PEAU ET ULTRAVIOLET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les rayons ultraviolets (UVA pour les longueurs d'onde comprises entre 320 et 400 nanomètres, UVB pour celles comprises entre 280 et 320 nm) sont utilisés en médecine depuis une centaine d'années, que ce soit par une exposition naturelle au soleil (héliothérapie), indiquée pendant une partie du xxe siècle pour lutter contre le rachitisme, ou au moyen d'UV artificiels. Dès la fin du xixe siècle, Neils Finzen mit au point une lampe à UVB pour traiter la tuberculose cutanée. Il reçut le prix Nobel, en 1903, pour avoir développé le concept de photothérapie. Depuis longtemps, ces traitements sont tombés en désuétude : l'arrivée des antibiotiques a mis fin à leur utilisation pour soigner la tuberculose cutanée et l'enrichissement des apports alimentaires en vitamine D a rendu le rachitisme exceptionnel. L'utilisation thérapeutique des UV est aujourd'hui essentiellement cantonnée à la dermatologie, notamment pour traiter le psoriasis. Mais leur emploi est limité aux cas les plus sévères, en raison du risque de cancer de la peau, mélanomes en particulier, lié aux UV et à la technique utilisée (PUVAthérapie). En revanche, la fréquentation des cabines à UV à des fins esthétiques, pour obtenir un bronzage artificiel, n'a cessé de se développer depuis les années 1980. Selon un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (D.G.C.C.R.F.), en 2010 il existait environ 18 000 appareils UV en France. Or le risque carcinogène lié aux UV est aujourd'hui très bien documenté, non seulement pour les UVB, mais aussi pour les UVA, longtemps jugés inoffensifs. Malheureusement, les messages de prévention semblent mal perçus par le public. L'enquête Baromètre cancer menée en 2010 par l'Institut national d'éducation pour la santé (Inpes) et publiée dernièrement dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH, no 18-19, 22 mai 201 [...]

Cabine de bronzage

Cabine de bronzage

Photographie

Les cabines de bronzage ont été pendant des années utilisées pour préparer le bronzage de l'été ou le prolonger. On met en évidence actuellement ce que l'on pouvait facilement imaginer: certaines longueurs d'onde des rayons ultraviolets provoquent des cassures de l'ADN qui peuvent provoquer... 

Crédits : Karkas/ Shutterstock

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Chantal GUÉNIOT, « PEAU ET ULTRAVIOLET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau-et-ultraviolet/