ESPAGNOLE PEINTURE

AGUT PEP (1961- )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 776 mots

L'artiste catalan Pep Agut est né en 1961 à Terrassa, près de Barcelone où il est installé et étudie l’art à l’école Sant Jordi de l’université de Barcelone de 1979 à 1984. Il est régulièrement exposé à la galerie Estranyi, à Barcelone, et à la galerie des Archives, à Paris. Son œuvre explore le thème de la vision à travers des médias tels que la photographie, l'architecture, des installations mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pep-agut/#i_13796

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La peinture »  : […] Longtemps indifférente aux recherches picturales, aisément satisfaite durant l'époque gothique, d'abord par le charme archaïque de l'art byzantin connu à travers l'Italie, puis par le pittoresque flamand, l'Andalousie, qui ne sut pas retenir le grand Bartolomé Bermejo, ne fait vraiment son entrée dans le domaine de la peinture qu'avec Alejo Fernández. Celui-ci, d'origine nordique, épousa la fille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_13796

ARROYO EDUARDO (1937-2018)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  • , Universalis
  •  • 1 060 mots

Né à Madrid le 26 février 1937, Eduardo Arroyo, qui a vécu et travaillé à Paris de 1958 à 1982 en effectuant quelques séjours en Italie et à Berlin, est l'un des peintres européens les plus offensifs qui aient été révélés depuis les années 1960. Élève de l'école de journalisme de Madrid, il est également écrivain : les livres qu'il a fait paraître en Italie ( Opere […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduardo-arroyo/#i_13796

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les souvenirs occidentaux dans la peinture et la sculpture coloniale »  : […] La peinture religieuse et décorative a exprimé plus tardivement ce syncrétisme : elle touchait pourtant des peuples habiles à manier les couleurs et à représenter des histoires pour lequel les religieux fondèrent, à Mexico par exemple, des écoles de peinture. Le maniérisme tardif imposé en Nouvelle-Espagne par des maîtres venus de Séville, de Flandres – ainsi Simon Peyrens (1566-1603), qui décora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_13796

BARCELÓ MIQUEL (1957- )

  • Écrit par 
  • Maxime PRODROMIDÈS
  •  • 1 175 mots

Le peintre Miquel Barceló est né à Felanitx, dans l'île de Majorque, en 1957. Cet artiste a présenté un premier bilan de ses travaux dans la capitale catalane ( Barceló, Barcelona ) en 1987, préludant à un tournant dans son œuvre : l'année suivante, il découvrait l'Afrique. Comme Cervantès, Barceló est voyageur, polyglotte, farceur, influencé par l'Arabie, obsédé par le corps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miquel-barcelo/#i_13796

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La Péninsule »  : […] Le cas de l'Espagne est particulier : la Péninsule, placée tout entière – après 1580 avec le Portugal – sous la puissante et impérieuse autorité des grands Habsbourg : Charles Quint, plus flamand qu'allemand, et Philippe II qui semble incarner l'hégémonie espagnole sur le monde, demeure une juxtaposition de provinces, riche chacune de son propre passé. La Renaissance y rencontre donc de fortes tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_13796

BERMEJO BARTOLOMÉ (1425 env.-apr. 1498)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 242 mots
  •  • 2 médias

On ignore presque tout de la vie de Bartolomé de Cárdenas, dit Bartolomé Bermejo : on sait qu'il est né à Cordoue ; on ne connaît ni la date ni le lieu de sa mort. De 1474 à 1477, il travaille en Aragon ; de 1486 à 1495, il est à Barcelone. Outre ces faits bien attestés, certains épisodes de son existence semblent vraisemblables malgré l'absence de preuves décisives : un voyage en Italie, un autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-bermejo/#i_13796

BERRUGUETE PEDRO (mort av. 1504)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 307 mots
  •  • 1 média

Premier peintre castillan dont le séjour en Italie soit attesté. Le séjour de Pedro Berruguete, dit aussi Pietro Spagnuolo, a duré une dizaine d'années (1470-1480), et certains historiens ont supposé que, avant son arrivée à la cour d'Urbin, en 1477, il avait complété sa formation artistique à Naples. Berruguete ne venait pas en simple élève en Italie, il avait une bonne connaissance de l'art flam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-berruguete/#i_13796

BORGOÑA JUAN DE (actif de 1494 à 1536)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 368 mots
  •  • 1 média

Peintre espagnol actif à Tolède dans le premier tiers du xvi e siècle. Aucun document ne permet de préciser son origine et sa formation. Son nom laisse supposer une ascendance nordique sans pour autant autoriser à fixer sa naissance en Bourgogne, mais l'analyse de son style permet d'affirmer que Borgoña étudia en Italie et principalement à Floren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-borgona/#i_13796

BORRASSÁ LLUIS (1360 env.-1426)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 271 mots

Peintre espagnol, Lluis Borrassá est le principal représentant du style gothique international au début du xv e  siècle en Catalogne. Né à Gérone, il se fixe à Barcelone en 1383 et y dirige à partir de 1402 et jusqu'à sa mort, en 1426, un atelier très actif. Onze retables, attestés par des documents, sont conservés en partie et vingt autres peuven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lluis-borrassa/#i_13796

CAMPAÑA PIETER DE KEMPENEER dit PEDRO DE (1503-1580)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 257 mots

Peintre, architecte, sculpteur, mathématicien, Pedro de Campaña est le type même de l'artiste de la Renaissance qui a suivi une carrière internationale. De son vrai nom Pieter de Kempeneer, originaire de Bruxelles, il travaille plusieurs années en Italie : à Bologne pour Charles Quint, à Venise pour le cardinal Grimani et à Rome pour l'Arétin, avant de se fixer pendant vingt-cinq ans en Espagne. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/campana-pieter-de-kempeneer-dit-pedro-de/#i_13796

CANO ALONSO (1601-1667)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 358 mots

Ayant étudié l'architecture avec son père, la sculpture avec Juan Martínez Montañés, le maître de la statuaire polychrome, et la peinture avec Francisco Pacheco chez qui il rencontra Velázquez, c'est une formation artistique complète que reçut Alonso Cano. Son œuvre fut exécutée dans trois villes : Séville, Madrid et Grenade. À Séville, il se distingue comme sculpteur de retables (grand retable de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-cano/#i_13796

CARREÑO DE MIRANDA JUAN (1614-1685)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 273 mots

Bien qu'il ait subi l'influence de Velázquez, dont il est en quelque sorte l'héritier spirituel, et celle de Van Dyck — ne l'appelle-t-on pas le Van Dyck espagnol —, Juan Carreño de Miranda est cependant un artiste profondément original qui mérite plus d'attention qu'on ne lui en a jusqu'à présent accordé. Appartenant à la petite noblesse asturienne, Carreño étudie la peinture à Valladolid, puis à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-carreno-de-miranda/#i_13796

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Retard de la peinture »  : […] Le parallélisme observé dans le développement de l'architecture et de la sculpture ne se poursuit pas dans le domaine de la peinture. Un très bel ensemble de fresques, réalisé dans la salle capitulaire de Tolède par Juan de Borgoña dans le style du Quattrocento finissant, aurait pu constituer au début du siècle l'heureux départ de la Renaissance. En fait, il demeura pratiquement sans suite jusqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_13796

CATALOGNE

  • Écrit par 
  • Mathilde BENSOUSSAN, 
  • Christian CAMPS, 
  • John COROMINAS, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Robert FERRAS, 
  • Jean MOLAS, 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 22 411 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le second âge roman »  : […] Le passage du premier art roman méridional au second âge roman se manifeste surtout par le progrès de la stéréotomie et de la sculpture monumentale qui lui est liée. C'est à l'abbatiale de Ripoll que la sculpture romane catalane paraît avoir conquis ses lettres de noblesse, vraisemblablement vers le milieu du xii e siècle, avec la décoration de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogne/#i_13796

COELLO CLAUDIO (1642-1692)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Fils d'un Portugais et d'une Castillane, Claudio Coello fut l'élève de Francisco Rizi. Peu avant 1660, il se rendit certainement à Rome ; mais il revint alors en Espagne, et l'on peut suivre, à partir de cette date, son activité, qui a été intense. Il peignit pour les églises madrilènes de nombreux tableaux d'autel très colorés, dans le goût pompeux à la mode (retable de 1663 chez les bénédictines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-coello/#i_13796

DALÍ SALVADOR (1904-1989)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 2 751 mots
  •  • 2 médias

Salvador Dalí n'a cessé de se raconter dans ses toiles, dans ses écrits et à ses inlassables commentateurs ; parmi ses nombreuses présentations de lui-même, celle-ci, définitive, publiée en 1964 dans son Journal d'un génie au titre éloquent : « Les événements les plus importants qui puissent arriver à un peintre contemporain sont au nombre de deux : 1. Être espagnol ; 2. S'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvador-dali/#i_13796

DOMÍNGUEZ ÓSCAR (1906-1957)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 352 mots

Celui que ses amis surréalistes appelaient le « dragonnier des Canaries » fit, pendant quelques mois, en 1934, de Ténériffe l'un des lieux d'agitation intellectuelle de l'époque. Cet aspect expérimentateur de sa personnalité traduit une imagination luxuriante, et l'on n'a pas encore inventorié toutes les trouvailles dont Oscar Domínguez fera bénéficier le mouvement pendant quelques années (1934-19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-dominguez/#i_13796

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le baroque espagnol »  : […] Alors que le xvi e siècle avait connu une prodigieuse expansion grâce à l'arrivée des richesses d'Amérique, le siècle suivant représente une période de dépression, d'inflation, de banqueroutes et d'épidémies meurtrières. La reprise ne s'effectua qu'après l'accession des Bourbons au trône : un dynamisme nouveau de l'État provoqua alors le réveil p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_13796

FORTUNY MARIANO (1838-1874)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 393 mots

Peintre, dessinateur et graveur, né à Reus en Catalogne. Orphelin très jeune, Mariano Fortuny y Marsal est élevé par son grand-père, qui l'initie au modelage de figurines en terre cuite. Après quelques années d'études à Barcelone, il obtient une pension de la Députation pour aller à Rome. En 1860, il est envoyé au Maroc rejoindre l'armée du général Prim pour peindre les principaux événements de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mariano-fortuny/#i_13796

GALLEGO FERNANDO (1440 env.-apr. 1507)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 357 mots
  •  • 1 média

Peintre espagnol, Fernando Gallego illustre un phénomène artistique marquant : ce qui peut sembler une colonisation de la Castille par la peinture flamande au xv e siècle. On en trouvera les raisons dans les relations économiques existant entre les deux pays, ainsi que dans la constitution de riches collections flamandes par les souverains et par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernando-gallego/#i_13796

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 842 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La peinture »  : […] L'histoire de la peinture apparaît plus contrastée, avec une réaction qui se veut dramatique contre l'emploi de formules répétées et souvent épuisées. Courajod a donné le nom de «  gothique international » à ce courant, qui se rattache au style courtois de la première moitié du xiv e  siècle et qui fut mis à l'écart entre 1360 et 1380. Il réappar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_13796

GOYA FRANCISCO (1746-1828)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 2 704 mots
  •  • 7 médias

Goya tient cette gageure de jouir d'une égale popularité à l'étranger et dans sa propre patrie. Qui plus est, cette faveur générale, acquise dès son vivant, ne s'est jamais démentie. Il s'agit d'un phénomène unique dans l'histoire de l'Espagne, qui tient à la situation du peintre, d'une part vis-à-vis de son peuple, mais aussi, d'autre part, par rapport à l'évolution générale du temps. L'Espagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-goya/#i_13796

GRECO (1541-1614)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 518 mots
  •  • 7 médias

Artiste polémique, Greco fut, dès son vivant, la cible de vives critiques comme l'objet des louanges de ses contemporains érudits. Les collectionneurs du xix e siècle apprécièrent son œuvre ; mais, au début du xx e siècle, des écrivains, qui pour la plupart n'étaient pas espagnols, lui forgèren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greco/#i_13796

GRIS JUAN (1887-1927)

  • Écrit par 
  • Gérard BERTRAND
  •  • 2 042 mots
  •  • 4 médias

Peintre espagnol de l' école de Paris mort prématurément, Juan Gris est aujourd'hui considéré comme l'un des maîtres du cubisme, le seul dont l'œuvre puisse se comparer à celle d'un Braque ou d'un Picasso. Il joua un rôle prépondérant dans l'élaboration et le développement de la seconde phase de la peinture cubiste, dite du cubisme synthétique , qui visait – en réaction contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-gris/#i_13796

GUINARD PAUL (1895-1976)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 249 mots

En 1976 a disparu, avec Paul Guinard, l'un des meilleurs connaisseurs de la peinture espagnole. Il était né à Annecy, et les traditions héritées de son père, officier, eurent une influence durable sur ses idées et sur son comportement. Après avoir participé à la campagne d'Orient pendant la Première Guerre mondiale, il entre tout de suite après sa démobilisation à l'École normale supérieure. En 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-guinard/#i_13796

HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 224 mots

Artiste espagnol, Francisco Herrera fut surnommé el Viejo (le Vieux), pour le distinguer de son fils, el Mozo , qui porte le même prénom et fut peintre comme lui. Sa vie, encombrée d'épisodes divers et généralement incontrôlables, se déroule d'abord à Séville où il tient un atelier et accueille des élèves, dont le jeune Velázquez. Il fournit de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-herrera-le-vieux/#i_13796

HUGUET JAIME (1415 env.-1492)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Peintre catalan né à Valls, près de Tarragone, Jaime Huguet séjourne quelques années à Saragosse, puis en 1448 se fixe à Barcelone jusqu'à sa mort. Sa période de formation reste obscure ; l'une des premières œuvres qu'on lui attribue, Saint-Georges et la princesse (musée d'Art catalan, Barcelone) est l'un des plus célèbres panneaux catalans par sa mystérieuse mélancolie et s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jaime-huguet/#i_13796

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Triomphe de l'humanisme, maniérisme et théâtralité et  »  : […] Pendant la Renaissance, la tradition du Christ-icône a tendance à être supplantée par une représentation d'un Christ-tableau religieux. On revient à l'idéal de la beauté antique en opposition à la prétendue obscurité du Moyen Âge. Le Christ est plus proche d'un philosophe du Banquet de Platon dans La Cène de Léonard de Vinci que du Jésus de l'Évangile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_13796

JUAN DE FLANDES (1460 env.-apr. 1510)

  • Écrit par 
  • Nicole REYNAUD
  •  • 449 mots
  •  • 1 média

Originaire des Flandres, comme l'indique son surnom espagnol, et fixé en Espagne où il apparaît en 1496 au service de la reine Isabelle la Catholique, Juan de Flandes est le représentant le plus remarquable d'une tendance, dite hispano-flamande, de la peinture espagnole de la fin du xv e  siècle : des artistes venus des Pays-Bas ou y ayant fait le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-flandes/#i_13796

MACHUCA PEDRO (mort en 1550)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 214 mots

Peintre et architecte espagnol, né à Tolède à la fin du xv e siècle et mort à Grenade en 1550, Pedro Machuca est le meilleur représentant du maniérisme en Andalousie. On sait qu'il étudie en Italie où il se trouve en 1517 lorsqu'il signe La Vierge et les âmes du purgatoire (Prado), œuvre très marquée par les Sibylles de Mic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-machuca/#i_13796

MAÎTRE DE PEDRET (actif mil. XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 249 mots

Artiste anonyme espagnol, le Maître de Pedret est l'auteur des peintures murales de l'église San Quirce à Pedret (Catalogne), exécutées vers le milieu du xii e  siècle. De grandes figures de la Vierge et du Pantocrator ornent les culs-de-four des absides tandis que des épisodes de l'Ancien Testament ou des scènes de martyres courent le long des mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitre-de-pedret/#i_13796

MANET-VELÁZQUEZ. LA MANIÈRE ESPAGNOLE AU XIXe siècle (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert DUPIN
  •  • 1 182 mots

Le musée d'Orsay à Paris, du 16 septembre 2002 au 5 janvier 2003, puis le Metropolitan Museum à New York (24 février-8 juin 2003), ont accueilli une exposition consacrée à l'influence de la peinture espagnole sur la peinture française du romantisme à la fin du xix e  siècle, Manet-Velázquez. La manière espagnole au XIX […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manet-velazquez-la-maniere-espagnole-au-xixe-siecle/#i_13796

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Espagne »  : […] Longhi a mis en évidence le rôle joué pour l'Espagne par Alonso Berruguete (il séjourne en Italie entre 1504 et 1517) qui devait devenir un des artistes majeurs du xvi e  siècle espagnol avant Greco. Il a également insisté sur d'autres artistes remarquables, comme Pedro de Campana (Kempeneer) et l'étrange Pedro Machuca. Par leur liberté et leur a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_13796

MIRÓ JOAN (1893-1983)

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 1 549 mots

Quel est donc cet artiste de soixante-dix-sept ans à qui furent confiées en 1970, à l'Exposition universelle d'Osaka, la conception et la réalisation du pavillon du Rire ? Joan Miró , peut-être l'artiste le plus juvénile et le plus grave du xx e  siècle. Le plus grave ? Tout le monde ne sait-il pas que Miró, ce sont les oiseaux faits de deux fauc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-miro/#i_13796

MURILLO BARTOLOMÉ ESTEBAN (1618-1682)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 1 873 mots
  •  • 5 médias

Murillo, peintre sévillan, a joui d'une renommée internationale du début du xviii e  siècle jusqu'à plus de la seconde moitié du xix e . Il fut pratiquement à cette époque l'unique maître de la peinture espagnole connu à l'étranger. Aujourd'hui, pourtant, il est tombé dans un relatif oubli. Muril […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-esteban-murillo/#i_13796

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Italie et l'Espagne : réalisme et mysticisme »  : […] Avant même que la formule nordique de la table servie ne fasse l'objet en Italie d'interprétations dépouillées chez Lodovico de Susio et Fede Galizia notamment, le jeune Caravage, avec la Corbeille de fruits de l'Ambrosienne de Milan (vers 1596), atteint un point d'équilibre entre précision descriptive, force plastique, justesse chromatique et sens spatial, qui confère à sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_13796

NAVARRE

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 4 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un gothique courtois »  : […] À l'époque gothique, les influences françaises qui se font plus fortes dans le domaine de l'art ne sont qu'un des aspects des liens étroits établis entre la Navarre et son puissant voisin du Nord. Le style gothique, dans sa tonalité septentrionale, fait son apparition à Roncevaux dès le début du xiii e  siècle. Il ne s'installe à Pampelune qu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navarre/#i_13796

NAVARRETE JUAN FERNÁNDEZ DE (1526-1579)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 319 mots
  •  • 1 média

Peintre espagnol. Sourd-muet depuis l'âge de trois ans ( El Mudo ) et d'une santé très précaire, Juan Fernández de Navarrete ne put réaliser pleinement ses dons de décorateur et de coloriste. Son talent est reconnu très tôt par les hiéronymites du monastère de La Estrella (Navarre) qui l'accueillent et qui l'aident à entreprendre un voyage en Italie. Il visite Rome, Florence, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-fernandez-de-navarrete/#i_13796

PACHECO FRANCISCO (1564-1654)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 372 mots

Peintre espagnol, théoricien passionné d'esthétique et de théologie. Francisco Pacheco est le fondateur d'une académie de peinture à Séville que fréquentent notamment Velázquez, son gendre, et Alonso Cano. La peinture de Pacheco comprend des portraits et des histoires monastiques, telle la Vie de saint Pierre de Nolasque (musée de Séville), qui ne révèlent pas un artiste de g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-pacheco/#i_13796

PANTOJA DE LA CRUZ JUAN (1553 env.-1608)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 228 mots

Peintre castillan, disciple et successeur de Sánchez Coello comme portraitiste de la cour, Juan Pantoja de la Cruz continue si fidèlement la manière de son maître que l'attribution de ses œuvres de jeunesse prête souvent à discussion. Sa galerie de portraits royaux qui s'étend de la fin du règne de Philippe II aux premières années de Philippe III est un peu monotone. Les personnages se ressemblent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-pantoja-de-la-cruz/#i_13796

PICASSO PABLO (1881-1973)

  • Écrit par 
  • André FERMIGIER, 
  • Hélène SECKEL
  •  • 3 145 mots
  •  • 2 médias

La personnalité de Picasso domine la vie artistique de la première moitié du xx e  siècle. Aucun peintre, depuis Michel-Ange, n'a à ce point stupéfié, subjugué son époque, n'a à ce point déterminé et souvent devancé son évolution. Principal auteur de la révolution cubiste qui, autour de 1910, change complètement la face de l'art européen, Picasso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-picasso/#i_13796

LES DEMOISELLES D'AVIGNON (P. Picasso)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 223 mots

Au titre pudique Les Demoiselles d'Avignon Picasso préférait encore le sobriquet de « Bordel philosophique ». Au moins rendait-il compte de la réaction de ceux qui, voyant pour la première fois dans l'atelier du peintre ce tableau « grand comme un mur » (Max Jacob) en saisissaient bien la charge érotique sans pour autant résoudre les « problèmes nus » qu'il soulevait. Des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-demoiselles-d-avignon/#i_13796

GÉNÉALOGIE DES DEMOISELLES D'AVIGNON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 756 mots

1906 Discutant l'influence de l'art primitif sur l'esthétique de Picasso, et plus particulièrement sur la rupture que représente sur ce point Les Demoiselles d'Avignon , Henri Matisse souligna perfidement qu'il avait l'habitude d'acheter des sculptures africaines chez un marchand de la rue de Rennes et qu'il en avait montré à Picasso peu après leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genealogie-des-demoiselles-d-avignon-reperes-chronologiques/#i_13796

PICASSO ET LES MAÎTRES (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 121 mots

Avec Picasso et les maîtres (Galeries nationales du Grand Palais, Paris, 8 octobre 2008-2 février 2009), c'est une exposition « blockbuster », comme on dit dans le jargon anglo-saxon du théâtre, du cinéma et des musées, c'est-à-dire une superproduction promise au plus grand succès (plus de 8 000 visiteurs par jour), que la Réunion des musées nationaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/picasso-et-les-maitres/#i_13796

RÉALISME RETOUR AU

  • Écrit par 
  • Jean CLAIR
  •  • 5 144 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une tradition réaliste nationale »  : […] Ce regain d'une tradition réaliste nationale se montre avec le plus d'évidence en Espagne, plus précisément en Castille. Alors que partout, en Europe et aux États-Unis, il semble que l'emprise des courants abstraits ou bien de courants intellectualistes comme l'Art conceptuel, où la théorie prime sur la pratique, ait entraîné la décadence de l'enseignement de l'art et la perte de tout métier, à Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retour-au-realisme/#i_13796

RIBALTA FRANCISCO (1564-1628)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 388 mots

Originaire de Catalogne, Ribalta inaugure, pour ainsi dire, la peinture espagnole du xvii e  siècle. Après avoir vécu à Barcelone, Ribalta travaille à Madrid vers 1581 et s'installe définitivement en 1599 à Valence, ville où son meilleur client, en dehors des couvents, fut Juan de Ribera, prélat de la Contre-Réforme et fondateur du collège du Patr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-ribalta/#i_13796

RIBERA JOSÉ DE (1591-1652)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 1 616 mots
  •  • 3 médias

Bien qu'il ait quitté très jeune l'Espagne, son pays natal, pour s'établir à Naples, le peintre Ribera appartient totalement à la peinture espagnole tout en occupant une place considérable dans l'école italienne. Comme Poussin pour la France, c'est dans sa patrie d'origine que son art joue le rôle le plus important. Il ne faut pas oublier d'ailleurs que Naples fait alors partie de la couronne esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-de-ribera/#i_13796

RIZI fray JUAN (1600-1681)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 265 mots

Artiste qui occupe une place à part dans la peinture espagnole parce qu'il s'agit d'un moine bénédictin de grande culture, Rizi se consacra surtout à la décoration de monastères de son ordre. Son père, Antonio Ricci, était un Italien venu travailler avec Federico Zuccaro, en 1585, au chantier de l'Escorial. Rizi entra au monastère de Montserrat en 1627, mais il en fut expulsé en 1640 lors de la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rizi-fray-juan/#i_13796

SÁNCHEZ COELLO ALONSO (1531/32-1588)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 361 mots
  •  • 1 média

Né dans la province de Valence, ce peintre espagnol passa sa jeunesse à Lisbonne auprès d'un grand-père qui avait servi dans les armées de Jean III de Portugal. Une pension royale lui aurait permis de se rendre dans les Pays-Bas, où il fit son apprentissage chez le Hollandais Anthonis Mor (l'Antonio Moro des Espagnols, 1517-1576), mais où il se prit aussi d'un goût très vif pour les peintures de T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-sanchez-coello/#i_13796

SÁNCHEZ COTÁN fray JUAN (1560-1627)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 482 mots
  •  • 1 média

Né à Orgaz, une bourgade des monts de Tolède, Sánchez Cotán étudia la peinture avec le Tolédan Blas del Prado. Cet artiste, de tradition maniériste, était surtout apprécié comme peintre de fleurs. En 1603, la quarantaine passée, Sánchez Cotán entre chez les chartreux. Apparemment, cette vocation n'est pas la conséquence d'une crise intérieure, mais l'épanouissement d'une piété profonde. Elle n'éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanchez-cotan-fray-juan/#i_13796

SAURA ANTONIO (1930-1998)

  • Écrit par 
  • Georges RAILLARD
  •  • 797 mots

Le peintre Antonio Saura, frère du cinéaste Carlos Saura, est mort le 22 juillet 1998 à Cuenca. Annonçant la disparition du « peintre du noir » sur toute sa première page, El País parlait de lui comme d'« un des artistes espagnols les plus importants de ce siècle et [d']un nom essentiel de l'avant-garde. » La singularité de son art et la place originale qui allait être la si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-saura/#i_13796

SERRA LES

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 246 mots

Peintres catalans, les quatre frères Serra sont groupés en un même atelier entre 1360 et 1400. Ils interprètent le style italo-gothique déjà pratiqué à Barcelone par Ferrer Bassa et Ramón Destorrents et créent un type de Vierge à l'Enfant au fin visage triangulaire et aux yeux en amande qui a remporté, par la grâce charmante de son expression, un vif succès. Leurs compositions claires et narrative […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-serra/#i_13796

SERT Y BADÍA JOSÉ MARÍA (1876-1945)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 760 mots

Peintre catalan. Sert y Badía délaisse l'industrie textile familiale pour suivre les cours de dessin à l'École de la Lonja. Il entre dans le Cercle artistique de Saint-Luc dirigé par le père José Torrás y Bages, thomiste, évêque de Vich en 1899, qui exercera sur la vie et sur l'œuvre de l'artiste une grande influence. Après la mort de ses parents en 1897, il se rend à Paris où il se lie rapidement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-maria-sert-y-badia/#i_13796

SOLANA GUTIÉRREZ JOSÉ (1885-1945)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 310 mots

Peintre et écrivain espagnol, José Solana Gutiérrez s'inscrit à l'École des beaux-arts de l'Académie San Fernando mais fréquente plus volontiers les rues de Madrid et les cafés qui lui fourniront les thèmes de ses compositions. Observateur infatigable, il s'est longuement promené dans les quartiers les plus humbles et en a laissé une image empreinte d'un pathétique profond et contenu où les odeurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-solana-gutierrez/#i_13796

TÀPIES ANTONI (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 326 mots

Peintre de la matière dense et lacérée dans laquelle viennent s'inscrire signes et mots, empreintes et objets, le catalan Antoni Tàpies écrit à propos du tableau : « Celui-ci n'est qu'un support... Le talisman qui dresse ou écroule des murs dans les recoins les plus reculés de notre esprit, qui ouvre et parfois ferme les portes et les fenêtres des édifices de notre impuissance, de notre servitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoni-tapies/#i_13796

VALDÉS LEAL JUAN DE (1622-1690)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 450 mots
  •  • 1 média

Né d'un père portugais et d'une mère andalouse, Valdés Leal apprit son métier de peintre à Cordoue dans l'atelier d'Antonio del Castillo. Il travailla dans cette ville jusqu'en 1653. Durant les cinq années suivantes, il se partagea entre Cordoue et Séville, puis s'établit définitivement à Séville en 1658. On ne lui connaît plus d'autres déplacements qu'un voyage à Madrid en 1675 et un bref séjour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-valdes-leal/#i_13796

VELÁZQUEZ DIEGO (1599-1660)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 349 mots
  •  • 6 médias

Portraits du peuple de Séville, portraits de la famille royale, peinture religieuse, scènes mythologiques, nus, paysages, natures mortes, sujets historiques : Velázquez a dominé tous les genres picturaux pratiqués en Europe au xvii e  siècle. Son œuvre s'inspire des modèles flamands et italiens mais fait preuve d'un sens exceptionnel de la réalit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez-diego-1599-1660/#i_13796

VELÁZQUEZ (exposition)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 182 mots

Le but de l’exposition organisée par le musée du Louvre et le Grand Palais du 25 mars au 13 juillet 2015 était notamment de proposer un panorama complet et cohérent de l’évolution artistique de Velázquez. Peinture religieuse et mythologique, portraits de cour et autoportraits : grâce notamment à des prêts très généreux du musée du Prado à Madrid et malgré l’absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez/#i_13796

ZURBARÁN FRANCISCO DE (1598-1664)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 2 359 mots
  •  • 3 médias

De tous les peintres espagnols du xvii e  siècle, Zurbarán est sans aucun doute, après Velázquez, le plus mondialement connu. Plus en accord avec la sensibilité de notre époque que Murillo ou que Ribera, il leur a usurpé la renommée dont ils jouissaient auparavant. Zurbarán, qui pour le romantisme représentait l'ascétisme monastique espagnol, joui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-de-zurbaran/#i_13796


Affichage 

Bartolomé Esteban Murillo

photographie

Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682), Le Jeune Buveur, 1655 Huile sur toile (H : 0,628 m ; L : 0,479 m) National Gallery, Londres 

Crédits : AKG

Afficher

Bodegone, Juan Sánchez Cotán

photographie

Bodegone de l'Espagnol fray Juan Sánchez Cotán (1560-1627) San Diego Museum of Art, États-Unis 

Crédits : Don de Anne R. et Amy Putnam, Bridgeman Images

Afficher

Ésope, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Ésope», 1639-1641 Huile sur toile, 179,5 cm × 94 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Femme assise, J. Gris

photographie

Femme assise, huile sur toile de l'Espagnol Juan Gris (1887-1927) Collection privée 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Frédéric de Montefeltre, duc d'Urbin, et son fils Guidobaldo, P. Berruguete

photographie

Pedro BERRUGUETE, Frédéric de Montefeltre, duc d'Urbin, et son fils Guidobaldo, huile sur bois Palazzo Ducale, Urbin, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Guitare et journaux, J. Gris

photographie

Juan Gris (1887-1927), Guitare et journaux, huile sur toile, 1925 Collection particulière 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hercule et le Minotaure, F. Zurbaran

photographie

Francisco Zurbaran (1598-1664), Hercule et le Minotaure, huile sur toile, 1634 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

In ictu oculi, J. de Valdés Leal

photographie

Juan de VALDÉS LEAL, In ictu oculi, 1672 Église de l'hôpital de la Charité, Séville, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Inquisition

photographie

L'ordre des Dominicains prit une part active au tribunal de l'Inquisition créé par la papauté au début du XIIIe siècle Pedro Berruguete, Autodafé présidé par Domingo de Guzmán (saint Dominique), huile sur bois, vers 1495 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Jeune Homme à la corbeille de fruits, allégorie de l'Été, B. E. Murillo

photographie

Bartolomé Estéban Murillo, «Jeune Homme à la corbeille de fruits, allégorie de l'Été», vers 1640-1650 Huile sur toile, 102 cm × 81,5 cm National Gallery of Scotland, Édimbourg 

Crédits : AKG

Afficher

La Bouteille de Banyuls, J. Gris

photographie

Juan Gris (1887-1927), La Bouteille de Banyuls 1914 Papier collé, crayon, gouache sur toile 55 cm X 46 cm Kunstmuseum, Berne, Suisse 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Défense de Cadiz, F. de Zurbaran

photographie

Francisco de Zurbaran, La Défense de Cadiz ou Le Secours de Cadiz1634 Huile sur toile Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Déposition du Christ, J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), La Déposition du Christ, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Jalousie, J. Gris

photographie

Juan Gris, La Jalousie, 1914 Gouache, collage, craie et fusain sur toile, 92,1 cm × 72,7 cm Tate Gallery, Londres 

Crédits : G. Roberton/ A.C. Cooper Ltd/ Courtesy of the Tate Gallery, Londres

Afficher

La Morphine, S. Rusiñol

photographie

À partir du XIXe siècle, Paris, Ville Lumière, n'en est pas moins le territoire où prospèrent de multiples zones d'ombre Peintres et écrivains explorent ces marges où prostitution et drogue occupent une place centrale Santiago Rusiñol, La Morphine, 1894 Huile sur toile, 87,36 cm × 115 cm... 

Crédits : R. Manent/ Collection Dagli Orti/ Museo del Cau Ferrat/ Picture Desk

Afficher

La Sainte Famille avec sainte Anne et saint Jean-Baptiste enfant, Greco

photographie

Domenikos Theotokopoulos, dit Greco, La Sainte Famille avec sainte Anne et saint Jean-Baptiste enfant, vers 1595-1600 Huile sur toile, 53,2 × 34,4 cm National Gallery of Art, Washington 

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

L'Adoration des bergers, Greco

photographie

Domenikos Theotokopoulos, dit Greco (1541-1614), L'Adoration des bergers, partie supérieure d'un retable du monastère de Santo Domingo el Antiguo, à Tolède Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Adoration des bergers, Murillo

photographie

Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682), L'Adoration des bergers, huile sur toile Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Annonciation, J. de Borgoña

photographie

Juan de BORGOÑA, L'Annonciation, huile sur bois Museo de Santa Cruz, Tolède, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Baptême du Christ, J. F. de Navarrete

photographie

Juan Fernandez de NAVARRETE, Le Baptême du Christ Musée du Prado, Madrid, Espagne 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Le Christ chassant les marchands du temple, Greco

photographie

Le Christ chassant les marchands du temple, huile sur toile du peintre Domenikos Theotokopoulos, dit Greco (1541-1614) National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Duc de Wellington, F. Goya

photographie

Francisco GOYA, Le Duc de Wellington, huile sur toile The National Gallery, Londres 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Martyre de saint Philippe, J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), Le Martyre de saint Philippe, huile sur toile, 1639 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Sabbat des sorcières, F. Goya

photographie

Francisco Goya (1746-1828), Le Sabbat des sorcières,1797 Huile sur toile H 0,44 m ; L 0,31 m Musée Lázaro Galdiano, Madrid 

Crédits : Joseph Martin/ AKG

Afficher

Le Triomphe de saint Augustin, C. Coello

photographie

Claudio COELLO, Le Triomphe de saint Augustin, 1664 Musée du Prado, Madrid, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Enterrement du comte d'Orgaz, Greco

photographie

Domenikos Theotokopoulos, dit Greco (1541-1614), L'Enterrement du comte d'Orgaz,1586-1588 Église Santo Tomé, Tolède, Espagne 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Les Cannibales, F. Goya

photographie

Francisco Goya, Les Cannibales Vers 1800 Huile sur bois 32,8 cm x 46,8 cm Musée des Beaux-Arts, Besançon 

Crédits : C. Choffet, Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, Besançon

Afficher

L'Immaculée Conception, B. Murillo

photographie

Bartolomé Esteban Murillo, L'Immaculée Conception El Escorial, vers 1678 Huile sur toile, 222 cm × 118 cm Musée des Beaux-Arts de Séville, Espagne 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

L'Immaculée Conception, J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), L'Immaculée Conception Couvent des Augustinas Recoletas, Salamanque, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Infante Margarita Teresa, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «L'Infante Margarita Teresa», 1659 Huile sur toile, 127 cm × 107 cm Kunsthistoriches Museum Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Infante Marguerite en robe blanche, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «L'Infante Marguerite en robe blanche», 1656 Huile sur toile, 105 cm × 88 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Pietà et donateurs, F. Gallego

photographie

Fernando GALLEGO, Pietà et donateurs Musée du Prado, Madrid, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Jeanne la Folle, J. de Flandes

photographie

Juan de Flandes, Portrait de Jeanne la Folle Huile sur bois 29,5 cm X 19,3 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Portrait de Philippe II roi d'Espagne et du Portugal, A. Sánchez Coello

photographie

Alonso SÁNCHEZ COELLO, Portrait de Philippe II roi d'Espagne et du Portugal, huile sur toile Museo del Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-Images

Afficher

Portrait d'un jeune homme, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Portrait d'un jeune homme», 1623-1624 Huile sur toile, 55,5 cm × 38 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : J. Martin/ AKG

Afficher

Portrait équestre d'Isabelle de Bourbon, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Portrait équestre d'Isabelle de Bourbon», 1638-1640 Huile sur toile, 301 cm × 314 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Première traversée de Colomb

photographie

La Pinta, la Niña et la Santa Maria appareillent du port de Palos, le 3 août 1492 Huile sur toile d'Antonio Cabral Bejarano, XIXe siècle Monastère de La Rabida, Palos 

Crédits : AKG

Afficher

Retable de Santo Domingo de Silos, B. Bermejo

photographie

Bartolomé BERMEJO, Retable de Santo Domingo de Silos, panneau central, huile sur bois Musée du Prado, Madrid, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint Abdon et saint Sennen, J. Huguet

photographie

Jaime Huguet, Saint Abdon et saint Sennen, martyrs morts à Rome vers 303 sous les persécutions de l'empereur Dioclétien contre les chrétiens, vers1459-1460 Panneau central du retable Détrempe sur bois Église Santa Maria de Terrassa, Barcelone 

Crédits : De Agostini

Afficher

Saint Augustin, Greco

photographie

Greco, «Saint Augustin», vers 1590 Huile sur toile, 140 cm × 56 cm Musée de Santa Cruz, Tolède 

Crédits : AKG

Afficher

Saint François Borgia assiste un mourant impénitent, F. Goya

photographie

Francisco Goya, «Saint François Borgia assiste un mourant impénitent», 1788 Huile sur toile, 330 cm × 300 cm Chapelle de la cathédrale Saint-François-Borgia, Valence 

Crédits : J. Martin/ AKG

Afficher

Saint Hugues au réfectoire des chartreux, F. Zurbaran

photographie

Francisco Zurbaran (1598-1664), Saint Hugues au réfectoire des chartreux 1630-1635 Huile sur toile 262 cm X 307 cm Musée des Beaux-Arts, Séville 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Saint Louis, roi de France, Greco

photographie

GRECO, Saint Louis, roi de France, vers 1585-1590 Huile sur toile, 120 cm × 96 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint Michel et le Dragon, B. Bermejo

photographie

Bartolomé BERMEJO, Saint Michel et le Dragon National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Sainte Véronique, Greco

photographie

Greco: «Sainte Véronique», vers 1579 Huile sur toile Santa Cruz Museum, Tolède 

Crédits : AKG

Afficher

Scène de cuisine avec le Christ dans la maison de Marthe et Marie, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Scène de cuisine avec le Christ dans la maison de Marthe et Marie», 1620-1622 Huile sur toile, 60 cm × 103 cm National Gallery, Londres 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Vénus au miroir, D. Velázquez

photographie

Ce tableau est l'unique nu de Velázquez On lui connaît plusieurs sources d'inspiration, notamment la Vénus d'Urbin, de Titien, et l'Hermaphrodite endormi, copie romaine d'une sculpture grecque Diego Velázquez, Vénus au miroir, vers 1648-1651 Huile sur toile National Gallery,... 

Crédits : The National Gallery, London / AKG

Afficher

Vieille Femme faisant frire des œufs, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, Vieille Femme faisant frire des œufs Huile sur toile National Gallery of Scotland, Édimbourg, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Bartolomé Esteban Murillo
Crédits : AKG

photographie

Bodegone, Juan Sánchez Cotán
Crédits : Don de Anne R. et Amy Putnam, Bridgeman Images

photographie

Ésope, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Femme assise, J. Gris
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Frédéric de Montefeltre, duc d'Urbin, et son fils Guidobaldo, P. Berruguete
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Guitare et journaux, J. Gris
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Hercule et le Minotaure, F. Zurbaran
Crédits : Bridgeman Images

photographie

In ictu oculi, J. de Valdés Leal
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Inquisition
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jeune Homme à la corbeille de fruits, allégorie de l'Été, B. E. Murillo
Crédits : AKG

photographie

La Bouteille de Banyuls, J. Gris
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Défense de Cadiz, F. de Zurbaran
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Déposition du Christ, J. de Ribera
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Jalousie, J. Gris
Crédits : G. Roberton/ A.C. Cooper Ltd/ Courtesy of the Tate Gallery, Londres

photographie

La Morphine, S. Rusiñol
Crédits : R. Manent/ Collection Dagli Orti/ Museo del Cau Ferrat/ Picture Desk

photographie

La Sainte Famille avec sainte Anne et saint Jean-Baptiste enfant, Greco
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

L'Adoration des bergers, Greco
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Adoration des bergers, Murillo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Annonciation, J. de Borgoña
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Baptême du Christ, J. F. de Navarrete
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Le Christ chassant les marchands du temple, Greco
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Duc de Wellington, F. Goya
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Martyre de saint Philippe, J. de Ribera
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Sabbat des sorcières, F. Goya
Crédits : Joseph Martin/ AKG

photographie

Le Triomphe de saint Augustin, C. Coello
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Enterrement du comte d'Orgaz, Greco
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Les Cannibales, F. Goya
Crédits : C. Choffet, Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, Besançon

photographie

L'Immaculée Conception, B. Murillo
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

L'Immaculée Conception, J. de Ribera
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Infante Margarita Teresa, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Infante Marguerite en robe blanche, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Pietà et donateurs, F. Gallego
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Jeanne la Folle, J. de Flandes
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Portrait de Philippe II roi d'Espagne et du Portugal, A. Sánchez Coello
Crédits : Erich Lessing/ AKG-Images

photographie

Portrait d'un jeune homme, D. Velázquez
Crédits : J. Martin/ AKG

photographie

Portrait équestre d'Isabelle de Bourbon, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Première traversée de Colomb
Crédits : AKG

photographie

Retable de Santo Domingo de Silos, B. Bermejo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Saint Abdon et saint Sennen, J. Huguet
Crédits : De Agostini

photographie

Saint Augustin, Greco
Crédits : AKG

photographie

Saint François Borgia assiste un mourant impénitent, F. Goya
Crédits : J. Martin/ AKG

photographie

Saint Hugues au réfectoire des chartreux, F. Zurbaran
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Saint Louis, roi de France, Greco
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Saint Michel et le Dragon, B. Bermejo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Sainte Véronique, Greco
Crédits : AKG

photographie

Scène de cuisine avec le Christ dans la maison de Marthe et Marie, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Vénus au miroir, D. Velázquez
Crédits : The National Gallery, London / AKG

photographie

Vieille Femme faisant frire des œufs, D. Velázquez
Crédits : Bridgeman Images

photographie