PASTICHE

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le régionalisme, le réalisme et le néo-constructivisme »  : […] Aujourd'hui, il est impossible de prévoir avec certitude la direction future de la pratique architecturale. Dans une économie où la production artisanale a dégénéré au point d'être inaccessible ou du moins excessivement coûteuse, le néo-productivisme se révélera sans aucun doute comme la seule approche capable de susciter un niveau de qualité convenable pour un prix déterminé. Entre-temps et dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_82168

ART (L'art et son objet) - Le faux en art

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 6 714 mots

Dans le chapitre « Qu'est-ce qu'un faux ? »  : […] Il importe de définir tout d'abord ce qu'est exactement le faux en art. Il réside dans l'intention frauduleuse, et non dans l'imitation elle-même. Les nombreux artistes qui s'exercent dans les musées depuis plus de deux siècles à copier les toiles des grands maîtres ne sont pas des faussaires, mais leurs ouvrages ont pu devenir des faux, soit par ignorance, soit par imposture. La réussite du faux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-l-art-et-son-objet-le-faux-en-art/#i_82168

BOURDON SÉBASTIEN (1616-1671)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 737 mots
  •  • 2 médias

C'est la mobilité qui caractérise le mieux la vie et l'œuvre de Sébastien Bourdon. Il est envoyé très jeune de Montpellier — sa ville natale — à Paris comme apprenti peintre, et son adolescence se passe dans les ateliers de différentes villes, de Bordeaux à Toulouse et à Rome où il arrive en 1634. Ses biographes sont unanimes à vanter sa précoce virtuosité et son génie des pastiches qui le rendent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-bourdon/#i_82168

MARQUE, droit

  • Écrit par 
  • Francine WAGNER
  •  • 11 823 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le droit de parodie et de caricature »  : […] Au regard de la parodie, la marque est un objet insolite en ce qu'elle n'est pas une œuvre. Si, en droit d'auteur, la parodie doit se cantonner à l'œuvre, cette condition ne saurait être respectée ici. On ne peut caricaturer une marque pour ce qu'elle est, mais seulement pour ce qu'elle désigne, à savoir des produits. Pourtant, au nom de la liberté d'expression, et dès lors que des motifs légitim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marque-droit/#i_82168

MARTIAL RAYSSE (exposition)

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 1 024 mots

Dans le chapitre « Une unité nouvelle »  : […] Le parti pris de l’accrochage de la rétrospective du M.N.A.M. en 2014 était strictement chronologique, mais on n’en imagine pas de meilleur pour rendre compte d’une carrière aussi complexe, et apparemment discontinue, que celle de Martial Raysse. Le visiteur était accueilli par les grands collages peints du début des années 1960 ( La France verte, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martial-raysse-exposition/#i_82168

REPRODUCTION DES ŒUVRES D'ART - Les copies dans la sculpture antique

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 992 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Invention et imitation dans l'art grec »  : […] Dans l'art grec, la copie est partout et nulle part. Dès le début du vi e  siècle, de grandes offrandes sculptées n'hésitent pas à présenter des doublets : à Delphes, les Jumeaux d'Argos (590-580 av. J.-C.) ; à Samos, les groupes de Chéramyès (vers 570 ; une réplique de l' Hèra de Samos du Louvre a été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reproduction-des-oeuvres-d-art-les-copies-dans-la-sculpture-antique/#i_82168

VITRAIL

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC, 
  • Louis GRODECKI
  •  • 5 925 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les XIXe et XXe siècles »  : […] Vers le milieu du xviii e  siècle apparaissent les premiers collectionneurs de vitraux anciens, en Angleterre tout d'abord (Horace Walpole). L'intérêt pour cet art se réveille, comme en témoigne le livre de Pierre Le Vieil (1774). Après la Révolution et les guerres qui ont provoqué de très nombreuses destructions, des tentatives sont faites en Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitrail/#i_82168