GILROY PAUL (1956- )

ANTHROPOLOGIE DES DIASPORAS

  • Écrit par 
  • Anne-Christine TRÉMON
  •  • 1 792 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’essor de l’anthropologie des diasporas »  : […] Dans la seconde moitié des années 1960, quelques anthropologues emploient le terme « diaspora » pour désigner les Chinois d’Asie du Sud-Est (Maurice Freedman), les Afro-descendants du Brésil (Roger Bastide) et les Hausa du Nigeria (Abner Cohen). De son côté, dès 1966, l’historien et africaniste Georges Shepperson requalifie de « diasporique » le champ d’études des cultures noires des Amériques. M […] […] Lire la suite

HISTOIRE ATLANTIQUE

  • Écrit par 
  • Clément THIBAUD
  •  • 3 728 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Rejet des hiérarchies entre civilisations »  : […] Comment définir le rôle des Européens dans la construction du monde atlantique ? Cette question, plus complexe qu'il n'y paraît, traverse tous les travaux atlanticistes. Il s'agit à la fois de penser la place fondamentale qu'occupent les populations d'origine européenne dans la formation des réseaux d'échange atlantique et de récuser l'européocentrisme. Les Européens ont ouvert de nouvelles route […] […] Lire la suite

POSTCOLONIALES ANGLOPHONES (LITTÉRATURES)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 9 076 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Du diasporique vers le transnational »  : […] La production littéraire contemporaine montre néanmoins les limites des logiques nationales et souligne la richesse des patries imaginaires célébrées par Rushdie, libérées des contraintes des lignes et démarcations géopolitiques. Plutôt que diasporique et centrée sur des oppositions binaires (centre-périphérie), la littérature contemporaine se révèle transnationale, à l’image d’auteurs transcultur […] […] Lire la suite