PATRIMOINE INDUSTRIEL AUX ÉTATS-UNIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le temps de l'eau : du moulin traditionnel aux premières concentrations usinières

Comme la France a sa Fédération des amis des moulins, les États-Unis ont leur Society for the Preservation of Old Mills : bâtisses parfois moins antiques que les moulins européens, mais non moins chargées de passé industriel, tour à tour de bois ou de belle pierre granitique. C'est l'Américain Oliver Evans, né dans une famille de fermiers du Delaware, qui inaugura en 1775 sur la Red Clay Creek (Maryland) le premier moulin à farine à plusieurs étages qui, plaçant en hauteur le grain à moudre, organisait rationnellement sa transformation en descendant d'un niveau à l'autre. De 1793 date l'Old Slater Mill, à Pawtucket (Rhode Island), la plus ancienne usine textile mue à l'énergie hydraulique des États-Unis. Les vieux États de l'Est offrent encore quelques vestiges de l'activité qui, au tournant du xviiie et du xixe siècle, transformait les moindres vallées, comme dans la France du même temps, en véritables rues industrielles. Ainsi, à quelques miles de la grande cité de Baltimore en pleine rénovation, peut-on toujours remonter l'étroite et raide vallée de la Patapsco River, pour y visiter la petite ville d'Ellicott City : elle tire son nom d'une famille de quakers venus de Pennsylvanie à la fin des années 1760 et qui décidèrent d'exploiter la pente de cette rivière pour construire plusieurs moulins à farine, dont ils devinrent vers 1800 les plus gros exportateurs à travers le port voisin ; bien d'autres activités ayant suivi, Ellicott City conserve aujourd'hui l'allure insolite d'une petite ville industrielle de l'Ardenne française ou belge.

D'autres rivières, beaucoup plus puissantes et coupées de chutes, furent de bonne heure utilisées pour distribuer leur force, démultipliée à travers des systèmes de canaux artificiels, à des concentrations d'usines, principalement textiles. À l'ouest de l'Hudson avant son embouchure, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études honoraire à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis BERGERON, « PATRIMOINE INDUSTRIEL AUX ÉTATS-UNIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-industriel-aux-etats-unis/