PORTIER PAUL (1866-1962)

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 542 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Anaphylaxie générale »  : […] Anaphylaxie signifie étymologiquement le « contraire de la protection ». Ce terme a été forgé en 1902 par deux savants français, Richet et Portier, pour désigner un phénomène biologique nouveau qu'ils venaient de découvrir et dont la nature se trouve résumée dans la phrase suivante : « une substance injectée à une dose insuffisante pour tuer ou même rendre malade un animal normal détermine des a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allergie-et-hypersensibilite/#i_7831

RICHET CHARLES (1850-1935)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 747 mots
  •  • 1 média

Physiologiste français, apôtre du pacifisme et l'un des pionniers de l'aviation. Fils d'un chirurgien célèbre, interne en médecine en 1872, Charles Richet travaille dans le laboratoire de Berthelot et dans celui de Marey au Collège de France avant d'entrer dans celui de Vulpian. Agrégé de physiologie (1878) et docteur ès sciences, il obtient, en 1887, la chaire de physiologie à la faculté de méde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-richet/#i_7831

SYMBIOSE

  • Écrit par 
  • Pierre CACHAN, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 5 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les cyanelles »  : […] Des unicellulaires chlorophylliens appartenant à tous les groupes d'algues (Chromophytes et Chlorophytes) peuvent, accidentellement, perdre leurs plastes assimilateurs ; ils sont alors apoplastidiés et contraints à une vie d'hétérotrophes. Or, il advient que des cellules de cyanobactéries ( cyanophytes) pénètrent dans ces organismes apoplastidiés et s'y installent plus ou moins durablement : elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbiose/#i_7831

VENINS

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe CHIPPAUX, 
  • Max GOYFFON
  •  • 6 917 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les venins en recherche biologique et médicale »  : […] La spécificité et le nombre élevé des molécules entrant dans la composition du venin et leur puissante activité ont été à la base de nombreuses recherches en immunologie, hématologie et neurologie (tableau ). Dans son Traité sur le venin de la vipère (1781), l'abbé Felice Fontana fonda ce que l'on appelle aujourd'hui la toxinologie, discipline qui traite spécifiquement de l'étude des toxines (str […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venins/#i_7831