PASTORALE, genre littéraire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À l'âge moderne

Un fruit de l'humanisme

Dans les littératures modernes européennes, la pastorale jouit d'un remarquable succès du xve au xviiie siècle, et particulièrement vers la fin du xvie et le début du xviie siècle. Comme tous les genres élaborés par les Anciens, la pastorale dut sa nouvelle vie à l'effort des humanistes pour restaurer la littérature classique. Dans ce cas, cependant, le mot « genre » est impropre, car la pastorale n'est point exactement un genre ; il s'agit d'un milieu, d'une atmosphère, d'un déguisement conventionnel qui, théoriquement, pourraient se retrouver dans n'importe quel genre littéraire et qui, de fait, eurent au moins deux manifestations différentes : dans le roman, avec l'Arcadia (1504) de Sannazaro, la Diana (1559) de Montemayor, L'Astrée (1607-1628) d'Honoré d'Urfé, l'Arcadia (1590) de Sidney ; au théâtre avec l'Aminta (1573) du Tasse, le Pastor fido (1589) de Guarini, la Sylvanire (1627) d'Honoré d'Urfé et la pièce du même titre de Mairet (1631), les Bergeries de Racan (1625).

Le milieu, dans la pastorale, est représenté par la nature intacte, qu'aucune civilisation n'a encore corrompue, une nature qui tient encore du divin et où les divinités primitives ont toujours leur siège. La contemplation de cette nature idéale, qui ne suppose pas nécessairement un goût pour la nature réelle, est une attitude littéraire typique des sociétés très évoluées, et représente l'un des thèmes que la pastorale humaniste emprunta à la pastorale gréco-latine. Ce culte pour la nature vierge, cependant, ne tarde pas à être relégué au second plan, jusqu'à se réduire à une sorte de toile de fond, sur laquelle d'autres thèmes ressortent avec plus d'évidence. Quant à l'atmosphère pastorale, ce qui la caractérise est d'abord la présence et le sens de la paix. Dans la nature non contaminée où vivent les bergers n'arrive même pas l'écho lointain des conflits, des batailles qui sont le sujet privilégié de la tragédie ou de l'épopée. [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur de littérature française à l'université de Sassari, Italie
  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, professeur à l'université de Paris-X
  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'université de Paris-IV
  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  PASTORALE, genre littéraire  » est également traité dans :

ABENCÉRAGE L'

  • Écrit par 
  • Charles Vincent AUBRUN
  •  • 785 mots

C'est une courte nouvelle d'aventures galantes et chevaleresques. La meilleure version qui nous en soit parvenue parut sous le titre de El Abencerraje dans un ouvrage de miscellanées littéraires, El Inventario (Medina del Campo, 1565, sous le nom d'Antonio de Villegas). Ce roman pastoral, qui connut partout un grand succès, répandit en Europe l'histoire de l'Abencérage. Avec les Guerres civiles […] Lire la suite

L'ASTRÉE, Honoré d'Urfé - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 519 mots

On a, de nos jours, trop tendance à négliger les grands romans des xvi e et xvii e  siècles. On se fie à Cervantès pour repousser les romans de chevalerie, on croit sur parole les Scarron, Sorel et autres Furetière, qui parodient les auteurs d' Amadis , de L'Astrée et du Grand Cyrus , en ignorant trop souvent que tous ces gros ouvrages ont fait l'objet d'un véritable culte. Le succès de L'Astré […] Lire la suite

BASQUES

  • Écrit par 
  • Jean HARITSCHELHAR, 
  • Pierre LAFITTE, 
  • Pierre LETAMENDIA, 
  • Maitane OSTOLAZA
  • , Universalis
  •  • 13 370 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La littérature de l'après-guerre »  : […] La renaissance de la littérature basque sera illustrée par la poésie. Nemesio Etxaniz en Guipuzcoa rallume le flambeau, tandis que le bénédictin Iratzeder (R. P. Xavier Diharce) s'inquiète de l'âme basque, de son devenir, de son lien avec Dieu : quête incessante dans une poésie au style fluide. Dans les années 1950, Jon Mirande, Basque né à Paris, fait entrer dans ses poésies un souffle de sensual […] Lire la suite

BION (IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 178 mots

Né près de Smyrne, Bion passe une partie de sa vie en Sicile. Poète bucolique, probablement disciple immédiat de Théocrite, il chante la vie pastorale et les amours héroïques dans le style de ce grand poète alexandrin qui inspirera Virgile ainsi que les parnassiens du xix e  siècle. Nous possédons de lui un Chant funèbre en l'honneur d'Adonis — idylle en quatre-vingt-dix-huit vers qui raconte les […] Lire la suite

CERVANTÈS MIGUEL DE (1547-1616)

  • Écrit par 
  • Jean CANAVAGGIO
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les chantiers du prosateur »  : […] En même temps qu'il répondait à l'appel du théâtre, Cervantès, au retour de sa captivité, a exploré, avec La Galathée , les voies de la pastorale, dont la vogue avait été inaugurée, trente ans auparavant, par la Diane de Montemayor. Au fil des six livres dont se compose la première partie du roman, la convention bucolique informe les rapports ambigus qui se nouent entre des bergers dont les condu […] Lire la suite

CRABBE GEORGE (1754-1832)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 920 mots

Né à Aldeburgh, petit port sur la côte du Suffolk, le jeune George Crabbe écoutait son père, percepteur des taxes sur le sel, lire les poèmes de Milton et de Young à haute voix à la veillée et peut-être prend-il ainsi goût à la poésie dont il doit faire sa vocation. Mais c'est la médecine qui l'attire au départ. Il se fait apprenti chez des praticiens du lieu et tente, sans trop de succès, de s'ét […] Lire la suite

ÉGLOGUE

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 117 mots

Court poème pastoral, généralement de forme dialoguée, l'églogue exalte les joies de la vie champêtre et de la société des bergers, loin des corruptions aliénantes de la civilisation. En espagnol, le terme a subi une évolution particulière : il désigne généralement une petite pièce théâtrale, dont les personnages sont naturellement des bergers, mais dont le genre, plus éloigné de la convention pas […] Lire la suite

FILLEUL NICOLAS (1537?-apr. 1584)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 704 mots

Né à Rouen d'une famille de petite noblesse, Nicolas Filleul est un homme de théâtre. En 1563 il fait représenter au collège d'Harcourt une tragédie intitulée Achille , selon la mode du temps, dans les établissements scolaires. En 1566, le cardinal de Bourbon, archevêque de Rouen et puissant personnage, le charge de composer les Théâtres de Gaillon à l'occasion d'un séjour du roi Charles IX dans […] Lire la suite

FLORIAN JEAN-PIERRE CLARIS DE (1755-1794)

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 428 mots

Surtout connu pour ses Fables (1792) qui font de lui un disciple et un imitateur de La Fontaine, plus moralisateur et moins poète. En fait, son œuvre fut en son temps assez riche et variée, même s'il ne s'y trouve point de chef-d'œuvre de premier plan. Né au château de Florian, dans les basses Cévennes, il a même été considéré comme un écrivain languedocien et comme le premier des « félibres ». S […] Lire la suite

GREENE ROBERT (1558 env.-1592)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 548 mots

Robert Greene fut un prosateur anglais de la fin du xvi e  siècle et l’un des plus brillants prédécesseurs de Shakespeare dans le genre de la comédie romanesque en vers « blancs ». Il fut aussi un des premiers écrivains professionnels en Angleterre, et l’un des premiers auteurs anglais à rédiger son autobiographie. Robert Greene naît en juillet 1558 ( ?) à Norwich (Angleterre). Diplômé de Cambridg […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, Jacqueline DUCHEMIN,  ETIEMBLE, Charlotte VAUDEVILLE, « PASTORALE, genre littéraire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pastorale-genre-litteraire/