EHRLICH PAUL RALPH (1932- )

DÉCROISSANCE

  • Écrit par 
  • Fabrice FLIPO
  •  • 5 442 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Malthusianisme, archaïsme, protectionnisme ? »  : […] Mais que faire de l'accusation de « malthusianisme », brandie par les libéraux et les marxistes contre les objecteurs de croissance ? Malthus avait eu ces mots terribles, qui ont hanté l'imaginaire socialiste : « Un homme qui naît dans un monde déjà occupé, si sa famille n'a pas les moyens de le nourrir, ou si les riches n'ont pas besoin de son travail, cet homme, dis-je, n'a pas le moindre droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decroissance/#i_53963

ENVIRONNEMENT - Catastrophisme environnemental

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 7 391 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'impact médiatique du D.D.T.  »  : […] On ne peut dissocier la montée en puissance des mouvements en faveur de la protection de l'environnement après 1945 des peurs suscitées par l'accélération de l'action dévastatrice de l'homme, ce qu'on appellera l'empreinte écologique humaine : au-delà de la crainte très présente d'une guerre nucléaire totale et de ses conséquences environnementales (l'hiver nucléaire), on s'inquiète de plus en plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-catastrophisme-environnemental/#i_53963

HARDIN GARRETT (1915-2003)

  • Écrit par 
  • Fabien LOCHER
  •  • 851 mots

Le biologiste Garrett James Hardin est l’une des figures marquantes du mouvement écologiste américain des années 1960. Il est devenu célèbre grâce à la parution, en 1968, dans la revue Science , de son article « The Tragedy of the Commons » (« La tragédie des communs »), dans lequel il entend démontrer l’incompatibilité entre la propriété commune d’une ressource et son explo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garrett-hardin/#i_53963