PATRIE

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

À l'encontre de ce qui fut jadis soutenu par nombre d'historiens, il semble établi aujourd'hui que la monarchie d' Ancien Régime ne connut presque jamais de politique des frontières naturelles. Aux xvi e et xvii e  siècles, les préoccupations et les méthodes des gouvernants en matière diplomatique et pour tout ce qui touche à l'expansion territoriale conservent bien des traits archaïques. Le droi […] Lire la suite

NATION - L'idée de nation

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Pierre-Clément TIMBAL
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « Unité nationale et particularisme provincial »  : […] L' Ancien Régime n'avait pas le souci d'uniformité qui caractérise les États modernes : de même que l'unité de la nation s'accommodait parfaitement de la pluralité de statuts individuels dans l'organisation sociale (clergé, noblesse, tiers état), de même le loyalisme national ne prenait pas ombrage du particularisme provincial. Chaque province a son statut propre et souvent ses états particuliers  […] Lire la suite

QU'EST-CE QU'UNE NATION ? Ernest Renan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Originalité et complexité d'une réponse »  : […] Repris en 1887 dans le volume intitulé Discours et conférences , ce « morceau » est celui auquel Renan a dit attacher le plus d'importance. « J'en ai pesé, déclare-t-il, chaque mot avec le plus grand soin : c'est ma profession de foi en ce qui touche les choses humaines, et, quand la civilisation moderne aura sombré par suite de l'équivoque funeste de ces mots : nation , nationalité , race , je dé […] Lire la suite