FAIGENBAUM PATRICK (1954-    )

Après avoir reçu une formation de peintre dans une école d'arts graphiques, Patrick Faigenbaum, né à Paris en 1954, commence la photographie en 1973. Dès cette époque, il réalise des portraits, genre auquel il ne renoncera plus. D'une part, il fait poser des personnes liées à son intimité, familiale notamment ; d'autre part, il exécute des instantanés dans la tradition américaine de la Straight Photography. Pour les portraits posés, s'inspirant de la méthode utilisée par Richard Avedon, il isole ses figures sur des fonds blancs, afin de mieux les abstraire de leur milieu. Mais une rencontre avec Bill Brandt, en 1977 à Londres, va déterminer l'ensemble de sa démarche. Commentant une série de portraits que Faigenbaum lui avait apportés, le photographe anglais déclare : « Vous photographiez des gens qui semblent liés à un cadre et vous les isolez. Montrez ce cadre. » Au regard de sa production tout entière, il semble que la sentence soit devenue une règle.

Dans la longue série sur l'aristocratie italienne qu'il entreprend à Florence en 1984 et 1985, continue à Rome pendant son séjour à la Villa Médicis de 1985 à 1987, et termine à Naples en 1990 et 1991, Faigenbaum explore le lien ténu qui existe entre des lieux chargés d'histoire et les représentants de familles dont la généalogie traverse plusieurs siècles. Les Ricci, Sforza-Cesarini, Caracciolo di Torchiarolo, photographiés dans leurs palais séculaires, témoignent d'un passé révolu. Visiteur intrigué de ces demeures ancestrales, le photographe en devient le maître de cérémonie. Intrus dans un monde clos et secret, attentif au rapport des hommes à l'espace, il place lui-même ses modèles, règle jusqu'au moindre détail les postures et dispose les objets. Dans ces images, l'architecture tient un rôle de premier ordre. Elle apporte au photographe un cadre et permet, à l'aide de cette lumière si particulière à l'Italie, de ménager plages lumineuses ou zones d'ombres intenses qui révèlent les personnages. Les compositions [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guillaume LE GALL, « FAIGENBAUM PATRICK (1954-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-faigenbaum/