PATRIOTISME

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Le romantisme politique »  : […] La fin du Saint Empire romain germanique, en 1806, a été profondément ressentie par beaucoup d'Allemands appartenant aux milieux éclairés. La formation d'une Confédération du Rhin dominée par la France, les défaites de la Prusse et de l'Autriche, l'occupation étrangère ont ravivé le patriotisme allemand et conduit à une idéalisation de l'Allemagne médiévale, dont le chef était le seul souverain à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_24780

ART SOUS L'OCCUPATION

  • Écrit par 
  • Laurence BERTRAND DORLÉAC
  •  • 7 392 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La tradition nationale »  : […] Cette France était revendiquée par tous, sur tout l'échiquier politique et esthétique. Sur la scène artistique comme ailleurs, on opposa souvent au vainqueur les maigres arguments symboliques qui pouvaient conjurer la honte d'être occupé. Ce retour à la francité qui résistait « abstraitement » à l'épreuve imposée au pays reposait sur des convictions déjà anciennes confortées par quelques siècles d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-sous-l-occupation/#i_24780

BOULANGISME

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 1 078 mots

C'est la première crise et la plus grave du régime républicain français entre 1886 et 1889. Le boulangisme dépasse par ses causes et par ses conséquences la personne même du général Boulanger. À l'origine des troubles qui pendant trois ans ébranlèrent la République, on trouve des causes à la fois rationnelles et irrationnelles : dégradation politique et mécontentement dus à l'instabilité ministéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulangisme/#i_24780

CIVISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 4 694 mots

Dans le chapitre « Civisme et patriotisme »  : […] Il est devenu évident qu'un groupe fortement intégré, puisqu'il ignore le quant-à-soi et refuse l'indépendance à ses éléments, ne saurait faire appel au civisme. Le civisme est absent par nature de la cité-État. Ni la Grèce ni Rome ne l'auraient imaginé, et les références héroïques des conventionnels trahissent surtout la médiocrité de leur culture historique. Lorsque Platon écrivait « ... entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civisme/#i_24780

DÉROULÈDE PAUL (1846-1914)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 387 mots

Surtout connu pour les Chants du soldat (1872), poèmes dans lesquels il exprime un patriotisme intransigeant et glorieux, Paul Déroulède est dominé toute sa vie par l'idée de revanche sur l'Allemagne. Après avoir participé à la guerre de 1870 où il est fait prisonnier, il s'évade de Breslau, reprend du service dans l'armée de Bourbaki, est blessé une première fois par l'enne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-deroulede/#i_24780

FRANCE (Arts et culture) - Les Français en question

  • Écrit par 
  • Theodore ZELDIN
  •  • 12 309 mots

Dans le chapitre « Une nouvelle Rome »  : […] Le premier mythe a été conçu par la monarchie. À l'origine, il n'existait pas un peuple français en tant que tel. La France a été créée de toutes pièces par ses rois à coups de conquêtes, de ruses diplomatiques et de mariages princiers, et il a fallu plusieurs siècles pour étouffer dans les provinces les velléités d'indépendance. Il n'y a pas de raison pour que les frontières de la France soient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-les-francais-en-question/#i_24780

GRANDE GUERRE ET SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CRONIER
  •  • 3 535 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une guerre omniprésente  »  : […] Dès l’été de 1914, la culture populaire s’empare des thèmes patriotiques. La liberté d’expression, une des grandes conquêtes du xix e  siècle, est restreinte et il est interdit de publier des informations stratégiques ou de manifester des doutes sur l’issue du conflit. En réaction au « bourrage de crâne » et à la censure, certains titres manifest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-guerre-et-societe/#i_24780

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mémoires et débats

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 4 506 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La ténacité des combattants en question »  : […] En France, à mesure que disparaissait l'expérience directe du combat et même du service militaire (supprimé en 1997), la vie des combattants dans les conditions extrêmes de la guerre des tranchées et leur longue endurance est apparue de plus en plus « incompréhensible ». Ce dernier terme est ainsi le sous-titre choisi par l'historien Jean-Baptiste Duroselle pour un ouvrage de référence paru en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-memoires-et-debats/#i_24780

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - La santé aux armées

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 4 532 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Compassion et martyrologie »  : […] Le blessé est ainsi placé au centre du dispositif de prise en charge sanitaire. Il incarne le héros vers lequel est dirigée la sollicitude nationale, qui se manifeste par des campagnes de souscription pour lui venir en aide. L’intense mobilisation des infirmières constitue un autre témoignage de la préoccupation de la nation pour ses blessés. Les hôpitaux font ainsi largement appel au concours d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-la-sante-aux-armees/#i_24780

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

La guerre « patriotique », ainsi pourrait-on qualifier le premier conflit mondial . Que l'on jette, en effet, un regard sur l'histoire proche ou lointaine, et il apparaît que chacune des grandes guerres que l'Occident a connues a été peu ou prou mâtinée de guerre civile : ce qui est clair pour 1939-1945 l'est également pour l'époque de la Révolution et de l'Empire, pour la guerre de Trente Ans et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_24780

JINGOÏSME

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 176 mots

Terme anglais synonyme de chauvinisme patriotique. Il apparaît en 1878, au moment d'une grave crise en Orient, et désigne alors les partisans d'une guerre. Il est tiré d'un refrain populaire, et le mot « jingo » lui-même n'a pas de signification particulière : « Nous ne souhaitons pas combattre, mais, par Jingo ! si nous en venons là, nous avons les bateaux, nous avons les hommes et nous avons l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jingoisme/#i_24780

KARIMOV ISLAM (1938-2016)

  • Écrit par 
  • Anne TOURNEVILLE
  •  • 843 mots
  •  • 1 média

Islam Abdouganiévitch Karimov a été président de la république d’Ouzbékistan , depuis l’accession à l’indépendance de son pays au moment de la dislocation de l’URSS, le 1 er  septembre 1991, jusqu’à sa mort le 2 septembre 2016, à Tachkent. Né le 30 janvier 1938 à Samarkand, Islam Karimov débute sa carrière dans les instances économiques et financières de la République soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-karimov/#i_24780

LOYAUTÉ

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 3 711 mots

Dans le chapitre « Loyauté et distance »  : […] La meilleure manière de saisir les phénomènes de loyauté, c'est de les traiter comme des relations de dévouement et d'attachement entre des individus situés à la périphérie et des individus placés au centre , sous la condition de ne pas oublier les relations de ces deux catégories avec celles qui sont situées au sommet de l'organisation sociale. La dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loyaute/#i_24780

MONUMENTS AUX MORTS

  • Écrit par 
  • Oonagh HAYES
  •  • 3 289 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Typologie des monuments »  : […] Contrairement aux idées reçues, les statues de poilu ne sont pas omniprésentes, même si les monuments aux morts comprenant une statue sont plus spectaculaires et donc plus marquants. La statue peut être un produit industriel proposé sur catalogue par des fonderies ou une œuvre originale d’un artisan local ou d’un artiste renommé, choisie sur concours. L’ampleur de la demande au début des années  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monuments-aux-morts/#i_24780

STALINE JOSEPH VISSARIONOVITCH DJOUGACHVILI dit (1879-1953)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 453 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le vainqueur de Stalingrad, l'homme fort de Yalta »  : […] La mémoire de ce crime de masse, gardé secret, fut totalement éclipsée – à l'intérieur comme à l'extérieur du pays – par le rôle majeur joué par l'Union soviétique dans l'écrasement du nazisme. La victoire de Stalingrad (2 février 1943) effaça à la fois la « Grande Terreur », mais aussi le pacte germano-soviétique du 23 août 1939, qui avait permis aux deux dictateurs, Hitler et Staline, de se par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staline/#i_24780