PARURES TRIOMPHALES (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Remises en évidence par l'érudition encyclopédique de la seconde moitié du xixe siècle, les armures n'en demeurent pas moins victimes d'une hiérarchie anachronique qui les classe, comme l'ensemble des arts décoratifs, parmi les manifestations mineures de la production artistique. Généralement conservées dans des musées militaires, elles restent cloisonnées dans un domaine réservé aux spécialistes.

Organisée par José Godoy et présentée au musée Rath de Genève, du 20 mars au 20 juillet 2003, l'exposition Parures triomphales. Le maniérisme dans l'art de l'armure italienne avait donc un double mérite. D'une part, elle rendait accessible à un large public tout un champ de recherche trop mal connu. D'autre part, elle rétablissait une véritable hiérarchie, dans laquelle les armures, acquises à prix d'or par les plus grands souverains de l'Europe, rivalisent par leur valeur artistique avec les techniques les mieux considérées. Pour servir sa démonstration, elle se focalisait sur une catégorie particulière d'armures antiquisantes datant du xvie siècle, servant surtout à la représentation (tout en conservant leur fonction défensive), et se concentrait sur le foyer de production le plus actif dans ce type d'armures de luxe destinées à l'élite européenne : Milan. Elle rassemblait ainsi plus d'une centaine d'œuvres de la plus haute qualité, constituées tantôt par des pièces isolées, tantôt par des garnitures plus complètes (y compris les ornements du cheval) donnant parfois lieu à des reconstitutions spectaculaires. Échelonnées entre 1530 et 1600 environ, elles suivaient un ordre essentiellement chronologique, propre à mettre en lumière une évolution technique et stylistique.

Point de départ du parcours, la bourguignotte (salade à visière) de Guidobaldo II della Rovere, duc d'Urbin (Ermitage, Saint-Pétersbourg) adopte la forme d'un monstre terrifiant. Caractérisée par un fort relief en repoussé, elle est exécutée à par [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur ès lettres, maître assistant en histoire de l'art médiéval à l'université de Genève (Suisse)

Classification

Pour citer l’article

Frédéric ELSIG, « PARURES TRIOMPHALES (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/parures-triomphales-exposition/