PEDRO PÁRAMO, Juan RulfoFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une histoire de fantômes

Pedro Páramo est la chronique elliptique et intense de la vie d'un cacique de village décédé, réélaborée à travers les ragots, les souvenirs, les chuchotements – le livre devait s'intituler primitivement Les Murmures – recueillis par Juan Preciado, un de ses fils naturels. Le récit est divisé en séquences brèves, séparées par des blancs. Sa construction non chronologique, non linéaire, nous fait passer d'un dialogue à un monologue intérieur, de la première à la troisième personne, d'un narrateur à un autre, ce qui explique qu'on ait pu proposer une version théâtrale du roman. En opposition au réalisme dominant à l'époque où il publie, Rulfo instaure une littérature du doute et de l'ambiguïté favorisant une pluralité de lectures. Tout Pedro Páramo est un concert de voix émanant de présences plus ou moins fantomatiques qui ne cessent de parler, mais qui le font de manière extrêmement laconique, en obéissant au vœu de « simplicité totale » émis par l'auteur. Peu à peu, le lecteur découvrira que ces voix proviennent du royaume des morts, et que Juan Preciado lui-même en fait partie. À la lueur de cette révélation, qui survient à peu près au milieu du roman, le temps du récit revêt une tout autre teneur.

Par bribes, la vie de Pedro Páramo remonte à la surface de la mémoire collective, portée par ce chœur de voix dolentes ou insurgées qui donne au roman la grandeur et la noblesse d'une tragédie antique. Ce potentat de village, qui a volé et tué pour s'enrichir et régner sur Comala, qui a entretenu un tueur à gages pour le protéger de ceux qui menaçaient son pouvoir et ses biens, qui s'est ensuite concilié la loi et la religion pour continuer à prospérer, verra la femme qu'il aime sombrer dans la folie et son fils préféré, une tête brûlée comme lui, se tuer dans un accident de cheval. À partir de là, le cacique affamera et détruira le village (páramo signifie « désert », en espagnol). Un de ses fils illégitimes finira par l'assassiner : « Au bout de quelques pas, il tomba, en suppliant intérieurement ; mais sans dire un seul mot. Il frappa un coup [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Claude FELL, « PEDRO PÁRAMO, Juan Rulfo - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-paramo/