […] La peinture connut dans la région siennoise des débuts modestes, entre la fin du xii e  siècle et les premières années du xiii e , avec des œuvres d'origine monastique (crucifix du musée d'Art sacré de Montalcino et de San Giovanni d'Asso ; devant l'autel de la Badia Ardenga, conservé aujourd'hui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-siennoise/#i_11746

SPINELLO ARETINO (1350 env.-1410)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 364 mots

Élève d'Agnolo Gaddi, Spinello Aretino appartient à la génération des peintres de transition qui, à la fin du xiv e siècle, réalisent, selon leurs tempéraments divers, une adaptation plus ou moins personnelle de la tradition que leur avaient transmise les successeurs de Giotto. Spinello, quant à lui, s'oriente, spécialement dans ses fresques, ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spinello-aretino/#i_11746

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Une « renaissance » avant la Renaissance ? »  : […] La première renovatio de l'art toscan n'est pas un phénomène florentin. À Pise, avec la construction de la piazza dei Miracoli, formée de la cathédrale dont la façade a des allures de temple, conçue en 1063, après la victoire de Palerme, complétée par le baptistère commencé en 1153, puis par le campanile à l'inclinaison contrôlée sur ce terrain instable (1173-1350), et enfi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_11746

TRAINI FRANCESCO (mort apr. 1347)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 236 mots

Les seules peintures qu'on puisse attribuer à Francesco Traini avec certitude sont le Retable de saint Dominique (1344-1345, musée et séminaire de Pise) et l'Apothéose de saint Thomas d'Aquin (1363, église Sainte-Catherine, Pise). On en a rapproché, entre autres, des panneaux comme le Saint Paul du musée de Nancy (son pendant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-traini/#i_11746

VENEZIANO PAOLO (actif entre 1310 et 1358)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 346 mots
  •  • 1 média

Le premier nom qui apparaisse dans l'histoire de la peinture vénitienne . Ses œuvres connues, qui s'échelonnent de 1321 (polyptyque de Dignano ) à 1358 ( Couronnement de la Vierge , coll. Frick, New York), sont étroitement liées à l'art byzantin de l'époque, qu'il peut avoir connu grâce à un voyage à Constantinople ou seulement par les mosaïques, les icô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paolo-veneziano/#i_11746

VITALE DA BOLOGNA VITALE CAVALLI dit (1309 env.-av. 1361)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 172 mots

L'art de Vitale est issu de Giotto par l'intermédiaire de l'œuvre de Bernardo Daddi ( Polyptyque de Santa Maria dei Denti , pinacothèque de Bologne) et se caractérise par le sens de la réalité quotidienne, de la vie et du mouvement : geste tendre de la Vierge dans telle Madone à l'Enfant (collection particulière) ou dans la Nativité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitale-da-bologna/#i_11746

VIVARINI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 491 mots

Famille de peintres vénitiens. C'est dans l'atelier d'Antonio Vivarini (1410 env.-entre 1476 et 1485) que la venue sur la lagune de Masolino puis d'Uccello et d'Andrea del Castagno détermine la première réaction vénitienne aux conquêtes de la Renaissance toscane, élargissant la culture encore gothique qui est celle de Vivarini et lui révélant un sens nouveau de la rigueur plastique, de la perspect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vivarini/#i_11746


Affichage 

Crucifix, Cimabue

photographie

Cimabue, Crucifix Tempera sur bois 336 cm x 267 cm Église Saint-Dominique, Arezzo, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Descente de croix, Duccio Di Buoninsegna

photographie

Duccio di Buoninsegna: «Descente de croix», vers 1310 Détrempe sur bois Museo dell'Opera Metropolitana, Sienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Fresques du Jugement dernier, P. Cavallini

photographie

Quatre apôtres, détail des fresques du Jugement dernier que Pietro Cavallini (1250 env-1330) a peint vers 1293, à Sainte-Cécile-du-Transtévère, à Rome 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Guidoriccio da Fogliano, S. Martini

photographie

Simone Martini (1284-1344), Guidoriccio da Fogliano, 1328, fresque Salle de la Mappemonde, Palazzo publico, Sienne, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La Crucifixion, Duccio di Buoninsegna

photographie

Duccio di Buoninsegna, La Crucifixion, 1315 Huile sur bois, 59,7 cm × 38 cm Musée de Manchester, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Fuite en Égypte, Duccio di Buoninsegna

photographie

Duccio di Buoninsegna (1255 env-env 1318), La Fuite en Égypte, panneau de la Maesta, retable démembré au XVIIIe siècle Musée de l'Œuvre de la cathédrale de Sienne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Madone d'Ognissanti, Giotto

photographie

Giotto (1266 env-1337), La Madone d'Ognissanti, panneau, vers 1310 Musée des Offices, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Mort de saint François d'Assise, Giotto

photographie

Giotto di Bondone, «La Mort de saint François d'Assise», vers 1320 Détail d'une fresque, 280 cm × 450 cm Chapelle Bardi, Santa Croce, Florence 

Crédits : Rabatti-Domingie/ AKG

Afficher

La Naissance de la Vierge, G. da Milano

photographie

Giovanni da Milano, La Naissance de la Vierge, vers 1365, fresque Chapelle Rinuccini, Santa Croce, Florence, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La Vierge et l'Enfant en Majesté, Duccio di Buoninsegna

photographie

Duccio di Buoninsegna (1255 env-env 1318), La Vierge et l'Enfant en Majesté, partie centrale du retable de la Maestà Musée de l'Œuvre de la cathédrale de Sienne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Vierge et l'Enfant, P. Veneziano

photographie

Paolo Veneziano, La Vierge et l'Enfant, vers 1354 Tempera sur bois Panneau d'un polyptyque 

Crédits : A. De Gregorio/ De Agostini

Afficher

La Vierge, saint François et les anges, Cimabue

photographie

Cimabue (1250 env-env 1302), La Vierge, saint François et les anges, fin du XIIIe siècle, fresque Basilique inférieure, San Francesco, Assise, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

La Visitation, T. Gaddi

photographie

Taddeo Gaddi (1300 env-env 1366), La Visitation, détail, fresque Chapelle Baroncelli, Santa Croce, Florence, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Adoration des Mages, Gentile da Fabriano

photographie

Gentile da Fabriano (1370 env-1427), L'Adoration des Mages, 1423 Peinture sur bois Musée des Offices, Florence 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Annonciation, A. Lorenzetti

photographie

Ambrogio Lorenzetti, L'Annonciation 1344 Détrempe sur bois 127 cm X 120 cm Pinacothèque nationale, Sienne, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Ascension, Giotto

photographie

Giotto, «L'Ascension», vers 1303-1305 Détail Fresque du cycle des «Histoires du Christ», 185 cm × 200 cm Chapelle des Scrovegni, Padoue 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Le Jugement dernier, P. Cavallini

photographie

Pietro Cavallini (connu entre 1291 et 1315), Le Jugement dernier, détail, vers 1293, fresque Santa Cecilia in Trastevere, Rome 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le Rêve de Joaquim, Giotto

photographie

Giotto (1266 env-1337), Le Rêve de Joaquim, vers 1305, fresque Chapelle des Scrovegni, Padoue, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Église triomphante, A. di Bonaiuto

photographie

Andrea di Bonaiuto (actif entre 1343 et 1377), L'Église triomphante, 1365-1367, détail, fresque Chapelle des Espagnols, Santa Maria Novella, Florence, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

L'Entrée du Christ à Jérusalem, Duccio di Buoninsegna

photographie

L'Entrée du Christ à Jérusalem, panneau de la Maesta (Vierge en Majesté) de l'Italien Duccio di Buoninsegna (1255 env-env 1318) Museo dell'Opera del Duomo, Sienne, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Expulsion des démons, Giotto

photographie

Giotto, L'Expulsion des démons, fresque, 1297 Église supérieure de Saint-François, Assise, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Madone Rucellai, Duccio di Buoninsegna

photographie

Duccio di Buoninsegna (1255 env-env 1318), La Madone Rucellai, 1285 Peinture sur bois, 450 cm X 290 cm Musée des Offices, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Pétrarque

photographie

Le Canzoniere (1374) du poète italien Pétrarque (1304-1374), ici vêtu de noir, a influencé durablement le lyrisme amoureux des siècles suivants Détail de l'Enterrement de sainte Lucie (1379-1381) d'Altichiero da Zevio Oratoire de San Giorgio, Padoue 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Procès de Jésus

photographie

Devant le Sanhédrin qui l'a fait arrêter, Jésus s'est déclaré «fils de Dieu» Pour un tel blasphème selon la loi juive, le grand prêtre Caïphe arrache ses vêtements Giotto, Jésus devant Caïphe, fresque du cycle des Histoires du Christ, vers 1303-1305 Chapelle des Scrovegni, Padoue,... 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Saint François d'Assise, G. Pisano

photographie

Giunta Pisano, Saint François d'Assise XIIIe siècle Fresque Basilique de Saint-François d'Assise, Italie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Vierge en Majesté, G. Cimabue

photographie

Vierge en Majesté, peinture sur bois de l'Italien Giovanni Cimabue (1250 env-env 1302), réalisée pour l'autel de l'église de la Sainte-Trinité à Florence vers 1285 Galleria degli Uffizi, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Crucifix, Cimabue
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Descente de croix, Duccio Di Buoninsegna
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Fresques du Jugement dernier, P. Cavallini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Guidoriccio da Fogliano, S. Martini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La Crucifixion, Duccio di Buoninsegna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Fuite en Égypte, Duccio di Buoninsegna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Madone d'Ognissanti, Giotto
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Mort de saint François d'Assise, Giotto
Crédits : Rabatti-Domingie/ AKG

photographie

La Naissance de la Vierge, G. da Milano
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La Vierge et l'Enfant en Majesté, Duccio di Buoninsegna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Vierge et l'Enfant, P. Veneziano
Crédits : A. De Gregorio/ De Agostini

photographie

La Vierge, saint François et les anges, Cimabue
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

La Visitation, T. Gaddi
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Adoration des Mages, Gentile da Fabriano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Annonciation, A. Lorenzetti
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Ascension, Giotto
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Le Jugement dernier, P. Cavallini
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Rêve de Joaquim, Giotto
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Église triomphante, A. di Bonaiuto
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

L'Entrée du Christ à Jérusalem, Duccio di Buoninsegna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Expulsion des démons, Giotto
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Madone Rucellai, Duccio di Buoninsegna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Pétrarque
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Procès de Jésus
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Saint François d'Assise, G. Pisano
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Vierge en Majesté, G. Cimabue
Crédits : Bridgeman Images

photographie