PEINTURE DU XXe SIÈCLE, de 1900 à 1939

1917 (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-David JUMEAU-LAFOND
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des regards éloignés »  : […] La juxtaposition de centaines d'objets issus de l'art des tranchées avec la Fontaine de Duchamp permet de repenser le concept du ready made . Mais ces confrontations mènent aussi vers d'autres réflexions. Ainsi du regard des artistes en temps de guerre. Tandis que les États-Unis entrent dans le conflit et qu'éclate la révolution russe, nombre de peintr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/1917-exposition/#i_2644

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Genèse de l'abstraction »  : […] L'art abstrait, en tant que tel, apparaît au début des années 1910. Deux modèles explicatifs rendent compte de sa « naissance », conséquence raisonnable d'une évolution logique ou saut inattendu dans l'inconnu. Le premier, le plus répandu, s'appuie sur une conception darwinienne de l'histoire de l'art et de la création. Au xix e  siècle, la modern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-abstrait/#i_2644

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes »  : […] L'art de l'affiche en vient à bouleverser le regard communément porté sur la représentation picturale. Ainsi, à partir de 1910, Braque et Picasso, attentifs à la réalité du quotidien, et en particulier aux trouvailles plastiques de l'affichage mural, inscrivent des lettres peintes au pochoir et introduisent des éléments de textes découpés dans des journaux et autres imprimés, directement sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_2644

ALBERS JOSEF (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 913 mots

Le nom de Josef Albers évoque à tout amateur les innombrables toiles, intitulées Hommage au carré , élaborées à partir de 1949 selon une identique matrice formelle : plusieurs carrés emboîtés symétriquement par rapport à un axe vertical. Ces œuvres apparaissent comme aboutissement logique d'une longue série d'expériences dont l'intérêt est bien plus que simplement rétrospecti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-albers/#i_2644

ALBRIGHT IVAN LE LORRAINE (1897-1983)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 299 mots

Peintre américain, Ivan Albright s'inscrit dans une tendance de l'art américain que l'on a appelée le « réalisme magique ». Il est le fils du peintre Adam Emery Albright, qui fut lui-même un élève de Thomas Eakins, célèbre représentant de la tradition réaliste américaine. Certains artistes travaillant dans les années 1930, au moment de la crise économique et sociale, semblent en effet avoir refusé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-albright/#i_2644

ALTMAN NATHAN (1888-1970)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 444 mots

Artiste soviétique. Après des études au collège artistique d'Odessa (1903-1907), Altman part en 1910 pour Paris, où il découvre le cubisme. Il rentre dès 1911 en Russie et s'installe à Saint-Pétersbourg, foyer de l'avant-garde russe. Sans se rallier totalement à un mouvement précis, il participe parallèlement aux manifestations du Monde de l'art et de l'Union de la jeunesse, défendant très honorab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nathan-altman/#i_2644

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 171 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le XXe siècle : tradition et innovation »  : […] L'éclatement du milieu artistique, amorcé dès la fin du xix e siècle, se poursuit et s'amplifie à partir de 1914. Le nombre de peintres vivant loin de Londres augmente, et le « génie du lieu » semble les inspirer plus que jamais ; le Pembrokeshire est pour Graham Sutherland ce qu'était le Suffolk pour Constable. L. S. Lowry (1887-1975), lui, pein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-peinture/#i_2644

ANTI-ART

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 3 052 mots

Dada, en 1919, a remplacé l'« art : mot perroquet » selon Tzara, qui a affirmé dans sa Proclamation sans prétention que « l'art s'endort pour la naissance d'un monde nouveau ». Malgré le nihilisme de Dada, qui exerça ses ravages pendant six ans, de 1916 à 1922, son action de sabotage suscita, contradictoirement, de nouvelles instructions formelles, une « dé-construction » s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anti-art/#i_2644

ARMORY SHOW, exposition d'art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 427 mots

C'est à l'ancienne salle d'armes du 69 e régiment d'infanterie des États-Unis, à New York, que la plus célèbre exposition de peinture du xx e siècle a dû son nom. Quand elle s'ouvre, le 17 février 1913, nul n'ignore le but de ses inspirateurs, Alfred Stieglitz et ses amis de la Secession Camera . Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armory-show-exposition-d-art/#i_2644

AUBERJONOIS RENÉ (1872-1957)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 335 mots

Peintre suisse, probablement le plus célèbre de la première moitié du xx e siècle, et certainement l'un des plus intéressants. Quand il s'installe à Lausanne en 1914, après des études en Angleterre et à Paris, Auberjonois a assimilé du cubisme ce qu'il en gardera, c'est-à-dire surtout l'héritage cézannien, qui d'ailleurs rejoint chez lui une infl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-auberjonois/#i_2644

AVANT-GARDE EST-EUROPÉENNE

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 8 064 mots

Dans le chapitre « Les années 1910 : la naissance de l'avant-garde, l'expressionnisme »  : […] En Europe de l'Est, au début de la deuxième décennie du xx e  siècle, le cubisme fut considéré dans le cercle d'artistes de l'avant-garde naissante comme une forme particulière d'expression individuelle subordonnée à l'expressionnisme, courant principal identifié à la modernité dans l'art. Les jeunes artistes acceptaient le mot d'ordre expressio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde-est-europeenne/#i_2644

BAARGELD ALFRED GRÜNEWALD dit JOHANNES THEODOR (1891-1927)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 320 mots
  •  • 1 média

Plus connu sous le nom de Baargeld (argent comptant), Alfred Grünewald a été l'un des personnages les plus déroutants du dadaïsme de Cologne . Fils d'un banquier, il avait été l'un des fondateurs du Parti communiste de Rhénanie. Personnage excentrique, il avait quitté Oxford pour s'adonner vers 1918 aux activités dada. Avec Arp et Ernst il a animé le petit groupe dadaïste de Cologne dont l'activit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baargeld-alfred-grunewald-dit-johannes-theodor/#i_2644

BÂLE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 1 025 mots

À Bâle, ville rhénane à la forte tradition humaniste et économique, l'initiative privée s'est de tout temps alliée aux institutions publiques pour favoriser le développement culturel de la cité : la Collection publique des beaux-arts – c'est son nom officiel – en est le reflet. Elle doit son prestige à un noyau d'œuvres exceptionnelles du xvi e  s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-des-beaux-arts-de-bale/#i_2644

BALLA GIACOMO (1871-1958)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 654 mots

Signataire avec Boccioni, Carrá, Russolo et Severini du Manifeste des peintres futuristes , le 11 février 1910 à Milan, Giacomo Balla est le plus âgé du groupe. Né à Turin, Balla décide très tôt de sa vocation de peintre. Autodidacte, il ne suivra que quelques cours de dessin ; il travaille chez un lithographe et approfondit les techniques et les problèmes spécifiques de la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-balla/#i_2644

BAUMEISTER WILLI (1889-1955)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  • , Universalis
  •  • 1 183 mots

Dans le chapitre « Une formation entre France et Allemagne  »  : […] Baumeister est devenu l'un des maîtres de la peinture abstraite allemande après un parcours très personnel. Il entame d'abord une formation pratique avant d'entrer à l'académie de Stuttgart où il se lie avec Oskar Schlemmer et Otto Meyer-Amden. Il est remarqué par le peintre Adolf Hölzel (1853-1934) qui dispense à l'académie un enseignement original et fécond. Auprès de lui, Baumeister se familiar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-baumeister/#i_2644

BAYER HERBERT (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 671 mots

Dans le chapitre « Les années de formation : du Jugendstil à la découverte du Bauhaus »  : […] Né en avril 1900 dans un petit village autrichien, Bayer entre à dix-sept ans comme apprenti chez un architecte et designer de Linz, où il se familiarise avec l'esthétique de la Sécession viennoise. Trois ans plus tard, il poursuit son apprentissage dans le bureau d'Emmanuel Josef Margold, membre de la célèbre colonie d'artistes fondée au Mathildenhöhe et qui regroupe des architectes comme Olbrich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-bayer/#i_2644

BECKMANN MAX (1884-1950)

  • Écrit par 
  • Aurelia ELIS
  •  • 1 406 mots

L'œuvre de Max Beckmann occupe une place exceptionnelle dans l'art du xx e  siècle. Dans un contexte largement dominé par le développement de l'abstraction, il est resté tout au long de sa carrière un fervent partisan de la figuration. Témoin privilégié d'une époque qui aura connu le désastre de deux guerres mondiales, Beckmann n'a jamais cessé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-beckmann/#i_2644

BLAUE REITER DER

  • Écrit par 
  • Étiennette GASSER
  •  • 2 892 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Franz Marc »  : […] Arrivé à la peinture après des études de théologie et de philologie, Marc étudie à Munich, se lie avec le peintre animalier Niestlé, dont l'influence est en accord avec son amour des animaux. Ceux-ci, il les sculpte, les peint, les traitant tour à tour selon les formules du Jugendstil, de l'impressionnisme connu à Paris en 1903, du néo-impressionnisme découvert, en 1906, lors d'un second voyage. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/der-blaue-reiter/#i_2644

BOCCIONI UMBERTO (1882-1916)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 637 mots
  •  • 3 médias

« Il n'y a qu'une loi pour l'artiste, c'est la vie moderne et la sensibilité futuriste », écrivait Umberto Boccioni, qui est incontestablement, avec le poète Marinetti, le protagoniste le plus important et la figure la plus complète du mouvement futuriste  : il en fut le théoricien le plus lucide, tout en demeurant avant tout peintre et sculpteur. Né à Reggio de Calabre, Boccioni obtient un diplôm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umberto-boccioni/#i_2644

BOLDINI GIOVANNI (1842-1931)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 574 mots

Né à Ferrare en Italie, Boldini est initié par son père, peintre de son métier, aux techniques de la peinture et à l'iconographie traditionnelle de la Renaissance. En 1858, le jeune homme affirme une parfaite maîtrise des moyens d'expression picturale ( Autoportrait à seize ans , 1858, coll. part.), et ses connaissances se trouveront consolidées par les études accomplies à pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-boldini/#i_2644

BONNARD. L'ŒUVRE D'ART, UN ARRÊT DU TEMPS (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 982 mots

Au terme de longs mois de travaux, le musée d'Art moderne de la Ville de Paris a choisi de rouvrir ses portes avec une importante exposition consacrée, du 2 février au 7 mai 2006, à Pierre Bonnard (1867-1947). Il faut remonter à 1984 pour trouver rassemblé à Paris un ensemble aussi considérable des œuvres de l'artiste, avec l'exposition organisée par Jean Clair au Musée national d'art moderne-C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonnard-l-oeuvre-d-art-un-arret-du-temps/#i_2644

BRAUNER VICTOR (1903-1966)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 432 mots

Peintre roumain. Venu à Paris en 1929, Brauner est l'une des figures les plus fortes et les plus déroutantes de la peinture surréaliste. Sa première œuvre notable, L'Étrange Cas de Monsieur K. , est célébrée par Breton (1934) comme la réincarnation monstrueusement vengeresse de l' Ubu roi de Jarry, reflétée par les dictatures qui montent alors sur tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-brauner/#i_2644

BRÜCKE DIE

  • Écrit par 
  • Étiennette GASSER
  •  • 3 335 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Principaux membres du groupe »  : […] La vie de Kirchner (1880-1938) est jalonnée de rencontres artistiques qui sont autant de points de départ et d'appui pour le groupe. Il fit une première découverte, celle de Dürer et des gravures anciennes, au musée de Nuremberg, en 1898, date de ses premières xylographies, ce mode favori de la Brücke où elle excellera. En 1901, à son arrivée à Dresde, a lieu l'exposition d'estampes japonaises che […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/die-brucke/#i_2644

BRUNELLESCHI UMBERTO (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 902 mots

L'œuvre d'illustrateur de Brunelleschi, trop méconnue, témoigne de l'étendue de son talent qui va de la peinture de chevalet à l'illustration de mode, de la publicité aux costumes de théâtre. Après une enfance à Montemurlo, près de Pistoia en Toscane, Brunelleschi s'inscrit à l'Accademia di Belle Arti de Florence. Déçu par le rigorisme académique de cet enseignement, il préfère participer, à titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umberto-brunelleschi/#i_2644

BUCHHEISTER CARL (1890-1964)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 048 mots

Carl Buchheister est né le 17 octobre 1890 à Hanovre, où ses parents avaient une boutique d'artisans. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1910, il trouve un travail temporaire dans une maison de commerce de Brême. Voulant alors apprendre à dessiner, il suit dans cette ville des cours municipaux qui sont proposés, le soir, à l'École d'arts appliqués. En 1911-1912, après un nouveau travail tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-buchheister/#i_2644

CAMPENDONK HEINRICH (1889-1957)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 960 mots

De famille bourgeoise, Heinrich Campendonk se lance d'abord dans des études d'ingénieur à l'École du textile de Krefeld, ville où il est né en 1889. Il y apprend l'art du tissage. Mais, peu intéressé par une carrière dans l'industrie, il s'inscrit ensuite, dans cette même ville, à l'École d'arts appliqués, qu'il fréquente de 1905 à 1909. Celle-ci, fondée en 1904, avait pour directeur Friedrich D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-campendonk/#i_2644

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Peinture »  : […] Depuis la fin du xix e  siècle, la peinture a pris au Canada le pas sur les autres arts. C'est elle qui franchit, la première, le seuil de la modernité à l'aube du xx e  siècle. Maurice Cullen fréquente Pont-Aven et Giverny, et James Wilson Morrice fait la connaissance de Whistler et de Matisse. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_2644

CASSATT MARY (1844-1926)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 536 mots
  •  • 3 médias

L’artiste américaine Mary Cassatt, connue pour ses tableaux et ses gravures, fit partie du groupe des impressionnistes et travailla à Paris et dans ses environs. Elle prit pour sujet presque exclusivement des femmes et des enfants. Fille d’un banquier, elle naît le 22 mai 1844 à Allegheny City (aujourd’hui Pittsburgh), en Pennsylvanie. Elle passe cinq années de son enfance en Europe, puis commence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-cassatt/#i_2644

CHAGALL, LISSITZKY, MALÉVITCH. L'AVANT-GARDE RUSSE À VITEBSK 1918-1922 (exposition)

  • Écrit par 
  • Elitza DULGUEROVA
  •  • 1 221 mots
  •  • 1 média

Près de quarante ans après l’emblématique Paris-Moscou 1900-1930 (1979), l’exposition Chagall, Lissitzky, Malévitch : l’avant-garde russe à Vitebsk, 1918-1922 (Paris, Musée national d’art moderne – Centre Georges-Pompidou, 18 mars - 16 juillet 2018) adopte un angle d’approche inédit face à un corpus désormais célèbre. Au lieu de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chagall-lissitzky-malevitch-l-avant-garde-russe-a-vitebsk-1918-1922-exposition/#i_2644

CLAUS ÉMILE (1849-1924)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 146 mots
  •  • 1 média

Peintre flamand de tradition impressionniste, spécialisé dans l'interprétation du paysage plat, humide et vaporeux que traverse la Lys en Flandre occidentale ( La Grève ensoleillée , musées royaux des Beaut-Arts, Bruxelles). Émile Claus s'établit en 1888 à Deurle, dans une villa bourgeoise à l'enseigne Zonneschijn ( Clair Soleil )  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-claus/#i_2644

CLOSON HENRI-JEAN (1888-1975)

  • Écrit par 
  • Françoise BORGNIET
  •  • 882 mots

Le peintre Henri-Jean Closon est né à Liège. En 1898, son père l'envoie aux Pays-Bas chez le professeur Charles Salden, qui lui fait découvrir les maîtres de la peinture, notamment Rembrandt, et lui apprend à dessiner. Quelques événements importants jalonnent son adolescence : en 1903, il lit l'ouvrage du grand chimiste Chevreul, De la loi du contraste simultané des couleurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-jean-closon/#i_2644

CORÉE - Arts

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Arnauld LE BRUSQ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 11 402 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aux sources de la modernité artistique »  : […] Pionnier de la peinture à l'occidentale, Ko Hee-dong l'a étudiée dès 1909 à l'École des beaux-arts de Tōkyō. La voie de la modernité tentera une pléiade d'artistes qui s'inspirent principalement de l'École de Paris. Certains font d'ailleurs le voyage vers l'Europe, tel Yi Chong-u, qui vient en France dès 1925 et expose à Paris au Salon d'automne de 1927. Le réalisme poétique imprègne les œuvres d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-arts/#i_2644

CORINTH LUDWIG (1858-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Peintre allemand, souvent cité avec Liebermann et Slevogt comme l'un des trois grands représentants de ce qu'on appelle à tort l'impressionnisme allemand. Corinth étudie la peinture à Königsberg et à Munich, puis, installé à Paris de 1884 à 1887, il suit l'enseignement de Bouguereau et de Robert-Fleury à l'académie Julian. Il s'installe à Munich en 1891, puis, définitivement, à Berlin en 1900, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-corinth/#i_2644

CROTTI JEAN (1878-1958)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 944 mots

C'est à Bulle, bourgade de Suisse francophone du canton de Fribourg, d'une dizaine de milliers d'habitants, qu'est né Jean Joseph Crotti en 1878. Il était le plus jeune de trois enfants. Il avait un frère de cinq ans son aîné, André, appelé à devenir un chirurgien réputé, spécialiste de la glande thyroïde, et qui émigra aux États-Unis à la veille de la Première Guerre mondiale, dans l'Ohio. Il ava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-crotti/#i_2644

CUBISME

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY, 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 445 mots
  •  • 1 média

Le cubisme constitue par son aspect expérimental le mouvement artistique le plus radical du premier quart du xx e  siècle. On considère généralement qu'il est à l'origine de tous les courants abstraits de l'art moderne et qu'il a exercé une influence profonde sur l'architecture et l'esthétique industrielle du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cubisme/#i_2644

DALÍ SALVADOR (1904-1989)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 2 751 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « La différence entre un fou et moi... » »  : […] Né le 11 mai 1904 à Figueras, en Catalogne, Salvador Dalí porte le même prénom que son père, notaire quelque peu possessif, et que son frère décédé quelques années auparavant : voilà pour le roman familial où Dalí voit la cause de certains de ses troubles psychiques, son complexe d'Œdipe et ses obsessions morbides. Très jeune, il montre son talent de dessinateur ; Ramón Pitchot, peintre impression […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvador-dali/#i_2644

DE CHIRICO GIORGIO (1888-1978)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 728 mots

C'est à tort qu'on chercherait, pour l'œuvre déconcertante de De Chirico, une autre clef que celle que proposent ses propres écrits et certains détails de sa biographie. Non que ceux-ci rendent compte et totalement de l'évolution du peintre, mais ils en permettent une lecture chiffrée. À aucun degré, l'artiste n'a voulu être l'interprète de « l'angoisse de l'homme actuel ». Il s'agit d'un cas prob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-de-chirico/#i_2644

DING YANYONG [TING YEN-YONG] (1904-1978)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 426 mots

Les peintres chinois contemporains se trouvent dans une situation délicate. Certains, séduits par les techniques de la peinture à l'huile, ont trop bien réussi : leur succès les a placés définitivement dans l'orbite des écoles de Paris, de Londres ou de New York, et, si estimable que puisse être leur contribution artistique, elle ne relève plus de l'univers chinois. D'autres s'accrochent à la trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ding-yanyong-ting-yen-yong/#i_2644

DIX OTTO (1891-1969)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 784 mots

Dans le chapitre « « DadaDix » »  : […] Otto Dix est né le 2 décembre 1891 dans une famille ouvrière de Gera, près de Dresde. Son père était mouleur dans une fonderie. Son intérêt pour l'art lui est venu, enfant, d'un cousin, Fritz Amann, peintre régionaliste auquel il rendait souvent visite dans son atelier. Après ses études primaires, il se tourna vers un apprentissage de peintre décorateur. Cet apprentissage terminé, il obtint à l'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-dix/#i_2644

DOMELA CÉSAR (1900-1992)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 681 mots

Véritable militant de la cause abstraite, César Domela est né avec le siècle à Amsterdam. Si le terme de géométrique peut qualifier d'emblée les premiers travaux de paysages et de natures mortes qu'il exécute à l'âge de dix-neuf ans, il s'applique encore plus justement à toute la production d'images non figuratives qu'il réalise à partir des années 1920. En séjour à Paris en 1924, où il s'installe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-domela/#i_2644

DOMÍNGUEZ ÓSCAR (1906-1957)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 352 mots

Celui que ses amis surréalistes appelaient le « dragonnier des Canaries » fit, pendant quelques mois, en 1934, de Ténériffe l'un des lieux d'agitation intellectuelle de l'époque. Cet aspect expérimentateur de sa personnalité traduit une imagination luxuriante, et l'on n'a pas encore inventorié toutes les trouvailles dont Oscar Domínguez fera bénéficier le mouvement pendant quelques années (1934-19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-dominguez/#i_2644

DU SPIRITUEL DANS L'ART ET DANS LA PEINTURE EN PARTICULIER, Wassily Kandinsky - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 185 mots
  •  • 1 média

La première ébauche d'une étude entièrement vouée à la couleur remonte à l'année 1904, alors que Kandinsky (1866-1944) était établi à Munich depuis huit ans. Ce petit texte inédit, intitulé Définition de la couleur , donne déjà la mesure d'une utopie universaliste : « Si la destinée m'accorde assez de temps, écrit le peintre, je découvrirai un nouveau langage international qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-spirituel-dans-l-art-et-dans-la-peinture-en-particulier/#i_2644

ÉCRITS, Kasimir Malévitch - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 305 mots
  •  • 2 médias

Lorsque Kasimir Malévitch (1878-1935) présente au printemps 1915 un ensemble de toiles dites « alogistes » à l'exposition Tramway V (à Saint-Pétersbourg, alors Petrograd), il lance dans le catalogue cette boutade : « Le contenu de ces tableaux n'est pas connu de l'auteur. » Quelques mois plus tard la même année, alors qu'il dévoile sa nouvelle esthétique, le suprématisme, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits/#i_2644

EDVARD MUNCH, L'ŒIL MODERNE (exposition)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 973 mots

Le début de carrière du peintre norvégien Edvard Munch (1863-1944) date des années 1880. Séjournant à Paris et à Berlin, il a acquis une réputation européenne avant 1914. Une nouvelle exposition au Centre Georges-Pompidou à Paris (21 septembre 2011 - 23 janvier 2012), avec pour commissaires Angela Lampe et Clément Chéroux, tend à montrer que son image d'artiste solitaire et tourmenté n'était qu'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edvard-munch-l-oel-moderne-exposition/#i_2644

EMIL NOLDE (exposition)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 035 mots

La rétrospective Emil Nolde (1867-1956), présentée successivement au Grand Palais, à Paris, du 25 septembre 2008 au 19 janvier 2009, et au musée Fabre de Montpellier, du 7 février au 24 mai 2009 aura été une véritable révélation. Jusque-là, le public français n'avait pu avoir une connaissance approfondie de l'œuvre de cet artiste allemand qui se voulait un « peintre du Nord », enraciné dans sa ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emil-nolde/#i_2644

ENCADREMENT DES ŒUVRES, histoire de l'art occidental

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 364 mots

Dans le chapitre « Cadres impressionnistes et contemporains »  : […] Manet, si l'on en croit les Souvenirs de son ami Antonin Proust (1913), aurait pensé que « sans le cadre, la peinture perd cent pour cent ». Le cadre est le signe de l'achèvement de l'œuvre. Pour Degas, « le cadre est le maquereau de la peinture ; il la met en valeur mais ne doit jamais briller à ses dépens ». Degas, refusant les cadres dorés trop goûtés par les collectionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encadrement-des-oeuvres-histoire-de-l-art-occidental/#i_2644

ENSOR JAMES (1860-1949)

  • Écrit par 
  • Francine-Claire LEGRAND
  •  • 1 474 mots

Artiste d'exception, Ensor, peintre et graveur belge, atteint la pleine maîtrise de ses moyens dès l'âge de vingt ans, mais sa prodigieuse imagination créatrice semble se tarir avant le tournant du xx e  siècle. On a comparé sa carrière à un film montrant à l'accéléré près d'un demi-siècle de peinture, allant du naturalisme à l'expressionnisme e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-ensor/#i_2644

ERNST MAX (1891-1976)

  • Écrit par 
  • Günter METKEN
  •  • 1 493 mots

Dans le chapitre « Les frottages »  : […] Toujours à la recherche de moyens propres à réduire la part active du « créateur », Ernst découvre en 1925 le frottage. Saisi un jour par l'aspect hallucinatoire d'un plancher en bois aux rainures très apparentes, il y pose des feuilles de papier qu'il frotte avec de la mine de plomb. Un paysage sous-jacent paraît. Ainsi, Max Ernst parvient à libérer les structures secrètes des matériaux, des pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-ernst/#i_2644

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 593 mots
  •  • 8 médias

En France, l'expressionnisme a longtemps été rejeté, comme une calamité germanique et brumeuse. Soulignant l'attraction qu'exerçait le Paris brillant des années folles sur l'internationale cosmopolite des arts et des lettres, Paul Morand lui oppose le repoussoir allemand : « Londres, New York [...] avaient les yeux fixés sur nous [...] . Je ne parle pas de Berlin qui se tordait alors dans les aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/#i_2644

FAUVISME

  • Écrit par 
  • Michel HOOG
  •  • 4 010 mots
  •  • 1 média

Le mot « fauvisme » dérive d'une boutade du critique Louis Vauxcelles, prononcée à l'occasion du Salon d'automne de 1905. Au milieu de la salle où étaient rassemblées les œuvres de Matisse et de ses amis, trônait une statuette d' Albert Marque dans le style de la Renaissance italienne ; Vauxcelles s'écria : « Donatello chez les fauves ! » Le qualificatif « fauve », qui convenait bien à l'art viol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fauvisme/#i_2644

FEININGER LYONEL (1871-1956)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 1 887 mots

La vie et l'œuvre de Lyonel Feininger semblent être, au premier abord, en parfaite contradiction. En effet, son périple social et historique personnel est plutôt complexe, alors que son travail pictural apparaît, au fil des décennies, marqué par une incontestable progression dans la sérénité. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyonel-feininger/#i_2644

FRANTZ MARC / AUGUST MACKE. L'AVENTURE DU CAVALIER BLEU (exposition)

  • Écrit par 
  • Éric DARRAGON
  •  • 1 200 mots
  •  • 1 média

Figures majeures de l'expressionnisme allemand, protagonistes du mouvement du Blaue Reiter (« Le Cavalier bleu »), unis par un même attrait pour l'art français, Franz Marc et August Macke nouèrent une amitié qui fut brutalement interrompue par la guerre. L’exposition Franz   Marc/ August Macke. L’aventure du C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantz-marc-august-macke-l-aventure-du-cavalier-bleu-exposition/#i_2644

FRÉDÉRIC LÉON (1856-1940)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 392 mots

Le peintre Léon Frédéric est l'un des représentants les plus marquants de l'école symboliste belge. Il n'est pas rare pourtant de le voir classé parmi les épigones du « réalisme » ; mais l'ambiguïté apparente de cette situation n'en est que plus caractéristique. Il suit à l'académie de Bruxelles les cours de Jean Portaels, mais un voyage en Italie fait en compagnie du sculpteur Juliaan Dillens ori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-frederic/#i_2644

FRIDA KAHLO / DIEGO RIVERA. L'ART EN FUSION (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 031 mots
  •  • 1 média

Le musée de l’Orangerie à Paris présente une exposition intitulée Frida Kahlo   /   Diego Rivera . L’art en fusion (9 octobre 2013 - 13 janvier 2014) dédiée à ces deux artistes, dont « l’histoire – écrit J.M.G. Le Clézio dans l’essai qu’il leur a consacré, Diego et Frida […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-kahlo-diego-rivera-l-art-en-fusion/#i_2644

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 047 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'épopée futuriste »  : […] La préhistoire du mouvement débute à Rome en 1901 ; Umberto Boccioni et Gino Severini deviennent les élèves du peintre Giacomo Balla, qui les initie au divisionnisme. En 1906, tandis que Severini s'installe à Paris, Boccioni entame un large périple européen qui s'achève l'année suivante à Milan. Là se noueront bientôt d'autres amitiés picturales : avec Carlo Carrà , puis Luigi Russolo, Romolo Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme/#i_2644

GODDARD BROOKS ROMAINE (1874-1970)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 431 mots

Peintre américaine, Romaine Goddard Brooks laisse transparaître dans ses portraits aux multiples nuances de gris la personnalité de ses sujets d'une manière souvent dérangeante. Née le 1 er  mai 1874 à Rome, dans une famille américaine aisée, Beatrice Romaine Goddard connaît une enfance malheureuse. Sa mère accorde tout son amour et toute son attention à son fils, lequel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romaine-goddard-brooks/#i_2644

GONTCHAROVA NATALIA SERGUEÏEVNA (1883-1962)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 259 mots

Natalia Gontcharova, qui, en 1898, est entrée à l'École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou y rencontre Mikhaïl Larionov et, à dater de cette époque, leur destin et leur œuvre sont indissociables. Après avoir subi les influences de la peinture européenne du début du siècle, tout en adhérant au rayonnisme de Larionov, elle est surtout attirée par l'art populaire russe et l'express […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/natalia-sergueievna-gontcharova/#i_2644

GORKY ARSHILE (1904-1948)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 852 mots

Né en Arménie turque, Gorky, le premier peintre américain qui ait suscité une véritable légende, avait perdu l'usage de la parole à l'âge de trois ans, sous le choc du départ de son père, qui s'enfuit en Amérique pour se dérober au service militaire turc. Un professeur lui rendit l'usage de la parole deux ans plus tard en faisant semblant de se jeter devant lui du haut d'un rocher. À seize ans, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arshile-gorky/#i_2644

LES GRANDES BAIGNEUSES (P. Cézanne)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 203 mots
  •  • 1 média

On s'accorde aujourd'hui à penser que la version des Grandes Baigneuses conservée au Philadelphia Museum of Art (Philadelphie) est la dernière version d'un thème cher à Paul Cézanne (1839-1906). C'était en tout cas celle qui restait à sa mort dans son atelier des Lauves à Aix-en-Provence. Elle est d'ailleurs moins achevée que les versions, antérieures semble-t-il, de la Nati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grandes-baigneuses/#i_2644

GRIS JUAN (1887-1927)

  • Écrit par 
  • Gérard BERTRAND
  •  • 2 042 mots
  •  • 4 médias

Peintre espagnol de l' école de Paris mort prématurément, Juan Gris est aujourd'hui considéré comme l'un des maîtres du cubisme, le seul dont l'œuvre puisse se comparer à celle d'un Braque ou d'un Picasso. Il joua un rôle prépondérant dans l'élaboration et le développement de la seconde phase de la peinture cubiste, dite du cubisme synthétique , qui visait – en réaction contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-gris/#i_2644

GUERASSIMOV ALEXANDRE MIKHAÏLOVITCH (1881-1963)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 322 mots

Peintre soviétique. De 1903 à 1915, Guerassimov fait ses études au Collège de peinture, sculpture et architecture de Moscou. En 1918, il retourne dans sa ville natale, Kozlov, où il s'occupe essentiellement de décors de théâtre. Rentré à Moscou en 1925, il adhère à l'Association des peintres de la Russie révolutionnaire qui s'inspirait de la tradition des Ambulants (Peredvižniki) de la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-mikhailovitch-guerassimov/#i_2644

GUGGENHEIM MUSÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 815 mots
  •  • 1 média

Institution au rayonnement international, le musée Guggenheim possède et expose des objets d'art moderne et contemporain à New York et dans diverses autres villes sous l'égide de la fondation Solomon R. Guggenheim, créée en 1937. La fondation fédère ainsi le musée Solomon R. Guggenheim à New York, la collection Peggy Guggenheim à Venise, le musée Guggenheim de Bilbao et le Deutsche Guggenheim à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guggenheim-musee/#i_2644

HAYTER STANLEY WILLIAM (1901-1988)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 240 mots

Après des études de chimie et de géologie au King's College de Londres, Hayter a une activité d'ingénieur des pétroles en Iran. Il arrive à Paris en 1926 et fait une rencontre décisive pour lui, celle du graveur Joseph Hecht, qui lui apprend la technique du burin. Il installa en 1927, rue du Moulin-Vert, un atelier de gravure qui devint la pépinière des peintres-graveurs de l'entre-deux-guerres. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-william-hayter/#i_2644

HECKEL ERICH (1883-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 194 mots

L'un des fondateurs du mouvement Die Brücke en 1905, ce jeune architecte passionné de Nietzsche s'avère d'emblée moins violent, plus mélancolique que Kirchner et Schmitt-Rottluf. Si dans ses premiers paysages ( Chevaux dans un pré , 1908, Landsmuseum, Münster) Heckel n'emploie que trois ou quatre couleurs franches, sa palette s'assombrit et son graphisme devient plus complexe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-heckel/#i_2644

HODLER FERDINAND (1853-1918)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  • , Universalis
  •  • 1 626 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un art composite »  : […] Les premières œuvres de Hodler marquent l'influence de Corot, notamment ses paysages, ou se situent dans la tradition des romantiques allemands quand elles privilégient des scènes d'intérieur à l'intimité silencieuse et baignée de lumière. Vers 1885, l'artiste trouve sa voie : « Clarté formelle, simplicité des représentations, répétition des motifs. » Ainsi que bon nombre de ses contemporains, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-hodler/#i_2644

HOPPER EDWARD (1882-1967)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 1 849 mots
  •  • 5 médias

Lorsque le peintre Edward Hopper disparaît en 1967, sa renommée est fermement établie de deux côtés de l'Atlantique. Toutefois sa vie, sa conception de la peinture, sa manière d'être au monde ne semblent évoquer que des paradoxes. « Observateur silencieux », il fonde sa description du monde sur ces instants où l'insignifiant et le trivial se révèlent dotés d'un puissant pouvoir d'énigme. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-hopper/#i_2644

HUANG BINHONG [HOUANG PIN-HONG] (1864-1955) & FU BAOSHI [FOU PAO-CHE] (1904-1965)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 944 mots

Au xx e siècle, plusieurs peintres chinois ont entrepris de rompre avec une tradition qui leur était devenue hermétique ou avait cessé pour eux d'être pertinente ; leur courage n'a pas encore été entièrement couronné de succès. D'autres, plus nombreux, s'accrochent au culte timoré d'une tradition qu'ils ne sont plus capables de comprendre ni d'an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huang-et-fu/#i_2644

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « L'influence européenne au XIXe siècle »  : […] À la fin du xviii e  siècle, dans le pays politiquement divisé et livré à la convoitise des étrangers, la flamme créatrice avait singulièrement pâli, sauf en quelques foyers écartés. Sitôt installés dans leurs comptoirs, les Européens avaient dressé des églises et des couvents, des bâtiments publics et résidentiels conformes à leurs besoins et aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_2644

INDONÉSIE - Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 140 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les époques moderne et contemporaine »  : […] L'art religieux traditionnel s'est perpétué à Bali pratiquement jusqu'à nos jours. Les temples ( pura ) y sont innombrables. Outre un nombre immense de chapelles domestiques et quelques sanctuaires consacrés aux divinités de la mer ou de la montagne, il y a, en principe, trois temples par village : un pour les dieux, un pour les morts et un pour assurer la fertilité des champ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-arts/#i_2644

ITTEN JOHANNES (1888-1967)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 644 mots

Si Johannes Itten n'a pas en tant que peintre l'importance d'un Klee ou d'un Kandinsky avec lesquels il professait au Bauhaus, il faut insister sur le caractère révolutionnaire de son enseignement (il s'est d'ailleurs senti très tôt pédagogue, puisque, dès 1916, il dirige une école d'art à Vienne). En 1919, Walter Gropius charge Itten de prendre en main le cours préliminaire du Bauhaus de Weimar, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-itten/#i_2644

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « La peinture de style japonais ou Nihonga »  : […] Traditionnellement, la peinture japonaise est réalisée au pinceau, sur de la soie ou du papier, avec de l' encre et/ou des pigments colorés. Les principes en sont l'imitation des maîtres, les conventions décoratives, l'habileté technique apprise suivant des règles rigoureuses. Un grand éclectisme règne pendant la période Edo (1603-1868), dû en particulier aux destinations diverses de ces peintures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_2644

JAWLENSKY ALEXEI VON (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Peintre russe. C'est à Munich, où Jawlensky s'est installé en 1896, que cet ancien élève de Repine commence sa vraie carrière. En 1905, lors d'un voyage en France, il rencontre Matisse dont l'influence éclate aussitôt dans ses natures mortes ( Vase et pichet , 1909, musée Wallaraf-Richartz, Cologne) et surtout dans ses portraits, d'une somptuosité chromatique débridée ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexei-von-jawlensky/#i_2644

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Peinture moderne et contemporaine »  : […] Jung remarque que le Christ symbolise le moi et qu'il est une projection du moi. C'est ce qui caractérise d'une façon générale l'iconographie du Christ au xx e  siècle. Dans les mouvements fauviste et expressionniste, Emil Nolde , en Allemagne, et Georges Rouault, en France, créeront des images du Sauveur d'une grande force. Chez Nolde, c'est le G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_2644

JONES LOIS MAILOU (1905-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 458 mots

Peintre et pédagogue noire américaine, Lois Mailou Jones maîtrise dans ses œuvres une grande variété de styles, qui vont de la peinture de paysage traditionnelle à l'abstraction inspirée de thèmes africains. Née le 3 novembre 1905 dans une famille de la classe moyenne de Boston, Lois Mailou Jones est élevée par des parents qui encouragent les talents et l'ambition dont elle fait montre très tôt. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-mailou-jones/#i_2644

KAHLO FRIDA (1907-1954)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 1 539 mots
  •  • 2 médias

Depuis sa mort précoce, en 1954, la vie et l'œuvre de Frida Kahlo, qu'on a longtemps présentée dans l'ombre et le sillage de son mari Diego Rivera, font l'objet de révisions constantes qui soulignent avec de plus en plus de force l'originalité et la créativité de cette artiste. De son vivant, elle avait déjà attiré l'attention de personnalités aussi diverses que Picasso, Kandinsky, André Breton, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-kahlo/#i_2644

KALMAKOFF NICOLAS (1873-1955)

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 1 227 mots

Né à Nervi sur la côte ligure d'un père russe, général, et d'une mère italienne, ce peintre singulier fut dès son enfance nourri de fantastique par sa gouvernante allemande. Sorti en 1895 de la très aristocratique École impériale de droit de Saint-Pétersbourg, il n'en retient guère, mais pour la vie, que la raideur, une certaine morgue et le goût des duels. Plusieurs années durant, en Italie, un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-kalmakoff/#i_2644

KANDINSKY (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 1 170 mots

Depuis la mort de l'artiste en 1944, l'œuvre de Wassily Kandinsky n'a cessé d'être exposée dans le monde entier. La dernière grande rétrospective parisienne avait accompagné, en 1984, la donation de sa succession au Musée national d'art moderne. Du 8 avril au 10 août 2009, le Centre Georges-Pompidou a présenté de nouveau un large panorama, qui ne fut possible que grâce à la collaboration des troi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kandinsky/#i_2644

KANDINSKY WASSILY (1866-1944)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 3 932 mots
  •  • 5 médias

Depuis longtemps considéré, à côté de Mondrian, comme l'« inventeur » de la peinture abstraite dans le courant des années 1910 et comme l'un de ses principaux théoriciens, Kandinsky a vu, après la Seconde Guerre mondiale, sa position remise en cause par l'apparition de nouvelles formes d'art abstrait, et le renouveau même de la peinture figurative. Mais, depuis le début des années 1970, l'ensembl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wassily-kandinsky/#i_2644

KHNOPFF FERNAND (1858-1921)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 619 mots
  •  • 1 média

Pur produit de la haute bourgeoisie catholique, aristocrate fortuné d'ascendance germanique, premier adepte de Péladan à Bruxelles, misogyne hautain, solitaire et raffiné, trop attaché à sa sœur Marguerite (son modèle privilégié) pour supporter le mariage au-delà de quelques mois, mobilisé en permanence par un sens aigu du paraître, Fernand Khnopff s'est composé un personnage aussi factice que ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-khnopff/#i_2644

KIRCHNER ERNST LUDWIG (1880-1938)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 2 166 mots
  •  • 6 médias

Peintre, graveur et sculpteur allemand, Ernst Ludwig Kirchner fut l'un des principaux animateurs du premier groupe qui fut assimilé ensuite au mouvement expressionniste allemand, Die Brücke , ou Le Pont. Créé en 1905 à Dresde, ce groupe réunit de jeunes peintres qui font le choix d'une rupture violente avec la tradition académique. Optant dans leurs œuvres pour des images déf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-ludwig-kirchner/#i_2644

KISLING MOÏSE (1891-1953)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  •  • 1 064 mots
  •  • 1 média

Moïse Kisling arrive à Paris en 1910, avec pour tout bagage un talent précoce de peintre et un immense amour de la France inculqué par son maître Joseph Pankiewicz, ami personnel de Renoir et de Bonnard. Né en Pologne, à Cracovie, le 22 janvier 1891, dans une modeste famille juive, Moïse Kisling était destiné par son père à une carrière d'ingénieur. Mais à quinze ans il quitte le collège pour l'éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise-kisling/#i_2644

KLEE PAUL (1879-1940)

  • Écrit par 
  • Claude FRONTISI
  •  • 3 147 mots
  •  • 1 média

Musique, écriture, peinture ? Pour Klee, l'interrogation domine les années d'apprentissage et détermine, jusqu'au terme, sa pratique créatrice. S'il renonce rapidement à la carrière d'instrumentiste, il continue à s'investir dans la pensée et la pratique musicales (chant, violon). Ses écrits couvrent de multiples domaines : introspection et poésie jusqu'à la Première Guerre mondiale ; théorie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-klee/#i_2644

KLIMT GUSTAV (1862-1918)

  • Écrit par 
  • Yves KOBRY
  •  • 2 681 mots
  •  • 4 médias

Gustav Klimt constitue un cas particulier parmi les artistes du xx e  siècle, qui a très longtemps dérouté les historiens d'art, tant son parcours, son œuvre et sa réception sont atypiques. Peintre connu pour ses décorations murales néoclassiques à ses débuts, il se détourna rapidement du style académique qui faisait son succès pour devenir l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-klimt/#i_2644

KOKOSCHKA OSKAR (1886-1980)

  • Écrit par 
  • Marina VANCI-PERAHIM
  •  • 1 346 mots

C'est à la fin du xix e   siècle et au début du xx e que l'image cesse d'être pensée en termes d'imitation des formes naturelles : séparant nettement la vision du visible, les artistes ne cherchent plus à représenter le monde mais à l'exprimer par équivalences plastiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-kokoschka/#i_2644

KUBIN ALFRED (1877-1959)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 259 mots

Il a été la preuve vivante de l'impossibilité de réduire l'expressionnisme à un courant pictural. Après une tentative de suicide sur la tombe de sa mère, Alfred Kubin s'engage dans l'armée austro-hongroise. Une nouvelle crise d'aliénation le frappe lors des obsèques de son général, substitut évident de son père. C'est donc un homme absolument et terriblement seul qui, ayant recouvré la santé menta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-kubin/#i_2644

KUPKA FRANTIŠEK (1871-1957)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 789 mots

L'histoire de l'art a été longue à prendre la mesure de l'apport de František Kupka à l'invention de l'abstraction. Il n'est pas sûr, du reste, que la position du peintre soit bien ferme et définitivement acquise : son œuvre n'a pas encore reçu l'attention que l'on a accordée à celle des autres pionniers de l'art abstrait, et son nom n'est pas spontanément associé à ceux des Kandinsky, Mondrian, D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantisek-kupka/#i_2644

KUTTER JOSEPH (1894-1941)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 132 mots

Peintre luxembourgeois de tradition expressionniste, considéré comme le fondateur de l'art moderne dans son pays, et dont la carrière est, dans le temps, symétrique à celle de Soutine. Kutter manie la couleur arbitraire avec l'imagination de l'angoisse et une fougue dramatique qui indiquent clairement l'origine munichoise de son style et rappellent, par conséquent, le milieu écartelé entre la misè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-kutter/#i_2644

LAETHEM-SAINT-MARTIN

  • Écrit par 
  • Francine-Claire LEGRAND
  •  • 3 930 mots

Dans le chapitre « Le premier groupe de Laethem »  : […] Quand George Minne s'installe à Laethem, en 1899, il jouit déjà d'une certaine notoriété. Depuis 1886, il est l'ami de Maeterlinck avec lequel il se trouve en étroite communion d'âme et dont il a illustré des œuvres, il s'est lié avec d'autres poètes symbolistes ; il a exposé à Paris où il fut membre du cercle d'avant-garde, le « groupe des Vingt ». Des thèmes quasi obsessionnels le retiennent s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laethem-saint-martin/#i_2644

LARIONOV MIKHAÏL FEDOROVITCH (1881-1964)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 244 mots

Peintre, décorateur et chorégraphe russe. À l'école de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou, où il se montre turbulent (1891), Mikhaïl Larionov rencontre Natalia Gontcharova qui, à partir de cette époque, partage son existence. Influencé par l'impressionnisme, par le cubisme et par le futurisme, Larionov devient le créateur du rayonnisme ou toutisme. Déjà célèbre par ses divers manif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-fedorovitch-larionov/#i_2644

LAUDE JEAN (1922-1983)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT, 
  • Claude FRONTISI
  •  • 1 210 mots

Professeur d'histoire de l'art à Paris-I, où son enseignement eut un rayonnement considérable, Jean Laude était surtout connu pour ses importants travaux sur la peinture moderne et sur les arts africains. Mais parallèlement à cette œuvre scientifique, il n'avait cessé de poursuivre une recherche poétique dont la rigueur intransigeante l'a tenu à l'écart des modes successives, mais dont l'actualité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-laude/#i_2644

LAUSANNE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 1 382 mots

Installé dans l'imposant palais de Rumine qui de sa façade néo-renaissance florentine large de 131 mètres surplombe la place de la Riponne, le musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne a été inauguré le 17 juillet 1906. Construit de 1898 à 1906 sur les plans de l'architecte français Gaspard André (1840-1896) grâce au legs de 1,5 million de francs suisses fait à la ville de Lausanne par Gabriel de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-des-beaux-arts-de-lausanne/#i_2644

LEIRIS LOUISE (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 974 mots

Au côté de « l'homme de l'art » que fut Daniel-Henry Kahnweiler — comme l'a si justement surnommé son biographe, Pierre Assouline —, on ne peut manquer de citer le nom de Louise Leiris. Figure active de son temps, elle fut, plus de soixante années durant, bien au-delà d'un soutien, le vecteur dynamique et le relais absolu du célèbre marchand. Leurs vies se sont accompagnées, sur les plans familia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louise-leiris/#i_2644

LE MODÈLE NOIR DE GÉRICAULT À MATISSE (exposition)

  • Écrit par 
  • Julie RAMOS
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

Présentée au musée d’Orsay du 26 mars au 21 juillet 2019, l’exposition « Le modèle noir, de Géricault à Matisse » affiche un objectif politique d’importance : rassembler un corpus d’œuvres (peintures, dessins, estampes, sculptures, photographies, films) qui révèle la présence des personnes « de couleur » dans l’art français, de la fin du xviii e   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-modele-noir-de-gericault-a-matisse-exposition/#i_2644

LEMPICKA TAMARA DE (1898-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre-Emmanuel MARTIN-VIVIER
  •  • 925 mots

Tamara Gorska est née le 16 mai 1898, à Varsovie, en Pologne. Fille d'avocat élevée dans un milieu privilégié, la jeune Tamara partage sa vie entre Saint-Pétersbourg, Monte-Carlo et les villes d'eaux européennes. En 1914, elle s'installe à Saint-Pétersbourg chez une tante et prend ses premiers cours de peinture. Elle s'éprend d'un jeune avocat russe, Tadeusz Lempicki, qu'elle épouse en 1916. La ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamara-de-lempicka/#i_2644

LÊ PHO (1907-2001)

  • Écrit par 
  • Arnauld LE BRUSQ
  •  • 661 mots

Né le 2 août 1907 à Ha-dong près de Hanoï alors capitale de l'Union indochinoise, le peintre Lê Pho a vécu une révolution artistique majeure : il appartient en effet à la génération d'artistes asiatiques qui, entre 1910 et 1930, ont été acteurs de la rencontre entre les modes de représentation extrême-orientaux classiques et la modernité occidentale. Fils du tông-dôc (gouver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-pho/#i_2644

LEVINE JACK (1915-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 600 mots

Le peintre Jack Levine fut un membre de l'école réaliste américaine des années 1930, versée dans la critique sociale. Jack Levine naît en 1915 à Boston, dans une modeste famille originaire de Lituanie. Se formant dans un premier temps au centre social juif de Roxbury, quartier de sa ville natale, durant son temps libre, il fréquente ensuite l'école du Museum of Fine Arts de Boston, puis étudie à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-levine/#i_2644

LIEBERMANN MAX (1847-1935)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 360 mots

Peintre allemand, l'un des représentants, avec Slevogt et Corinth, de ce que l'on appelle à tort l'impressionnisme allemand. Né à Berlin, fils d'une riche famille de fabricants, Liebermann fait ses études, de 1868 à 1872, à l'École des beaux-arts de Weimar. Très impressionné par Mihaly Munkácsy, qu'il rencontre à Düsseldorf, il peint en 1872 ses Plumeuses d'oies (Nationalgal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-liebermann/#i_2644

LISSITZKY ELIEZER dit EL (1890-1941)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 306 mots
  •  • 1 média

Lazar Mordukhovitch Lissitzky, architecte, peintre, photographe et typographe, est né à Potchinok (province de Smolensk) en 1890, au sein d'une famille juive. Refusé à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, en raison des quotas raciaux pratiqués, il s'inscrit en 1909 à l'École polytechnique de Darmstadt, pour être ingénieur architecte. De 1909 à 1914, Lissitzky parcourt la France, l'Itali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lissitzky-eliezer-dit-el/#i_2644

L'UNIVERS POÉTIQUE DE VILHELM HAMMERSHØI 1864-1916 (exposition)

  • Écrit par 
  • X.-Y. LANDER
  •  • 1 305 mots

L'œuvre du Danois Vilhelm Hammershøi a fait l'objet à Paris d'une rétrospective aussi remarquée que le fut peu le séjour de six mois que fit le peintre dans cette même ville, en 1891-1892. Son chef-d'œuvre de jeunesse, Portrait d'une jeune fille (1885), exposé chez Durand-Ruel, le grand marchand de peinture moderne, ne rencontra alors guère d'écho ; le peintre ne fit la conn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-univers-poetique-de-vilhelm-hammershoi-1864-1916/#i_2644

MACKE AUGUST (1887-1914)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 473 mots
  •  • 2 médias

Le peintre allemand August Macke fit partie du groupe Der blaue Reiter (le Cavalier bleu) fondé en 1911 par Kandinsky et par Franz Marc. Ce groupe avait comme but la synthèse des arts, et son attitude éclectique fut précisée dans le livre-almanach qui porte son nom. Tout en s'opposant à l'académisme, les artistes du Blaue Reiter étaient hostiles aux démarches purement formelles, car ils considérai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-macke/#i_2644

MAGNELLI ALBERTO (1888-1971)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 569 mots

« Riche », selon Achille Bonito Oliva, « d'une géométrie interne et silencieuse qui lui est propre », l'œuvre d'Alberto Magnelli s'inscrit dès 1915 dans le courant abstrait européen. Après un retour passager aux éléments figuratifs, l'artiste s'adonne à partir de 1935 à une expression résolument abstraite qui fait de lui l'une des personnalités les plus influentes de l'école de Paris. Autodidacte, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-magnelli/#i_2644

MAGRITTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 995 mots

Partant de l'irréductible originalité du peintre belge René Magritte (1898-1967) – au sein même du groupe surréaliste auquel il est le plus souvent affilié –, Daniel Abadie, directeur de la Galerie nationale du Jeu de Paume et commissaire de l'exposition Magritte (11 février-9 juin 2003), s'est attaché à montrer les échos de son œuvre dans la production des artistes de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magritte/#i_2644

MAGRITTE RENÉ (1898-1967)

  • Écrit par 
  • Michel DRAGUET
  •  • 1 697 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premières rencontres »  : […] René-Ghislain Magritte naît le 21 novembre 1898 à Lessines, près de Charleroi. Ses frères Raymond et Paul viennent au monde respectivement deux et quatre ans plus tard. Il appartient à une famille bourgeoise qui coule des jours paisibles jusqu'au suicide de la mère par noyade en 1912. L'image de sa mère morte, qui aurait été retrouvée avec la chemise relevée par-dessus la tête, frappera profondéme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-magritte/#i_2644

MALÉVITCH KASIMIR (1878-1935)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 3 487 mots
  •  • 8 médias

Si l'œuvre de Kasimir Malévitch offre comme un condensé de la plupart des problèmes esthétiques qui ont occupé les artistes du xx e siècle, c'est sans doute parce qu'il avait lui-même une conscience très nette des enjeux historiques de son travail. Son premier texte important s'intitulait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kasimir-malevitch/#i_2644

MALÉVITCH DANS LES COLLECTIONS DU STEDELIJK MUSEUM D'AMSTERDAM (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 891 mots

« Nous devons méditer le fait que Malévitch a manqué de n'être qu'une trace mythologique dans l'histoire de l'art. » Comme le rappelle Jean-Claude Marcadé, spécialiste de son œuvre, dans le catalogue de cette exposition, sans d'heureux concours de circonstances et sans la clairvoyance de quelques acteurs du monde de l'art, l'œuvre de Kasimir Malévitch (1878-1935), maillon essentiel de l'histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malevitch-dans-les-collections-du-stedelijk-museum-d-amsterdam/#i_2644

MARC FRANZ (1880-1916)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 532 mots
  •  • 4 médias

Parmi les artistes du Blaue Reiter, Franz Marc fut incontestablement le peintre le plus lié à la figuration et au naturalisme. Cependant, le travail qu'il accomplit sur la forme et sur l'espace permet de le situer à la confluence des tendances cubiste, futuriste et expressionniste . Il a été, en effet, avec Feininger et Macke, l'un des artistes les plus ouverts aux acquis des avant-gardes internat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-marc/#i_2644

MARIN JOHN (1870-1953)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 426 mots

Le peintre américain John Marin appartient, comme Georgia O'Keefe, Max Weber, Arthur Dove, Alfred Maurer et Marsden Hartley, à cette première génération d'artistes modernistes qui tentèrent de conserver à l'art américain ses qualités propres tout en l'unissant aux grands courants européens. Groupés autour du photographe Alfred Stieglitz dont la Galerie 291 est située sous les toits dans la Cinquiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-marin/#i_2644

MARK ROTHKO (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 784 mots

« C'est notre fonction en tant qu'artiste de faire voir le monde au spectateur de notre façon – pas de la sienne », écrivait Mark Rothko en 1943, affirmant que la portée de son art reposait sur une force de persuasion brutale. Cette capacité de l'art à convertir le spectateur dépend en premier lieu de la faculté qu'a l'artiste de se transformer lui-même. En 1921, ce jeune émigré russe du nom de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-rothko-exposition/#i_2644

MAX BECKMANN. UN PEINTRE DANS L'HISTOIRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 858 mots

En organisant une superbe exposition consacrée à Max Beckmann (1884-1950) au Centre Georges-Pompidou (10 septembre 2002-6 janvier 2003), la France rendait pour la première fois hommage à un peintre allemand qui, avant de rompre définitivement avec l'Europe en 1945, avait éprouvé une forte attirance pour Paris au point d'y louer un atelier en 1929. Ce qu'il s'était vu reprocher par l'École des ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-beckmann-un-peintre-dans-l-histoire/#i_2644

MÉDITERRANÉE, DE COURBET À MATISSE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 040 mots

« Si l'on demandait quelle est la plus originale création du xix e  siècle, il faudrait peut-être répondre : c'est la mer. [...] Devant un spectacle qui enchante jusqu'à l'enivrement les sensibilités d'aujourd'hui, les sensibilités d'hier restaient froides, ennuyées ou même peureuses. Le paysage marin, loin d'être recherché par les hommes, était f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mediterranee-de-courbet-a-matisse/#i_2644

MEYER AMDEN OTTO (1885-1933)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 362 mots

Le Bernois Otto Meyer Amden est certainement le peintre suisse qui exerça l'influence la plus grande, après Ferdinand Hodler et avant Paul Klee, sur les artistes de son pays et en particulier sur toute la génération zurichoise dont est issu Oscar Schlemmer. Après une jeunesse passée à l'orphelinat de la bourgeoisie de Berne, plusieurs voyages (à Paris et à Munich notamment), un séjour de quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-meyer-amden/#i_2644

MIRÓ JOAN (1893-1983)

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 1 549 mots

Dans le chapitre « Sur la route de Montroig »  : […] Miró naît en 1893 à Barcelone, où son père est orfèvre et horloger. Il a peu de goût pour les études, et ne se plaît qu'au cours (facultatif) de dessin. À son extrême gaucherie, il remédie par une description minutieuse des objets. Plus tard, Francisco Gali lui fera dessiner des choses qu'il ne voit pas (il les tient dans sa main, derrière son dos). Car, d'instinct, Miró est prédisposé à décrire n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-miro/#i_2644

MODERSOHN-BECKER PAULA (1876-1907)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 533 mots

Peintre allemande, Paula Becker naît le 8 février 1876 à Dresde. Passionnée par l’art dès son plus jeune âge, elle commence à suivre des cours de dessin en 1888, lorsque sa famille s’installe à Brême. Envoyée en Angleterre pour parfaire son éducation, elle étudie à la Saint John’s Wood School of Art. De retour en Allemagne, elle se destine tout d’abord à l’enseignement (1896-1898), puis fréquente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paula-becker-modersohn/#i_2644

MODIGLIANI AMEDEO (1884-1920)

  • Écrit par 
  • Claude SCHWEISGUTH
  •  • 1 823 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un Italien à Paris »  : […] La vie de Modigliani est à la fois bien et mal connue. Modigliani est devenu le héros de la bohème, incarnant à lui seul toutes les passions, toutes les folies de l'artiste maudit, au gré de la fantaisie de ses biographes et de ses nombreux amis. En s'en tenant strictement aux faits, sa fille, Jeanne Modigliani, s'est attachée, dans la mesure du possible, à démêler la vérité de la légende ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedeo-modigliani/#i_2644

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Dans le chapitre « Berlin, capitale des avant-gardes »  : […] C'est dans le domaine graphique que s'oriente d'emblée la création de Moholy-Nagy. En 1919, il commence à Budapest une série de portraits au crayon qui semblent vouloir assimiler expressionnisme, cubisme et futurisme pour former à partir de ces styles un vocabulaire nouveau et personnel. Dans le Portrait du Dr Schairer (crayon sur papier, 61 cm × 48 cm, coll. Hattula Moholy- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_2644

MONDRIAN PIET (1872-1944)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 065 mots
  •  • 6 médias

L' œuvre de Mondrian (de son vrai nom Pieter Cornelis Mondriaan) est l'une des plus radicales qui soient de tout l'art du xx e siècle, ce qui explique sans doute pourquoi on l'a longtemps si mal comprise. Ses toiles furent d'abord tenues pour des modèles expérimentaux dont architectes et « designers » auraient à s'inspirer. Ses tableaux devinrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piet-mondrian/#i_2644

MONOCHROME, peinture

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 3 837 mots
  •  • 1 média

Depuis l'Antiquité, l'adjectif « monochrome » – d'une seule couleur – indiquait, lorsqu'il qualifiait une peinture, qu'il s'agissait d'un camaïeu : l'infinie variété des nuances de valeurs ou de tons permettait à l'artiste de réaliser une image parfaitement compréhensible. Les grisailles , souvent présentes sur les panneaux des polyptyques et fort répandues dans les décorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monochrome-peinture/#i_2644

MORANDI GIORGIO (1890-1964)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 1 098 mots

L' œuvre de Morandi, longtemps isolée au sein de la culture figurative italienne du xx e  siècle, trouve aujourd'hui sa place grâce à l'analyse historique. Cependant, la valeur qu'on lui attache tient moins à la démarche rassurante de l'optique historiciste qu'au pouvoir presque obsessionnel des signes que crée l'artiste tout au long d'un parcours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgio-morandi/#i_2644

MORRICE JAMES WILSON (1865-1924)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 396 mots

L'art de James Wilson Morrice, peintre canadien, appartient aux deux siècles qu'il a traversés. Profondément marqué par l'impressionnisme, dont il adopte au début de sa carrière certains principes, il est peu sensible à l'œuvre de Cézanne et au cubisme, mais il subit l'influence des fauves et de Matisse, dont il adapte les idées à sa propre personnalité. Comme beaucoup d'artistes de l'Amérique du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-wilson-morrice/#i_2644

MÜLLER OTTO (1874-1930)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 185 mots
  •  • 1 média

Né en Silésie, d'une mère tzigane, Otto Müller pratique dans sa jeunesse une peinture assez conventionnelle, mais, lorsqu'il arrive à Berlin en 1908, il se rallie immédiatement à Die Brücke . Simplifiant la forme mais ne s'en écartant jamais, il possède une technique spéciale (peinture à la colle sur toile de jute) qui rend les couleurs mates et assourdies, même lorsqu'elles obéissent à l'esthétiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-muller/#i_2644

MUNCH EDVARD (1863-1944)

  • Écrit par 
  • Hans BISANZ, 
  • Frank CLAUSTRAT
  •  • 1 793 mots

Parallèlement aux grandes œuvres des écrivains scandinaves, Henrik Ibsen, August Strindberg, la production d'Edvard Munch représente la contribution inattendue de la Norvège à l'épanouissement de la peinture et de la gravure au xx e  siècle. La période décisive de l'évolution de Munch fut placée sous le signe du dialogue avec la France et avec l'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edvard-munch/#i_2644

MURALISME

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 2 226 mots

En juillet 1921, le peintre Diego Rivera (1886-1957) rentre au Mexique après quatorze années passées en Europe, notamment en Espagne et à Paris. Il a également passé un an en Italie où il a longuement médité sur les fresques de Padoue, de Ravenne, d'Assise et de Sicile. De retour au Mexique, sa première peinture murale, La Création , exécutée entre 1921 et 1922 à l'École nati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muralisme/#i_2644

NAÏF ART

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 2 887 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le calendrier des postes »  : […] Le calendrier des postes est reçu comme une icône, à savoir comme image d'une réalité adorable ou d'une irréalité non moins adorable. L'expression « calendrier des postes » désigne tout autant les pages-couvertures du Petit Journal que les catalogues des grands magasins. Des images de grande diffusion dans un style fatalement académique puisqu'il n'était pas question de s'ad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-naif/#i_2644

NASH PAUL (1889-1946)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots

Peintre, graveur, illustrateur et photographe anglais, né le 11 mai 1889 à Londres, mort le 11 juillet 1946 à Boscombe, non loin de Southampton. Paul Nash étudie à la Slade School of Fine Art de Londres. En 1914, il s'enrôle dans les Artists' Rifles, un régiment de volontaires composé d'artistes. Devenu peintre officiel en 1917, il peint des scènes de guerre, telles que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-nash/#i_2644

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « XIXe et XXe siècles : déclin et retour de l'objet »  : […] Bien que le trompe-l'œil, avec des artistes comme Boilly et Leroy de Barde ( Réunion d'oiseaux étrangers placés dans différentes caisses , 1810, Cabinet des dessins, musée du Louvre) et la peinture de fleurs, avec l'école lyonnaise, adepte d'un faire méticuleux et porcelainé (A. Berjon, Saint-Jean), y produisent des œuvres d'un grand raffinement et d'une indéniable poésie, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_2644

LE NÉO-IMPRESSIONNISME (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 066 mots

Pour la première fois en France, une rétrospective d'ensemble était consacrée, du 14 mars au 10 juillet 2005, par le musée d'Orsay à Paris, au néo-impressionnisme. Son titre, Le néo-impressionnisme : de Seurat à Paul Klee , en soulignait l'ambition. Il ne s'agissait pas simplement de retracer l'histoire d'un mouvement dont les membres, à la suite de Georges Seurat (1859-18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-neo-impressionnisme/#i_2644

NICHOLSON BEN (1894-1982)

  • Écrit par 
  • Hélène LASSALLE
  •  • 1 120 mots

L'œuvre du peintre anglais Ben Nicholson, synthèse de réalisme et d'abstraction, alliance entre la géométrie et l'observation sensible, s'écarte des tendances continentales autant qu'elle s'y réfère. Sa maturation a été lente. Rien ne semblait prédisposer Ben Nicholson au style qui allait faire son originalité et lui conférer une place très particulière dans l'art du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ben-nicholson/#i_2644

NOLDE EMIL (1867-1956)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 624 mots

Dans le chapitre « Nature et religiosité »  : […] Nolde n'est pas le patronyme d'origine du peintre allemand qui, sous ce nom, a conquis la célébrité. Il emprunte ce pseudonyme au village où il est né le 7 août 1867, dans le Schleswig du Nord, près de Tondern, à la frontière de l'Allemagne et du Danemark, sur un territoire devenu danois au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il s'appelait Emil Hansen. En 1902, après son mariage avec Ada Vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nolde-emil-1867-1956/#i_2644

O'GORMAN JUAN (1905-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 869 mots

Le mouvement « muraliste », est apparu au Mexique en 1920. Pendant plus de trente ans, ce fut le seul mouvement plastique d'origine non européenne à atteindre une échelle internationale, puisqu'il influença les peintres américains de l'ère rooseveltienne (Jackson Pollock fut d'abord élève de David Alfaro Siqueiros) et provoqua des réalisations sporadiques dans d'autres contrées, notamment à Cuba v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-o-gorman/#i_2644

OPPENHEIM MÉRET (1913-1985)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 1 085 mots

« Les femmes ont des idées nouvelles ? Toute idée nouvelle est une agression. Cette qualité qu'est l'agression contredit absolument l'image de la féminité que l'homme se fait de la femme et qu'il projette sur elle [...]. Les hommes eux aussi font partie d'un élevage aussi singulier que celui des femmes et, comme elles, ils se font d'eux-mêmes une idée tout à fait déformée... » Cet extrait d'une al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meret-oppenheim/#i_2644

ORIENTALISME, art et littérature

  • Écrit par 
  • Daniel-Henri PAGEAUX, 
  • Christine PELTRE
  •  • 11 010 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De l'officiel au singulier : les Orients du XXe siècle »  : […] La colonisation qui s'accélère à la fin du siècle, tend, en Grande-Bretagne, à atténuer l'inspiration orientaliste. En France, au contraire, elle prend un tour officiel qui souhaite lui donner un nouvel essor. La Société des peintres orientalistes français s'engage, à sa création en 1893, à « faire aimer les races indigènes, (à) pénétrer et comprendre leur civilisation, leurs mœurs, leur histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientalisme-art-et-litterature/#i_2644

OROZCO JOSÉ CLEMENTE (1883-1949)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 460 mots

Peintre mexicain, José Clemente Orozco participa pour la première fois à une manifestation artistique importante en 1910, lors de l'exposition d'art mexicain organisée par le docteur Atl. Ce dernier, amateur d'art et partisan d'un renouveau de la peinture mexicaine, a exercé une grande influence sur les jeunes peintres de son pays. Comme Siqueiros et Rivera, Orozco rallie les artistes mexicains po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-clemente-orozco/#i_2644

PAALEN WOLFGANG ROBERT (1905-1959)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 625 mots

Né à Vienne dans une famille qui encourage très tôt sa vocation picturale, Paalen étudie librement la peinture en Italie, en Allemagne et à Paris. Dès 1925, il est invité à participer à l'Exposition de la Berliner Secession. Il pratique un impressionnisme tempéré par le culte de Cézanne, qu'il gardera toute sa vie. La crise de 1929 ruine sa famille et Paalen, malgré une santé fragile, ne peut se r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-robert-paalen/#i_2644

PAUL KLEE, LA COLLECTION D'ERNST BEYELER (exposition)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 886 mots

Décédé en février 2010, Ernst Beyeler fut un marchand légendaire et l'un des deux initiateurs de la foire de Bâle qui compte encore aujourd'hui comme l'une des très grandes manifestations internationales concernant l'art moderne et contemporain. En amateur passionné, il aura par ailleurs rassemblé au cours de sa carrière une impressionnante collection devenue une fondation à Riehen près de Bâle (S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-klee-la-collection-d-ernst-beyeler-exposition/#i_2644

PAUL KLEE. L'IRONIE À L'OEUVRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude FRONTISI
  •  • 1 150 mots
  •  • 1 média

Enfin ! Telle pouvait être la réaction à l’annonce d’une exposition monographique d’envergure consacrée à Paul Klee, attendue depuis bien longtemps à Paris. Présentée par le Centre Georges-Pompidou du 6 avril au 1 er  août 2016, Paul Klee. L’ironie à l’œuvre se targuait d’ouvrir de nouvelles perspectives, consacrant un créateur incomparable dont la f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-klee-l-ironie-a-l-oeuvre/#i_2644

BATEAU-LAVOIR LE

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 706 mots

Situé sur une petite place, au niveau du numéro 13 de la rue de Ravignan à Paris, constitué par un amas hétéroclite de poutres, de planches et de verrières, qu'aucune compagnie ne consentit jamais à assurer contre les risques d'incendie, cet étrange ensemble d'ateliers vétustes et obscurs appartient à l'histoire de l'art moderne. En effet, à partir de 1904, Picasso, Van Dongen, Juan Gris, Constant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-bateau-lavoir/#i_2644

PECHSTEIN MAX (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 315 mots

Le seul membre du groupe Die Brücke, auquel il avait adhéré en 1906, à avoir séjourné à Paris. L'œuvre de cet ancien peintre en bâtiment fut donc, à plusieurs égards, plus personnelle que celle de ses collègues. Max Pechstein devait, en effet, subir l'influence de Gauguin, puis celle de Cézanne et enfin celle de Matisse (vers 1912) ; lui-même découvrait directement l'exotisme pendant un voyage aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-pechstein/#i_2644

PEINTURE MÉTAPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 2 222 mots

La peinture métaphysique n'est attachée ni à un mouvement ni à une école : elle n'obéit pas à une doctrine. Elle est cependant liée à un groupe très restreint de peintres qui, entre 1910 et 1920, ont refusé d'axer leurs œuvres sur l'unique recherche formelle que proposaient les avant-gardes. Pas de mouvement donc, car la peinture métaphysique, définie comme telle par son fondateur, n'a jamais eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-metaphysique/#i_2644

PICASSO PABLO (1881-1973)

  • Écrit par 
  • André FERMIGIER, 
  • Hélène SECKEL
  •  • 3 145 mots
  •  • 2 médias

La personnalité de Picasso domine la vie artistique de la première moitié du xx e  siècle. Aucun peintre, depuis Michel-Ange, n'a à ce point stupéfié, subjugué son époque, n'a à ce point déterminé et souvent devancé son évolution. Principal auteur de la révolution cubiste qui, autour de 1910, change complètement la face de l'art européen, Picasso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pablo-picasso/#i_2644

LES DEMOISELLES D'AVIGNON (P. Picasso)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 223 mots

Au titre pudique Les Demoiselles d'Avignon Picasso préférait encore le sobriquet de « Bordel philosophique ». Au moins rendait-il compte de la réaction de ceux qui, voyant pour la première fois dans l'atelier du peintre ce tableau « grand comme un mur » (Max Jacob) en saisissaient bien la charge érotique sans pour autant résoudre les « problèmes nus » qu'il soulevait. Des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-demoiselles-d-avignon/#i_2644

GÉNÉALOGIE DES DEMOISELLES D'AVIGNON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 756 mots

1906 Discutant l'influence de l'art primitif sur l'esthétique de Picasso, et plus particulièrement sur la rupture que représente sur ce point Les Demoiselles d'Avignon , Henri Matisse souligna perfidement qu'il avait l'habitude d'acheter des sculptures africaines chez un marchand de la rue de Rennes et qu'il en avait montré à Picasso peu après leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genealogie-des-demoiselles-d-avignon-reperes-chronologiques/#i_2644

NATURE MORTE À LA CHAISE CANNÉE (P. Picasso)

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 225 mots

Réalisée à Paris en mai 1912, la Nature morte à la chaise cannée de Picasso marque, dans l'histoire de la peinture, la découverte du collage. Celle-ci est issue du désir commun à Picasso et à Braque de retourner à la réalité face au risque d'abstraction du cubisme analytique dans sa phase la plus hermétique : après que Braque eut peint, en 1910, des éléments en trompe l'œil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte-a-la-chaise-cannee/#i_2644

PICASSO MUSÉE, Paris

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 1 205 mots

Dans le chapitre « Une dation »  : […] Quand il meurt le 8 avril 1973, à l’âge de quatre-vingt-onze ans, sa succession est d’ores et déjà avancée. Jacqueline Roque, sa seconde épouse et la dernière des huit femmes avec lesquelles il a vécu, et Paul, le fils qu’il eut avec Olga Khokhlova, sa première femme, sont ses deux seuls héritiers légitimes. Étant nés hors mariage, ses trois autres enfants sont tout d’abord tenus à l’écart mais ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-picasso-paris/#i_2644

PICASSO ET LES MAÎTRES (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 121 mots

Avec Picasso et les maîtres (Galeries nationales du Grand Palais, Paris, 8 octobre 2008-2 février 2009), c'est une exposition « blockbuster », comme on dit dans le jargon anglo-saxon du théâtre, du cinéma et des musées, c'est-à-dire une superproduction promise au plus grand succès (plus de 8 000 visiteurs par jour), que la Réunion des musées nationaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/picasso-et-les-maitres/#i_2644

PICKETT JOSEPH (1848-1918)

  • Écrit par 
  • Claude JACQUET
  •  • 255 mots

Peintre naïf américain, Joseph Pickett est un autodidacte. Il fit de nombreux métiers, devint charpentier, puis travailla à la construction de bateaux et voyagea longtemps comme forain. Dans la dernière décennie du xix e  siècle, il ouvrit une boutique d'épicerie dans sa ville natale, New Hope en Pennsylvanie, et consacra ses loisirs à la peinture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-pickett/#i_2644

PIROSMANI NIKO (1862-1918)

  • Écrit par 
  • Régis GAYRAUD
  •  • 939 mots

Le peintre Nikala Pirosmanachvili (Niko Pirosmani) naquit en 1862 à Mirzaani, en Géorgie sous domination russe. Son père était un paysan pauvre, sa mère fabriquait des tapis. Orphelin à huit ans, il fut recueilli par une famille cultivée de Tiflis, apprit le russe et reçut une instruction artistique. Il semble en effet qu'il fut confié par ses parents d'adoption au peintre Bachidjaguian auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niko-pirosmani/#i_2644

POLLOCK JACKSON (1912-1956)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 2 498 mots

Dans le chapitre « Formation »  : […] Né dans l'Ouest américain – il en garda toute sa vie une nostalgie pour les grands espaces et un intérêt très vif pour l'art des Indiens –, Pollock fut initié à la peinture dès son adolescence par son frère Charles. En 1930, il rejoint celui-ci à New York pour y étudier avec Thomas Hart Benton, le chef de file de l'école régionaliste, qui s'oppose aux médiocres tentatives des peintres américains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jackson-pollock/#i_2644

POMPIER, art

  • Écrit par 
  • Jacques THUILLIER
  •  • 4 036 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La genèse d'un concept »  : […] Première constatation : comme la plupart des mots appelés à s'imposer dans l'histoire de l'art (gothique, maniérisme, baroque, rococo, etc.), le terme « pompier » est à l'origine franchement dépréciatif. On n'a pu encore préciser ni le moment exact de son apparition (est-il en usage dans les ateliers de peintres dès la première moitié du xix e si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompier-art/#i_2644

POPOVA LIOUBOV SERGUÉIEVNA (1889-1924)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 674 mots

Issue d'une famille marchande cultivée, l'artiste Lioubov Serguéievna Popova naît à Krasnovidovo en 1889, près du village d'Ivanovskoïé en Russie. Après des études à Ialta, la jeune femme s'installe à Moscou en 1908 et suit les cours de Joukovski, Youon et Doudine ; ses premières œuvres sont marquées par la découverte de la peinture européenne – Van Gogh, Gauguin et Cézanne en premier lieu –, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lioubov-sergueievna-popova/#i_2644

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « De l'esthétique des Lumières à l'art contemporain »  : […] Le 1 er  novembre 1755, Lisbonne, ville d'un quart de million d'habitants, fut détruite par un tremblement de terre d'une ampleur jamais enregistrée et dévorée par un incendie monstrueux. Dix mille morts, des pertes incalculables, la terreur, la misère, mais aussi une réaction étonnante qui conduisit à la reconstruction, voire à la « re-création » de la capitale disparue. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_2644

POUGNY JEAN (1894-1956)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 306 mots

Avec Giorgio De Chirico, Pougny partage le fait de s'être absolument renié. Il y a deux Pougny : le protagoniste important de l'avant-garde russe jusqu'en 1922, puis, à partir des années 1930, le néo-académique postnabi. Il était d'une certaine manière conscient de cette dichotomie radicale : en Russie, il signait Ivan Puni ; à Paris (ses œuvres sont désormais un pâle reflet de Bonnard), il franci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pougny/#i_2644

PRÉCISIONNISME, art

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

Style pictural adopté par certains peintres figuratifs américains durant les années 1920, caractérisé par une touche lisse et un souci de netteté extrême. Si le « précisionnisme » peut être considéré comme une tendance présente dans la peinture américaine depuis la période coloniale, il s'enrichit au xx e  siècle des apports du cubisme, du futuris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precisionnisme-art/#i_2644

PREVIATI GAETANO (1852-1920)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 572 mots

Créateur d'une peinture originale et historiquement importante, le peintre italien Gaetano Previati a accompli l'essentiel de son œuvre vers la fin du xix e  siècle. En 1876 et 1877, il travaille avec le peintre Cassioli et s'installe ensuite à Milan où il fréquente l'atelier de Bertini. L'œuvre de l'artiste est marquée par l'influence du division […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaetano-previati/#i_2644

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La peinture puriste »  : […] La solidarité avec l'esprit moderne, l'empathie avec l'âge de la machine n'impliquent pas que le peintre puriste soit tributaire de sujets modernes. Représenter des machines conserverait l'art dans une sorte de contingence nuisible à la recherche du général et du permanent. La peinture puriste, comme la peinture cubiste avant elle, sera essentiellement une peinture d'objets quotidiens, une peintu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-mouvement-artistique/#i_2644

QI BAISHI [TS'I PAI-CHE] (1863-1957)

  • Écrit par 
  • M. M. CHIN
  •  • 1 329 mots

Le xx e  siècle restera peut-être dans l'histoire comme l'époque la plus tourmentée de la Chine, et cela sur tous les plans, notamment sur le plan artistique. Alors que la plupart des artistes chinois luttaient pour le maintien de la peinture traditionnelle, Qi Baishi s'est engagé dans la voie tracée par Xu Wei, Bada shanren, Shitao et son prédéce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qi-baishi-ts-i-pai-che/#i_2644

RAY MAN (1890-1976)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 2 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Ingres du XXe siècle, et ses violons »  : […] Avant de débarquer à Paris le 14 juillet 1921, Man Ray avait déjà accompli aux États-Unis des œuvres décisives, sans précédent dans son pays. Sa formation de dessinateur industriel, qui le prédisposait à devenir ingénieur ou architecte, l'incitait, en tant que peintre, à utiliser des outils de précision : la composition et le dessin de son tableau, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/man-ray/#i_2644

RÉPINE ILIA EFIMOVITCH (1844-1930)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 271 mots

Héros d'un groupe de peintres actifs en Russie à la fin du xix e  siècle, les Ambulants ( Peredvižniki ), dont l'ambition rejoint celle de Courbet, si l'on y ajoute une forte dose de nationalisme. En Europe occidentale comme en Russie, la « modernité » en peinture naît en effet d'une « crise du sujet » : en réaction contre l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ilia-efimovitch-repine/#i_2644

LA RÉVOLUTION SURRÉALISTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 893 mots

En 2002, le surréalisme aura eu les honneurs des cimaises du monde entier : à Londres, à New York et à Paris, les expositions rétrospectives se sont succédé, la première, avec deux étapes, mettant en exergue le désir, la seconde, présentée au Centre Georges-Pompidou du 6 mars au 24 juin 2002, la révolution ; l'une embrassant l'histoire du mouvement jusqu'au début des années 1970, l'autre en prése […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-revolution-surrealiste/#i_2644

RIVERA DIEGO (1886-1957)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 571 mots

Peintre mexicain, originaire de Guanajuato, Diego Rivera a suivi dans sa jeunesse les cours de l'école des beaux-arts de Mexico. Il se libérera de l'académisme espagnol (en particulier de l'influence de Velázquez) à la suite d'un séjour à Paris. C'est en effet dans la capitale française que le peintre, ami de Modigliani et d'Apollinaire, découvre l'art moderne, et surtout l'avant-garde cubiste. Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-rivera/#i_2644

RODTCHENKO ALEXANDER MIKHAÏLOVITCH (1891-1955)

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 363 mots

Dans le chapitre « Le monochrome et la ligne »  : […] Dans le travail de peintre proprement dit de Rodtchenko, il y a déjà deux voies. L'une est la reprise des travaux monochromes de Malévitch, reprise qui deviendra rapidement refonte. Le Noir sur noir de Rodtchenko, peint en 1918, répond maladroitement au Carré blanc sur fond blanc de Malévitch : la toile de Rodtchenko présente de telles différences fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-mikhailovitch-rodtchenko/#i_2644

ROSENGART FONDATION

  • Écrit par 
  • Daniel HARTMANN
  •  • 919 mots

La collection personnelle de Siegfried Rosengart (1894-1985), marchand d'art au renom international d'origine allemande mais naturalisé suisse en 1933, et celle de sa fille Angela, sa première collaboratrice, furent réunies en fondation à l'initiative de cette dernière en 1992 : elle regroupe quelque 200 œuvres de 21 artistes du xix e et de la mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-rosengart/#i_2644

ROTHKO MARK (1903-1970)

  • Écrit par 
  • Éric de CHASSEY
  •  • 2 614 mots

Dans le chapitre « Une figuration expressionniste »  : […] Marcus Rothkowitz, né en Russie, est arrivé aux États-Unis à l'âge de dix ans. Après des études inachevées à la prestigieuse université Yale, où il suit une formation littéraire, il s'installe en 1923 à New York et y reçoit son premier enseignement artistique. Ses œuvres de jeunesse manifestent l'influence d'un de ses enseignants, le peintre Max Weber, ex-moderniste pratiquant désormais une figur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-rothko/#i_2644

RUCHE LA

  • Écrit par 
  • Guy BELOUET
  •  • 816 mots
  •  • 1 média

La Ruche est à Montparnasse ce que le Bateau-Lavoir fut à Montmartre : un foyer d'artistes (souvent misérables) rassemblés pendant la première moitié du xx e siècle dans des ateliers improvisés. Le Bateau-Lavoir a été détruit par un incendie en 1972 alors qu'il venait d'être classé par les Monuments historiques. La Ruche continue à recevoir les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-ruche/#i_2644

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L’art de la période post-stalinienne (1953-1956) et du « dégel » (1957-1962/1964) »  : […] De la mort de Staline, en 1953, à la condamnation du culte de la personnalité par Nikita Khrouchtchev lors du XX e  Congrès du Parti communiste (1956), la situation dans le domaine artistique demeure relativement inchangée et les artistes subissent encore une forte pression. S’ensuit une période de liberté relative, qualifiée de « dégel » par l’écrivain Ilya Ehrenbourg, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_2644

SALOMON CHARLOTTE (1917-1943)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 996 mots

Charlotte Salomon est née à Berlin le 16 avril 1917. Arrêtée par la Gestapo à Villefranche-sur-Mer le 21   septembre 1943, elle est morte à Auschwitz le 12 octobre 1943. Elle réalisa Vie ? ou Théâtre ? de 1940 à 1942, à Nice, après avoir fui l'Allemagne nazie. Conservées au Joods Historisch Museum d'Amsterdam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlotte-salomon/#i_2644

SARGENT JOHN SINGER (1856-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 361 mots
  •  • 4 médias

Type même du peintre américain cosmopolite, Sargent est né à Florence et mort à Londres, et sa carrière se déroula presque tout entière en Europe. Il fut à Paris l'élève de Carolus Duran, dont il apprit les procédés du portrait mondain, et il allait à son tour les exporter avec une virtuosité saisissante. Les compositions pleines de « chic », les motifs empruntés à la mode, la touche « jetée » , l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-singer-sargent/#i_2644

SCHIELE EGON (1890-1918)

  • Écrit par 
  • Yves KOBRY
  •  • 1 589 mots
  •  • 8 médias

Egon Schiele, disparu tragiquement en 1918 à l'âge de vingt-huit ans, apparaît comme une figure d'exception parmi les artistes du xx e  siècle. Considéré comme l'un des artistes majeurs du mouvement expressionniste, il est aujourd'hui, avec Gustav Klimt, le peintre autrichien le plus célèbre. Après une éclipse de près d'un demi-siècle, son œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egon-schiele/#i_2644

SCHLEMMER OSKAR (1888-1943)

  • Écrit par 
  • Michel FRIZOT
  •  • 476 mots

L'une des plus fortes personnalités du Bauhaus, où il enseigne de 1920 à 1929, tout d'abord chargé des ateliers de sculpture et de peinture murale, puis de l'atelier de théâtre (1923). Malgré une formation classique de peintre à Stuttgart chez Adolf Hoelzel, au côté de Meyer-Amden, Schlemmer a su élargir le champ de sa réflexion à partir de considérations purement plastiques dérivant de l'étude du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-schlemmer/#i_2644

SCHMIDT-ROTTLUFF KARL (1884-1976)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 416 mots

Le peintre allemand Schmidt-Rottluff est l'un des représentants de l'expressionnisme allemand au début du siècle. Karl Schmidt (qui adjoignit plus tard à son nom celui de Rottluff, faubourg de Chemnitz où il avait vu le jour) vint à Dresde en 1905 pour étudier l'architecture. Il y retrouve Heckel et se lie avec Ludwig Kirchner et Fritz Bleyl. Les quatre jeunes gens forment la même année la communa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-schmidt-rottluff/#i_2644

SEGAL ARTHUR (1875-1944)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 329 mots

Peintre d'origine roumaine, qui émigre à Londres en 1936, Arthur Segal se situe, pour la partie la plus importante de son œuvre, dans l'avant-garde allemande : d'abord dans le courant expressionniste, puis dans une forme de cubisme assez particulière. Arrivé à Berlin en 1892, séjournant également à Munich, il a pour professeur Hoelzel et subit les influences de Munch, Van Gogh et Segantini. Ses œu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-segal/#i_2644

SERT Y BADÍA JOSÉ MARÍA (1876-1945)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 760 mots

Peintre catalan. Sert y Badía délaisse l'industrie textile familiale pour suivre les cours de dessin à l'École de la Lonja. Il entre dans le Cercle artistique de Saint-Luc dirigé par le père José Torrás y Bages, thomiste, évêque de Vich en 1899, qui exercera sur la vie et sur l'œuvre de l'artiste une grande influence. Après la mort de ses parents en 1897, il se rend à Paris où il se lie rapidement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-maria-sert-y-badia/#i_2644

SEVERINI GINO (1883-1966)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 650 mots
  •  • 1 média

Membre du groupe futuriste qui occupe une place à part dans la peinture italienne du xx e  siècle. Le milieu artistique dans lequel évolue Gino Severini pendant sa jeunesse (1900-1906) était dans une impasse : la peinture des macchiaioli ne peut plus servir de référence pour les jeunes générations, et les premières tentativ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gino-severini/#i_2644

SHEELER CHARLES (1883-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

Peintre et photographe américain, connu surtout pour l'extrême précision de ses représentations en peinture de structures industrielles : allant jusqu'à l'abstraction, l'artiste souligne ainsi leurs qualités formelles. Charles Sheeler naît le 16 juillet 1883 à Philadelphie. Il y fréquente la School of Industrial Art, puis l'Academy of Fine Arts de Pennsylvanie. En 1913, il présente six œuvres (pri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-sheeler/#i_2644

SICKERT WALTER (1860-1942)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 461 mots

Peintre et graveur anglais d’origine allemande, né le 31 mai 1860 à Munich, mort le 22 janvier 1942 à Bathampton, près de Bath. Fils d’Oswald Adalbert Sickert, un dessinateur et graveur allemand né au Danemark, puis installé en Angleterre en 1868, Walter Sickert entame tout d’abord une carrière d’acteur avant de fréquenter, en 1881, la Slade School of Fine Art de Londres. En 1882, il devient l’un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-sickert/#i_2644

SLEVOGT MAX (1868-1932)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 275 mots

Peintre et graveur allemand, Slevogt est considéré comme l'un des grands représentants de l'impressionnisme allemand avec Liebermann et Corinth. Il étudie la peinture à l'académie des beaux-arts de Munich et, en 1889, à l'académie Julian à Paris. Après des débuts à Munich, il s'installe en 1901 à Berlin, où il devient professeur. Un voyage en Égypte, en 1914, lui inspire de nombreux tableaux. Slev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-slevogt/#i_2644

SLUYTERS JOHANNES CAROLUS BERNARDUS dit JAN (1881-1957)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 222 mots

Peintre néerlandais originaire de Bois-le-Duc, Jan Sluyters a, dès le début du xx e siècle, suivi la voie néo-impressionniste importée aux Pays-Bas par Jan Toorop, sans toutefois en dépasser l'aspect technique, c'est-à-dire la stricte utilisation d'un procédé, ici purement analytique. Sa vocation expérimentale et son tempérament de coloriste ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sluyters-johannes-carolus-bernardus-dit-jan/#i_2644

MARCEL DUCHAMP. LA PEINTURE, MÊME (exposition)

  • Écrit par 
  • Thierry DAVILA
  •  • 1 042 mots

Présentée au Centre Georges-Pompidou à Paris du 24 septembre 2014 au 5 janvier 2015, l’exposition Marcel Duchamp - La peinture, même , a choisi de se focaliser, comme son titre l’indique, sur la production picturale de Duchamp (1887-1968) . À travers ce titre emblématique, qui reprend, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-duchamp-la-peinture-meme/#i_2644

SOLANA GUTIÉRREZ JOSÉ (1885-1945)

  • Écrit par 
  • Claudie RESSORT
  •  • 310 mots

Peintre et écrivain espagnol, José Solana Gutiérrez s'inscrit à l'École des beaux-arts de l'Académie San Fernando mais fréquente plus volontiers les rues de Madrid et les cafés qui lui fourniront les thèmes de ses compositions. Observateur infatigable, il s'est longuement promené dans les quartiers les plus humbles et en a laissé une image empreinte d'un pathétique profond et contenu où les odeurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-solana-gutierrez/#i_2644

SOUTINE CHAÏM (1893-1943)

  • Écrit par 
  • Jean LEYMARIE
  •  • 1 436 mots

Dans le chapitre « Une irrépressible vocation »  : […] Dixième d'une misérable famille de onze enfants, Chaïm Soutine naît au petit village lituanien de Smilovitchi, près des rives de la Berezina. Dans cette obscure bourgade où la maison de prières n'avait aucun décor, il ignore l'atmosphère de chaleur patriarcale et de poésie mystique évoquée par Chagall dans ses souvenirs de Vitebsk. Il n'y connaît que la faim, les coups, les humiliations, l'hostili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaim-soutine/#i_2644

SOUTTER LOUIS (1871-1942)

  • Écrit par 
  • Michel THÉVOZ
  •  • 956 mots

La vie de Louis Soutter, qui semblait vouée à ce qu'on appelle une « carrière réussie », est marquée par une rupture étrange, qui l'a retranché de la vie sociale, mais qui l'a amené à exprimer toute la richesse de son expérience intérieure. Né en 1871 à Morges, près de Lausanne, formé dans les ateliers parisiens de Jean-Paul Laurens et de Jean-Joseph Benjamin-Constant, Louis Soutter se trouve en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-soutter/#i_2644

STAẒEWSKI HENRYK (1894-1988)

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 640 mots

La mort du peintre Henryk Stażewski clôt une époque de l'art polonais : avec lui disparaît le dernier créateur de l'avant-garde artistique. À quatre-vingt-dix ans passés, il continuait à symboliser l'intransigeance d'un peintre moderniste. Lors de ses études qu'il termina en 1920, à l'École des beaux-arts de Varsovie, Stażewski était déjà très proche des jeunes artistes à la recherche des nouvea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henryk-stazewski/#i_2644

STIJL DE

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 857 mots

Dans le chapitre « La peinture »  : […] De Stijl fut initialement une congrégation de peintres, auxquels se sont joints ensuite des architectes ; ce sont les peintres qui ont posé les premières pierres de ce principe général. Et si, parmi eux, Mondrian fut le seul à l'avoir radicalement actualisé (lorsqu'il parvint au néo-plasticisme, en 1920), Van der Leck et Huszár travaillèrent eux aussi à son élaboration (le cas de Van Doesburg est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-stijl/#i_2644

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 715 mots
  •  • 4 médias

Première théorie de la peinture pure (non objective), le suprématisme apparaît en Russie en 1915. Lié dès sa première manifestation à la personnalité de Malevitch, le suprématisme aura une grande influence sur la génération de peintres cubo-futuristes, qu'il va guider durant les années 1916 et 1917. Malgré ses efforts pour répondre aux exigences matérialistes de la nouvelle société communiste, M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme/#i_2644

SUPRÉMATISME (SUPREMUS N° 58 AVEC JAUNE ET NOIR) (K. Malévitch)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 232 mots

Cette œuvre de Malévitch, réalisée en 1916, apparaît comme un dépassement de ce « zéro des formes » que l'artiste avait atteint avec son Quadrangle noir (1913). D'emblée, il nous faut admettre que la réalité, ainsi qu'elle l'était pour Malévitch, est « un phénomène purement pictural... » ( Des nouveaux systèmes dans l'art , 1919). Dans cette logique, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme-supremus-n-58-avec-jaune-et-noir/#i_2644

SURRÉALISME - Surréalisme et art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 4 884 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art surréaliste est-il possible ? »  : […] Le point de départ de l'activité artistique au sein du surréalisme est double. Il y eut d'une part le contexte général de l'époque, d'autre part les préoccupations, voire les préférences personnelles, en général avouées comme telles, de Breton. Le contexte de l'époque est dominé par trois phénomènes : la « reconstitution » par le cubisme d'une vision du monde qui se croyait totalement libérée de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-surrealisme-et-art/#i_2644

LE SURRÉALISME ET LA PEINTURE, André Breton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 875 mots

Avec Le Surréalisme et la peinture , publié en 1928 par la N.R.F., André Breton (1896-1966), poète et théoricien du surréalisme, précise la position du mouvement à l'égard de l'expression plastique. Très tôt, en effet, la question de l'existence d'une peinture surréaliste s'est imposée dans les débats du groupe, tandis que les expérimentations menées par certains artistes ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-surrealisme-et-la-peinture/#i_2644

SURVAGE LÉOPOLD (1879-1968)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 315 mots

Ayant découvert Matisse dans la collection d'un amateur russe, Léopold Survage quitte sa ville natale, Moscou, pour Paris en 1908, afin de suivre les cours que donnait alors le chef de file du fauvisme. Il subit ensuite l'empreinte de Cézanne et, en 1912, expose avec les cubistes au Salon des indépendants. Il est l'ami d'Apollinaire qui donne quelques-uns de ses Calligrammes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-survage/#i_2644

TAEUBER-ARP SOPHIE (1889-1943)

  • Écrit par 
  • Michel FRIZOT
  •  • 544 mots

Artiste suisse, qui a pris une part active à la naissance de deux mouvements apparus dans son pays, Sophie Taeuber-Arp a exercé une influence déterminante sur l'art contemporain : dada et l'art concret. C'est dès 1916 qu'elle participe aux manifestations dada du cabaret Voltaire à Zurich, aux côtés de Picabia, de Tzara et de Hans Arp qu'elle épouse en 1921. Elle se produit comme danseuse dans ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sophie-taeuber-arp/#i_2644

TAMAYO RUFINO (1899-1991)

  • Écrit par 
  • Christophe DOMINO
  •  • 660 mots

Né au tournant du siècle à Oaxaca, dans un Mexique religieux et populaire, Rufino Tamayo doit à l'Église de son enfance le goût de la vie intérieure et la sensibilité aux images et aux couleurs. Tamayo est vite lassé par l'académisme des cours de l'École des beaux-arts. Dès 1921, il est nommé au Musée archéologique de Mexico. Il étudie alors de près les arts préhispaniques, qui seront une révélati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rufino-tamayo/#i_2644

TATLINE VLADIMIR EVGRAFOVITCH (1885-1953)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 596 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un peintre insatisfait »  : […] Vladimir Tatline est né à Kharkov (Ukraine) en 1885. Dès 1900, il commence à travailler dans des ateliers d'icônes et à se passionner pour le métier traditionnel de la peinture à fresque. Il se forme jusqu'en 1910 dans la section de peinture de l'école de Penza puis à l'école de peinture, sculpture et architecture de Moscou. C'est là qu'il installe son atelier en 1911 et entreprend de se faire co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-evgrafovitch-tatline/#i_2644

TESSAI TOMIOKA (1836-1924)

  • Écrit par 
  • Marie MATHELIN
  •  • 1 121 mots

Lorsqu'en 1858 le Japon s'ouvre à l'étranger, après trois siècles d'isolement total, l'enthousiasme des amateurs et des artistes pour les arts occidentaux provoque une sorte de désintérêt pour la tradition japonaise. Ce brusque passage du Japon au rang de « pays moderne » se reflète dans un art dont l'évolution va revêtir, dès lors, des aspects variés et complexes. Dans le domaine de la peinture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomioka-tessai/#i_2644

THE NEW ART - THE NEW LIFE, THE COLLECTED WRITINGS, Piet Mondrian - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 220 mots
  •  • 1 média

L'œuvre picturale de Piet Mondrian (1872-1944) est l'une des plus radicales du xx e  siècle . L'une des plus résistantes aussi. Son rejet de toute forme de représentation, la réduction de son vocabulaire esthétique à l'horizontale, à la verticale, et aux trois couleurs primaires apparaissent encore aujourd'hui comme une proposition à la fois incon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-new-art-the-new-life-the-collected-writings/#i_2644

TOOROP JOHANNES THEODORUS dit JAN (1858-1928)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 496 mots
  •  • 1 média

Peintre d'origine javanaise. Né d'un père hollandais qui était fonctionnaire et d'une mère de sang mêlé, Jan Toorop est arrivé en Hollande à l'âge de onze ans. Sa riche personnalité — il semblait, de son vivant, malaisé de parler de cet « artiste excessif et sincère » — a dominé un langage fluent, ondulant, brûlant, celui du désir : langage où la relation entre la forme du contenu et celle de l'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toorop-johannes-theodorus-dit-jan/#i_2644

TORRES GARCÍA JOAQUIN (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 049 mots

Peintre uruguayen né à Montevideo, en 1874, d'une mère uruguayenne et d'un père catalan Joaquín Torres García a dix-sept ans lorsqu'il débarque à Barcelone, où il s'initie à la peinture murale. Il se rend en 1910 en Belgique et en France, avant de revenir à Barcelone, où il exécute deux ans plus tard plusieurs fresques au palais de la Diputacíon et à l'église San Augustin. Jusqu'au début des anné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joaquin-torres-garcia/#i_2644

TOYEN MARIA ČERMÍNOVÁ dite (1902-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 697 mots

On prend mieux aujourd'hui la mesure de ce que fut, vers 1923, l'avant-garde tchécoslovaque dans tous les domaines (peinture, linguistique). Ces domaines n'étaient pas cloisonnés, et un même courant politique révolutionnaire les traversait. C'est dans ce milieu que Toyen, dès son adolescence, s'affirme en adoptant pour pseudonyme la fin du premier mot français qu'elle apprit (« citoyen »). Quand e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-toyen/#i_2644

VALLOTTON FÉLIX (1865-1925)

  • Écrit par 
  • Marina DUCREY
  •  • 1 077 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La quête d’un style »  : […] En 1899, Félix Vallotton rompt avec la compagne de sa jeunesse pour épouser une veuve avec trois enfants, Gabrielle Rodrigues-Henriques, la fille du grand marchand parisien de tableaux, Alexandre Bernheim. Ce tournant dans sa vie infléchit le cours de son activité, qui sera désormais focalisée sur la peinture . En quête de renouveau et tandis que sa palette s’éclaircit, il s’écarte peu à peu de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vallotton/#i_2644

VAN DER LECK BART (1876-1958)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 242 mots

Peintre hollandais originaire d'Utrecht, ami de Mondrian, actif militant du néo-plasticisme, Van der Leck s'est joint dans le courant de l'année 1917 au groupe des fondateurs du mouvement et de la revue De Stijl . Ses positions métaphysiques et son idéalisme sont très apparentés aux théories de Van Doesburg. Comme ce dernier, il s'est attaché à analyser les rapports entre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bart-van-der-leck/#i_2644

VAN DOESBURG CHRISTIAN EMIL MARIE KÜPPER dit THEO (1883-1931)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 607 mots

Peintre originaire d'Utrecht, Van Doesburg termine ses études à l'académie de sa ville natale en 1889. Il s'attache aussitôt à une réflexion sur les problèmes de l'art contemporain, les sources, la signification, la portée des recherches dont il est témoin (cubisme, futurisme), réflexion qui fait l'objet d'articles critiques publiés, à partir de 1912, dans différents périodiques hollandais. La que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/van-doesburg-christian-emil-marie-kupper-dit-theo/#i_2644

VAN DONGEN CORNELIS THEODORUS MARIE dit KEES (1877-1968)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 471 mots

Parmi les peintres du groupe fauve, un certain nombre d'artistes font figure d'isolés. Le plus intéressant d'entre eux est le Hollandais Van Dongen, par l'ampleur de son œuvre et par sa personnalité. Né près de Rotterdam, Van Dongen arrive à Paris en 1897. Sans ressources, il va exercer divers métiers avant de s'installer à Montmartre au Bateau-Lavoir. Le marchand Vollard lui organise en 1904 une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/van-dongen-cornelis-theodorus-marie-dit-kees/#i_2644

VERKADE JAN PETER WILLIBRORD (1868-1946)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 459 mots

Nature mystique, adepte de la théosophie (il tenta d'y initier Paul Sérusier) avant sa conversion au catholicisme, à laquelle n'est probablement pas étranger Maurice Denis (le « Nabi aux belles icônes »), le peintre hollandais Verkade (originaire de Zaandam, élève à Amsterdam de H. J. Haverman) a participé activement, dès son entrée au monastère bénédictin Saint-Martin de Beuron, au sud de la Forê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-peter-willibrord-verkade/#i_2644

VESNINE LES

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 849 mots

Architectes russes. La carrière des trois frères, Leonid Alexandrovitch (1880-1933), Viktor Alexandrovitch (1882-1950), Alexandre Alexandrovitch (1883-1959), commence bien avant la révolution ; mais ils ne se distinguent alors en rien des architectes de l'époque, obligés de satisfaire des clients particuliers. La révolution de 1917 permet l'explosion du talent des frères Vesnine. Dès 1919, ils com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vesnine/#i_2644

VROUBEL MIKHAÏL ALEXANDROVITCH (1856-1910)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots
  •  • 1 média

Peintre russe. De 1880 à 1884, Vroubel fait de brillantes études à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg où il est l'élève de Tchistiakov. En 1884, il est invité à Kiev pour restaurer les peintures murales de l'église Saint-Cyrille ( xii e  s.), puis pour décorer la nouvelle cathédrale Saint-Vladimir (1887). En 1889, il s'installe à Mosco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-alexandrovitch-vroubel/#i_2644

WEBER MAX (1881-1961)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 355 mots

Peintre, graveur et sculpteur américain d'origine russe, né le 18 avril 1881 à Białystok, dans l'Empire russe (auj. en Pologne), mort le 4 octobre 1961 à Great Neck (État de New York). La famille de Max Weber émigre aux États-Unis en 1891 et s'installe à New York. Il étudie de 1898 à 1900 au Pratt Institute de Brooklyn auprès d'Arthur Wesley Dow. En 1905, il part pour Paris. Il suit des cours à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weber-max-1881-1961/#i_2644

WU CHANGSHI [WOU TCH'ANG-CHE] (1844-1927)

  • Écrit par 
  • Bérénice ANGREMY
  •  • 1 600 mots

Dans le chapitre « La peinture de Wu Changshi »  : […] En peinture, Wu Changshi s'illustre plus dans l'exécution hardie de ses compositions que dans son répertoire, limité essentiellement aux thèmes traditionnels que sont les plantes et les fleurs. Ses traits de pinceau sont calligraphiques, son encre est fluide, ses couleurs sont riches, tour à tour opaques et en lavis. Comme la plupart des peintres du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-changshi-wou-tch-ang-che/#i_2644

ZACK LÉON (1892-1980)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 476 mots

Né à Nijni Novgorod, Léon Zack décide très jeune de se consacrer à la peinture, et, s'il fait des études universitaires de lettres à Moscou, il suit également des cours de dessin et de peinture. En 1907, il expose pour la première fois au Salon de la Fédération des peintres moscovites, mais la guerre et la révolution ralentissent son activité. Il entreprend alors à travers l'Europe un voyage qui l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-zack/#i_2644


Affichage 

Architectonique picturale, L. Popova

photographie

Lioubov Popova (1889-1924), Architectonique picturale 1917 Huile sur toile 159 cm X 124 cm Galerie Trétiakov, Moscou 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Auguste Renoir

photographie

Le peintre Auguste Renoir (1841-1919) avec un de ses modèles, dans son atelier des Collettes à Cagnes-sur-Mer vers 1915 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Autoportrait avec modèle, E. L. Kirchner

photographie

Ernst Ludwig Kirchner, «Autoportrait avec modèle», 1907 Huile sur toile, 150,4 cm × 100 cm Hamburger Kunsthalle, Hambourg 

Crédits : AKG

Afficher

Autoportrait, E. Schiele

photographie

Egon Schiele, «Autoportrait», 1912 Huile et gouache sur bois, 32,2 cm × 39,8 cm Leopold Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Aviateur, K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch, «Aviateur», 1914 Huile sur toile, 125 cm × 65 cm Musée national russe, Saint-Pétersbourg 

Crédits : AKG

Afficher

Baigneuses, A. Macke

photographie

August Macke, «Baigneuses», 1910 Huile sur carton, 27,2 cm × 34,7 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

Baigneuses, E. L. Kirchner

photographie

Ernst Ludwig Kirchner, «Baigneuses», 1915-1925 Partie centrale d'un triptyque Huile sur toile, 196 cm × 171 cm Musée Kirchner, Davos 

Crédits : AKG

Afficher

Buste à la chemise jaune, K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch (1878-1935), Buste à la chemise jaune, huile sur toile, vers 1928-1932 Musée national de Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Buste de femme, Kasimir Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch (1878-1935), Buste de femme, 1928-1932 Huile sur bois (H 0,58 m ; L 0,48 m) Musée national de Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : AKG

Afficher

Cheval dans un paysage, F. Marc

photographie

Franz Marc (1880-1916), Cheval dans un paysage 1910 Huile sur toile 85 cm X 112 cm Museum Folkwang, Essen, Allemagne 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Composition avec grille 8, P. Mondrian

photographie

Piet Mondrian (1872-1944), Composition avec grille 8,1919 Musée de La Haye, Pays-Bas 

Crédits : Mondrian/ Holzman Trust/ Bridgeman Images

Afficher

Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris, P. Mondrian

photographie

Piet Mondrian, Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris 1920 Huile sur toile 51,5 cm x 60 cm Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas 

Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas. © Holzman Trust

Afficher

Composition avec rouge, jaune et bleu, P. Mondrian

vidéo

Piet Mondrian, Composition avec rouge, jaune et bleu 1930 Huile sur toile 45 cm X 45 cm Kunsthaus, ZurichMembre fondateur de la revue d'avant-garde pluridisciplinaire De Stijl au début des années 1920, Piet Mondrian continuera seul d'interroger les limites de la peinture de chevalet Composition... 

Crédits : Mondrian/ Holzman Trust/ Bridgeman Images

Afficher

Composition dans le losange avec jaune, noir, bleu, rouge et gris, P. Mondrian

photographie

Piet Mondrian, Composition dans le losange avec jaune, noir, bleu, rouge et gris, 1921 Huile sur toile, 60 cm × 60 cm The Art Institute of Chicago 

Crédits : 2010 Mondrian/ Holtzman Trust c/o HCR International Virginia USA

Afficher

Composition de lignes noires, P. Mondrian

photographie

Piet Mondrian, Composition de lignes noires 1917 Huile sur toile 108 cm x 108 cm Kröller-Müller Museum, Otterlo, Pays-Bas 

Crédits : Stichting Kröller-Müller Museum, Otterlo, Pays-Bas. © Holzman Trust

Afficher

Composition suprématiste, K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch, «Composition suprématiste», 1915 Huile sur toile Wilhelm-Hack-Museum, Ludwigshafen 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Composition XII en noir et blanc, T. Van Doesburg

photographie

Théo Van Doesburg, «Composition XII en noir et blanc», 1918 Huile sur toile, 74,5 cm × 54,5 cm Kunstmuseum, Bâle 

Crédits : AKG

Afficher

Danseuses bleues, E. Degas

photographie

Danseuses bleues, pastel sur papier du Français Edgar Degas (1824-1917) Musée Pouchkine, Moscou 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Dynamisme d'un corps humain, U. Boccioni

photographie

Umberto Boccioni, Dynamisme d'un corps humain, 1913 Huile sur toile, 100 cm 100 cm Galleria d'arte moderna, Milan 

Crédits : G. Cigolini/ De Agostini

Afficher

Ecce Homo, L. Corinth

photographie

Lovis Corinth (1858-1925), Ecce Homo, 1925 Huile sur toile, 190 cm X 150 cm Kunstmuseum, Öffentliche Kunstsammlung Basel, Bâle, Suisse 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Edith Schiele assise en robe rayée, E. Schiele

photographie

Egon Schiele, «Edith Schiele assise en robe rayée», 1915 Crayon et gouache sur papier, 51 cm × 40 cm Collection Leopold, Vienne 

Crédits : AKG

Afficher

Église à Murnau, W. Kandinsky

photographie

Wassily Kandinsky (1866-1944), Église à Murnau, 1910 Städtischegalerie im Lenbachhaus, Munich, Allemagne 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Femme allongée aux collants verts, E. Schiele

photographie

Egon Schiele, «Femme allongée aux collants verts», 1917 Aquarelle et crayon sur papier, 29,4 cm × 46 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

Femme Assise au genou replié, E. Schiele

photographie

Egon SCHIELE, Femme Assise au genou replié, gouache, aquarelle et crayon sur papier Narodni Galerie, Prague, République tchèque 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Femme assise, J. Gris

photographie

Femme assise, huile sur toile de l'Espagnol Juan Gris (1887-1927) Collection privée 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Femme de l'artiste, assise, E. Schiele

photographie

Egon SCHIELE, Femme de l'artiste, assise Österreichische Galerie, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Fleurs dans un vase à long col, O. Redon

photographie

Odilon Redon (1840-1916), Fleurs dans un vase à long col, pastel Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Forêt tropicale avec singes et serpent, H. Rousseau

photographie

Henri Rousseau, «Forêt tropicale avec singes et serpent», 1910 Huile sur toile, 129,5 cm × 162,5 cm John Hay Collection, National Gallery of Art, Washington 

Crédits : AKG

Afficher

Frida Kahlo

photographie

Frida Kahlo photographiée par Nickolas Muray, 1939 

Crédits : George Eastman House/ Hulton Getty

Afficher

Guitare et journaux, J. Gris

photographie

Juan Gris (1887-1927), Guitare et journaux, huile sur toile, 1925 Collection particulière 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Humeur tragique, M. von Werefkin

photographie

Marianne von Werefkin, «Humeur tragique», 1910 Tempera sur carton, 48,5 cm × 60 cm Musée d'Art moderne, Ascona, Suisse 

Crédits : AKG

Afficher

Jeune Fille à la poupée, H. Rousseau

photographie

Henri Rousseau, «Jeune Fille à la poupée», 1905 Huile sur toile, 67 cm × 52 cm Collection Jean Walter-Paul Guillaume, Bruxelles 

Crédits : AKG

Afficher

Jeune Fille au chapeau fleuri, A. von Jawlensky

photographie

Alexei von Jawlensky, «Jeune Fille au chapeau fleuri», 1910 Huile sur carton, 67,5 cm × 497 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

Kubilaï khan

photographie

Portrait de Kubilaï, petit-fils de Gengis khan, grand khan des mongols de 1260 à 1294 Aquarelle sur papier de riz, début du XXe siècle, d'après une miniature ancienne Collection privée, Berlin 

Crédits : AKG

Afficher

La Bouteille de Banyuls, J. Gris

photographie

Juan Gris (1887-1927), La Bouteille de Banyuls 1914 Papier collé, crayon, gouache sur toile 55 cm X 46 cm Kunstmuseum, Berne, Suisse 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Construction des nouveaux ateliers, A. Deïneka

photographie

Alexandre Deïneka, La Construction des nouveaux ateliers, 1926 Huile sur toile, 209 cm × 200 cm Galerie Tretiakov, Moscou 

Crédits : Droits réservés

Afficher

La Jalousie, J. Gris

photographie

Juan Gris, La Jalousie, 1914 Gouache, collage, craie et fusain sur toile, 92,1 cm × 72,7 cm Tate Gallery, Londres 

Crédits : G. Roberton/ A.C. Cooper Ltd/ Courtesy of the Tate Gallery, Londres

Afficher

Une lecture, T. van Rysselberghe

photographie

Le tableau réunit autour d'Émile Verhaeren, saisi dans l'acte de la lecture, différents protagonistes qui incarnent la vie littéraire et artistique de l'époque Parmi eux, André Gide, Maurice Maeterlinck, Félix Fénéon, Henri Ghéon Le tableau cherche à fixer un moment de sociabilité... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

Afficher

La liberté, H. Rousseau

photographie

Henri Rousseau (1844-1910), La Liberté invitant les artistes à prendre part à la 22e exposition des artistes indépendants, 1905 Huile sur toile (H 1,75 m ; L 1,19 m) Musée national d'art moderne, Tokyo 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Touche noire, W. Kandinsky

photographie

Wassily Kandinsky (1866-1944), La Touche noire, huile sur toile, 1920 Musée de Tbilissi, Géorgie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Accomplissement, G. Klimt

photographie

Gustav Klimt, L'Accomplissement 1905-1909 Carton préparatoire pour les fresques du Palais Stoclet à Bruxelles 194,6 cm x 120,3 cm Musée autrichien des arts appliqués, Vienne 

Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

Afficher

L'Amour, F. Hodler

photographie

Ferdinand Hodler, «L'Amour», 1907-1908 Huile sur toile, 145 cm × 175 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

L'Artiste Marcella, E. L. Kirchner

photographie

Ernst Ludwig Kirchner, «L'Artiste Marcella», 1910 Huile sur toile, 100 cm × 76 cm Brücke Museum, Berlin 

Crédits : AKG

Afficher

L'Attente, G. Klimt

photographie

Gustav Klimt, L'Attente 1905-1909 Carton préparatoire pour les fresques du Palais Stoclet à Bruxelles 193,5 cm x 115 cm Musée autrichien des arts appliqués, Vienne 

Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

Afficher

Le Baiser, G. Klimt

photographie

Gustav KLIMT, Le Baiser, Österreichische Galerie, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Château des Papes, P. Signac

photographie

Paul Signac (1863- 1935), Le Château des Papes, 1900 Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le Lac de Thoune et la chaîne du Stockhorn, F. Hodler

photographie

Ferdinand Hodler, «Le Lac de Thoune et la chaîne du Stockhorn», 1910 Huile sur toile, 65,5 cm × 88 cm Von der Heydt Museum, Wuppertal 

Crédits : AKG

Afficher

Le Poissonnier, V. E. Tatline

photographie

Le Poissonnier, toile de Vladimir Evgrafovitch Tatline (1885-1953) Galerie Tretiakov, Moscou 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Grandes Baigneuses, P. Cézanne

photographie

Paul Cézanne, Les Grandes Baigneuses, 1906 Huile sur toile, 208,3 cm X 251,5 cm The Philadelphia Museum of Art, Philadelphie 

Crédits : AKG

Afficher

Les Moissonneuses, K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch (1878-1935), Les Moissonneuses, 1909-1910 ou postérieur à 1927 Huile sur toile, 71 cm X 103,2 cm Musée national de Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Étreinte, E. Schiele

photographie

Egon SCHIELE, L'Étreinte, huile sur toile Österreichische Galerie, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Love, Love, Love, hommage à Gertrude Stein, C. Demuth

photographie

Charles Demuth, «Love, Love, Love, hommage à Gertrude Stein», 1928 Huile sur toile, 51 cm × 53 cm Collection Thyssen-Bornemisza, Madrid 

Crédits : AKG

Afficher

Maschka mit Maske, O. Müller

photographie

Otto Müller, «Maschka mit Maske», 1919 Détrempe, 95,5 cm × 67,5 cm Museum Folkwang, Essen 

Crédits : AKG

Afficher

Nature morte aux tournesols, A. Macke

photographie

August Macke, «Nature morte aux tournesols», 1911 Huile sur carton, 81 cm × 105 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

Nu, A. Modigliani

photographie

Amedeo Modigliani (1884-1920), Nu , vers 1916 Courtauld Gallery, Londres, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nu assis sur des coussins, A. Macke

photographie

August Macke, «Nu assis sur des coussins», 1911 Huile sur carton, 104 cm × 82,4 cm Wilhelm Lehmbruck Museum, Duisbourg 

Crédits : AKG

Afficher

Nu couché, E. Schiele

photographie

Egon Schiele, «Nu couché», 1917 Gouache et crayon sur papier, 29 cm × 45,7 cm Collection particulière 

Crédits : AKG

Afficher

Nu couché les bras ouverts, A. Modigliani

photographie

Amedeo Modigliani, «Nu couché les bras ouverts», 1917 Huile sur toile, 60 cm × 92 cm Collection Gianni Mattioli, Milan 

Crédits : Electa/ AKG

Afficher

Paul Durand-Ruel, A. Renoir

photographie

Par ses expositions et ses ventes d'œuvres impressionnistes, le marchand de tableaux Paul Durand-Ruel a permis à ces artistes de vivre de leur art Ami proche de certains, il les a également soutenus en leur passant des commandes, comme ici un portrait peint par Auguste Renoir 1910 Huile sur... 

Crédits : Archives Durand-Ruel/ Durand-Ruel & Cie

Afficher

Petite Maison au soleil, P. Mondrian

photographie

Piet Mondrian (1872-1944), Petite Maison au soleil 1909-1910 Huile sur toile 52,5 cm X 68 cm Haags Gemeentemuseum, La Haye, Pays-Bas 

Crédits : Mondrian/ Holzman Trust/ Bridgeman Images

Afficher

Petits Chevaux jaunes, F. Marc

photographie

Franz MARC, Petits Chevaux jaunes, huile sur toile Staatsgalerie, Stuttgart, Allemagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Max Jacob, A. Modigliani

photographie

Amadeo MODIGLIANI, Portrait de Max Jacob, huile sur toile Kunstsammlung Nordhein-Westphalen, Düsseldorf 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Moïse Kisling, A. Modigliani

photographie

Amadeo MODIGLIANI, Portrait de Moïse Kisling, huile sur toile Pinacoteca di Brera, Milan 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota, A. Modigliani

photographie

Amedeo Modigliani (1884-1920), Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota 1915 Huile sur carton 105 cm X 75 cm Musée de l'Orangerie, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Potsdamer Platz, E. L. Kirchner

photographie

Ernst Ludwig Kirchner, Potsdamer Platz 1914 Huile sur toile 200 cm x 150 cm Collection particulière en dépôt à la Nationalgalerie, Berlin 

Crédits : J. P. Anders, Bildarchiv preussischer kulturbesitz, Berlin / © Wolfgang & Ingeborg Henze-Ketterer, Wichtrach, Berne

Afficher

Promeneurs, A. Macke

photographie

August Macke, «Promeneurs», 1913 Huile sur carton, 81 cm × 103,5 cm Westfälisches Landesmuseum, Munich 

Crédits : AKG

Afficher

Sacré-Cœur, O. Redon

photographie

Odilon Redon (1840-1916), Sacré-Cœur, pastel, vers 1906 Musée d'Orsay, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Saint Vladimir, W. Kandinsky

photographie

Wassily Kandinsky (1866-1944), Saint Vladimir, huile sur toile, 1911 Stadtische Galerie im Lenbachhaus, Munich, Allemagne 

Crédits : Peter Willi, Bridgeman Images

Afficher

Scène de rue à Berlin, E. L. Kirchner

photographie

Ernst Ludwig Kirchner, «Scène de rue à Berlin», 1913 Huile sur toile, 121 cm × 95 cm Neue Galerie, New York 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Soir à Cape Cod, E. Hopper

photographie

Edward Hopper, Soir à Cape Cod, 1939 Huile sur toile, 76,8 cm × 101,6 cm National Gallery of Art, Washington 

Crédits : AKG

Afficher

Suprématisme (croix noire sur ovale rouge), K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch, «Suprématisme (croix noire sur ovale rouge)», vers 1921-1927 Huile sur toile, 100 cm × 60 cm Stedelijk Museum, Amsterdam 

Crédits : AKG

Afficher

Suprématisme (série des Blanc sur blanc), K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch, Suprématisme (série des Blanc sur blanc) 1918 Huile sur toile 97 cm x 70 cm Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas 

Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas

Afficher

Tableaux de Kasimir Malévitch

photographie

Tableaux de Kasimir Malévitch présentés à la «Dernière Exposition futuriste de tableaux : 0,10» à Saint-Pétersbourg, 1915 

Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas

Afficher

Tôt un dimanche matin, E. Hopper

photographie

Edward Hopper, «Tôt un dimanche matin», 1930 Huile sur toile, 88,9 cm × 152,4 cm Whitney Museum of Art, New York 

Crédits : AKG

Afficher

Triptyque 1976, Francis Bacon

photographie

Francis Bacon (1909-1992), devant Triptyque 1976, lors d'une exposition à la galerie Claude Bernard, à Paris 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Trois Figures féminines, K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch, «Trois Figures féminines», vers 1930 Huile sur toile, 47 cm × 63,5 cm Musée national russe, Saint-Pétersbourg 

Crédits : AKG

Afficher

Tyrol, F. Marc

photographie

Franz Marc, «Tyrol», 1913-1914 Huile sur toile, 135,7 cm × 144,5 cm Staatsgalerie Moderner Kunst, Munich 

Crédits : AKG

Afficher

Un Anglais à Moscou, K. Malévitch

photographie

Kasimir Malévitch (1878-1935), Un Anglais à Moscou 1914 Huile sur toile 88 cm X 57 cm Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Verdun. Tableau de guerre interprété, Félix Vallotton

photographie

Félix Vallotton, Verdun Tableau de guerre interprété [sic], projections colorées noires bleues et rouges terrains dévastés, nuées de gaz, 1917 Huile sur toile, 114 cm × 146 cm Musée de l'Armée, Paris Dans son journal, le 20 décembre 1917, Félix Vallotton écrit : « Je termine mon... 

Crédits : AKG images

Afficher

Architectonique picturale, L. Popova
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Auguste Renoir
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Autoportrait avec modèle, E. L. Kirchner
Crédits : AKG

photographie

Autoportrait, E. Schiele
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Aviateur, K. Malévitch
Crédits : AKG

photographie

Baigneuses, A. Macke
Crédits : AKG

photographie

Baigneuses, E. L. Kirchner
Crédits : AKG

photographie

Buste à la chemise jaune, K. Malévitch
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Buste de femme, Kasimir Malévitch
Crédits : AKG

photographie

Cheval dans un paysage, F. Marc
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Composition avec grille 8, P. Mondrian
Crédits : Mondrian/ Holzman Trust/ Bridgeman Images

photographie

Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris, P. Mondrian
Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas. © Holzman Trust

photographie

Composition avec rouge, jaune et bleu, P. Mondrian
Crédits : Mondrian/ Holzman Trust/ Bridgeman Images

vidéo

Composition dans le losange avec jaune, noir, bleu, rouge et gris, P. Mondrian
Crédits : 2010 Mondrian/ Holtzman Trust c/o HCR International Virginia USA

photographie

Composition de lignes noires, P. Mondrian
Crédits : Stichting Kröller-Müller Museum, Otterlo, Pays-Bas. © Holzman Trust

photographie

Composition suprématiste, K. Malévitch
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Composition XII en noir et blanc, T. Van Doesburg
Crédits : AKG

photographie

Danseuses bleues, E. Degas
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dynamisme d'un corps humain, U. Boccioni
Crédits : G. Cigolini/ De Agostini

photographie

Ecce Homo, L. Corinth
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Edith Schiele assise en robe rayée, E. Schiele
Crédits : AKG

photographie

Église à Murnau, W. Kandinsky
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Femme allongée aux collants verts, E. Schiele
Crédits : AKG

photographie

Femme Assise au genou replié, E. Schiele
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Femme assise, J. Gris
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Femme de l'artiste, assise, E. Schiele
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Fleurs dans un vase à long col, O. Redon
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Forêt tropicale avec singes et serpent, H. Rousseau
Crédits : AKG

photographie

Frida Kahlo
Crédits : George Eastman House/ Hulton Getty

photographie

Guitare et journaux, J. Gris
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Humeur tragique, M. von Werefkin
Crédits : AKG

photographie

Jeune Fille à la poupée, H. Rousseau
Crédits : AKG

photographie

Jeune Fille au chapeau fleuri, A. von Jawlensky
Crédits : AKG

photographie

Kubilaï khan
Crédits : AKG

photographie

La Bouteille de Banyuls, J. Gris
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Construction des nouveaux ateliers, A. Deïneka
Crédits : Droits réservés

photographie

La Jalousie, J. Gris
Crédits : G. Roberton/ A.C. Cooper Ltd/ Courtesy of the Tate Gallery, Londres

photographie

Une lecture, T. van Rysselberghe
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

La liberté, H. Rousseau
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Touche noire, W. Kandinsky
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Accomplissement, G. Klimt
Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

photographie

L'Amour, F. Hodler
Crédits : AKG

photographie

L'Artiste Marcella, E. L. Kirchner
Crédits : AKG

photographie

L'Attente, G. Klimt
Crédits : MAK-Österreichisches Museum für angewandte Kunst, Vienne

photographie

Le Baiser, G. Klimt
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Château des Papes, P. Signac
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Lac de Thoune et la chaîne du Stockhorn, F. Hodler
Crédits : AKG

photographie

Le Poissonnier, V. E. Tatline
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Grandes Baigneuses, P. Cézanne
Crédits : AKG

photographie

Les Moissonneuses, K. Malévitch
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Étreinte, E. Schiele
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Love, Love, Love, hommage à Gertrude Stein, C. Demuth
Crédits : AKG

photographie

Maschka mit Maske, O. Müller
Crédits : AKG

photographie

Nature morte aux tournesols, A. Macke
Crédits : AKG

photographie

Nu, A. Modigliani
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nu assis sur des coussins, A. Macke
Crédits : AKG

photographie

Nu couché, E. Schiele
Crédits : AKG

photographie

Nu couché les bras ouverts, A. Modigliani
Crédits : Electa/ AKG

photographie

Paul Durand-Ruel, A. Renoir
Crédits : Archives Durand-Ruel/ Durand-Ruel & Cie

photographie

Petite Maison au soleil, P. Mondrian
Crédits : Mondrian/ Holzman Trust/ Bridgeman Images

photographie

Petits Chevaux jaunes, F. Marc
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Max Jacob, A. Modigliani
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Moïse Kisling, A. Modigliani
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de Paul Guillaume, Novo Pilota, A. Modigliani
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Potsdamer Platz, E. L. Kirchner
Crédits : J. P. Anders, Bildarchiv preussischer kulturbesitz, Berlin / © Wolfgang & Ingeborg Henze-Ketterer, Wichtrach, Berne

photographie

Promeneurs, A. Macke
Crédits : AKG

photographie

Sacré-Cœur, O. Redon
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Saint Vladimir, W. Kandinsky
Crédits : Peter Willi, Bridgeman Images

photographie

Scène de rue à Berlin, E. L. Kirchner
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Soir à Cape Cod, E. Hopper
Crédits : AKG

photographie

Suprématisme (croix noire sur ovale rouge), K. Malévitch
Crédits : AKG

photographie

Suprématisme (série des Blanc sur blanc), K. Malévitch
Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas

photographie

Tableaux de Kasimir Malévitch
Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas

photographie

Tôt un dimanche matin, E. Hopper
Crédits : AKG

photographie

Triptyque 1976, Francis Bacon
Crédits : Hulton Getty

photographie

Trois Figures féminines, K. Malévitch
Crédits : AKG

photographie

Tyrol, F. Marc
Crédits : AKG

photographie

Un Anglais à Moscou, K. Malévitch
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Verdun. Tableau de guerre interprété, Félix Vallotton
Crédits : AKG images

photographie