PÉDOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Concepts

Depuis sa reconnaissance initiale par V. Dokoutchaïev en 1883, l'objet étudié par la pédologie a été nommé sol. Pendant longtemps, l'étude (indispensable) de fosses a donné lieu, par assimilation aux principes des classifications biologiques, à une ambiguïté jamais totalement levée quant à la nature exacte de l'objet étudié puis classé. On a longtemps étudié exclusivement et classé des « profils » de sols considérés comme de véritables individus appartenant à des catégories naturelles. Plus tard (1960), l'école américaine introduisit la notion de pedon : volume minimal pour l'observation et l'échantillonnage.

Puis l'idée de couvertures pédologiques, née et développée initialement en U.R.S.S. (V. M. Fridland), s'est imposée petit à petit en France, à partir des années 1970, sous l'impulsion féconde de J. Boulaine, A. Ruellan, R. Boulet, G. Bocquier, et bien d'autres. Pour bien exprimer ces concepts nouveaux, une nouvelle terminologie a été établie.

Les couvertures pédologiques

Les couvertures pédologiques (C.P.) sont des formations naturelles dont l'existence et l'état actuel résultent de l'évolution au cours du temps de la partie la plus superficielle de la lithosphère (les roches) sous l'action combinée de facteurs climatiques ou physiques (températures, précipitations, gravité) et de l'activité biologique au sens large (végétaux, animaux, micro-organismes).

On peut reconnaître avec certitude que l'on se trouve en présence de ces objets « pédologiques » (sols) et non plus en présence de roches (non sols) à un certain nombre de caractères spécifiques non exclusifs :

– une structure (organisation) particulière qui n'est pas celle de la roche d'origine ;

– des transformations chimiques de certains minéraux hérités (altération) ;

– l'apparition de nouvelles espèces minérales (néogenèses) ;

– la présence d'organismes vivants (micro-organismes, macrofaune et organes hypogés des plantes supérieures). Cette présence est rendue possible par l'abondance relative d'oxygène gazeux provenant [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages

Médias de l’article

Organisations emboîtées

Organisations emboîtées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Couvertures pédologiques

Couvertures pédologiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur honoraire de pédologie à l'O.R.S.T.O.M.
  • : directeur de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique, docteur ès sciences
  • : professeur de science du sol à l'Institut des régions chaudes, Montpellier SupAgro
  • : directeur de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique, directeur du Service d'étude des sols et de la carte pédologique de France

Classification

Autres références

«  PÉDOLOGIE  » est également traité dans :

AGRONOMIE

  • Écrit par 
  • Stéphane HÉNIN, 
  • Michel SEBILLOTTE
  •  • 9 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aspect pédologique et climatique »  : […] À côté de travaux mettant en cause l'aspect chimique des problèmes de l'agriculture, il faut situer les activités qui conduisent à définir le milieu. Les premiers agronomes avaient déjà remarqué certaines propriétés essentielles de ce qu'ils appelaient le « sol », c'est-à-dire la couche de terre labourée. L'aptitude de ces « sols » à produire spontanément, c'est-à-dire leur fertilité, est égaleme […] Lire la suite

ALPES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Bernard DEBARBIEUX, 
  • Paul OZENDA, 
  • Thomas SCHEURER
  •  • 13 207 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Formation des sols »  : […] Les sols de l’espace alpin se sont développés au cours des 10 000 dernières années et reflètent la grande diversité des conditions géologiques et climatiques. Les sols varient en fonction de la roche mère, de l’altitude et de la topographie. Dans les Alpes, tous les stades de développement, des sols initiaux aux sols altérés en passant par les sols hydromorphes (sols de gley ou de tourbière sous […] Lire la suite

GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 5 630 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le lien avec les autres disciplines »  : […] Les sciences de la Terre sont au carrefour de plusieurs disciplines, intégrant la problématique et les méthodes de chacune d'elles. Le lien avec la paléontologie humaine est assez direct si l'on considère que les ancêtres de l'Homme et des grands singes sont des fossiles parmi d'autres. Ce lien s'est développé de façon originale à travers l'étude du contrôle géologique des mouvements des populati […] Lire la suite

GRANULOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Fernand VERGER
  •  • 2 948 mots
  •  • 5 médias

La granulométrie a pour objet la mesure de la taille des particules élémentaires qui constituent les ensembles de grains de substances diverses, telles que farines, poudres, sables, etc., et la définition des fréquences statistiques des différentes tailles de grains dans l'ensemble étudié. Bien que cette technique soit couramment utilisée dans l'industrie pour les farines, les ciments, les abrasif […] Lire la suite

HUMUS

  • Écrit par 
  • Philippe DUCHAUFOUR
  •  • 4 679 mots
  •  • 3 médias

L'humus est la matière organique transformée par voie biologique et chimique et incorporée à la fraction minérale du sol, avec laquelle elle contracte des liens physico-chimiques plus ou moins étroits. Par extension, le mot « humus » désigne l'ensemble de la matière organique du sol, y compris les résidus d'origine végétale, peu transformés et incomplètement incorporés au sol minéral : c'est dans […] Lire la suite

MANGROVES

  • Écrit par 
  • Frédéric BALTZER, 
  • Georges MANGENOT, 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 133 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Pédologie »  : […] La mangrove dans son ensemble est liée à la zone haute de l'estran. Chaque espèce de palétuvier se répartit préférentiellement sur une bande de terrain de part et d'autre d'une courbe de niveau bien déterminée. L'altitude de la courbe définit la fréquence, la durée et la profondeur des immersions par les marées. Ces paramètres régissent, à leur tour, la saturation du sol en eau, la salinité de l' […] Lire la suite

SOLS - Diversité des sols

  • Écrit par 
  • Georges AUBERT, 
  • Denis BAIZE, 
  • Mireille DOSSO, 
  • Marcel JAMAGNE
  •  • 4 525 mots
  •  • 1 média

Les sols (ou couvertures pédologiques) sont fondamentalement très divers, et ce à différentes échelles : à l'échelle du globe terrestre, en fonction des grandes zones climatiques, mais aussi, au sein d'un même paysage, à l'échelle d'un versant. Cette diversité résulte de leurs processus de formation (processus dits pédogénétiques) qui dépendent de plusieurs facteurs, actifs (climat, tectonique, r […] Lire la suite

SOLS - Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 644 mots

Les sols se forment dans la zone d'interface lithosphère-atmosphère où se développent les organismes vivants de la biosphère. La biodynamique des sols étudie les transformations liées à l'activité des organismes vivants (flore, microflore, faune) et à la présence de matière organique qui apporte à l'écosystème matière et énergie. Une partie de l'énergie solaire qui atteint la surface de la terre e […] Lire la suite

SOLS - Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 159 mots
  •  • 5 médias

Tous les types de micro-organismes existent dans les sols. Ce sont soit des eucaryotes (champignons, algues et protozoaires), soit des procaryotes (bactéries et cyanobactéries). Leur biodiversité est considérable. Leur distribution est fonction non seulement de la présence de substrats énergétiques (essentiellement des résidus végétaux) et d'éléments minéraux, mais aussi de nombreux facteurs phys […] Lire la suite

SOLS - Propriétés physiques et mécaniques

  • Écrit par 
  • Gérard MONNIER
  •  • 3 384 mots
  •  • 8 médias

Du point de vue de ses propriétés physiques et mécaniques, le sol peut être considéré comme un système poreux à trois phases : solide, liquide, gazeuse. Certaines des caractéristiques de ce système sont permanentes ; c'est le cas de la constitution physique du matériau : granulométrie, morphologie et espèce minéralogique des particules élémentaires. De façon très globale, un matériau déterminé peu […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges AUBERT, Denis BAIZE, Mireille DOSSO, Marcel JAMAGNE, « PÉDOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pedologie/