MODIANO PATRICK (1945- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le paradis perdu de l'enfance

« Je n'avais que vingt ans, mais ma mémoire précédait ma naissance. J'étais sûr, par exemple, d'avoir vécu dans le Paris de l'Occupation puisque je me souvenais de certains personnages de cette époque et de détails infimes et troublants, de ceux qu'aucun livre d'histoire ne mentionne. Pourtant, j'essayais de lutter contre la pesanteur qui me tirait en arrière, et rêvais de me délivrer d'une mémoire empoisonnée ». Patrick Modiano décrit ainsi – dans Livret de famille – l'obsession qu'il tente de résoudre par l'écriture depuis son premier roman, La Place de l'Étoile, publié en 1968, à l'âge de vingt-trois ans. Ce livre est apparu comme une sorte de météore : il allait à l'encontre de l'histoire officielle qui tendait à faire de tous les Français des héros de la dernière guerre. Patrick Modiano, lui, parlait – sous la forme du constat ironique – de juifs collaborateurs, d'écrivains antisémites, de marché noir et d'amours ambiguës, de ce que la France voulait recouvrir du voile de l'oubli. Même Raymond Queneau, l'ami de sa famille, jugeait scandaleux ce livre qu'il avait néanmoins porté au comité de lecture chez Gallimard et qui obtint le prix Roger Nimier.

La part autobiographique est immédiatement perceptible dans l'œuvre de Patrick Modiano, fils d'une actrice d'origine flamande, Luisa Colpeyn, et d'Albert Modiano, juif d'Alexandrie vivant dans le milieu des producteurs de cinéma originaires d'Europe centrale. Pendant la guerre, le père survécut grâce à une double identité, à son refus de porter l'étoile jaune et à des relations troubles, sans doute liées à la bande de la rue Lauriston : en 1942, il fut libéré après une rafle qui aurait dû le conduire à Drancy et aux camps de concentration.

Patrick Modiano avoue être poursuivi par de multiples culpabilités : celle d'être né juif en 1945, celle d'avoir survécu à son frère. Pendant longtemps, il a mentionné une date de naissance erronée au dos de ses livres : ce n'est pas lui qui est né en 1947, mais son frère Rudy, mort dix ans plus tard d'un [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MODIANO PATRICK (1945- )  » est également traité dans :

ENCRE SYMPATHIQUE (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Norbert CZARNY
  •  • 1 123 mots

Dans Encre sympathique (Gallimard, 2019), Jean Eyben, jeune détective à l’essai, se voit confier une enquête sur une disparue, Noëlle Lefebvre. C’est le patron de l’agence, un certain Hutte, qui lui demande de la retrouver pour le compte de Georges Brainos. Hutte, rencontré dans Rue des Boutiques obscures (1978), confie donc un mince dossier, « presque blanc […] Lire la suite

L'HORIZON (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 920 mots
  •  • 1 média

Un roman de Patrick Modiano est d'abord une variation sur la magie des noms, proche en cela de la méditation de Proust sur le secret que recèlent les noms de lieux (Combray) ou de personnes (Guermantes). Mais alors que chez celui-ci ils composent, à la manière d'un roman médiéval, les stations d'un itinéraire qui le conduira à sa vocation d'écrivain, ils dessinent chez Modiano une constellation de […] Lire la suite

LA PETITE BIJOU (P. Modiano) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 982 mots

La Petite Bijou (Gallimard, Paris, 2001) commence par une rencontre. Un soir de décembre, à Paris, à la station de métro Châtelet, une jeune fille de dix-neuf ans, Thérèse, part sur les traces de son passé : elle vient de croiser dans la foule une femme vêtue d'un manteau jaune qui lui évoque sa mère, présumée morte au Maroc. Elle la suit jusqu'à l'immeuble […] Lire la suite

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 489 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'imaginaire et le mémoriel : mémoire sidérée, mémoire greffée »  : […] Œuvre inaugurale, Le Dernier des Justes d'André Schwarz-Bart (1959) est un raccourci symbolique du martyrologe juif depuis les meurtres de York en 1185 jusqu'à Auschwitz. Ernie est le dernier maillon de la chaîne des Justes qui avaient assuré la perpétuation du peuple par la « sanctification du Nom » sur tous les bûchers du monde. Au seuil de la chambre à gaz, dans une ultime envolée mystique, qu […] Lire la suite

VILLA TRISTE, Patrick Modiano - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'en 1975 paraît Villa triste , son auteur Patrick Modiano est malgré son jeune âge (vingt-huit ans) un écrivain déjà confirmé et célèbre : il a obtenu le prix Roger Nimier et le grand prix du roman de l'Académie française. Il se situe résolument en dehors du courant littéraire de son époque. Sa vision de la France pendant la Seconde Guerre mondiale suscite la polémique, particulièrement lo […] Lire la suite

Pour citer l’article

Aliette ARMEL, « MODIANO PATRICK (1945- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-modiano/