PATELLE

GASTÉROPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Évolution »  : […] La parenté entre les Gastéropodes primitifs et les Monoplacophores est flagrante, mais la métamérie de ceux-ci est presque disparue chez ceux-là : les muscles dorsi-ventraux attachant l'animal à sa coquille sont réduits et constituent le muscle « en fer à cheval » des patelles et le muscle columellaire des formes à coquille hélicoïdale. Les plus anciens Gastéropodes sont de petits cônes à angle a […] Lire la suite