PATRIMOINE INDUSTRIEL EN AMÉRIQUE LATINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Justus Liebig

Justus Liebig
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Mine de Pachuca

Mine de Pachuca
Crédits : Hulton Getty

photographie


C'est seulement vers le milieu des années 1980 qu'une poignée de chercheurs latino-américains – historiens, anthropologues ou ethnologues, architectes – ont commencé à s'intéresser à l'étude et à la défense des vestiges du patrimoine industriel existant à la surface des territoires méso- et sud-américains, parfois plus dans la perspective d'une histoire des luttes ouvrières que dans une vision archéologique et technique des choses. Il est vrai que, vue d'Europe, l'histoire industrielle de l'ancienne Amérique hispano-portugaise est généralement conçue comme celle d'épisodes récents, concernant principalement la fin du xixe et le xxe siècle, caractérisés par un difficile dégagement de vieilles structures et de rapports économiques traditionnels de type colonial. Cette ignorance à l'égard de phénomènes d'industrialisation propres est restée encore plus sensible jusqu'au début des années 1980 à propos des formes de travail industriel qu'a engendrées l'économie sucrière commune à tout l'arc antillais sous des dominations européennes multiples. Que dire de Cuba, où le sucre a servi de support au xixe siècle à une véritable révolution industrielle calquée sur les techniques européennes ou américaines ? On a pu parler à ce sujet de « capitalismes périphériques », dominés par l'investissement européen ou américain et conduits par des entrepreneurs au profil quelque peu aventurier. Est-ce bien là rendre un hommage approprié à la place que l'Amérique au sud du Rio Grande a occupée dans l'histoire des circulations intercontinentales de technologies et de produits comme dans celle des formes d'organisation du travail ? N'est-ce pas oublier la présence persistante de traces qui évoquent une industrialisation de plus longue durée comme une proximité parfois inattendue à l'égard des modèles européens ?

Le domaine hispano-portugais

L'héritage colonial

Une économie de plan [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : historienne, directrice de recherche au CNRS

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis BERGERON, Myriam COTTIAS, « PATRIMOINE INDUSTRIEL EN AMÉRIQUE LATINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-en-amerique-latine/