PÂTE À PAPIER

BAÏKAL LAC

  • Écrit par 
  • Laure ARJAKOVSKY, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 4 056 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des décennies de pollution »  : […] Dans les années 1950, Nikita Khrouchtchev, dirigeant du Parti communiste de l'U.R.S.S., déclarait : « Le Baïkal doit lui aussi se mettre au travail. » En 1954, des experts soviétiques exploraient le lac pour étudier la possibilité d'implanter une usine de cellulose. Les officiels étaient convaincus qu'en mélangeant la pulpe des pins à l'eau du lac, claire comme le cristal et pratiquement déminéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lac-baikal/#i_91870

EXTRÉMOPHILES

  • Écrit par 
  • Jacques DIETRICH, 
  • Jean GUEZENNEC
  •  • 2 850 mots

Dans le chapitre « Industrie papetière »  : […] Certaines étapes du procédé de fabrication de la pâte à papier se déroulent à des températures de 130 à 190  0 C, en présence de fortes concentrations de soude ou d'acides, soit dans des conditions telles que les enzymes ne peuvent être, pour l'instant, utilisées à ce stade de préparation. En revanche, on utilise déjà des enzymes pour améliorer le drainage des pâtes avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extremophiles/#i_91870

MACHINE À FABRIQUER LE PAPIER EN CONTINU

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 246 mots

Après avoir conçu son projet en 1798, le Français Louis-Nicolas Robert, alors contremaître à la papeterie Didot à Essonnes, obtient un brevet l'année suivante pour construire une machine « à faire du papier d'une très grande longueur ». Celle-ci doit assurer toutes les opérations nécessaires pour obtenir un ruban continu de 10 à 12 mètres de longueur, remédiant ainsi aux inconvénients de la fabric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machine-a-fabriquer-le-papier-en-continu/#i_91870

PAPIER

  • Écrit par 
  • Gérard COSTE
  •  • 4 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mise au point de la pâte mécanique de meule »  : […] Le premier usage du bois comme matière première pour l'obtention de pâtes à papier industrielles se situe vers le milieu du xix e  siècle. On utilise alors l'action mécanique par râpage pour défibrer le bois. La pâte obtenue par ce procédé est baptisée « pâte mécanique ». Son rendement massique par rapport au bois sec peut atteindre 98 p. 100. Déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papier/#i_91870

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Puissance de l'industrie »  : […] À la fin des Trente Glorieuses, la Suède est l'un des pays les plus industrialisés du monde. La principale caractéristique de cette industrie est d'être tournée vers l'extérieur. Les industries exportatrices reposent fondamentalement sur le bois et le papier d'une part, le fer, la métallurgie et les équipements industriels et de transport d'autre part. Elles trouvent sur place d'abondantes matièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_91870

URUGUAY

  • Écrit par 
  • Éric FOULQUIER, 
  • Georges FOURNIAL, 
  • Maria Laura REALI
  •  • 7 692 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les paradoxes d'un espace géographique convoité »  : […] En dépit d'une volonté renouvelée de coopération régionale, concrétisée par l'entrée en vigueur du Mercosur (Marché commun du Sud) en 1994, les relations entre l' Argentine et l'Uruguay restent sous le signe d'une rivalité plus ou moins aimable, née de l'antagonisme pluriséculaire entre les deux capitales de l'estuaire. Depuis 2005, la « guerre du papier » empoisonne les relations entre les deux v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uruguay/#i_91870