PAYS DE NEIGE, Kawabata YasunariFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un roman énigmatique

« Un long tunnel entre les deux régions, et voici qu'on était dans le pays de neige » : tel est le célèbre incipit de ce roman qui met en scène la liaison illicite entre Shimamura, un critique de danse de Tōkyō, et Komako, geisha d'une station thermale sise dans les montagnes enneigées de l'hiver. Dans le train qui le conduit vers sa maîtresse, Shimamura observe, fasciné, une jeune inconnue qui soigne avec dévouement son compagnon de voyage, visiblement accablé par la maladie. Il s'agit, on l'apprendra par la suite, d'une certaine Yōko et de Yukio, auquel Komako a été autrefois fiancée. Le quatuor des personnages principaux est ainsi mis en place.

Mais l'histoire est d'abord celle du couple formé par Shimamura et Komako, au long de trois saisons présentées dans un ordre non linéaire. En effet, la visite d'hiver signe les retrouvailles, puisque la première rencontre a eu lieu, comme le montre un premier retour en arrière, au printemps qui précède. Lors de ces retrouvailles, Shimamura se montre toujours plus épris de la jeune femme : leurs joutes verbales et physiques s'enchaînent sur fond de paysage glacé. Pourtant, Shimamura repart, au moment même où Yōko vient supplier Komako de se rendre au chevet de Yukio à l'agonie. La troisième visite a lieu à l'automne suivant : la relation se noue à nouveau, comme si elle n'avait jamais été interrompue, mais Shimamura éprouve le pressentiment que cette fois-ci sera la dernière. Plusieurs épisodes – promenades, visite au cimetière où repose Yukio, discussion avec Yōko qui lui demande de l'emmener à Tōkyō, excursion en solitaire pour découvrir les villages où l'on tisse une toile de chanvre que l'on fait « blanchir à la neige » – précèdent le dénouement. Dans la nuit, un incendie éclate à l'entrepôt de cocons : mêlés aux villageois, Komako et Shimamura accourent. Ils voient alors Yōko chuter du premier étage du baraquement. Pourquoi ce drame ? On ne le saura pas, comme on ne saura pas si la jeune fille y a perdu la vie.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'université Paris-VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  PAYS DE NEIGE, Kawabata Yasunari  » est également traité dans :

KAWABATA YASUNARI (1899-1972)

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 1 263 mots

Dans le chapitre « Un art souverain »  : […] Ensuite vient la période de la genèse et de la prépublication de son roman le plus connu : Pays de neige ( Yukiguni , 1935-1948). Ce monument de la sensibilité littéraire, dont l'élaboration s'est poursuivie durant treize ans, étonne par sa dimension relativement modeste (deux cent cinquante pages) et par son unique thème simple et limpide : l'amour, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kawabata-yasunari/#i_25051

Pour citer l’article

Cécile SAKAI, « PAYS DE NEIGE, Kawabata Yasunari - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-de-neige/