PATRIMOINE INDUSTRIEL AUX ÉTATS-UNIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le temps du transport continental de masse

La conquête intérieure du pays a suscité un prodigieux effort de construction de moyens de transport, que symbolise assez bien la promotion au premier rang des landmarks (monuments historiques) de l'industrie américaine de Brooklyn Bridge, à New York, sur l'East River – le chef-d'œuvre des ingénieurs Roebling père et fils –, mais tout autant la prolifération des truss bridges, ces ponts de charpentes métalliques à traverses entrecroisées qui ont porté la route et le chemin de fer par-dessus tant de fleuves redoutables ; menacés par la nécessaire politique de reconstruction des ouvrages d'art, ils suscitent presque constamment des mouvements de défense. Plus encore qu'aux innombrables voies de chemin de fer abandonnées, qui fournissent, sous une végétation qui a repris ses droits, autant de pistes de découverte aux promeneurs aventureux, les amateurs américains d'archéologie industrielle portent une attention amoureuse aux canaux et à leurs écluses, notamment aux plus anciens : le canal de l'Hudson à l'Érié, ou celui de la Delaware à l'Hudson, tous deux antérieurs à 1830 et dus à l'ingénieur Benjamin Wright. Mais aussi intérêt porté aux Grands Lacs, à leurs ports et aux innovations techniques suscitées par la manipulation ou le stockage des produits pondéreux : c'est ainsi qu'à Buffalo, au début des années 1950, avant l'ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent en 1958, il y avait cinquante elevators en fonctionnement (quatre seulement vers 1985), ou encore aux immenses entrepôts (warehouses) dont les dimensions, la solidité de construction et souvent l'architecture soignée préviennent la démolition : Cleveland a son Warehouse Historic District, et la somptueuse rénovation de la zone portuaire de Baltimore prend maintenant [...]

Pont de Brooklyn achevé

Pont de Brooklyn achevé

Photographie

Le pont suspendu de Brooklyn, réalisé à New York sur l'East River entre Brooklyn et Manhattan, est achevé en 1883. Il devient à cette époque le plus grand pont suspendu du monde, avec un tablier d'une portée de 486 mètres. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis BERGERON, « PATRIMOINE INDUSTRIEL AUX ÉTATS-UNIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-aux-etats-unis/