ENCAUSTIQUE PEINTURE À L'

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 613 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les icônes »  : […] L' icône portative, peinte sur un panneau de bois, est peut-être l'expression la plus caractéristique de l'art et de la spiritualité de Byzance. Nouvelles découvertes et travaux récents ne cessent d'en faire progresser l'étude, et pourtant, si le corpus des œuvres s'accroît, si la chronologie souvent s'affine, maints problèmes demeurent, qui touchent à la datation des pièces, à la localisation des […] Lire la suite

COGNÉE PHILIPPE (1957- )

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 955 mots

Né en 1957, Philippe Cognée a étudié à l'École des beaux-arts de Nantes, sa ville natale. À partir de 1982-1983, il se consacre entièrement à la peinture et participe à des expositions collectives. Ses travaux à l'écriture « expressionniste » font alors intervenir les souvenirs de son enfance au Bénin où son père était en poste et s'inspirent aussi bien, par exemple, de tissus du Dahomey et de la […] Lire la suite

ICÔNE

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY
  •  • 4 836 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Technique »  : […] Les deux grandes techniques de la peinture d'icônes, toutes deux héritées de l'Antiquité, sont l' encaustique et la détrempe. La première, qui consiste à mélanger les pigments colorés à de la cire chauffée, fut surtout utilisée aux vi e et vii e siècles. À partir du viii e siècle, c'est la détrempe, qui utilise des couleurs délayées dans de l'eau additionnée d'œuf, qui devient la technique habi […] Lire la suite

JOHNS JASPER (1930- )

  • Écrit par 
  • Bertrand ROUGÉ
  • , Universalis
  •  • 1 333 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La rupture avec l'expressionnisme abstrait »  : […] Né le 15 mai 1930 à Augusta, Jasper Johns passe son enfance dans une petite ville de la Caroline du Sud (États-Unis). Ses brèves études à l'université de Caroline du Sud, puis à New York sont interrompues par deux ans de service militaire, dont six mois passés au Japon. En 1955, il commence à peindre des motifs de drapeaux et de cibles (les séries Flag et Target ) qui le rendent immédiatement cé […] Lire la suite